Coeur de mercure

27 avril 2006 at 14:37 (Uncategorized)

Quelles que soient mes peurs ou mes fuites tu es au bout de chaque chemin que j’emprunte, la main tendue

Et du bout des doigts, tu réunis les milliers de billes éparpillées de mon coeur de mercure, éclaté.

Puis d’un sourire magique, tu amalgames le tout avec ma poudre d’escampette et en fais un ciment éternel.

Je t’Aime

Publicités

Permalien Laisser un commentaire

No comment

18 avril 2006 at 14:36 (Uncategorized)

Envie de (m’en)fuir.

De la poudre d’escampette plein les poches.

Permalien Laisser un commentaire

Joyeuses Pâques !

17 avril 2006 at 14:34 (Uncategorized)

P*tain de week-end.

Permalien Laisser un commentaire

Un petit bonheur (de plus)

15 avril 2006 at 14:31 (Uncategorized)

En fait pas un, mais plusieurs petits bouts de bonheur à ajouter à ma liste…

Tout d’abord un cinéma hier soir (« Jean Philippe », j’ai adoré. Luchini est un génie) en compagnie de mon Amour. Une soirée de plus volée à l’absence, et un bon film en sus. Que demander de plus?

Ensuite un zapping complet du réveil ce matin, donc une grasse matinée imprévue (mais drôlement bienvenue..)

Une après-midi sympa de shopping à Liège avec mon grand schtroumpf. Ca faisait longtemps..

L’achat des places pour les francofolies de Spa. Yeesss !

Et last but not least… alors que j’étais dans la file d’attente de la billetterie de la fnac, me prend l’envie furieuse d’une date de plus de l « Alice & June Tour ». Et pas n’importe laquelle : Bercy ! Oserais-je y aller seule? Oui mais bon, avec des amis ça serait mieux… J’ameute les troupes par téléphone en urgence, les convainc (facilement) et hop l’affaire est dans le sac! Une épopée ‘Bus Tour Liège-Paris’  de plus prévue en décembre, un concert d’Indochine supplémentaire.  Un p’tit bonheur de plus en perspective…

Dicton du jour : Profitez de la vie, suivez vos envies. Les p’tits bonheurs c’est bon pour le coeur  

🙂

Permalien Laisser un commentaire

Mer, iode et courte nuit, je me fais vieille mon bon monsieur

13 avril 2006 at 14:30 (Uncategorized)

Bien le bonjour les gens ! En direct de mon chez moi, tôt le matin…et un peu dans le coma, je vous salue bien bas (yep, et ça rime!) Hou là ça ne me vaut rien d’avoir dormi 3 heures, vite un café…

Bon ok. Puisque vous insistez, un morceau tablette de chocolat pour l’énergie, et je vous explique  😉

Récapitulons. Ce week-end mon amour et moi étions à la mer. (Oui j’ai viré le long post qui en parlait -trop personnel-, je me suis dit que « week end merveilleux en amoureux » résumerait tout aussi bien l’histoire. Bref, trève de parenthèse à rallonge, je continue). Donc 2 jours merveilleux -oui je me répète, et c’est voulu héhé-, mais lundi…et mardi, contre-coup de l’air iodé (c’est lui le coupable, si si!), grosse fatigue, dures journées avec les petits potes, et longues nuits de sommeil en vue. Dur dur nomdidjou je deviens vieille ou quoi ? Donc voilà, tout ça pour vous expliquer que j’ai honteusement glandé, me suis malhonnêtement traînée à ne rien faire -nounou mode larvaire- pendant 2 jours. Du coup hier j’avais une pêche d’enfer. De plus je retrouvais mon Tom, en garde chez le père cette semaine, mais venu passer quelques heures avec moi. Purée presque 3 semaines sans voir mes zouaves plus de quelques heures because garde alternée puis sports d’hiver pendant ma semaine, ça devenait long. Mon Jim me manque lui aussi. Ils rentrent au bercail tout bientôt, ouf. Puis je vais enfin pouvoir voir son super bronzage façon mouche grâce aux lunettes de ski, youppi   😉

Bon c’est pas tout ça mais j’en étais où? Ah oui. Hier, pêche d’enfer après 2 jours dans l’ouate. Et heureusement…

Fin de journée, direction Bruxelles -en train- , où mon chanteur d’homme et le groupe donnaient un mini concert. Vous l’avez compris, l’ambiance était super, public littéralement déchainé. Concert à 22 heures, retrouvailles avec les fans habituels qui avaient fait le déplacement. Une soirée géniale.

…Retour au bercail tard dans la nuit, debout avant 7 heures… état légèrement second… j’attends l’arrivée des petits potes… I need coffee…. Help….

🙂

Permalien Laisser un commentaire

Avril, Ostende

11 avril 2006 at 14:27 (Uncategorized)

Un merveilleux week-end en amoureux..

Permalien Laisser un commentaire

Il faut croire au destin

6 avril 2006 at 14:24 (Uncategorized)

« Le bonheur c’est d’être heureux, ce n’est pas de faire croire aux autres qu’on l’est. » (Rimbaud)

Encore un qui avait tout compris…

Un jour de novembre 2001, tout ce qui était ma vie depuis un peu plus de 21 années s’est écroulé. Comme un chateau de cartes. Stop, terminé, go out il m’a dit. Vendre ma maison, quitter mon village a été un déchirement total. Faire vivre un divorce à mes enfants une plaie à jamais béante.

Déracinée, un peu paumée, je me suis retrouvée -oh non loin de là, 2 petits km- dans une mignonne petite maison et que j’ai essayé de rendre accueillante, souriante.

Tout ça pour en arriver à la citation ci dessus…

Sourire. Faire croire que l’on est heureux, telle était ma devise. Pour ne pas inquiéter, attrister mes enfants et mes proches. Leur faire croire que j’allais bien, malgré tout. Que redémarrer sa vie à près de 40 ans c’est simple comme une maison fleurie et colorée. Vivre, sourire, faire semblant, chanter et tout donner une semaine sur 2. Et me vider de solitude et d’impression de vivre « pour rien » la semaine suivante. Garde alternée.

3 ans à ce rythme. 3 ans à faire semblant. Ne montrer que le côté souriant, soi disant enfin émancipée, fan de concerts et festivals en tous genres, clamant que mais oui je suis forte nonmého qu’est ce que vous croyez et pas besoin d’un compagnon puis j’adore aussi le ciné ou le resto seule…

Et ils y ont cru. J’ai berné tout le monde, moi le gugusse, le clown jamais triste. Oh j’avais bien des petits moments de déprime, des creux de la vague. Mais c’était juste la fatigue, l’hiver qui n’en finissait pas, les petits potes en garde un peu trop difficiles…. Et ils le croyaient toujours.

J’ai tenu le coup. En me disant secrètement, en me mettant à espérer qu’un jour je sortirais de ces sables mouvants. Que quelqu’un finirait bien par me tendre la main et me hisser vers le soleil. Et tiens, pourquoi pas un prince charmant, tant qu’à faire autant rêver en rose….

Mais les mufles sont parfois fortiches pour se déguiser eux aussi. En superman, en prince charmant et romantique, en ange ou autre piège à conne moi. Vlan, rétamée à chaque fois.

Alors j’ai décidé de ne plus y croire. J’avais tenu 3 ans, j’étais donc blindée ! et n’y revenez plus je ferai très bien seule.

« Arrête de faire semblant, on n’est quand même pas toujours dupes. Mets-toi à croire au destin, un jour tu trouveras la bonne personne » et blablabla on me disait… Gardez donc vos conneries cette fois je n’y crois plus !

Comme je me trompais….

Le destin. Super invention que c’te chose. Si, finalement.

Merci à Toi, qui y croyais, merci de l’avoir forcé ce destin, en m’appelant il y a juste 1 an..

Merci au marionettiste là quelque part tirant les ficelles du bonheur d’en avoir déposé une dans nos mains et de m’avoir poussé à te répondre…

Le destin. Quelque part il était là, il attendait l’heure. Ta vie et ma vie, avec tellement de parallèles. Comme des rails en attente d’un croisement. Heureux aiguillage. Merci marionettiste.

Putain de destin, super invention !

Et pourtant jamais je n’ai voulu croire à « tout ça ». Si on m’avait dit ce jour d’il y a 3 ans que le chanteur du groupe qui jouait non loin de moi dans ce chateau, ou l’année suivante, que ce chanteur encore, que j’avais juste vu de dos quittant la scène aux francofolies serait l’homme du reste de ma vie ! Jamais je ne l’aurais cru !

Putain de destin ! …super invention.

Si on m’avait dit que lors de ce concert de Renaud IL était quelque part parmi les 5.000 fans présents je m’en serais tirée par une pirouette de réponse ironique,  -tout en me disant que purée, un fan de Renaud ça serait quand même un sacré coup de bol…- mais encore une fois jamais je ne l’aurais cru….!

Putain de destin, là tapi dans l’ombre !

Cela fait maintenant 1 an que je t’ai rencontré.

Si l’on m’avait dit……. moi qui n’osais même pas espérer que tu puisses devenir cet ami ce grand frère ce confident. Jamais je n’aurais pensé mériter cela. Te mériter.

Si l’on m’avait dit que j’allais t’aimer et être aimée à ce point, jamais je n’aurais osé le croire

Mais si on avait pu me le certifier, à 2 mains j’aurais signé !

Putain de destin! c’est toi que je dois remercier…?

Le bonheur c’est d’être heureux, ce n’est pas de faire croire aux autres qu’on l’est….

Permalien Laisser un commentaire

Bon…

4 avril 2006 at 14:23 (Uncategorized)

News du 4 avril (site officiel Indochine)

Notre pianiste Matu a du être hospitalisé en urgence aujourd’hui, et ne pourra donc assurer les concerts prévus à Liège. Ces deux concerts sont reportés au 3 et 4 mai. (billets du 3 avril valables pour le 3 mai, billets du 4 avril valables pour le 4 mai). Les personnes ne pouvant être disponibles à ces dates pourront se faire rembourser.

Alors restons encore positifs : dans moins d’1 mois on y retourne…

🙂

Permalien Laisser un commentaire

Positivons !

4 avril 2006 at 14:21 (Uncategorized)

Oui c’est cela, positivons. Il faut toujours voir le bon côté des choses !

Le jour « J » était enfin arrivé. Près de 6 mois que j’attendais ça.

On était dans la salle, et bien placés en plus. Heureux imprévu, mon Amour avait pu avoir une place in extrémis pour le concert. Bref jusque là que du bonheur…

Mais,

On avait déjà eu des nouvelles « officieuses » et pas trop rassurantes dès 20 heures… Quelque chose se passait, le groupe n’avait pu être présent pour une interview télé à 18h, ni même pour les balances….. J’écoutais, ébahie, mais ne voulais pas trop y croire…

Et pourtant… L’annonceur entre en scène et confirme… Le clavieriste est trop malade pour pouvoir jouer, le concert ne pourra avoir lieu !

Heureusement, il parait qu’il sera reporté à demain.

Heureusement, et malgré l’interdiction de jouer (problèmes d’assurances et blablabla), Indochine a décidé de nous offrir une mini session acoustique d’une petite demi heure en guise de consolation. C’est déjà ça de pris, positivons po-si-ti-vons !  🙂

Et me voilà, partagée entre cette impression bizarre d’être tombée pour un moment dans la 4ème dimension, dans une ambiance surréaliste. Déçue bien sûr, mais à moitié consolée par ce mini concert, déçue d’un drôle de vide, d’un public un peu sonné, d’une ambiance qui n’a décollé que difficilement, mais à moitié consolée par l’espoir d’un concert peut-être possible ce soir et demain.

Et me voilà, comme tous les fans présents hier soir, entrain d’attendre midi et une annonce en radio pour savoir si le clavieriste sera capable de jouer, si le concert de ce soir aura lieu ou non, si le concert annulé sera vraiment reporté à demain…..

Bah, il faut voir le bon côté des choses ! J’ai la chance d’habiter non loin de Liège, pour moi ça ne pose pas de problème d’y retourner demain, et donc si tout se passe bien je vais avoir droit à 3 soirs de concerts consécutifs ! 

Sans compter que mon Amour et moi avons gagné une soirée de plus à se voir, qu’il pourra lui aussi revenir demain, que l’on pourra enfin partager cela et voir ensemble Indo en concert !

Tout va les gens, je vous le dis tout va. Parce que je le veux.

Je croise les doigts…accrochée à mon pc à écouter Pure Fm comme Nicola nous l’a demandé pour enfin savoir si ce pauvre Matu sera capable de monter sur scène ce soir et demain…… 

🙂

Permalien Laisser un commentaire

Parfois, il y a des surprises sympas

3 avril 2006 at 14:19 (Uncategorized)

Un désistement parmi les personnes avec qui j’allais voir Indochine ce soir….une place à vendre….et elle est pour mon Amour…

Yep ! Un concert de plus avec lui, et parmi le public !

Et en plus c’est Indo….

Si je vous dis que je m’en réjouis comme une gamine, vous me croyez??

😀

Permalien Laisser un commentaire

J- Day!

3 avril 2006 at 14:15 (Uncategorized)

Permalien Laisser un commentaire

J-1

2 avril 2006 at 14:11 (Uncategorized)

Vivement demain (et après-demain)……

Permalien Laisser un commentaire

Poisson d’avril

1 avril 2006 at 14:01 (Uncategorized)

Autant qu’il soit en chocolat…

Permalien Laisser un commentaire