Happiness

31 juillet 2005 at 09:24 (Uncategorized)

Dimanche fin d’après midi,

Je suis à la maison. J’atterris lentement. Six jours, presque 6 jours avec mon amour depuis son retour du Québec. Quel bonheur!

Son retour mardi, mon voyage en train jusque chez ma grand-mère qui habite non loin de chez lui. Mise en route dès le matin, comme pour me rapprocher ou faire avancer le temps un peu plus vite. Même si lui était toujours entrain de survoler l’océan. Diner avec ma grand mère, parler de lui et encore de lui. Et puis ne pas pouvoir attendre la fin d’apres midi et dès 13 heures m’en aller rejoindre sa ville. M’installer à une terrasse, commander un café. Reprendre ce petit carnet. « Carnet de bord » de ma semaine aux francofolies, journal que je voulais tenir puis lui remettre, comme pour tout partager. Je peux enfin le clôturer. Ballade dans la ville, le soleil est enfin de retour. Enfin le sms tellement attendu, mon amour sera là dans 15 minutes….

Retrouvailles émouvantes et bonheur constant. Purée c’que c’est beau l’Amour…

Jardin secret, que je garde jalousement….

Je vous dirai juste que c’était aussi très bien de pouvoir assister hier à un festival, ensemble parmi le public. A nouveau le groupe Eté 67 et Jéronimo (entre autres), et décidément je les adore.

Mes enfants vont arriver, rentrer de chez leur papa après un mois d’absence !  Même si j’ai vécu des journées et des instants extraordinaires durant ce mois de juillet, ils m’ont drôlement manqué et je me réjouis vraiment de les avoir ici pour tout le mois d’Aout. Et  de plus ça va bien m’aider à supporter l’absence de mon amour durant cette semaine, à oublier que 2 heures à peine après son départ je me sens tellement vide que j’en ai l’estomac qui se noue….

Publicités

Permalien Laisser un commentaire

Francofolies

25 juillet 2005 at 09:23 (Uncategorized)

De retour des francos de Spa cette après-midi     🙂

5 jours de concerts, averses de pluie fine, camping-terrain de foot où l’on ne s’endort qu’à 5 heures du matin, douches puantes et communes dans les vestiaires, averses encore, concerts, shopping, restos sympas, concerts musique et encore concerts  🙂

Cyber-café où correspondre chaque jour avec mon amour par delà l’océan et pensées constantes pour lui.

Il me fallait juste attendre que le temps passe vite jusqu’à mardi.

Et voilà, mardi c’est demain !

Je n’ai pas le temps de vous décrire en détail ces francofolies, super sympas malgré les averses. Juste vous dire mes concerts préférés, Louis Bertignac géantissime, Jeronimo génialissime, Eté 67 « the » révelation, Machiavel super, et bien d’autres. Déception lors du concert de De Palmas, et de l’annulation de celui de Camille.  Je vous expliquerai sûrement tout cela en détail,… mais plus tard.  Héhé, quand j’aurai lessivé mes vêtements, mon jeans boueux, sêché la tente avant qu’elle ne pourrisse, pris un bain d’ 1heure30 au moins et dormir, enfin dormir une nuit au calme et au chaud  🙂  Demain mon amour rentre du Québec et je pars dès le matin le rejoindre jusqu’à dimanche.  Comprenez donc que là je n’aie que cela en tête  😉

Et comme je ne veux pas vous saouler à nouveau à peine revenue, ben je file    🙂

Pensez à moi et prenez soin de vous, la vie est belle !

Permalien Laisser un commentaire

Le coeur qui déborde

20 juillet 2005 at 09:21 (Uncategorized)

Mercredi, 8heures30.

Quatre jours. L’accompagner pour 2 concerts, pendant 2 jours faire partie de son monde. Trajets rigolos avec le groupe super sympa, découvrir tout ça « de l’intérieur », les balances, le matériel, les costumes, être intégrée d’office et malgré moi dans la troupe de fans qui les suit partout, assister enfin au concert, danser et rire. Puis m’éloigner d’eux, m’approcher du devant de la scène, ne plus quitter ses yeux du regard et me  laisser tout à coup envahir par ce trop plein d’émotion et me mettre à pleurer bêtement… Revenir enfin sur terre, être super fière de lui en voyant la gentillesse des gens qui viennent le féliciter après concert…. Ah làlà pour vous expliquer tout ça tout ce qui me submerge, il me faudrait écrire pendant des heures!   🙂

Quatre journées merveilleuses je vous disais. Et en dehors de la partie concerts et de cette ambiance quasi surréaliste, vivre ce bonheur d’avoir partagé et découvert sa vie de tous les jours, sa maison qui lui ressemble tellement, d’avoir vécu des moments intenses, encore pleurer en l’écoutant chanter cette fois juste pour moi, nous ballader dans sa ville main dans la main, sourire à la boulangère toute étonnée de connaître sa  « moitié » comme elle dit…

Trop plein d’émotions, article brouillon je m’en rends compte. Je pourrais écrire et encore écrire, j’ai tellement envie de vous raconter tous ces bonheurs tous ces moments toutes ces anecdotes toutes ces émotions cet océan de tendresse et surtout tout cet amour infini ! Mais non et non, je garde tout ça juste pour lui et moi et vous n’en saurez rien de plus   🙂 

Retour hier soir chez moi, dernière nuit avant son départ là pour le Québec, pleurer juste un peu en réalisant la distance qu’il y aura entre nous dès ce soir.. Mais être tellement heureuse pour lui et attendre son retour mardi prochain avec le sourire….

Bah, cette après midi je m’en vais aux francos de Spa jusque dimanche. Le temps passera sûrement plus vite…

Permalien Laisser un commentaire

Que du bonheur

15 juillet 2005 at 09:20 (Uncategorized)

Vendredi, 15 heures. Tous les petits potes font la sieste. Dernière journée avec eux avant 1 mois entier de congés. Un vent de douceur plane ici. On dirait qu’ils ont compris que l’on ne va pas se voir pendant longtemps, ils ont été adorables toute la journée    🙂

Et ce soir j’aurai mes enfants à la maison pour le repas. Juste comme ça, pour que l’on se voie alors qu’ils sont officiellement chez leur papa pour tout juillet. C’est chouette, ils me manquaient vraiment trop.

Mes vacances commencent très très bien. Quatre jours. Quatre jours et 4 nuits entiers sans nous quitter lui et moi, puis ensuite les francofolies de Spa pendant 5 jours.

Je repasserai vous faire un petit coucou mercredi. D’ici là pensez à moi…pour la première fois depuis longtemps, je suis heureuse….

 🙂

Permalien Laisser un commentaire

Blog, or not blog?

13 juillet 2005 at 09:16 (Uncategorized)

Bien le bonjour les gens  🙂

Un petit aveu à vous faire. Depuis hier j’ai quelques hésitations à venir encore écrire ici. Comme si je n’avais plus rien à dire… J’ai passé un temps dingue à lire pour la première fois tout mon blog. Pfiou je ne me rappelais plus avoir écrit tout ça !

Pour tout dire, il me semble ne plus avoir grand chose à raconter. Cela fait des mois que je vous saoule avec ma solitude (plus ou moins bien vécue selon les moments), mon foutu coeur d’artichaut et mes coups de coeur pour de mauvaises personnes, mes petites révoltes et petits coups de gueule de temps en temps,  mes amis, ma vie avec les petits potes dont je m’occupe et l’amour immense que j’ai pour mes 2 enfants. Bref, chronique très banale d’une vie de maman célibataire.  Depuis  peu, (et vous l’avez sans doute compris) ma vie terne et banale s’est ensoleillée. J’ai rencontré l’homme de ma vie (oups, phrase-bateau) mais c’est pourtant le terme exact. Et tout récemment  un évènement m’a fait prendre conscience de mes sentiments réels pour lui. Il est celui que j’ai cherché, espéré, attendu et rêvé depuis toutes ces années de solitude. Comme je disais plus haut, je n’ai plus grand chose à venir raconter. Parce que je pense à lui sans cesse, et qu’il serait tous ces temps-çi le seul sujet de mes articles. Parce qu’aussi grâce à lui j’écris -énormément- . Mais que ces écrits restent notre jardin secret à lui et moi.

Ici je ne peux que venir vous raconter chaque jour mon amour, le manque de lui lorsqu’il n’est pas là, mes joies, mon bonheur mon bonheur et encore mon bonheur de femme amoureuse. Et pour sûr ça finirait par vous saouler (si ce n’est déjà fait).

J’aimerais pourtant tellement vous dire, vous faire comprendre… mais comment expliquer pourquoi on aime à ce point, pourquoi on ne comprend pas mériter être aimée tellement en retour sans répéter sans cesse les mêmes clichés ou phrases-bateau, et donc forcément lasser?

Pourtant j’aimerais tant vous parler de lui, lui que j’ai connu bien avant de connaître l’artiste, le chanteur parfois rebelle et  l’auteur au coeur si  tendre. Lui que j’aimais, bien avant de savoir l’homme public. Lui qui a changé ma vie. Mais je ne vous expliquerai rien 🙂  Je le garde jalousement au creux de mon jardin secret. Et oui, j’ai décidé de ne plus rien vous raconter de lui et de nous.

Alors que dire? De quoi parler? De mes colères face aux attentats qui ont lieu de part le monde -et pas seulement en Grande Bretagne-, ou de cette info qui m’a fait sourire d’un « amoureux » (comme cité dans l’article de presse) qui a fait une fausse alerte à la bombe dans un avion en partance pour la Pologne, juste parce qu’il voulait empêcher sa bien aimée de le quitter? Oui cette info m’a fait sourire…parce que zut si je ne m’écoutais pas je ferais l’égoïste, et ferais bien pareil mercredi prochain pour empêcher mon amour de prendre cet avion pour le Québec où il doit donner quatre concerts. Et non, je blague ! Suis dingo ou parfois excessive, mais pas à ce point 🙂  Mais bon, vous voyez bien tout me ramène à lui…même les infos lues sur msn…

Alors voilà, je reviendrai, oui. Mais je ne sais pas encore de quoi je pourrais bien vous parler…

Peut-être de mon week end merveilleux qui s’annonce (ah zut je recommencerais à parler de lui), d’une balade probable dans Paris les 2 jours qui suivront, ou bien des francofolies de Spa où je m’en irai planter ma tente pour 5 jours…

Ok ok, je reviendrai vous raconter…   🙂

Permalien Laisser un commentaire

Les étoiles filantes

12 juillet 2005 at 09:15 (Uncategorized)

Si je m’arrête un instant

Pour te parler de ma vie

Juste comme ça tranquillement

Dans un bar rue saint-Denis

J’te raconterai les souvenirs

Bien gravés dans ma mémoire

De cette époque où vieillir

Etait encore bien illusoire

Quand j’agaçais les p’tites filles

Pas loin des balançoires

Et que mon sac de billes

Devenait un vrai trésor

Et ces hivers enneigés

A construire des igloos

Et rentrer les pieds g’lés

Juste à temps pour Passe-Partout

Mais au bout du ch’min, dis-moi c’qui va rester

De la p’tite école et d’la cour de récré?

Quand les avions en papier ne partent plus au vent

On se dit que le bon temps passe finalement…

….Comme une étoile filante.

Si je m’arrête un instant

Pour te parler de la vie

Je constate que bien souvent

On choisit pas mais on subit,

Et que les rêves des tit-culs

S’évanouissent ou se refoulent

Dans cette réalité crue

Qui nous embarque dans le moule

La trentaine, la bedaine

Les morveux, l’hypothèque

Les bonheurs et les peines

Les bons coups, les échecs

Travailler, faire d’son mieux

En arracher, s’en sortir

Et espérer être heureux

Un peu avant de mourir

Mais au bout du ch’min, dis-moi c’qui va rester

De notre p’tit passage dans ce monde effréné?

Après avoir existé pour gagner du temps

On s’dira que l’on était finalement…

….Que des étoiles filantes.

Si je m’arrête un instant

Pour te parler de la vie

Juste comme ça tranquillement

Pas loin du carré saint-Louis

C’est qu’avec toi je suis bien

Et que j’ai pu l’goût d’m’en faire

Parce que tsé, voir trop loin

C’pas mieux que r’garder en arrière

Malgré les vieilles amertumes

Et les amours qui passent

Les chum’s qu’on perd dans la brume

Et les idéaux qui se cassent

La vie s’accroche et renaît

Comme les printemps reviennent

Dans une bouffée d’air frais

Qui apaise les coeurs en peine

Ca fait que si à soir t’as envie de rester

Avec moi la vie est douce, on peut marcher

Et même si on sait ben qu’tout dure rien qu’un temps

J’aimerais ça que tu sois pour un moment…

….Mon étoile filante.

Mais au bout du ch’min dis-moi c’qui va rester……..

….que des étoiles filantes….

(les Cowboys Fringants) 

Permalien Laisser un commentaire

Envie de dormir

11 juillet 2005 at 08:45 (Uncategorized)

Lundi…yes!  😉

Tous les petits potes récupèrent de leur week-end, la maison est plongée dans le calme et dans l’état où je suis ce n’est pas si mal croyez moi   🙂

Week-end sympa. Samedi-courses habituelles avec S., puis soirée (hum..moitié de nuit) bavardage-tendresse avec mon P.C.(*), grasse matinée (réparatrice? Non pas tellement..) puis départ chez mon tit frère pour aller voir October(playsU2) qui donnait un concert dans son village. Chouette comme d’habitude (mais court grrr), fête foraine et dernier concert jusque minuit. Discussion-confidences avec mon frangin adoré et retour à pas d’heure…puis longue conversation avec celui que j’aime…

Bref j’ai dormi un peu plus de 2 heures. Je ferais bien de me reposer moi aussi sous peine de voir ce soir mon petit prince prendre ses jambes à son cou et s’en retourner à toute vitesse en voyant ma tête de déterrée…

Allez hop à la sieste cette après-midi, comme les petits !

(*) Personal Computer  Prince Charmant

Permalien Laisser un commentaire

Eurêka

9 juillet 2005 at 08:44 (Uncategorized)

J’ai trouvé….

J’ai trouvé mon prince charmant. (L’aviez pas deviné?) bon d’accord, je vous (ré)explique..    🙂 

Il est mon ami mon homme mon amour. Il est tendre et même un peu fou. J’admire cet homme et le respecte. Il sêche mes larmes d’un seul sourire. Il m’aime (vous l’avais dit qu’il était fou). Il sait repasser le linge (héhé). Il aime Renaud. Il est doux et rassurant. J’aime sa voix et ses textes engagés. Il sait les mots mieux que personne. Ses yeux bleus…j’vous dis même pas! Il aime la mer, les enfants et même le chocolat. Il me trouve belle (un fou, je vous répète). Il ne se cache pas pour pleurer. Il prend ma main dans la rue. Au resto il accepte d’échanger nos plats en milieu de repas (même quand ça lui plaît pas). Il veut m’emmener à Paris sans lâcher ma main. Il me rassure quand j’ai mal de son absence. Il sait tout de moi. Il répond aux questions que je ne pose pas. Il dit  ‘lundi sera vite là’ et me convainc de le croire.

Oui mais bon, on est que samedi. Non lundi ne sera pas vite là et il me manque…

En bref je vous l’avais dit.. je l’Aime…

Permalien Laisser un commentaire

Merci

7 juillet 2005 at 08:43 (Uncategorized)

Ta visite tellement attendue, mes peurs..surtout ne pas tout gâcher!, mais un sourire et suis conquise, ton coup de coeur pour un décor, des mots des regards et encore des mots, un resto-expo peinture sympa, ma main dans ta main tendue, nos confidences et notre complicité!, tes yeux si bleus et y plonger, mon village et ma vie d’avant te montrer, presque la nuit à se parler, pardon pour ce texte qui t’a fait pleurer, tes bras ouverts et tes baisers, cette déferlante en moi et tes bras pour me retenir, tes yeux bon dieu! tes yeux cette fois m’y noyer, de la tendresse tellement à en donner, se dire les mots enfin se les dire, ne pas perdre une minute surtout ne pas dormir.

Je n’ai pas dormi….donc je n’ai pas rêvé !

Pas un rêve non, tu étais là..ma réalité

Tu viens de partir. Tu me manques déjà.

Tu es entré dans ma vie par un sacré coup du destin. Depuis lors je vivais à travers toi.  Maintenant je vis pour toi.

Merci…

Permalien Laisser un commentaire

:-(

7 juillet 2005 at 08:42 (Uncategorized)

Attentats multiples à Londres.

Je hais la connerie humaine.

Permalien Laisser un commentaire

Des sourires..

5 juillet 2005 at 08:41 (Uncategorized)

Journée sympa, moral au beau fixe aujourd’hui.

Des envies

De sourire bêtement en lisant un sms rigolo de mon Jimmy,

De craquer devant le sourire de mes petits potes amusés par mes pitreries,

De dire bonjour à tout le monde dans la rue et de sourire devant l’air étonné des passants,

De penser à  lui et sourire en calculant le décompte des heures qui nous sépare,

D’être à demain soir, me perdre dans son regard et fondre devant son sourire

Permalien Laisser un commentaire

Et en plus, j’ai faim !

4 juillet 2005 at 08:40 (Uncategorized)

Dure journée avec les petits potes. Comme chaque lundi les plus grands sont épuisés de leur week-end-vadrouille-avec-les-parents-et-pas-de-sieste, donc super pleurnichards. Sans parler du bébé qui a braillé à tue-tête toute l’avant midi, n’acceptant de se taire quelques minutes que lorsqu’il était dans mes bras.. jusqu’à ce qu’il se lasse de ce silence et reparte de plus belle. Le petit d’homme ayant dépassé cette fois largement les bornes des limites de mon (habituelle) très grande patience, je l’échangerais volontiers pour le reste de la journée contre 15 brownies au chocolat et 3 paquets de marshmallow roses.

A part ça je vais bien merci  🙂

Permalien Laisser un commentaire

Pffff

4 juillet 2005 at 08:39 (Uncategorized)

14 heures 30. Les petits potes sont à la sieste et tout le monde dort enfin. Quel calme soudainement. La maison semble vide et c’est seulement maintenant que je réalise le vide réel qui m’assome tout à coup. J’ai été bien occupée tout le week-end, mes enfants participaient aux Beach Days à Esneux et dormaient sur place depuis mercredi. Et du coup je n’ai pas réalisé que depuis le 1er juillet ils sont officiellement chez leur papa. Un mois, comme chaque année 1 mois entier sans voir mes enfants. Garde alternée de semaine en semaine toute l’année, mais pour les grandes vacances c’est juillet chez le papa et aout chez moi.

Connerie d’arrangement  « à l’amiable ».  Ils me manquent.

Permalien Laisser un commentaire

Couleur, café….

3 juillet 2005 at 08:37 (Uncategorized)

Soir d’un super week-end qui se termine.

Vendredi, belle soirée en ville. Retour avec le dernier bus en partance de Liège où pendant que j’attendais, un monsieur très sympa m’a tiré d’un mauvais pas avec un trio de gugusses peu recommendables. Il existe des gens vraiment gentils et ça fait plaisir (surtout de s’en rendre compte au moment précis où on en a drôlement besoin !)

Hier, journée merveilleuse avec So. et ses collègues rigolos au festival Couleur café à Bruxelles. 2 « équipes »;  les filles d’un côté, dégustations des cuisines du monde et shopping bien agréables, concert , re-shopping, tits cafés délicieux, re-concert et ainsi de suite. De l’autre côté, les garçons, bars, bars, bars et encore bars à tel point que je ne sais meme pas si ils ont vu des concerts 🙂 Ils sont partis vers 1 h du matin sans qu’on les revoie. Pour moi retour au bercail à 4h30 ce matin et dodo jusque midi. Yes ! 🙂

Et cette après-midi, shopping (et oui, encore héhé) à Liège où tous les commerces étaient ouverts pour les soldes.

Week end super sympa comme je vous disais. Et entrecoupé de pensées presque constantes vers celui avec qui j’aurais voulu être pour partager tout cela, et de tas de petits sms adorables…dont je ne vous dirai rien  🙂

Elle est pas belle la vie?

Permalien Laisser un commentaire

Dunkerque

1 juillet 2005 at 08:36 (Uncategorized)

C’est une ville comme toutes les autres je suppose. Ne connaissant pas, je ne peux rien dire à ce sujet. Ah si, c’est aussi le titre d’une chanson d’Indochine  🙂

Lors d’un concert, Nicola Sirkis nous a raconté qu’ils avaient trouvé cette ville moche, « verte ».

Moche ou pas je m’en fiche, ce soir moi j’aimerais y être à Dunkerque…

Permalien Laisser un commentaire