Dans quel état j’erre?

26 novembre 2008 at 12:27 (Uncategorized)

…Ben alors là je n’en sais rien  🙂

Entre 2 eaux. Les places pour Indochine, à Bruxelles et au stade de France. La bande d’indofans. Tous excités comme des puces, les sms interminables pour mettre tout le monde d’accord, vous me saoulez est-ce que vous le savez. Et moi qui n’en ai même pas envie. Commander, aller chercher, envoyer les places à tout le monde, ok j’m’y colle. Les miennes…moui on verra j’pourrai toujours les revendre… Toujours aussi compliquée comme vous voyez 🙂  Envie de retrouver l’ambiance. Puis quand j’y serai je me demanderai ce que je fous là… Bah on verra bien d’ici octobre. Et pour le stade ça sera en 2010, j’ai le temps de voir venir  🙂

Mouais à part ça rien à raconter, comme d’habitude. Un samedi mi-figue mi-raisin, le groupe de lhomamoi en dédicaces à Liège pour toute l’après midi. M’échapper. Un resto ensuite avec toute la bande et je me sens toujours aussi extra-terrestre. Un dimanche de shopping à Maastricht, tous les magasins exceptionnellement ouverts. Puis le retour, à 40km/h. Je confirme je hais toujours autant la neige. Mon gamin malade, mais chez son père pour la semaine pfff. Bref rien de bien nouveau sous mes étoiles éteintes.

Des bises les gens.

Publicités

Permalien Laisser un commentaire

Développer – s’écrit bien avec 2 « P »-

20 novembre 2008 at 12:25 (Uncategorized)

Plus trop envie d’écrire. Mais quelque part envie de venir causer d’un peu de tout, ou de ce qui déborde. Cherchez pas 🙂 Hé oui tu vois, ma cop’du sud je ne peux pas m’en empêcher  😉
Comme si c’était bien de laisser quelque part trace de ma vie nulle, bah j’suis assez idiote pour le croire.. Alors en vrac les gens : Un grand vide, et une vie au ralenti. L’annif.de mon père aujourd’hui, et lui qui se fout bien de savoir qu’il me manque. Des petits potes bien insupportables, ou est-ce moi qui vieillis? Ah oui tiens, le nouveau chauffe-eau déjà en panne une nouvelle soirée en camping et réparateur sympa un samedi. Plein de soirées seule, mes grands désertent et moi je me dorlote, plateaux-télé sous la couette, héhé. Pas de voyage à Paris, et tant pis. Un futur incertain, ou pas de futur, aussi. De la neige annoncée samedi, 20 cm il paraît didiou tout le pays va encore être bloqué 🙂 J’ai rien à dire, comme vous voyez. Donc rien à développer….
Développer, tiens j’ai un doute 1, ou 2 « p »? Et dans le dictionnaire je tombe d’abord sur « demi-soeur », parfois le hasard fait mal les choses. Mince, alors je trouve un truc à développer tiens, du coup. Suivez le fil de mon idée. Demi-soeur, nom de famille, fa-ce-book….vous savez site qui sert à retrouver d’anciennes connaissances et qui est en fait le champion des « amitiés » inutiles et virtuelles? Le pompon de la connerie humaine. Hé oui j’y suis même amie avec le Père Noel, et hourra pour les idiots qui le croiront comme ils croient que je suis amie avec eux juste parce qu’ils me l’ont demandé, héhé. Personne d’autorisé à écrire sur mon « mur », gardez vos commentaires idiots c’est toujours ça de gagné… Et oui donc j’vous raconte du début, ça sera plus clair. Je m’y suis mise pour chercher d’anciens amis d’école, et puis parce qu’en tapant mon nom de famille j’y avais trouvé un cousin, trace lointaine de mon enfance. Puis ma demi-soeur, message privé et attente d’une réponse, le coeur battant… ah tiens elle vit et m’ignore toujours ravie de l’apprendre 😦 Alors que le cousin lui, ne me lache pas nouvelles par-çi par-là et en privé, tout va bien oui et toi la famille voilà des photos et blablabla. Et pendant ce temps là, les demandes d’amis  affluent. Comment ils m’ont trouvé purée même là pas moyen d’être tranquille. Pourtant là-bas je ne suis marquée comme « fan de » Lui, et non plus pas en couple. Non, puisque rien ne vous regarde, les « zamis ». J’étais juste de passage z’aviez pas compris 🙂  « Il est 22h54 je vais me coucher », « Untel participera à l’évènement Marché de Noël », ah ben tu parles d’actualités essentielles à ma survie….. Vingt dieux comment peut-on tomber à ce point dans le virtuel ou l’inutile…. une « amie » -que je connais en vrai, encore via legroupedeLui- change son statut, s’inscrit maintenant en couple. Hop un commentaire arrive : Heureux pour vous plein de bonheur à vous 2 !  Pauvre naze tu la connais aussi en vrai, et ça fait 2 ans qu’ils vivent ensemble….. Fesse-bouc, ou comment tomber dans les réalités parallèles. Comprends pas. Je voulais clôturer mon compte dès mes recherches d’anciennes connaissances terminées, mais là je sens que je vais me marrer un peu, les « zamis » avant de vous quitter…..  🙂

Permalien Laisser un commentaire

3 petites info et puis s’en va

13 novembre 2008 at 12:24 (Uncategorized)

-2 nouveaux titres en téléchargement gratuit sur le site de Noir Désir 
Merci du tuyau m’sieur Zégut !

-Toujours chez Zégut, l’interview et les coulisses de la conférence de presse d’Indo

-Et une dernière info : nouvel album des Cowboys Fringants….. sortie mi novembre.

Bye les gens.

Permalien Laisser un commentaire

Un peu de tout

10 novembre 2008 at 12:22 (Uncategorized)

Un peu de tout, et son contraire. Vous me connaissez…. 🙂
Le train vendredi soir. Et un suicide quelque part en amont, une jolie pagaille sur le rail. Mais ses bras plus tôt que prévu, ne cherchez pas c’est comme ça 🙂
Puis une soirée sympa d’anniversaire. Un pirate cinquantenaire quelle drôle d’affaire.
Un week-end de tout et de rien. Mais surtout de Lui, donc je survis.
Puis un papa en congé, mais qui me colle son petit gars en garde aujourd’hui. Les 5 autres faisaient le pont, et gardaient leur môme, eux. Pfff. Le retour hier soir de chez lhomamoi, du coup. Au lieu de demain soir. Râler sec mais ne rien dire, c’est tout moi tiens ça.
Mais un doux week-end.
Puis moi, tout et puis l’inverse, vous me connaissez.
Les petits bonheurs et les fou-rires, puis les larmes, toujours à l’affut les garces. Comment ça j’suis compliquée?
Le resto, italien. Et les profiteroles à la crème… anglaise. Joli métissage. Ouai nous on n’a peur de rien  🙂
Arriver à parler, enfin. Le poids en moins, mais culpabilité,d’avoir blessé.Jamais  rassurée hein vous voyez..
Le manque d’argent et malgré tout l’envie irrésistible des vitrines de Noël à Paris, c’est tout moi ça je vous dis. Juste pour s’émerveiller, s’enfoncer dans l’irréel, jusqu’aux oreilles. Evidemment il a dit oui, le trop gentil. Immédiatement. Et moi, ben j’m’en veux. Enfin juste un peu. 
Les douleurs qui font peur, le coeur qui tombe en panne? Et vlan la tête dans le sable, qui vivra verra. J’suis une autruche vous ne saviez pas?
L’envie de ces volets bleus, quelque part en Ardennes. Un jour je fonce, l’autre tout semble insurmontable. J’vous disais, ça c’est bien moi…
Le gateau au chocolat trop bon qu’on se fera tout à l’heure ou demain, et zutalors quand c’est que je vais maigrir, jamais contente hein vous voyez 🙂
L’émission en direct à la radio ce soir, p’tite souris dans un coin, promis. Me réjouis tant de découvrir. En même temps c’est Lui l’invité, et l’intruse j’me sentirai. On ne change pas une idiote qui délire.
Des projets et des idées, plein. Dans tous les sens, des envies enthousiastes. Prête à tout, mais la tête prête à imploser. J’étais quoi, j’vous disais?
Le stylo qui n’attend que moi, et la page blanche. La peur que l’encre turquoise coule soudainement à flot. Et m’y noyer. Couillonne en plus, là c’est complet !
La tendresse à donner, à les inonder. Et la peur d’étouffer, de me faire jeter.
La vie, quoi. merde. Et moi, si compliquée.

Mon pauvre amour, y’a une drôle de fée tombée dans ton café….

Permalien Laisser un commentaire

Obsession

5 novembre 2008 at 12:18 (Uncategorized)

Permalien Laisser un commentaire

Yes !

5 novembre 2008 at 11:57 (Uncategorized)

Ce matin le monde est un petit peu moins laid.
I have a dream. They have a dream.
Ravie. Un président noir, enfin…
Ravie, puis horrifiée des propos racistes, des menaces qui pèsent sur lui, de la méchanceté et de la connerie humaine.
Take care, man.

Permalien Laisser un commentaire