29 mai 2015 at 13:12 (Uncategorized)

Bien le bonjour les gens, alors…quelques nouvelles de la maisonnée. Ou plutôt de la maisonnette.

2 jours (oui 2 jours!) après que j’en aie parlé ici, le couvreur fou a débarqué (il me lit, ou bien?). Sans prévenir of course, et pendant la sieste des petits, pour soi-disant enfin réparer la fuite dans le muret qui surplombe la plateforme de la cuisine. Bon. Il devait à la base poser du zinc sur tout le muret. Carrément sur les 2, puisqu’il y a fuites des 2 côtés de ma cuisine. Mais faut croire qu’il avait la flemme, il a juste posé çi et là un peu de silicone (!!!), là où il pensait que l’eau de pluie s’infiltrait. Bon, admettons. Il m’a dit « attendons de futures grosses pluies pour voir si ça a marché, sinon, ben je viendrai avec les plaques de zinc ».  Et évidemment, l’eau a très vite retrouvé le chemin du toit, de la laine de verre et forcément des plaques de gyproc du plafond. Je l’ai rappelé…..il a promis de revenir……..

Pour ce qui est de l’électricité, le clampin qui avait encore une fois refusé d’agréer l’installation pour cause d’un morceau de plexiglas manquant dans la boite à fusibles a enfin déposé les armes, j’ai mon sésame valable pour les 25 ans à venir, youhouhouhou !

Et hier, le fournisseur d’électricité -qui avait égaré la copie du sésame en question, y’a qu’à moi que ça arrive hein- a enfin reçu le nouvel envoi, et depuis hier donc j’ai un tout nouveau compteur électrique. Dans mon salon, vraiment pas beau et vraiment très gros mais bon, tout le système électrique de la maison est enfin aux normes je ne vais pas me plaindre 🙂  Puis mon frangin-mon sauveur a pris toutes les mesures pour emballer tout ça dans une armoire-colonne qui camouflera l’engin. Y’à plus qu’à 🙂

Allez, quand y’en a plus y’en a encore 🙂 Tout le haut du mur qui sépare ma cour arrière de celle de la voisine s’effrite, sur une hauteur d’au moins 5 briques. Parait que c’est le « chapeau » en béton qui le protégeait qui est trop vieux, l’eau s’est infiltrée, pendant l’hiver elle a gelé, et les briques tombent maintenant en morceaux.  GN. La voisine, évidemment prétend que le mur est à moi, puis déclare que même si il lui appartient, elle ne fera aucun travaux. Et moi j’en ai marre de ramasser des morceaux de briques tous les jours dans la cour (ou de me battre avec mr Wilson qui veut absolument croquer toutes celles qu’il trouve dès qu’il arrive dehors). Je m’en vais donc partir à la recherche d’un maçon qui voudra bien accepter un aussi petit boulot……avant l’hiver prochain si possible….. 🙂

 

 

Publicités

Permalien Commentaires fermés sur

26 mai 2015 at 14:37 (Uncategorized)

Encore et toujours comme le lapin d’Alice, en retard. En retard pour tout 🙂 Je m’en vais militer pour des semaines de 9 jours, si si, il faut absolument 4 journées entre le vendredi et le lundi sinon je ne vais pas m’en sortir 🙂

Je bouge pas mal, j’ai des milliers de choses à faire, (et dès que pose mon derrière dans le divan, je tricote. Oué les futurs parents ont choisi des modèles de pulls tout mignons, Mamy power !) Puis j’ai même acheté un vélo. Oui oui, hier. Et même qu’il a un joli panier en osier à l’avant, vive les futures balades avec mr Wilson 🙂

Parce que oui tiens, j’ai cogité, depuis mon dernier article ici. Et bon, suffisait qu’on m’ouvre les yeux, la bienveillance pour moi-même, prendre soin de moi, tenter de vieillir au mieux et surtout, continuer à m’amuser de tout et de rien sont mon quotidien. Bon vous me connaissez, j’ai toujours aimé papoter avec les gens en faisant les courses, ou passer faire un coucou qui doit durer 3 minutes à la vendeuse de friandises dans la galerie marchande…et y rester 3/4h 🙂 J’aime par dessus tout le fait de faire uniquement ce que j’ai envie, et au moment où j’en ai envie. Improviser un ciné dans la minute, le temps d’y penser, attraper veste et sac et de démarrer en trombe si je ne veux pas louper la séance. Ou avoir tout à coup envie de mon ancien village, réaliser que j’ai juste le temps de mettre la laisse au cou de Wilson et de courir comme une dératée, et avoir juste le temps de sauter dans le bus qui arrive pile en même temps que moi à l’arrêt. Me dire que tiens, c’est l’occase d’aller manger une méga glace, aussitôt pensé, aussitôt adopté 🙂 Bref, depuis que j’ai flashé sur la ligne de vie de madame Séchan, je me rends compte que finalement y’a pas mal de parallèles. Même si parfois je me plains, oui je trouve des petits bonheurs dans tout. Et si souvent je me sens « inutile », c’est parce que j’aimerais tant pouvoir toujours faire plus. Pour mes enfants, surtout. J’ai toujours l’impression que je n’en fais pas assez, et purée comme ça m’énerve ! (même si la mère poule les gave sûrement un peu..)

Et donc, madame Solange. Bon, je n’en suis pas encore arrivée au stade (ni à l’âge 😉 ) de me faire dorloter et de tout laisser faire à ma place. ça, ça m’énerverait un brin. Mais à part ça, oui elle et moi quelque part on se ressemble. Oh ça va hein, je sais qu’elle, son fils c’est celui qui a bercé toute ma vie depuis que je suis ado. Son fils c’est mon idole (oué, encore maintenant, même si.) Son fils c’est le frangin. C’est monsieur Renaud quoi.

Ben même pas peur. Parce que mes gamins à moi….

Un jour, alors que l’on parlait de mon célibat, mon frérot m’a dit un truc du style « De toute façon y’aura jamais qq’un d’assez bien pour toi. Y’avait que 2 hommes parfaits : Jésus et moi. Jésus…ben voilà quoi, et moi, ben j’suis ton frère. »  🙂

Alors voilà, tiens c’est pas difficile, mes gamins à moi, ils sont parfaits (puis beaux, si vous saviez 🙂  ) et même que ce sont les meilleurs fils du monde tout entier.

Avec Renaud, peut-être. Mais lui, ben c’est le gamin de madame Solange 🙂

 

Permalien Commentaires fermés sur

12 mai 2015 at 14:39 (Uncategorized)

Tiens c’est rigolo, ces hasards parfois. Juste après avoir posté mon texte ici, je tombe sur un lien d’article. Un entretien avec madame Séchan. Oui, la maman de Renaud, bref ce n’est pas l’info principale mais je lis, trompée par le titre et pensant qu’on l’interviewait sur son fils. Que nenni, c’est d’elle qu’il s’agit 🙂 Solange qui aime rire, Solange qui met du positif dans tout. Qui boit son petit whisky chaque jour, avec 1 cigarette. Solange qui a 93 ans. Solange pleine d’enthousiasme, qui prend du plaisir même dans la toilette du matin ou dans le fait de faire les courses. Qui achète encore des revues de mode. Qui adore se laisser choyer par ses enfants, sa petite fille, et la petite Eloïse. Qui prend l’apéro chaque soir avec son amie. Solange qui traque les trouvailles que le présent réserve. Solange est fringante, malicieuse, élégante, obstinée. Et cash. Solange savoure d’avoir ses anges gardiens à elle, sa tribu.

Solange a pris le parti de vieillir au mieux, avec bienveillance et tendresse pour elle-même et pour les autres, sans avoir forcément besoin d’être utile pour se sentir exister.

 

Solange, sans le savoir, m’a donné une belle leçon. Et un p*tin de pied au derrière. Merci Madame.

http://www.huffingtonpost.fr/joelle-guillais/les-anges-gardiens-de-madame-sechan_b_7254734.html

 

Permalien Commentaires fermés sur

12 mai 2015 at 14:18 (Uncategorized)

Dimanche, fête des mamans. Un grand vide, un grand creux là, dans les tripes. Pas par rapport à ma mère hein, mais à ma petite mémé, qui fut ma véritable petite maman. Tellement que samedi en ville, je lui aurais bien acheté un cadeau. Juste histoire de. Faire semblant.

Dimanche c’était donc aussi ma fête, et c’était chez Thomas et sa compagne que ça se passait. D’habitude c’est chez moi, rien à préparer, ni à cuisiner du coup. Bizarre ce sentiment. De vide, encore.

J’ai d’abord rejoint l’autre future mamy -la maman de ma belle-fille donc- et une autre copine à Esneux, où se tenait une brocante. Sous un magnifique soleil, qué bonheur 🙂 Un petit verre en terrasse ensuite, et direction la foire horticole dans la rue principale. Yep, une brassée de pots de fleurs, quelques jardinières de plus pour ma maisonnette 🙂 Thomas et la future maman étaient venus nous rejoindre, et c’est les bras chargés de tous nos achats que l’on a rejoint leur maison, tout juste avant l’arrivée de mon Jimmy. Pour ma « fête », donc 🙂  Je n’aime pas ça, être celle qui est  » à l’honneur », et en plus, pas chez moi. Je préfère décidément avoir ma tribu à la maison, c’est moins « gênant ». Bref, c’était quand même bien chouette 🙂

Vivement que je sois enfin Mamy, didiou cette grossesse de ma belle-fille m’aura semblé être bien plus longue que les miennes 🙂 Un mois, un petit mois. Ou peut-être moins. Un petit mec, je n’en reviens toujours pas 🙂

Et peut-être, qui sait, cette impression de n’être pas utile, vous savez cette impression de ne servir à rien qui me colle aux baskets. Pourra enfin s’éloigner.

 

 

Permalien Commentaires fermés sur

7 mai 2015 at 13:12 (Uncategorized)

Bon alors, oui, quoi.

Voilà-t-y-pas que je reçois un mail… pas gentil,  snif. Où un lecteur habitué, un ancien presque du début (un vieux hihi tiens prends ça 🙂  )  me « reproche » d’être nombriliste. De ne plus parler que de ma petite vie. Et de ne même plus venir ici m’émouvoir -entre autres-, du tremblement de terre au Népal. Bah oui je sais, mais ça changerait quoi que je le fasse? Bien sûr, et ceux qui me connaissent savent que ça m’a touché, que chaque catastrophe, guerre, enfant enlevé et tué par un pédophile récidiviste etc etc me casse quelque chose là, en dedans. Mais bon, z’avez oublié ma nouvelle philosophie, ou bien? Je zappe au maximum pour ne pas tout me prendre là, dans les tripes. D’ailleurs le tremblement de terre je ne l’ai appris que le lendemain, c’est dire. Et je zappe consciencieusement le cirque médiatique, encore plus quand je sais les malheurs que les journalistes adorent montrer en gros plan.

7000 morts, les blessés, la destruction et les épidémies probables, évidemment je suis au courant malgré moi puisque j’écoute la radio… Mais je n’ai voulu retenir que l’image vue en ouvrant mon pc d’un bébé de 4 mois sauvé des décombres après plusieurs jours. Ne retenir que le positif, pour ne pas se laisser engloutir.

Zapper l’info, et même le bulletin météo tiens ça m’a permis aussi de ne même pas être au courant des alertes annoncées, au moins ça m’a permis de ne pas être à l’affut ou dans l’inquiétude. Et du coup de dormir comme une enclume. Bueno.

Tout zapper, consciemment ne plus rien capter tiens. Même les pubs aux mannequins anorexiques ou les régimes à faire absolument avant l’été. Les ‘normes’ à respecter, olé. Bah, se maintenir histoire de rester en forme, mais ne jamais zapper le chocolat, les douceurs et les bons gueuletons hein, vous me connaissez ça fait longtemps que c’est ma ligne (haha) de conduite.

Bon, donc je ne changerai plus c’est trop tard et c’est dit 🙂  Et même si les catastrophes, les enlèvements d’enfants, les guerres et tout le toutim bien sûr me déchirent le cœur et les tripes, mais je ne viendrai plus en parler ici.

Ce n’est pas pour ça que je suis devenue un robot égoïste, hein.

Sans rancune V.  Et lis ton courrier 😉

Et cette image n’est pas pour toi hein, mais pour la planète en général 🙂

tumblr_nd1qweT8hU1sliirlo1_500

 

 

Permalien Commentaires fermés sur

5 mai 2015 at 13:17 (Uncategorized)

Tous les jours, je me dis ‘tiens, ce truc est bloguable . Enfin souvent. Au moins 🙂 Puis la journée passe, tellement vite, que. Et voilà près d’un mois que je ne suis pas passée ici, j’en reviens pas 🙂

C’est un peu le monde à l’envers, ce temps qui passe si vite. Alors que j’ai l’impression de ne rien faire, du moins rien faire de bon, ni d’utile ou de constructible. Tout ça, qui file comme du sable entre les doigts. Tiens en parlant de sable, j’ai très envie, de cette journée à la mer prévue. Puis d’une journée de shopping à Namur, aussi. Principalement pour mon petit fils bientôt là 🙂 Le 1er mai j’ai tenté une journée shopping à Maastricht, puisque là ce n’était pas un jour férié. Non seulement j’ai eu l’impression que toute la Belgique avait eu la même idée que moi, mais en plus rien, nada, pas une seule boutique différente d’ici, pff je suis rentrée bredouille.

Aussi une envie de partir en vacances, de vraies vacances, au lieu de ces Francofolies habituelles mais qui ne me tentent vraiment pas cette année. Heureusement je n’ai versé aucun acompte pour la chambre d’hôte, il me suffira de trouver une excuse, bidon mais valable, pour annuler. Samedi je m’en irai rendre visite à mon agence de voyages préférée, c’est décidé 🙂

Sinon, quoi de neuf depuis que je ne suis plus passée ici ? Un week-end à Paris qui se profile, avec mes cousines, et ça ça va nous faire un bien fou 🙂

Pour la maison, rien ne va, comme d’habitude. On ne peut pas tuer le mauvais fantôme une deuxième fois, dommage. On ne change pas non plus une équipe qui gagne hein 🙂 La compagnie d’assurance a refusé de payer l’entièreté du devis pour les dégâts des eaux dans ma cuisine, arguant que j’ai signé le bon de passage de l’expert (en tout cas c’est ainsi qu’il me l’avait présenté!!) et sur ce bon, était écrit que les conditions d’indemnisation étaient sous réserve que la toiture (le roofing) ne soit pas vétuste. Parait que si on signe, ça vaut un « pour accord ». Comme si j’allais être d’accord avec ça, alors que même l’indépendant qui doit venir poser le zinguage sur le petit muret qui sépare ma plateforme de celle du voisin assure que le roofing n’est aucunement en cause, ni vétuste, ni à changer ! Et malgré une attestation en règle, ça ne compte pas, va comprendre. Bref, j’ai reçu 500 euros, cela équivaut, selon l’expert au remplacement du papier peint, et à une nouvelle peinture du plafond. Je vais aller loin moi avec ça, pour remplacer le faux plafond, la laine de verre en plus du papier peint et de tout repeindre ensuite ! Bref, je sature. Une fois de plus hein. Mais j’abandonne, zutalafin ça ne sert à rien de m’énerver sans cesse. Sans compter qu’après avoir fait effectuer les travaux pour mettre toute l’électricité en ordre (faire installer un nouveau compteur électrique qui coûte un bras au rez de chaussée -l’ancien est au grenier et ce n’est plus autorisé-, placer les nouveaux cables du rdc vers l’extérieur etc) , j’ai fait venir l’entreprise qui agrée le tout, et le gus m’a refusé le précieux sésame, sous prétexte que la porte en bois qui ferme la boite à fusibles n’est pas réglementaire !  Alors que son prédécesseur (oui, à 122 euros chaque visite, gn) l’avait lui, acceptée !  Résultat : mon frangin-mon sauveur est venu prendre les mesures pour fabriquer à l’arrache et comme il pourra une porte en plexiglas -parce qu’évidemment, cette taille de boite à fusibles n’existe plus, et on ne peut plus trouver de porte sur mesure!- Verdict vendredi, lors de la nouvelle visite et nouvelle ponction de 122 euros. Si le gus trouve quelque chose à redire cette fois, je lui carre son rapport en travers de la tronche et puis je le tue. Au moins.

Y’a pas quelqu’un qui veut acheter une petite maison, jolie certes, mais sur laquelle l’ancienne proprio jette le mauvais œil? Et ce quelqu’un saurait-il par hasard comment faire pour que le mec qui doit venir poser le zinguage sur le muret se bouge un peu le c*l pour venir faire le travail ?? Soi disant il n’y a qu’une heure de boulot. (trop petit boulot pour lui, faut croire), mais il pleut, bordel il pleut ! Et à chaque pluie, l’eau retrouve le chemin de mon faux plafond. Mierda!

Bon , à part ça et bien tout va, si si. J’ai même trop peu  de cholestérol, dixit le rapport de prise de sang, moi qui explose toujours les records dans l’autre sens malgré les médocs. Le monde à l’envers, je vous disais 🙂 Bon, bilan de santé presque potable, je ne vais pas me plaindre hein 🙂

Il ne manque donc que des vacances. Puis un vélo tiens, je pourrais oui. Maintenant que cette **** d’inflammation de tous les tendons, adducteurs et j’sais pas quoi qui relient la jambe à la hanche semble enfin guérie. C’est vrai, je ne vous ai pas raconté cette douleur horrible et soudaine, autant qu’inexpliquée un vendredi soir (ni ma découverte de la maison de garde en ville, vu qu’évidemment ça m’arrivait pendant les congés de doc gentil) Bref, ça va mieux, merci les anti-inflammatoires à forte dose (et le presque trou dans l’estomac, because)

Un vélo, oué. Avec un panier devant, pour y caler mr Wilson. J’en ai vu plein de chouettes à Maastricht 🙂 Histoire de faire de belles balades. La presque tout bientôt mamy veut rester en forme 🙂

Et vivement ce tout bientôt hein, parce que ça semble drôlement long, cette attente de voir la bouille du petit mec de mon Thomas.

Vivement, làlàlà.

Permalien Commentaires fermés sur