Même à fort loyer, j’suis preneur….

30 avril 2009 at 16:12 (Uncategorized)

Alors me revoilà ! Enfin enfin je n’ai plus besoin de mes superstitions idiotes, ça y est j’peux vous raconter !!!
Une maison. Une maison et une vraie vie de couple ! Je n’arrive pas encore à y croire. Jusqu’au dernier moment j’ai eu peur que ça ne se fasse pas, hier soir en allant rencontrer les propriétaires je me sentais mal comme si j’allais passer un examen devant un grand jury. Idiote, alors que c’était dans la poche ! La proprio me l’avait dit « moi je préfère que ça soit vous, donc si vous la voulez c’est réglé ». Parce que les propriétaires, ben ils habitent non loin de chez moi. Le monde est vraiment petit et parfois il faut croire aux signes que le destin envoie. Même si ce n’était pas prévu maintenant, et donc un peu précipité ! Une situation familiale qui va changer dès la rentrée scolaire pour les filles de lhomamoi, l’une qui veut s’assumer et vivre seule, l’autre dans un internat bruxellois. Un boulversement imprévu, et puis sa décision inattendue de foncer, de venir habiter dans mon coin. Cet espoir fou de pouvoir vivre ensemble donc, qui se concrétise enfin. Bientôt c’en sera fini de mes trajets en train ou de tous les allers-retours qu’il faisait en voiture pour au final se voir moins d’une semaine sur 2.
Je n’arrive pas encore à réaliser. Plus jamais il n’y aura 100 longs kilomètres qui nous séparent.
Et une maison à nous !
Et jolie avec ça ! Un grand jardin, des chambres pour pouvoir caser tout le monde, et même un dortoir pour tous mes petits potes en garde. Des barbecues, une grande fête pour inaugurer tout ça, et puis des parterres de fleurs, mon Jimmy le jardinier y a déja pensé. Un potager, aussi. Bref, un bonheur tout simple. Ou du moins, moins compliqué. Près de 4 ans que l’on attend, on l’a drôlement mérité héhé.
J’suis tellement impatiente que j’aimerais déjà y être installée 🙂
Quelques mois encore à patienter  …et comptez sur moi d’ici là pour en reparler !

« Ce serait la maison du bonheur, lalala…. »
(tiens à propos, vous avez vu Francis Lalanne chez Ruquier samedi?)

Publicités

Permalien Laisser un commentaire

Ok, bon

27 avril 2009 at 16:10 (Uncategorized)

Oui bon, ok. J’avais dit demain ça sera plus gai dans le dernier billet. Le demain du 20, hé oui ben c’est le 27 🙂
Parce que. Parce qu’il y a plein de choses à dire, mais comme je suis superstitieuse j’attends que tout se réalise pour en parler. Parce que je suis heureuse, si si. Enfin presque complètement. J’vous raconterai, promis promis 🙂
En attendant, il y a eu un concert de lhomamoi hier, et juste en fermant les yeux -ou même pas- j’avais 6 ans, comme les mômes dans le public. J’ai ri comme eux, chanté comme eux, 6 ans je vous dis hihi.
En attendant, j’ai la tête comme une citrouille, à en perdre le sens des mots, qui sortent distordus. Et ça me fait rire. La nuit je fais des rêves biscornus, j’ai même piloté un avion c’est vous dire. Je reste aussi éveillée, à le regarder dormir. Puis je rêve éveillée, toute la journée….
🙂

Permalien Laisser un commentaire

Fin de semaine…

20 avril 2009 at 16:09 (Uncategorized)

Et oui, malgré que ce n’était pas « notre » semaine, un (demi)week-end de plus avec lhomamoi !
Mon grand qui déserte comme d’habitude, dormant chez sa schtroumpfette ou chez son père par facilité après avoir fait la nuit, mon Jimmy en guindaille vendredi toute la nuit et samedi aussi, et donc passera ses journées à dormir. Mon amoureux en concert samedi, ma décision fut vite prise hop je vais le rejoindre !
Long voyage en train, encore plus long que d’habitude vu les super correspondances Sncbéennes  des week-ends et l’heure d’attente interminable dans le trou perdu qu’est la gare de Jemelle, et enfin j’arrive à Libramont, pour passer un peu de temps avec ma grand mère adorée avant le concert du soir qui aura lieu non loin de là.  Envie de parler de tout de rien, « d’avant », regarder des vieilles photos, replonger dans le passé, lui faire raconter… Me ressourcer, enfin.
Du moins je croyais.
Sa solitude, ce p*tain de grand âge qui la détruit tellement vite, la grisaille, la pluie, et finalement la visite inopinée de sa chère fille prodigue et profiteuse ont eu raison de moi. Reproches drôlement bien fondés et dispute à mots cachés pour ne pas inquiéter ma petite mémé, quelque part lâcher ces cailloux que je traînais dans les poches depuis si longtemps m’a fait drôlement du bien. Enfin sur le moment. A quoi bon se battre contre des moulins à vents…. ma grand-mère signe des procurations sans même savoir ce qu’elle fait, la profiteuse sourit et me nargue, heureusement lhomamoi arrive me prendre ! Je baisse les bras et je m’en vais. J’ai dit ce que j’avais sur le coeur, rien ne changera mais au moins ça m’a satisfait… Mais alors pourquoi je me sens si cassée? Bref passons j’vais arrêter de vous gonfler à force de me lamenter 🙂
17 heures 30, mon week-end commence enfin. Je ne penserai plus qu’à ça, aider à décharger le matériel, regarder le décor se monter, la sono s’installer, tous les câbles à brancher…. tout ça quoi. Je m’assieds, je regarde tout, je me sens bien seule mais je me sens presque bien. Petit à petit le public arrive, les habitués, les « bonjour tu vas bien » et je réponds que oui, dans ce monde irréel je souris. Ambiance de fous, rappels et fous rires, belle soirée en effet. Fin de nuit auprès de lui, grasse matinée et dès 15 heures me voilà à nouveau dans le train.
Et je me sens toujours aussi vide, seule et incomprise. Heureusement la longue attente à Jemelle était cette fois sur un banc et sous le soleil, et puis le voyage fut bien coloré, kotteurs aux sacs démesurés, et wagon envahi par une troupe de marcheurs pensionnés qui rentraient au bercail. Bien bruyants et rigolos, pour passer le temps c’était juste ce qu’il me fallait.
Soirée avec mon Jimmy. Mi-figue mi-raisin, fallait pas me chercher gamin c’est toi qui a tout pris..
Lundi matin, le premier bébé dort déjà, dans son couffin. J’en attends encore 3, j’ai une petite heure devant moi et du coup me voilà. A vous gonfler avec mes états d’âme héhé, demain ça sera un peu plus gai, du moins j’essayerai !   🙂

Permalien Laisser un commentaire

Des news

19 avril 2009 at 16:07 (Uncategorized)

Des news oui, un peu.
Il y avait la vie, le soleil, des fleurs et des espoirs.
Une maison, un rêve, puis j’ai osé téléphoner. Même qu’on est allés la visiter. Mais quand les espoirs tournent autour du pot, y’a pas grand chose à faire hein ma bonne dame. Bref à force de tourner en rond j’ai la tête qui va bientôt se dévisser 🙂
Y’a les espoirs, puis les désespoirs, mouais c’est la logique.
Les miens, les tiens, les siens, ceux de mon Jimmy, aussi. Puis ceux de ma grand mère, j’en parlerai plus tard.
Tiens un article entier pour ne rien dire, j’ai fait fort ce soir héhé….
A demain les gens, j’vous raconterai mon week-end ! Ma couette m’attend et comme y’a que là que je suis bien… je m’y rends 😀

Permalien Laisser un commentaire

Ayé je m’y mets..

15 avril 2009 at 16:03 (Uncategorized)

Des pensées, plein. Juste pour évacuer..

Il est parfois des blessures qui restent béantes. Mais il suffit de lancer un pont pour les enjamber.

Ah oui, et on a finalement vu « Grand Torino », de et avec monsieur Eastwood. J’ai adoré. Même si en général je déteste les films qui finissent mal.

La vie, la mort, tout ça tout ça. La maladie. Mon petit papa qui est j’en suis sûre en train de s’en sortir. Un beau-frère de lhomamoi qui lui est au bout de sa lutte. Mes idées, à la con il paraît, pas de courage pour tout affronter si ça m’arrivait, pas envie que l’on me voie dans un état comme ça…. solution radicale et bien plus rapide j’vous dis que ça. Faudrait juste que vous ne m’en veuillez pas…

Une maison, un rêve, j’ose pas téléphoner…

Des projets, plein, faut juste se lancer

Du soleil et des fleurs, et on ose déjà croire à l’été

Mon cahier mauve, là sur le bureau, cette fois je m’y mets…

Mon grand, revenu de la neige -entier!- et qui vient ce soir manger pour que l’on se voit un peu, puisque ce n’est pas « ma » semaine. Didiou je me réjouis !

La vie, le soleil, des fleurs et des espoirs. Tout ça quoi….

Permalien Laisser un commentaire

Un château sous le soleil

14 avril 2009 at 16:00 (Uncategorized)

Hello les gens ! 2 jours que je tourne en rond, que je passe ici puis m’en vais sans même commencer à écrire quoi que ce soit. Parler de çi parler de ça. Je ne sais dans quel sens démarrer, on va dire ça.
Du début me direz-vous. Donc le week-end, hop là.
Vendredi et mon long trajet en train habituel. Il faisait chaud, 25° au dehors, et dedans ben je ne vous raconte même pas 🙂
Mon amoureux m’avait mitonné un délicieux repas. Puis une soirée dans ses bras, et voilà….
Samedi temps magnifique, on décide d’aller se promener au Luxembourg. Totalement improvisé comme d’habitude et c’est ça qui est bien. Diekirch, pourquoi pas puisque c’est dans cette direction là… Bof bof d’après ce que l’on en voit, et on ne fait qu’y passer sans s’arrêter. Qu’y a-t-il plus loin, mystère, on verra bien. Larochette, une petite ville magnifique et d’emblée un majestueux château qui montre son nez. Peut-être peut-on le visiter…. 2 euros l’entrée les gens c’est donné 🙂 Et on a bien fait de s’y aventurer ! Levez le pont levis voilà les ennemis !  Permettez monseigneur que je relève mes jupons pour  monter cet escalier !  Je suis une vraie gamine quand je m’y mets.
Dimanche un peu triste, une mauvaise nouvelle dans sa famille, une maladie grave non annoncée, et nous voilà à l’hopital pour voir une personne en phase terminale. Nomdedieu. C’est tout ce que j’en dirai.
En soirée un repas à trois, à nouveau improvisé et bien sympa. Ca change les idées, c’est bien comme ça.
Lundi de congé, et cette fois on s’en va à l’opposé, au méga marché aux puces de Ciney. Fouiner, se balader et ne presque rien acheter, les vieilles boites en fer on ne saura bientôt plus où les empiler  🙂
Un joli long week-end, voilà j’ai raconté quelque chose cette fois, c’est déjà ça !
En fait tout se bouscule toujours, ce n’était pas trop de ça que je voulais parler. Héhé je reviendrai..

Permalien Laisser un commentaire

.

12 avril 2009 at 15:59 (Uncategorized)

Joyeuses Pâques à tous !

Permalien Laisser un commentaire

En primeur, des fraises. Et le dr House

9 avril 2009 at 15:57 (Uncategorized)

Je flotte toujours. Entre 2 nuages ou le c** entre 2 chaises, c’est selon 🙂
Hier c’était une journée sans. Sans énergie, sans tracas, sans réaction pour la désabusée que je suis devenue. Journée cool quoi ! Et sympa aussi avec seulement 2 petits potes en garde. Et puis juste mon Jimmy et moi au souper, qui me redonne de l’énergie et n’arrête pas de parler
Ensuite chouette soirée, avec mister Greg House blue eyes pour débuter. Yep la 5ème saison en primeur, comme les fraises. (délicieuses les fraises, mais belges hein les gens n’oubliez pas de boycotter les espagnoles sans aucun contrôle, j’dis ça et j’dis rien) Bref revenons à nos moutons. Aah le dr House….. J., j’ai bien pensé à toi tiens je me demande pourquoi 🙂
Et à part ça? Et bien ça va, mon horoscope est bon, enfin quand on y croit. Et il paraît que c’est bientôt Pâques, la résurrection de l’autre tout ça tout ça, et congé lundi pfff, j’avais même pas capté. Puis des oeufs en chocolat. Enfin pas pour moi, j’fais régime je vous ai dit ça?
De toute façon le chocolat ça fait un bout de temps que je n’en mange plus. L’envie m’est passée.
Plus d’envies, tiens c’est le résumé de ma vie  🙂
Puis si je continue à si peu manger bientôt ce n’est plus flotter que je ferai mais m’envoler, héhé

Allez encore une fois, on aime trop ça !  « Je suis un homme de cro-magnon….. »

Permalien Laisser un commentaire

Si j’étais moi

6 avril 2009 at 15:55 (Uncategorized)

Des nouvelles, un peu. Merci tout d’abord pour tous les gentils mails, ça m’a bien touché, vraiment.
Alors pourquoi je n’ai pas encore pris la peine de vous répondre à tous, me direz-vous ! Je suis incapable de l’expliquer. Trop à dire, puis bloquée devant l’écran blanc. Ne m’en veuillez pas je m’y mets vite, promis.
Vide, un grand vide dans lequel je flotte, et où étrangement je me sens si bien. Pourtant.
Pourtant mon grand est entrain de faire le fou là-bas dans la neige, vous savez où l’on dit à chaque buletin météo français qu’il faut faire super gaffe aux avalanches, et -si j’étais moi- je devrais être morte d’inquiétude connaissant le coco….
Pourtant mon petit papa est maintenant si radioactif qu’il ne pourra approcher de femmes enceintes ni prendre de petits enfants près de lui pendant des semaines, on ne peut que croiser les doigts pour que ce traitement de choc expérimental fonctionne, et -me connaissant- je devrais m’inquiéter plus que ça….
Pourtant mon Jimmy ne s’est toujours pas sorti de ces 2 semaines de sales douleurs au dos, on n’a toujours pas les résultats des examens à l’hosto et celle qui dort au fond de moi devrait au moins prier les fées pour que ça ne soit qu’un lumbago…..
Pourtant mon compte en banque n’est plus qu’une couleur rouge, et ça devrait me tracasser -comme avant de n’être plus moi-, m’empêcher de dormir…..
Pourtant….. le reste est trop perso 🙂  Mais je sais que je devrais aussi réagir, au lieu de me laisser distancer comme je le fais….
Je flotte je vous disais. Non-réaction, ça doit être une forme inconsciente de protection…Je flotte et je me dorlote, j’achète des fleurs, je change tout de place et nettoie toute la maison, je prends soin de moi, je fais un vrai régime pour une fois, je suis d’un calme olympien sans même comprendre pourquoi, je mange des crudités comme ça ne m’est jamais arrivé, je prends des bains interminables, je fais du shopping avec mon grand schtroumpf, je glande des soirées entières sur le pc ou devant la télé… 
Bref je suis toujours vivante. Et je me sens étrangement bien didiou je vous le disais ça ne doit plus être moi.

Permalien Laisser un commentaire

Au soleil

3 avril 2009 at 15:53 (Uncategorized)

Il fait beau, tellement beau que je ne me lasse pas de regarder ce ciel d’un bleu immense, sans un seul nuage. Il fait beau depuis le début de la semaine, mais étrangement je ne l’avais pas vu. Il fait beau, et j’ai des envies de grand nettoyage extérieur et de nouvelle déco dans la cour. Avec plein de fleurs, évidemment. Aux fenêtres, et partout. D’ailleurs ce soir je m’en irai au marché, et j’en reviendrai le scooter bien chargé 🙂
Ce soir mon Jimmy revient pour la semaine, et mon grand s’en va skier tout là-bas loin dans la montagne. Quelle drôle d’idée je lui ai dit, mais il est tout réjoui, bon tant pis.
Il fait beau, et à cette heure cela suffit à mon bonheur
🙂

Permalien Laisser un commentaire

Sale mardi

2 avril 2009 at 15:52 (Uncategorized)

Mardi matin où mon petit papa était couché sur une table toute froide, 3 heures d’anesthésie qu’ils avaient dit. Tout ça pour rien en fait car l’opération a foiré, machines tombées en panne au moment crucial ! Paraît que ça n’était jamais arrivé. Tu sais bien que je ne fais jamais comme les autres, m’a-t-il dit, dépité…
Un mardi midi où s’installe le doute, cette saleté qui vous ronge de l’intérieur vous connaissez?
Seule. A jamais seule pour tout affronter, et vive les égoïstes trop occupés à des futilités. Parce que oui, tout est futile face au crabe, forcément.
Et moi, je balise tout d’abord, puis me sens si seule. Je me questionne, ensuite je râle, puis vient la déception. Qui ce matin encore me crame en dedans.
Un mardi soir de formation. Obligatoire, comme d’habitude. Formation sur la communication. Où l’on communique un peu trop. Ma mère qui n’en a que le nom a dû bien sentir ses oreilles siffler. Le sujet était la communication non violente qu’elle disait la dame. Et en partant elle est venue me dire de prendre soin de moi. A la prochaine réunion je la remercierai, encore.
Prendre soin de moi. Carapace, sans faille cette fois.
Oui tout à l’heure, dès la fin de l’après midi, quand j’aurai enfin pu laisser s’échapper mon inquiétude et mon chagrin. Quand la nouvelle opération de mon petit papa cette fois je l’espère, n’aura plus foiré…

Permalien Laisser un commentaire

Edit

1 avril 2009 at 15:51 (Uncategorized)

Et moi…. quand on me fait du mal il n’y a personne pour prendre ma défense. Gn.
Au fond les Zorros sont comme les cordonniers, les plus mal chaussés  🙂

Permalien Laisser un commentaire