Moi j’aime pas la neige (dit le schtroumpf râleur)

31 mars 2006 at 13:59 (Uncategorized)

22h00

Mes enfants viennent de partir pour les sports d’hiver. C’est à 700 km d’ici et moi évidemment je suis morte d’inquiétude en attendant le sms qui m’annoncera leur arrivée sans aucun souci. (Vous remarquerez que je suis malgré tout optimiste. Hum).

Mon Amour est absent lui aussi, en concert quelque part en France. Seule devant la télé donc. Heureusement il y a Fabrice Luchini aux enfants de la télé, ça change les idées…  🙂

Publicités

Permalien Laisser un commentaire

Comme chaque jeudi…

30 mars 2006 at 13:56 (Uncategorized)

..5 petits potes de moins de 2 ans 1/2 en garde.

La puce (8 mois), qui se croit encore en vacances chez Mamy et m’en veut beaucoup de ne pas la ballader dans mes bras toute la journée..

Ptit Louis (13 mois) qui adore manger tout ce qui n’est pas comestible, ses chaussures et mes livres cartonnés entre autres, et qui refuse de comprendre pourquoi je ne suis pas d’accord,

Les 2 copines (2 ans), qui ont décidé justement aujourd’hui de se déclarer une guerre sans merci pour les faveurs du grand (6 mois de plus) et se crêpent carrément le chignon..

Et le joli coeur, effrayé par les 2 furies hurlantes ne trouve rien d’autre comme réaction téméraire que de se planquer dans le chateau version supermarché suédois et d’y attendre, prostré, qu’une vraie  princesse (moi) vienne le délivrer.

Je vous passe les détails du temps infini à chercher un doudou perdu, le tout sous un déluge de décibels de bébé contrarié et à la voix trèèès aigüe, le vidage en règle de ma poubelle par une des miss qui voulait gentiment m’aider à retrouver le dit doudou (qu’elle avait caché), la bouteille (pleine) de sirop bien collant renversée sur la table à langer par un Ptit Louis trop pressé d’en boire, les 124 navettes salon->lit pour rendre la sucette que la puce s’amuse à cracher puis à hurler pour qu’on lui rende, le parfum langefarciaunaturel  qui embaume mon salon pour la 4ème fois depuis ce matin…

Et pourtant je fais un métier formidable.

Mais oui tout va, d’ailleurs je gêre parfaitement (comme d’habitude, voyons) 🙂 

Surtout au moment des repas…

Permalien Laisser un commentaire

Hello

29 mars 2006 at 13:54 (Uncategorized)

Ouh là ça fait longtemps que je ne suis plus passée vous faire un petit coucou 🙂

Donc en vrac (et encore endormie), je vous résume…

Vendredi pour une fois je ne suis pas partie rejoindre mon Amour en train là bas dans le sud. C’est lui qui est venu me chercher, et direction Herve, pour le Belzik festival où les Gauff au suc, groupe liégeois bien déjanté fêtait son retour sur scène après de (faux) adieux. Auxquels personne n’avait cru, d’ailleurs. Mouais. Pour ma part je ne suis pas trop fan. C’était juste une occasion d’y rejoindre un couple d’amis perdus de vue depuis quelques mois, s’amuser, et pour mon homme et moi assister à un concert ensemble dans le public. ça nous change…. Bref, soirée rigolote. Et retour ensuite tard dans la nuit là bas dans le pays de chez Lui.

Samedi c’était la dernière de la tournée de l’ancien album. Et le concert se faisait dans la commune de mon chanteur d’homme, quel bonheur pour lui ! Super salle, super ambiance, et super averse de boisson mousseuse  sur le public lors de la séance de dédicaces d’après concert. Comme quand ce *^grr°#* de Schumi remporte un grand prix, pour vous décrire en gros. J’avais vu le régisseur apporter les 4 bouteilles, j’étais donc hors d’atteinte au moment voulu. Et heureusement car ça colle bien c’tte saleté….    😉

Dimanche retour vers mes pénates, et visite de la basilique de mon frère (humour perso) ensuite resto indien à 3 bien sympa. Mon Amour et mon frangin adoré réunis pour la première fois quel bonheur pour moi…

Lundi reprise de la routine, retour des petits potes bien fatigués eux aussi de leurs week-ends respectifs, et longue sieste pour tout le monde (heu..si) l’après midi…

Hier, journée de formation habituelle et obligatoire (et super pelante) pour la garderie. Bah, au moins la ballade en ville durant la pause de midi était sympa….

Et voici donc mercredi. Départ de mon Tom en voyage scolaire de 3 jours à Brugges. Nombreuses visites prévues, dont une journée….au Zwin. L’école sup de tourisme liégeoise est sûrement la seule à proposer imposer ce genre d’excursion en ces temps de grippe aviaire….. Ironie bétise quand tu nous tiens….  Bref. Gageons que le voyage, comme tous les voyages scolaires, se transformera en guindaille, ce qui est vous en conviendrez le principal.

Mais keskimarrive !? La mère-poule irrécupérable (et non confinée héhé) que je suis est -pour une fois- sereine. Même pas angoissée je fais des progrès !!  Peut-être que je garde mes réserves de mauvais sang et de bile à me faire pour la semaine prochaine quand mes gamins partiront aux sports d’hiver… mais ça on en reparlera en temps voulu (comptez sur moi…)

En attendant tout va. Il pleut mais j’ai du soleil dans la tête. Ce soir je retrouve mon Amour…

🙂

 

Permalien Laisser un commentaire

A demain

23 mars 2006 at 13:53 (Uncategorized)

Vu à la télé, un reportage sur la Closerie des Lilas. Yeux inondés et coeur en vrille en voyant « notre » table. Cet endroit où je t’ai demandé de…. Flash back, 1er janvier. Les notes du pianiste. Encore des larmes, souvenir d’émotion indescriptible. 

Je dois être folle. Heureuse et folle de Toi. A ne pas dormir. Voler ces moments à l’absence. Passer mes nuits à te regarder. Te voir sourire, veiller ton sommeil. T’aimer, plus que tout. Comme une femme de marin. Mais sereine en te voyant partir ce matin.

Parce que demain soir tu reviens.

Permalien Laisser un commentaire

Carte de crédit? Et puis quoi encore?

23 mars 2006 at 13:51 (Uncategorized)

Petit coup de g*** en passant contre le fait que de plus en plus de firmes exigent  la possession d’une carte de crédit (Visa ou autre du genre) pour avoir accès à leurs services. Pour exemple, les ventes de billets de concert via internet (et d’ailleurs, reconnaissance infinie et merci tout spécial à mon grand schtroumpf préféré qui, lui, possesseur du morceau de plastique demandé a pu m’obtenir les places pour les 2 concerts d’Indo la semaine prochaine à Liège…..)   🙂

Mais Fnac et compagnie n’ont pas le monopole du dictat de la carte souveraine. Là ce matin mon coup de grisou est dirigé contre les sociétés de location de voitures. Je vous explique : Mes fils et leurs copains ont réservé depuis un bout de temps la location d’un chalet en Savoie pour les sports d’hiver. Et oh (mauvaise) surprise, ils apprennent hier qu’il leur sera impossible d’obtenir la camionnette louée pour les trajets s’ils ne possèdent pas la fameuse carte de crédit où y bloquer la caution demandée ! 

Question : comment 7 jeunes, tous étudiants pourraient-ils posséder cette carte, vu qu’il faut justifier d’un salaire pour qu’elle soit accordée?

Autre question : pourquoi les aimables employés de l’agence de location auto leur ont-ils réservé une camionnette sans leur préciser que si pas de Visa, pas de véhicule le jour du départ en vacances !?

Question de plus : comment calmer et rassurer la petite bande en tracas (on va devoir annuler patati patata on est dans le caca), et stopper coups de fils à la chaine et mauvaise humeur ambiante à volonté?  (remarquez, moi qui suis en panique constante depuis l’annonce de ces vacances pour mes 2  zouaves, ça m’arrangerait quand même pas mal qu’elles tombent à l’eau….Ben quoi ! Etre mère-poule super angoissée donne le droit d’être un peu égoïste, si si…)

Réponse unique à toutes les questions : Supermaman (moi donc, ben voui), faisant fi de son égoïsme, téléphone en soirée à son grand schtroumpf préféré pour qu’il lui explique comment faire pour obtenir le sésame bancaire dans les temps. Impossible paraît-il, c’est perdu mes loulous. Perdu? Que dis-je? Mais non ! Super grand schtroumpf propose gentiment de prêter sa carte à mes ouailles. Embarras mes amis! Aucun des parents des autres jeunes (même possédant une Visa!) n’a voulu faire ce geste pour eux, ne voulant pas se mouiller, expliquant que « au cas où un problème arriverait….pas envie de devoir rembourser la camionnette si vous la cassez. » Bref, des cons incabables de comprendre un contrat de location, et surtout incapables de faire un geste, même pour leurs propres enfants !

Donc me voilà bien embarassée -mais drôlement touchée par le geste- de devoir accepter la proposition de S., juste ami avec moi mais veuillant bien aider une bande de zoulous dont il ne connait que mes 2 gamins. Les plus grands coeurs, les coeurs les plus nobles sont ceux des meilleurs amis, je vous le confirme.

Bref, étant toujours dans l’embarras de devoir accepter la gentille offre de S., j’ai décidé ce matin d’appeler moi même l’agence de location et de parler au responsable. Il va m’entendre le bureaucrate. Même pas peur, je fonce! mon honneur de supermaman est en jeu. Je m’en vais lui dire, moi, que Merdalafin !! On les a, les 1500 euros de garantie à déposer! C’est un comble ça tout de même de ne pas pouvoir les donner en liquide! et halte à la dictature de la carte de crédit, vous avez intêret à changer d’avis avant que je vienne en personne vous botter le cul nonmaisho !

Heu non, je n’ai pas osé être aussi directe… j’ai tout d’abord  essayé d’user de toute la diplomatie gentillesse et charme dont je suis capable (mais oui), au lieu d’agresser le fonctionnaire buté d’entrée.

Et vous savez quoi? ça a marché !! « exceptionnellement je vais faire un geste commercial et j’accepte, chère dame, d’autoriser le dépot de garantie en espèces »

Comme quoi y’a pas que des mufles.

Hem.. comme quoi je suis géniale, oui !  

😉

Permalien Laisser un commentaire

Bien !

21 mars 2006 at 13:48 (Uncategorized)

Over blog patauge dans la panade. L’article d’hier vient (enfin) d’être mis en ligne, un autre pourtant effacé apparait lui aussi, et les suivants font un détour par la Lune avant d’atterrir dans la blogosphère.

Je repasserai plus tard, quand ça sera plus clair…

😉

Permalien Laisser un commentaire

Ne chassez pas les hirondelles

21 mars 2006 at 13:46 (Uncategorized)

« Alors que les hirondelles sont entrain de revenir dans nos régions avec le printemps, les défenseurs des oiseaux dénoncent plusieurs cas de destructions de nids d’hirondelles recensés ces dernières semaines. Pour l’organisation de protection des oiseaux Aves-Natagora, la psychose de la grippe aviaire serait à l’origine de ces destructions ». (Source : Le Soir)

Permalien Laisser un commentaire

Printemps

20 mars 2006 at 13:45 (Uncategorized)

Bon bon bon, il paraît qu’aujourd’hui c’est le printemps. Dans ma tête ça oui, mais demain ils nous annoncent de la neige   🙂

Tout va bien les gens, souriez !

Je voulais venir réagir sur des infos, glanées ça et là ce week-end. Râler un bon coup à propos d’un tas de choses. michelle martin et nihoul libérables, par exemple. Ou pour rester dans le sujet, la municipalité qui décide de détruire la maison de dutroux sans même en avertir, ou demander leur avis aux parents des petites victimes. Mais bon, tout le monde s’en indigne et bien sûr rien n’y changera. Comme pour la décision de notre chère ministre Onckelinx qui refuse à la maman d’Elisabeth Brichet l’indemnisation à laquelle elle a droit. Motif invoqué : fourniret a avoué, le coupable étant connu il faudra attendre la fin de son procès pour que l’argent soit versé. Soit 20 ans après la disparition de l’enfant !

Bref, j’ai encore des tas de sujets sur lesquels je voulais réagir, râler, pester un bon coup. Mais ça serait remuer beaucoup d air de mots pour au final, rien du tout.

Alors je viens juste saluer la réaction, le courage de Jean Denis Lejeune, face à l’annonce d’une libération possible de celle qui a laissé mourir sa fille de faim ou à celle de la démolition de la maison du monstre. La brique où sa petite Julie avait gravé son prénom lui sera rendue. Tu parles d’une consolation. Je pense, comme lui, qu’il fallait laisser la maison en témoignage. L’abattre serait comme vouloir gommer cette histoire.

Alors je viens juste dire que je trouve très bien que le traitement coûteux réservé à certains malades du cancer (1.000 euros par semaine ! ) soit enfin bientôt remboursé par la sécu de notre petite Belgique, alors qu’il l’était déjà dans les autres pays proches. 35.000 signatures en pétition ont -pour une fois- eu du poids.

Alors, sur un ton bien plus léger, je viens me réjouir que pour la 2ème fois (en 2 courses) Schumi-que-je-déteste n’ait pas remporté le grand prix.

Et sur un ton plus égoïste, je me réjouis d’aller enfin mieux. Purée j’avais oublié à quel point la fièvre peut nous mettre à genoux parfois.

C’est le printemps, la vie est belle. Et n’ayez pas peur des hirondelles.

Permalien Laisser un commentaire

Yep !

16 mars 2006 at 13:38 (Uncategorized)

    

Des jonquilles et des primevères, pour inviter le printemps à rester.

Un petit bonheur de plus….

Permalien Laisser un commentaire

Coccinelle, confiture et petits bonheurs

15 mars 2006 at 13:35 (Uncategorized)

Je vous avais bien dit que le printemps arrivait ! 

A part les jonquilles et les primevères -introuvables hier en faisant mes courses-, il ne manque rien à mon bonheur du jour. C’est mercredi et ce soir je retrouverai mon Amour, le ciel est d’un bleu parfait, le soleil frappe à ma fenêtre et j’ai des bulles plein la tête. Tiens en parlant de petit(s) bonheur(s), je m’en suis offert un hier. Une envie subite de bouger, de voir du monde et hop je me suis invitée au ciné.

Et pour voir du monde, ça j’en ai vu 🙂

J’avais un peu oublié l’importante fête estudiantine qui avait lieu à Liège, et minimisé l’état dans lequels seraient tous ces zoulous en goguette à l’heure où je devrais traverser le quartier le plus envahi de la ville, pour aller reprendre mon bus après le cinéma. ‘Sont pas méchants, mais drôlement envahissants les bougres 🙂

Bref il faut bien que jeunesse se fasse, dirons-nous. Je ne suis pas certaine que les éboueurs ou autres nettoyeurs de rues de ce matin penseront comme moi.. l’étudiant liégeois étant recordman en quantité de vomi produit au mètre carré (si si je peux en témoigner). Bref, je vous passe les détails  😉

J’ai passé une super soirée, et c’est le principal ! J’ai vu  « Du jour au lendemain », le dernier film de Benoit Poelvoorde. Chouette film, histoire d’un looser à qui tout sourit subitement…. et qui pête une case parce que le bonheur lui fait peur.

Moi le bonheur ne me fait plus pas peur. Je suis heureuse comme jamais, je gère enfin sereinement ma vie « avec » et ma vie « sans » Lui, tout comme mes semaines avec, ou sans mes enfants. Je pense que la vie est belle, et c’est devenu ma priorité. Je suis heureuse de petits riens, comme d’avoir trouvé ce matin une coccinelle égarée dans le pot de mon citronnier, de m’octroyer ce vendredi ma première journée de congé depuis le 15 aout (si!), de voir le p’tit Louis rire aux éclats en découvrant qu’il sait enfin se mettre debout dans le parc, ou de me dire que j’ai de la chance de pouvoir décider comme hier d’un ciné en dernière minute, puis de prendre un bain à minuit en écoutant Louise Attaque à m’en déchirer les tympans. Ma vie est belle. Et je l’accepte enfin, au lieu de me focaliser sur les choses, les êtres qui me manquent. Vivre pleinement le présent, ne plus regarder en arrière, et ne pas avoir peur de l’avenir. Aimer, sourire, m’émerveiller de petits riens. Et même trouver rigolo d’avoir vidé presque 1/2 bocal de confiture de fraises sur les austères biscottes que j’avais acheté pour essayer de faire un petit régime…..

🙂 

 

Permalien Laisser un commentaire

:-)

14 mars 2006 at 13:34 (Uncategorized)

Grand soleil et ciel tout bleu. Il fait très froid mais en fait je m’en fous ça sent le printemps !

Envie de plein de jonquilles et de primevères, de pouvoir enfin étrenner mon long jupon en dentelle, de diner d’un énorme plat de fraises délicieuses, de changer de coiffure, d’une ballade romantique dans de vieilles ruelles, d’un resto en terrasse sous un soleil de plomb, de m’accorder enfin une super après-midi de shopping…

Bref, envie de printemps.

Et c’est dans une semaine !

🙂

Permalien Laisser un commentaire

Et mon coeur…

13 mars 2006 at 13:32 (Uncategorized)

Mercredi, et un seul regard a suffi. Je le savais, je t’attendais. Et mon coeur caramel a fondu de plus belle.

Vendredi dans ce train, 4 jours toi et moi. Et mon coeur coquelicot, qui éclos.

Samedi le concert était prévu très tard en soirée. Shopping en amoureux pour meubler l’attente, et un délicieux resto chinois en tête-à-tête. La neige décide de revenir nous pourrir la vie un soir de plus et envahit toute l’Ardenne. L’hiver s’éternise, on râle un peu et on grelotte pas mal mais on s’en fiche, les loges sont bien chauffées et le chapiteau surchauffé par 2.500 spectateurs impatients. Me faufiler, ruser pour atteindre (presque) le devant de la scène, être tellement heureuse de ton bonheur. Et ne voir que toi. Ne  voir que Toi. Et mon coeur en amour, pour toujours.

Dimanche de repos, tendresse et rêves en communs. Retour vers mes pénates, puis à nouveau un petit resto sympa. Et mon coeur chocolat, rien que pour Toi.

Nous voiçi à lundi, tu viens de repartir. Et jusqu’à mercredi, mon coeur tout engourdi….

Permalien Laisser un commentaire

Un seul regard

7 mars 2006 at 13:31 (Uncategorized)

Le soleil et le ciel bleu continuent de faire la nique aux prévisions météo. Envie d’été. Envie de week-end en Grèce, sur une île vide de touristes. Envie de plus en plus récurante. Et toujours la Toscane, les pieds nus sur les pavés chauds d’une terrasse bordée d’oliviers. Envie de bonheur(s) simple(s). Et d’une maison aux volets bleus.

Envie encore de chocolat.

Envie de demain. Les mercredis que l’on s’est promis. Vouloir te réapprendre, savoir que comme à chaque fois d’un seul regard tout reviendra.

Envie de ces vendredis de voyage en train, et toi qui m’attend dans cette gare. M‘imiscer dans ta vie, me fondre dans ton décor. Les concerts qui reprennent, et ta main qui tient la mienne. 

Ma vie, ta vie. Notre vie, ensemble ou séparés. Et pouvoir tout gérer. Sereins.  Mon amour à demain.

Permalien Laisser un commentaire

Au pays des bisounours

6 mars 2006 at 13:29 (Uncategorized)

Je n’ai même pas envie de râler sur la panne de réseau Mobistar qui plâne sur mon village depuis déjà 2 semaines. En fait je m’en fiche, pour tout vous dire, et à bas l’asservissement du gsm-fil-à-la-patte. Didiou je deviens sereine mais qu’est-ce qui m’arrive  🙂

Je n’ai même pas envie de me plaindre de la semaine d’absence de mon amour. En fait elle a passé très vite, mercredi sera bientôt là, et puis tout va. Didiou je deviens raisonnable je vous l’avais dit les gens, je m’épate  🙂

Je n’ai même pas envie de pester sur la giboulée de neige monumentale qui vient de remettre un manteau blanc sur le paysage, ni sur cet hiver qui traîne en longueur. Parce que le soleil est revenu de suite, dans un ciel tellement bleu qu’on croirait le printemps revenu. Didiou je deviens optimiste, de mieux en mieux  🙂

J’ai des envies de déménagement, et je me mets à chercher sérieusement. J’ai passé un week-end tout en douceur et cocooning. Mes enfants sont chez moi pour la semaine. Bref que pourrais-je demander de plus? 

….du chocolat…..

😉

Permalien Laisser un commentaire

Constatations (bis)

3 mars 2006 at 13:25 (Uncategorized)

Je suis toujours une douce cinglée, mais j’en suis heureuse.

Je suis une douce cinglée, mais je deviens raisonnable (si ça se peut!)

Je suis plus que jamais amoureuse, mais plus du tout « total addict ».

Il m’a convaincu : j’ai aussi une vie sans Lui.

Vivre à fond les moments avec Lui, et vivre à fond aussi son absence, en arrivant à profiter tout autant de chaque période. Puisque les retrouvailles reviennent toujours très vite. J’arrive maintenant à gérer tout ça, un peu comme les « 2 vies » que j’ai en alternance chaque semaine depuis déjà maintenant 4 ans, tellement différentes selon qu’elles soient avec, ou sans mes enfants.

Sérieux, je vous l’ai dit je deviens raisonnable. Je ne veux plus « l étouffer », lui demander plus qu’il ne peut me donner. Je me suis enfin libérée de cette envie de communication à tout prix (même virtuelle), ou de le voir constamment. Jusque là j’avais besoin  de lui, un besoin vital. Parce que j’avais inconsciemment peur que la distance soit une menace, un genre de connerie d’épée de Damoclès. Quelle erreur. Je n’avais pas compris que l’Amour, un Amour pareil protège de tout, suffit à tout. Même à supporter son absence, à effacer les distances. J’arrive enfin à me libérer de tout ça. J’arrive à aller au resto, comme hier succulent resto indien avec mon grand schtroumpf (ça faisait longtemps hein S.!) sans penser tout le temps à mon amour, sans ne parler que de lui, bref le coeur léger quoi. Je sais que vous ne comprenez rien mais je m’en fiche, j’avais besoin de venir l’écrire, à témoins. Même si c’est juste pour pouvoir me relire. Me motiver à continuer dans cet esprit. Pour ne plus jamais avoir le mal de lui. Vous dire (même si vous n’en avez rien à faire), vous dire qu’il est en concert ce soir à l’autre bout du pays, mais que ce n’est pas grave du tout du tout si je ne l’accompagne pas because retour au bercail de mes zouaves pour la semaine. D’ailleurs je ne suis pas une groupie. Et tiens, que le cul leur pèle, aux vraies  groupies qui lui collent aux basques. (si, j’ai le droit, puis la phrase est rigolote non?)

En bref, vive l’Amour et vive ma petite vie, j’ai enfin compris.

🙂 

Permalien Laisser un commentaire

Next page »