23 mars 2016 at 13:03 (Uncategorized)

« Hier, malgré les images en boucle encore et encore, c’était comme si je n’arrivais pas à réaliser vraiment. Comme si tout ça se passait sur une autre planète. Puis est arrivé l’avis de recherche de quelqu’un qui cherchait son collègue, et le récit d’une connaissance de cette horrible attente. Et là, enfin, les larmes ont coulé. Explosé. Ce matin je suis groggy, de cette gueule de bois collective qui je suppose englobe tout le pays et même plus. Mes petits potes vont arriver, je vais puiser dans leurs jeux, leurs rires et leur innocence, la force de sourire. Et de vaincre la tristesse. La peur. Et toute cette colère. Courage, et force, à tous ceux qui sont touchés, de près ou de loin par toute cette folie. Et tout ce malheur. »

C’est juste ce que j’ai écrit ce matin sur Facebook. Des mots jetés, comme l’écriture automatique.

Essayer d’écrire plus, de mieux en parler, comme pour exorciser. Tellement à dire. Et puis tellement envie que quelqu’un me serre, fort dans ses bras, là tout de suite. Tellement envie d’en parler, de m’exprimer encore et encore, mais en vrai histoire d’entendre mes mots. Mais avec qui, mes petits potes ?

Envie d’être rassurée, même si je sais que c’est impossible. Personne ne peut l’être puisque ce n’est certainement pas fini, toute cette folie. La folie des hommes -mais sont-ce encore des êtres humains?- Comment est-ce possible de décider de passer à l’acte, là juste au dernier moment, en voyant ces hommes ces femmes ces enfants, ces bébés, innocents et ne demandant qu’à vivre ?!?

Je suis, comment dire..sidérée. J’ai réalisé, ça oui, mais je n’en reviens toujours pas.

Sidérée. Horrifiée. Consternée. Triste. En colère. Et tellement terrifiée…

J’aurais aimé habiter Zaventem, hier. Pour pouvoir aider, héberger, réconforter, même juste offrir un café ou un repas, un logement. Faire quelque chose, merde ! Au lieu de tourner en rond seule à la maison.

J’aurais aimé qu’il y ait un rassemblement le soir à Liège, je ne sais pas si ça aurait été très utile mais j’y serais allée, bien sûr j’y serais allée.

J’aurais aimé,

J’aurais aimé. Que tout ça ne soit jamais arrivé, ni ici ni ailleurs. Que tout ça n’arrive plus jamais.

C’est ça, rêve.

D’un autre monde..

Mais le doigt d’honneur que vous font les belges, même pas vous savez à quel point il a de la force. Bande de dégénérés.

12512483_10208443861681638_4335210090045659138_n

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Permalien Commentaires fermés sur

16 mars 2016 at 13:21 (Uncategorized)

Une taverne-resto en semaine, juste histoire de. Seule, et quand j’arrive le serveur me tend la main, et me demande si je vais bien. Je m’assieds toujours au fond de la salle, il m’apporte d’office un coca zéro. J’aime cette ambiance, tout à côté de chez moi, quelques habitués et le plat du jour, souvent. Et puis sans prévenir, tout d’un coup un manque énorme, une envie d’être à cette table avec ma grand-mère adorée. Elle qui aimait tant aller au resto ! Je l’imagine là, en face de moi, commenter le chapeau ridicule de cette vieille dame qui mange sans l’avoir ôté. Qui je pense, mange carrément là tous les soirs car quel que soit je jour de la semaine où j’y viens, elle est là et systématiquement à la même table. Et a toujours des chapeaux rigolos, à genre 85 ans faut oser. Assumer surtout 🙂 Bref ma mémé me manque. Tout le temps, mais pourquoi tant et justement à ce moment là ? « Tu as vu mémé? J’suis sûre que de là-haut tu l’avais repéré. » Puis toutes ces pensées qui reviennent au galop.. Elle, couturière. Tailleuse, qu’elle disait, je ne sais pourquoi je n’aime pas ce mot là. L’atelier, les petites mains, la « fourmillière » comme elle l’appelait, puis le magasin, tellement raconté que je peux le voir presque réellement et autrement que totalement vide, pièce à jamais abandonnée, dans la grande maison. Sa cousine et aussi voisine, Clémence la modiste, qui m’a toujours effrayée tant elle était austère (on l’appelait Folcoche 🙂 ). Et forcément la boutique partagée, les vêtements, et puis les chapeaux (et les têtes en bois, supports nus et impersonnels qui faisaient tellement peur à mon petit frère, une fois mis à la retraite et alignés dans le grenier).Tellement de souvenirs, la grande maison. Mes vraies vieilles pierres.

Purée la nostalgie…. j’en ai la gorge serrée, envie de rentrer sans manger.

Puis arrive un couple à la table à côté, bobos/écolos, avec leurs 2 filles. La plus grande s’appelle Bertille (mandieu), sa maman lui donne des crayons, une feuille, et à chaque fois qu’elle parle son père, visiblement excédé lui dit ‘Bertille, calme-toi!’ Gn. J’ai envie de la prendre sur mes genoux et de faire avec elle un grand dessin, de son père avec un balai dans le c*l. La petite, un peu plus d’1 an, il la réveille (!) la sort de son buggy, l’installe dans une chaise haute trop grande. La petite est visiblement encore fatiguée, pleurniche et se fait systématiquement reprendre par l’homme au balai, toujours aussi excédé. « Estelle ! » suivi d’un grand soupir. La mère sourit béatement, ne doit pas fumer que du tabac celle là.

« Estelle, pffff  » « Estelle !! » Estelle, encore et encore.. et j’ai envie de rire, d’un coup me vient en tête cette phrase d’une chanson de Pierre Perret 🙂 Si vous voyez Estelle, dites-lui mes amis… »  (cherchez sur Youtube, haha)  Pauvre petite, rien à voir avec toi hein, mais c’est si drôle devant le père qui râle de plus en plus, que j’en souris béatement, là seule à ma table..

Ah le père qui ne supporte pas ses mômes, si il savait… 😀

Merci petite mémé pour le clin d’œil,

Et je peux savourer mon repas, hilare dans ma tête, à chaque « Estelle! » aboyé.

Mais, enfin sereine.

Permalien Commentaires fermés sur

Mauvais temps..

4 mars 2016 at 10:41 (Uncategorized)

Oui, mauvais temps. 5 cm de neige chez mon gamin, à 1/2 heure d’ici, dans son bled perdu et haut perché. Et chez moi, de la pluie, rien que de la pluie. Ebahie d’apprendre que la couche de neige atteint 15 cm dans les fagnes, pistes de ski de fond ouvertes, tout ça tout ça. Merdum on est en mars, ou pas ?

champ bonshommes neige 2

 

 

 

 

 

 

 

Mauvais temps aussi pour ma (vieille) carcasse. Bien déglinguée après toutes ces nuits à dormir, recroquevillée dans le divan. ‘Savez quoi les gens ? Depuis hier, retour à la case départ, oublié le lit douillet et magique où l’on peut s’étendre et s’étirer…nouvelle souris dans la penderie !  Je ne comprends plus rien. Dimanche encore lorsque je suis allée au 2ème, par sécurité, redéposer des sachets empoisonnés, il en restait de la dernière fois et même pas entamés. Faut croire qu’une nouvelle armada a débarqué, et qu’une égarée a trouvé l’endroit par où ses copines étaient passés ! Quand j’ai regardé dans la penderie -comme tous les soirs avant d’aller dormir, parano que je suis- j’avais vu qu’une partie du poison que j’y avais laissé avait disparu. —-> retour dans le divan…. et ce matin, après une courte nuit inconfortable j’ai entendu la trappe se refermer à grand bruit sur le plancher. Alors reste à espérer qu’elle était seule, mais p’tain j’en ai plus que marre..

10850549_923181344361778_1820477570_nHeureusement qu’il me reste de l’humour 🙂

 

 

 

 

 

 

Depuis hier soir aussi, mr Wilson marche sur 3 pattes. Il ne se plaint pas, je n’ai rien vu et il n’a pas mal quand je le manipule, mais il ne pose plus sa patte au sol, va comprendre. Il a un peu chipoté mais a enfin trouvé comment se déplacer en sautillant, et ça n’a pas l’air de le déranger le moins du monde. Demain si ça continue, j’irai chez le véto…

mars 2015 6

 

 

 

 

 

 

 

Sinon quoi d’autre ? Bah mes petits potes tombent comme des mouches, bronchites, otites… et mes finances du coup vont faire faillite.

Alors pour me remonter le moral, et surtout essayer de me réconcilier avec le nid que j’aimerais décidément un peu plus douillet, j’ai décidé d’ouvrir un nouveau blog. Un avant/après, racontant le début de la drôle d’aventure il y a près de 2 ans et demi. Puis tout ce qu’il reste à faire/terminer/aménager. Mais surtout le travail accompli. J’ai besoin d’encouragements. Puis d’un sacré coup de remonte-moral et puisqu’il n’arrive de nulle part, autant le créer n’est-ce pas 🙂

Je n’en suis qu’à la création, thèmes, couleurs etc. Dès qu’il aura vraiment démarré je vous fais signe !

10153173_481532858643024_1070110532_n

 

 

 

 

 

 

 

***Et merci les gens de continuer de me suivre et de passer ici encore et encore, je vois les stats Wp affichés dès que je me connecte et ça me motive à redémarrer de plus belle !

 

 

 

 

Permalien Commentaires fermés sur Mauvais temps..