Week-end vide et froid

28 novembre 2005 at 11:30 (Uncategorized)

Comment dire? week-end bizarre. Dans ma bulle, et bien plus que je ne le voulais, vu l’abondance des chutes de neige qui ont transformé mon petit hameau en île inaccessible  🙂

Débutons par le début comme dirait l’autre héhé. Vendredi soir mes gamins étaient de sortie. La neige -arrivée en force après leur départ- les ayant empêché de revenir à la maison, ils ont du dormir, l’un chez sa schtroumpfette et l’autre chez un copain. Résultat : seule, une fois de plus. Bah, mon moral étant plus que sous le niveau de mes chaussettes, on va dire qu’il valait mieux…

Samedi, annulation forcée des courses en ville avec S., la neige ayant décidé de nous pourrir la vie durant toute la journée. Mes enfants, toujours dans l’impossibilité d’atteindre l’île cernée de neige, ont dû squatter à nouveau chez leurs hôtes. Seule et encore seule. Mais le moral étant remonté en flêche, tout allait bien pour moi merci m’sieurs dames.. 

Téléphone et sms-tendresse avec mon amour au loin dans son igloo lui aussi, cocooning et bougies parfumées si si la vie est belle tout de même. Mais pfff, qu’est-ce qu’il me manque… L’absence, blanche et glaciale comme cette saleté de neige, me noue le ventre.

Dimanche hourra, les chutes de flocons s’étant calmées et le service de déneigement ayant -enfin- daigné faire son boulot, mes gamins ont pu revenir début d’après-midi. Il était temps, j’allais devenir gaga moi, à causer toute seule  🙂

Fin de journée, mon Tom (un peu fou je vous le concède) est reparti chez son amoureuse à pied. Hum.. 6 km dans la neige et le froid, aah c’est bô l’amour!  Heu..pour tout vous dire, je pense qu’il a préféré tenter le trajet à pied plutôt qu’avec moi comme taxi, sur mon scooter qui refuse toujours de rester à la verticale sur le tapis blanc…  😉

Bien évidemment, la neige ayant décidé d’en remettre une couche (admirez le jeu de mots, pour un lundi tôt le matin je m’épate héhé), il lui fut impossible de revenir le soir. Pas de volontaire-suicidaire pour le ramener en voiture, d’où nouveau squattage chez sa copine. Remarquez, pas pour lui déplaire à mon avis…

Fin de soirée seule, mon Jim au lit très tôt pour cause de grosse fiesta le jour d’avant. Soirée-télé encore. Et toujours ce manque de Lui qui me glace…

A l’heure où je vous raconte mes histoires (dont vous n’avez rien à faire si si je le sais, mais bon puisque vous êtes là, restez donc jusqu’au bout..), tout va bien. Le premier petit pote est venu dès 6h45 en voiture-traîneau et multi-glissades-presque controlées. Et le papa conducteur (qui en tremblait encore en arrivant) a pris comme d’habitude mon Jim en charge jusque l’arrêt de bus. Là, Tom l’attendait pour récupérer ses cours et pouvoir partir pour Liège.  Renseignements pris, mes gamins sont arrivés à bon port (ouf!), l’un au boulot et l’autre à l’école. Et moi je souffle enfin.

La journée peut commencer…

Publicités

Permalien Laisser un commentaire

La nuit

26 novembre 2005 at 11:30 (Uncategorized)

La nuit porte conseil.

..Donc merci la nuit  

🙂

Permalien Laisser un commentaire

etat des lieux

25 novembre 2005 at 11:29 (Uncategorized)

Hiver et froid -> hibernation.  

Marre -> bulle hermétique.

Bon week-end à tous

Permalien Laisser un commentaire

Dinde élue, et crapaud comme président

23 novembre 2005 at 11:27 (Uncategorized)

Vu au journal télé de Tf1 ce midi :

Des salons de massages spécialisés, manucure, vernis à ongles, haute couture., parfumerie ..et même une patisserie (artisanale, si si)   Pour chiens !

Tant qu’on est dans les infos débiles, je continue (toujours vu au journal de Tf1) :

Ce crapaud de  G.W. Bush a gracié  -paraît que c’est une tradition aux states- une dinde, la sauvant ainsi de justesse avant le non moins traditionnel Thanksgiving.  Le cher homme aura bientôt grâcié plus de dindes que d’innocents pourrissant dans les couloirs de la mort des prisons américaines…

Nom de dieu le monde devient dingue.

Une pensée pour Stanley Tookie WILLIAMS, plus que certainement innocent et condamné à mourir le 13 décembre prochain. Là c’est le sieur Schwarzenegger qui pourrait le grâcier. Manque de bol, il ne vaut pas mieux que l’autre…

Du pâté de Bush servi sur petits toasts dans un resto de luxe pour chiens-chiens à leur mèmère,

….ça au moins ça serait une vraie info rigolote

🙂  

http://www.abolition.fr/ecpm/french/condamnes-mort.php?ID=399

Permalien Laisser un commentaire

Info rigolote

22 novembre 2005 at 11:26 (Uncategorized)

L’élan est un animal qui ne tient pas l’alcool….La police suédoise a eu bien du mal à déloger une mère et son petit qui semaient la panique dans une résidence du 3ème âge du sud du pays.

En fait, les 2 élans s’étaient tout simplement ennivrés en mangeant une grande quantité de pommes fermentées. La police avait dans un premier temps réussi à les faire fuir, mais les bestioles étaient revenues à la charge, alléchées par les tentantes pommes alcoolisées. Fin saouls, les animaux étaient devenus très agressifs et il a fallu l’aide d’un chasseur et de son chien pour les déloger.

La police locale assure que personne n’a été blessé, et qu’elle ne poursuivra pas les ivrognes…

🙂

Permalien Laisser un commentaire

6 jours

22 novembre 2005 at 11:25 (Uncategorized)

 Pouvoir se voir 6 jours d’affilée. Et me laisser bercer par des tas de petits bonheurs tout simples, si beaux quand on les vit à 2. Comme petit-déjeuner au lit, comme s’émerveiller ensemble de la gentillesse des gens et finalement sourire de la mésaventure d’un pneu crevé, comme faire du bricolage-calfeutrage pour affronter l’hiver, comme céder à ma gourmandise devant une mousse au chocolat blanc dans un resto italien ou comme une simple soirée-plateau télé en amoureux. Comme s’occuper à 2 des petits potes tout gentils.  Bref, s’aimer et pouvoir profiter de chaque instant où l’on est ensemble. Comme un couple enfin réuni…

Vivre aussi des autres petits bonheurs extra-ordinaires, comme assister à son concert dimanche. Et être fière de lui. J’ai de la chance? Oui, quelque part c’est une chance. Il est exceptionnel. Et notre relation aussi.

Je ne me plains pas,

…J’ai juste le blues quand il n’est pas là.

Permalien Laisser un commentaire

Des petits moments de bonheur

17 novembre 2005 at 11:24 (Uncategorized)

J’atterris lentement.

Après une nouvelle soirée toute en douceur sur la foire à Liège dimanche avec mon amour, lundi reprise de ma petite routine somme toute bien agréable, les petits potes et tout et tout.

Depuis mardi mon Jim reste à la maison, because grippe. Il n’est pas trop accablé, et moi égoïstement, j’aime l’avoir auprès de moi pour le reste de la semaine…

Hier soir retrouvailles avec mon amour. 3 jours d’absence et je suis comme déconnectée, hors du temps. Il me manquait. Beaucoup trop.

Et demain soir… vive le train et puis le week-end quand on le passe ensemble  🙂

En attendant, vive mon petit chez moi bien douillet et aussi les grippes qui guérissent vite, vive les petits potes toujours adorables et mes enfants tant adorés, vive la pluie quand elle s’arrête et la neige qui ne tient pas sur la route là-bas en Ardenne, vive les plats d’hiver qui reviennent et la potée aux carottes de ce soir, vive la pleine Lune qui éclaire notre nuit et le vent qui chasse les nuages, vive cet amour si il peut t’aider à sourire lors d’une tourmente et vive ta main toujours dans la mienne,

Vous l’avez compris, vive la vie tout simplement. Je suis heureuse et vous souhaite de l’être autant…

Permalien Laisser un commentaire

Drôle d’équipée

12 novembre 2005 at 11:23 (Uncategorized)

Et bien oui, j’ai eu raison de me mettre un coup pied au derrière (mais si, j’y arrive!) et de m’obliger à me secouer jeudi soir, 

Après 1 heure de marche, 2 heures 30 de train et une attente interminable dans cette gare déserte, encore un peu de marche, l’invasion nocturne d’une école sous les yeux ahuris d’un couple d’amoureux qui pensait -à tort- être tranquille, j’ai enfin rejoint par ces chemins détournés la maison de mon amour, bien tard dans la soirée. Il ne me restait plus qu’à attendre, bien au chaud, son retour de la capitale. Et rien n’a pu l’empêcher de me rejoindre. Même pas un train de marchandises qui somnolait à un passage à niveau…

Le retrouver. Que du bonheur…

Hier, long trajet en minibus vers Bruxelles. Découverte ravie du Botanique et de ce (finalement, si) génial groupe Québécois (*). Main dans la main et l’un contre l’autre. Amour et tendresse.

Et puis, accompagnés d’un Viking déguisé en policier Montréalais ça le faisait, si si je vous le dis   🙂

Retour dans la nuit, et dans la même ambiance sympathique.

Adorable et rigolo.

Re-long trajet en train ce midi, courses en ville avec mon S., puis retrouvailles en fin de journée avec mon Tom et mon Jim lâchement abandonnés à leur sort depuis 2 jours.

Drôle d’équipée. Comme dans un rêve. Entourée d’un Flibustier tendre et amoureux, d’un Viking tout gentil puis d’un grand Schtroumpf adorable.  Comme dans un conte pour enfants.

Mais non je ne suis pas folle…

😉

 

(*) http://www.cowboysfringants.com

 

Permalien Laisser un commentaire

Bon, ben…alors oui, d’accord

10 novembre 2005 at 11:22 (Uncategorized)

Ok ok, pas d’autre choix que de me secouer un peu. Alors je m’applique (oui oui!) et j’ai décidé de me bouger au lieu de vouloir hiberner. Si je veux pouvoir passer du temps en compagnie de mon amour, je n’ai pas d’autre choix que de me farcir 2h30 de train ce soir, d’attendre bien sagement chez lui son retour du studio tard dans la nuit, et demain près de 5h de trajet aller-retour en minibus pour ce concert à Bruxelles.

Tout ça juste pour être auprès de lui    😉

Ah làlà qu’est-ce qu’on ne ferait pas par amour, je vous le demande…

Bon, voyons les points positifs, soyons optimiste ! J’aurai le temps d’aller voir ma grand mère qui habite non loin de là,  puis je sais que les 5 heures de route blottie contre lui seront un régal, et finalement un concert -même d’un groupe québécois avec lequel je n’accroche pas trop-, c’est toujours bon à voir !  Et puis ça nous fera 2 jours de gagnés sur l’absence. Et ça, ça vaut la peine que je me bouge moi je vous le dis !

🙂

Permalien Laisser un commentaire

Dormir

9 novembre 2005 at 11:21 (Uncategorized)

Drôle de « moi ». Moi toute vide. Pas triste, non, pas du tout ! Mais pas d’envie. Pas envie de train demain, pourtant j’aimerais. Pas envie d’aller chez ma grand mère qui m’attend vendredi, pourtant j’aimerais la voir. Pas envie non plus de ce concert prévu, pourtant j’aimerais y être. Envie de rien. Un ciné ce soir, peut-être. Pour sortir d’ici. Mais pas envie de bouger, de me mettre en route. Contradictoire tout ça, absurde. Comme ce rêve où j’essaye d’attraper des écureuils tout mignons (mais drôlement rapides les bougres!) dans une chambre que je ne connais pas. Comme ces nuits où je n’ai jamais autant dormi et pourtant jamais été aussi fatiguée. Lasse.

Et pourtant heureuse !  Contradictoire, je vous disais.

Ca y est j’ai  trouvé de quoi j’ai envie.

Dormir

🙂

Permalien Laisser un commentaire

Comme un rêve

7 novembre 2005 at 11:19 (Uncategorized)

Un week-end tout en tendresse. Où le resto est chinois, le shopping-cadeau(x) sous la pluie, et une pendaison de crémaillère sympa tout de même. Où les tartes aux framboises et à la rhubarbe sont exceptionnelles, et où le café Kényan est Liègeois  🙂

Où le soleil couchant du dimanche colore les nuages de rose et d’orangé. Où le manège des chevaux de bois et la grande roue font briller nos yeux

Aussi où mon sauveur me protège contre le vampire du train fantôme

Où la dernière séance de cinéma est pour moi une première,

Où l’Amour imprègne tout, et me rassure.

Permalien Laisser un commentaire

Toussaint. Jour béni pour les fleuristes :-)

1 novembre 2005 at 11:18 (Uncategorized)

-« C’est la Toussaint. Allez acheter des chrysanthèmes, et filez vous « recueillir » sur la tombe de vos proches. C’est ainsi, suivez donc le troupeau et sans poser de questions… »

Ah ben merci bien, mais je n’aime pas les dates imposées. Et surtout pas celle-çi. Heureusement, jusqu’à présent j’ai toujours la chance de n’avoir aucun de mes proches de disparu. Et quand bien même ça serait le cas, pas du tout mon genre de suivre le troupeau… Donc le 1er novembre est et sera toujours pour moi un simple jour férié. Une journée de congé, quoi  🙂

Malheureusement, mon scooter ayant été mis hors d’état par des petits cons apprentis voleurs qui, n’ayant pas réussi à le faire démarrer ont cassé tout ce qu’ils pouvaient, je suis bien obligée de passer ma journée et ma soirée coincée chez moi. Mes proches n’en ayant toujours rien à cirer, je m’en vais donc jouer joyeusement à l’ermite.

Après-midi corvée-ménage, avec en musique de fond les 5 notes du film « rencontres du 3ème type » à la télé. Vive la télé ! Reste à espérer qu’il y aura un chouette programme ce soir…

Vivement la nuit, que je dorme..    🙂

Permalien Laisser un commentaire