Je n’ai plus qu’à aller me recoucher !

31 août 2009 at 12:27 (Uncategorized)

Samedi soir, cette fois. Verviers, et la fiesta city.
Lhomamoi voulait voir le groupe Slade, qui a eu son heure de gloire dans les années 70. Ok, de toute façon j’avais bien besoin de me changer les idées.
Concert perdue parmi la foule, scène totalement invisible parce que je suis trop petite -ou les autres tous trop grands- et qu’avec lhomamoi on n’est jamais au devant de la scène pfff, moyenne d’âge du public 55 ans, et à peine 4 chansons dont je me rappelais, j’avais 12 ou 13 ans c’est vrai. Bref vous me croyez si je vous dis qu’à aucun moment je ne suis rentrée dedans 🙂
Décidément un samedi à oublier.

Un dimanche ensoleillé, un grand marché aux puces non loin de chez nous. Un petit resto le soir, et une nuit agitée de cauchemars.

L’appart que mon grand et sa schtroumpfette ont dégoté, je ne vous en ai pas parlé?
Mon gamin se met en ménage, dès mardi ils auront les clefs, j’ai un grand trou dans le ventre à quoi bon en parler tout le monde se fout de mon état d’esprit de toute façon.

Ah tiens je vous dirai quand même, que les parents de la schtroumpfette ont tout acheté, les meubles et l’électroménager au complet. La totale, alors que je me demandais encore comment j’allais pouvoir faire pour un peu les aider. T’es le parent pauvre ma vieille, de toute façon tout est réglé !

Publicités

Permalien Laisser un commentaire

La chambre 25

31 août 2009 at 12:26 (Uncategorized)

Samedi après midi. Un bâtiment au bord d’une voie rapide. « La douce quiétude », pas de doute c’est l’endroit. Il me dépose devant et je me sens si paumée, alors que tout le monde s’en fout. J’entre finalement, en demandant à un vieux monsieur si c’est là l’entrée principale, mais il ne me répond pas, c’est à peine si il m’a regardé.
Un bureau, je demande où se trouve la chambre numéro 25. Il faut aller jusqu’à la salle de télé là devant, puis prendre le couloir à droite, c’est la dernière chambre m’a dit l’infirmière. Elle dit aussi que tout se passe bien, qu’il n’y a aucun problème vous pouvez être rassurée. Je quitte le bureau, et voilà le premier couloir à franchir. De suite, l’odeur.
L’odeur des centaines de pieds. Déjà dans la tombe.
Envie de faire demi tour, ce n’est pas possible que ça soit cet endroit.
L’étiquette dans le couloir dit pourtant que c’est son nom, à côté du numéro 25, il faut entrer. Pourvu que ça soit tel que je l’ai immaginé……
Petit, une chambre, quoi. Avec un coin lavabo et toilettes séparé. Et l’énorme paquet de couche-culottes sous l’évier, faire comme si je n’avais rien vu. Surtout oublier qu’avant, elle disait « le jour où il me faudra des langes autant me suicider, nonmého j’ai ma fierté »
J’avance d’un pas, elle est là, minuscule dans ce lit où elle s’est couchée pantoufles aux pieds.
Elle se lève d’un bond, « ça fait si longtemps que je ne t’ai pas vu »
Oui, 2 mois au moins, juste avant l’hopital où je ne voulais pas me rendre j’étais allée chez elle. Une éternité.
Elle dit qu’elle est contente, que le bouquet de fleurs que je lui donne est magnifique, que les roses s’appellent des roses romantiques. Et elle reconnait de suite le vase que j’ai apporté, qui était à elle il y a si longtemps. Avant qu’elle ne me le donne , parce que je l’aimais beaucoup.
« Comment trouves tu mon nouveau chez moi? C’est petit hein, mais gentil » Elle sourit.
Je lui demande si elle se plait mieux là que dans son appartement d’avant, et elle dit oui, parce qu’ici il y a tout le temps quelqu’un pour s’occuper d’elle, puis qu’elle va au restaurant midi et soir, puis que si elle a besoin de quoi que ce soit, suffit de sonner et on arrive. Tu vois je suis presque comme au paradis…
Et elle ne voit pas mes larmes aux yeux, tant mieux.
J’installe les  fleurs dans le beau vase, sur une table minuscule, on parle de tout et de rien. Puis un instant elle décroche, et me lance un « c’est quoi encore ton nom? », qui finit de m’achever.
De suite elle reprend ses esprits, me parle de mes gamins, ouf elle sait qui je suis !
On va se promener un peu à l’extérieur, 10 minutes pas plus, elle trouve l’endroit pas beau, puis cette grand route est trop bruyante, on rentre.
Je la laisse là, elle n’a aucune notion du temps que j’ai passé auprès d’elle mais trouve que c’était bien court, je reviendrai vite c’est promis…
Sortir, avant d’étouffer. Bloquer les larmes, et ne pas voir la quinzaine de personnes parquée devant cette télé sans le son. Inertes, et muets eux aussi.
Et cette odeur, qui ne me quittera pas de la journée. Imprégnée.
Ma grand mère adorée. Qui ne quittera jamais cet endroit et qui j’en suis sûre l’a compris déjà.
Je reviendrai vite c’est promis. Avec un parfum pour sa chambre,de la lavande elle adore ça. A tout prix empêcher cette odeur de s’y installer !
Puis un gsm, le plus simple d’utilisation, qu’elle n’ait qu’à décrocher quand je l’appellerai puisque ses chères filles refusent de lui payer l’installation d’un vrai.
Et des fleurs, elle a tant répété qu’elle les aimait.
Et tant pis si plus tard à nouveau elle ne me reconnait pas. Moi je la verrai, je lui donnerai mon bras pour qu’elle s’y accroche quand on se promènera….

Permalien Laisser un commentaire

P’tites news

25 août 2009 at 12:25 (Uncategorized)

Alors alors, en vrac et vite fait parce que depuis que je suis dans le nouveau nid, mon pc n’est plus trop mon ami 🙂

Franchimont c’était évidemment et comme à chaque fois super, et le temps magnifique que demander de plus ! Didiou je ne pensais pas qu’ils boiraient encore plus que les autres fois, mais si, au vu des réserves pratiquement épuisées dimanche dès 16h, ils l’ont fait !  :-)))

Ici les caisses s’entassent toujours dans le garage et je le supporte de moins en moins. Vivement le 1er septembre que tout ça soit enfin dégagé et que l’on puisse respirer.

Je déteste déjà ma voisine, même sans l’avoir déjà rencontré. Je déteste surtout ses remarques hurlées à son mari depuis derrière la haie dès que je sors et pour que je les entende. Et non je n’y peux rien si la cheminée fume dans la direction de ta maison, ou si les guêpes tournant autour de mon prunier t’agressent. Pov’conne.

Comme vous le voyez je vais bien, je recommence à râler !   😀

Permalien Laisser un commentaire

En couple, cette fois pour de vrai

17 août 2009 at 12:24 (Uncategorized)

Oualou me revoilou 🙂
Le dernier déménagement est terminé ! Il a fallu 2 trajets en camion au lieu du seul prévu mais voilà c’est bel et bien terminé. Puis avec mon ptit frère comme chauffeur, le moins que l’on puisse dire c’est que ça a roulé, 400 km de trajets en une après-midi, chargements et déchargements compris pauvre camion je pense qu’il ne s’en est pas encore remis. Vous l’avez compris, quand je dis terminé évidemment je ne parle là que du déménagement…….pas  de l’emménagement… plaignez-moi les gens plaignez-moi il y a encore des caisses plein le garage. Et le pire c’est que l’on ne sait pas où les caser, olé.
Mais foi de nous et de notre optimisme, on va y arriver !
On trie, on élimine, on range, on porte des tas de fringues et de linge de lit dans le container Oxfam, on vire tous les vieux verres -et croyez-moi y’en a!-  à la bulle de recyclage, je fais des caisses et des caisses pour mon Thomas et sa schtroumpfette qui n’en finissent pas de visiter des appartements (mais qui les refusent tous, didiou quand est-ce qu’ils vont venir vider mon corridor encombré), on a des provisions en double de quoi résister en cas d’envahissement par les petits gris de Roswell, on a des plantes vertes à ne plus savoir où les mettre, on a une énorme garde-robe et elle est déjà pleine à craquer, la pelouse pousse drôlement vite didiou msieur Jimmy faudra la tondre (demain promis), et j’ai toujours mes petits potes en garde, dont un bébé hurleur inconnu qui est ici pour le mois, je dépanne une autre accueillante malade et les gens là faut me plaindre je n’ai jamais entendu hurler aussi fort et aussi longtemps -mouais j’suis obligée de rendre le paquet dans l’état où on me l’a confié, z’ont de la chance que j’ai signé le contrat, et que je sais me calmer-. Ben oui vous voyez bien, là c’est l’heure de la sieste et je sêche au soleil, le portable sur la jolie petite table que l’on n’a pas encore su où caser. 1 heure 30 de tranquilité avant que le bébé hurleur ne soit éveillé et j’en profite, olé.
Pardon, vous dites? Les caisses? Des caisses?? …..Ah non ici sur la terrasse je ne vois pas de caisses, ici tout est rangé, rien d’autre que calme et volupté……… 

Permalien Laisser un commentaire

On avance, on avance, on avance

13 août 2009 at 12:23 (Uncategorized)

Oui, on avance lentement mais sûrement. Hier soir mon frérot bricoleur est venu installer les contre-marches et la cloison autour de l’escalier -ordre de la garderie, obligation pour la sécurité-. 22 heures 30 tout était installé, hourra y’a plus qu’à tout nettoyer !
Petit à petit le nid prend forme, reste l’installation de lhomamoi samedi et puis enfin on pourra dire que l’on est chez nous !
En attendant je flâne, je savoure, je traîne tard le soir dans les pièces, bref j’aime.
Ce soir pour la première fois je pense que je vais m’installer dans le divan, j’ai les 3 premières saisons du dr House qui m’attendent en dvd…… c’est pas ma faute si le cable n’est toujours pas installé 🙂

Permalien Laisser un commentaire

….

8 août 2009 at 12:22 (Uncategorized)

Et le barbecue s’est bien passé ! Puis hier après midi, la maman de la schtroumpfette de Tom est venue voir le nouveau nid, et j’ai reçu le premier cadeau pour notre emménagement, petit bonheur qui m’a bien fait chaud au coeur. Ensuite en soirée on s’est fait un petit resto entre filles et bien sympa. Juste avant cela j’avais flané au marché hebdomadaire et malgré l’avancée de la saison j’avais quand même trouvé quelques fleurs au marché pour garnir les pots qui les attendaient, super.
Ce matin je vais à Liège pour complèter mon costume médiéval pour le 22, je me réjouis comme une gamine 🙂 Puis de là je prendrai le train vers chez lhomamoi, tout dernier voyage qui m’était tant familier, ça va me faire tout drôle je le sais….. 
On rentrera demain soir, après les derniers coups de pinceau et les derniers rangements de caisses avant son départ. Il repartira chez lui lundi, et ça sera ma dernière semaine sans lui ! 

Permalien Laisser un commentaire

J’aimerais

6 août 2009 at 12:21 (Uncategorized)

J’aimerais aller à la mer, juste un peu, juste pour flâner au bord de l’eau. Mais pas plus loin hein ma bonne dame, l’eau est bien trop froide en mer du nord 🙂

J’aimerais avoir des nouvelles de ma grand-mère, cloîtrée dans le home d’où elle ne sait pas encore qu’elle n’en sortira jamais. En tout cas j’aimerais qu’elle ait enfin le téléphone dans sa chambre, pour lui parler en vrai.

J’aimerais que le barbecue de ce soir avec les enfants de lhomamoi et les miens et leurs schtroumpfettes se passe bien. Juste histoire de ne plus stresser quand à l’ambiance qui pourrait régner ici plus tard….

J’aimerais que le beau temps dure indéfiniment, et que le signor météo se trompe quand aux averses et orages annoncés demain

J’aimerais bien secouer un peu ce blog, qui ne parle que de déménagement  et ça doit sûrement un peu vous gonfler 🙂

J’aimerais avoir un peu plus de temps, pour savourer le nouveau nid calmement, sans nettoyer ou bien jouer à la décoratrice. Bref que tout ça soit enfin terminé.

J’aimerais être un peu plus tard que le 15 aout, quand l’homamoi va arriver avec un nouveau camion ici à caser et que tout soit déjà rangé. Que l’on soit enfin installés.

J’aimerais être encore un peu plus loin que ça, le 22 pour vous dire, à ce week-end médiéval que j’attends depuis longtemps

J’aimerais que lhomamoi soit là, et que ce mois et demi de caisses et de bazar soit enfin derière nous

J’aimerais qu’il soit là, tout simplement….

Permalien Laisser un commentaire

Petit à petit, l’hirondelle le fait, son nid…

6 août 2009 at 12:20 (Uncategorized)

Je frotte, je lave les vitres, je bichonne le nouveau nid -dieu qu’il y avait du boulot, les anciens locataires étaient quand même bien crados- et j’arrive quand même à aimer me transformer en tornade blanche. C’est dire si tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.
Je me donne 1 heure pour flâner sur la terrasse avec mon pc portable dès que les petits potes sont au lit, j’ouvre les premiers courriers qui arrivent à la nouvelle adresse et je trouve tout ça bien gai.
J’attends avec impatience l’énorme garde-robe qui arrivera de chez lhomamoi pour ranger enfin mes fringues, et en même temps de grands foulards sur les paniers pour cacher le brol ça fait camping et ça me fait marrer.
Je change sans cesse des objets de place, détails infimes que je suis seule à voir mais à chaque fois je suis ravie du nouvel effet, j’vous disais je trouve tout bien gai.
Je vais au lit à 22 heures depuis 2 jours et je n’ai même plus peur des bruits étranges de la chaudière à pellets maléfique, je dors comme une marmotte c’est vous dire si j’avais du sommeil à rattraper…
Voilà voilà, comme je vous le disais tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes !

*voui je sais je me répète mais j’ai une excuse, je suis toujours aussi fatiguée
Héhé

Permalien Laisser un commentaire

L’hirondelle a enfin trouvé un nid !

5 août 2009 at 12:18 (Uncategorized)

Hello les gens ! J’émerge peu à peu et je redécouvre mon pc, didiou j’avais même oublié comment il était fait 😀
Et donc je vous raconte les 15 jours de dingo que l’on vient de passer.
Après les francos on a continué à faire des caisses, peindre chez lhomamoi, bref préparer son déménagement.
Puis lundi dernier on a enfin commencé à préparer le mien…..prévu le jeudi ! Banzaï, vous l’avez compris hihi. Des caisses, des caisses et encore des caisses, à n’en plus finir !
Mercredi midi on a pu avoir les clefs du nid. A la place du lendemain, hourra. On en a donc profité pour aller acheter de la couleur et venir peindre murs et plafonds du salon-livingcoinbébés-cuisine, autant faire ça avant d’amener tous les meubles !
Et donc jeudi, le grand chambardement. Camion dès le matin, comme dirait l’autre c’est quand on s’en va que l’on voit tout ce que l’on a  🙂
3 trajets, et début de soirée tout était en place. Puis on est retournés à « l’ancienne maison », pour tout nettoyer.
Sale pincement au coeur, et me retrouver comme une gamine à chialer dans « ma » chambre, vide et sans vie.
Ne pas regarder en arrière, juste voir devant, et le nid. Merveilleux.
Je ne vous raconte même pas le rangement, chaque jour jusqu’à 2 ou 3 heures du matin et de toutes les caisses pour le dimanche soir vu que je recommencais à travailler lundi ! Heureusement avec un seul petit pote, ça m’a bien aidé pour trouver mes repères. Et accessoirement enfin souffler, car garder un seul petit j’vais vous dire c’est des vacances 🙂
Et donc, depuis lundi matin, je me repose enfin. Heu façon de parler hein, aujourd’hui j’ai 5 petits potes en garde. Didiou j’avais interêt à les avoir prises mes marques, héhé.
Et à part ça, et bien vous vous en doutez ça va !
Lhomamoi est reparti samedi chez lui, puisqu’il a ses filles en garde jusqu’au 15, jour où il pourra déménager. En attendant je me suis donc installée doucement et confortablement. Chaque soir on se fait des petits barbecues sympa mon Jimmy et moi. Il fait super beau et on s’invente les vacances que l’on a pas eues. Le jardin est magnifique, une pelouse immense bordée d’arbres fruitiers et j’immagine déjà les fleurs de l’an prochain. Et un pot sur chaque marche de l’escalier, ben tiens j’vais pas me priver 🙂
On n’a pas encore la télé, problèmes de branchement ils viendront tout réinstaller le 13. Mais je m’en fous j’suis trop heureuse d’avoir enfin un jardin et de vivre dehors. P’tit déj’, midi et soir repas sur la terrasse un pur bonheur..
Bref je me laisse vivre. Les petits potes ont repris de suite leurs habitudes, tout heureux de retrouver leurs jeux après un mois de congé. Puis mon Jimmy a l’air heureux aussi…. J’vous disais, tout va……

Permalien Laisser un commentaire