Gare à nous !

28 septembre 2009 at 12:49 (Uncategorized)

Je ne voulais pas parler de la nouvelle gare de Liège, la gare mégalo-Calatrava. Et puis j’ai changé d’avis, vous me connaissez fallait que je dise ce que j’en pense. Pour ceux (si il y en a !) qui ont loupé la surmédiatisation, je vous explique l’affaire….
En fait les gens, l’horrible méga géant chapeau de gendarme haut de 130 mètres
 

…ne sert pour tout dire qu’à couvrir les voies

Mouais 435 millions d’euros pour ça, c’est un peu fort, enfin moi je trouve. Mais on nous l’a dit et répété il paraît que tous les liégeois sont fiers de leur gare, et du coup une fois de plus j’aurais été à l’encontre de l’avis populaire, donc ferme-là ma vieille ça vaut mieux, j’me disais.
Puis hier je suis allée y conduire quelqu’un qui prenait le train, et donc j’ai vu l’intérieur, la gare proprement dite, sous les voies. Et là c’est sûr, je ne vais pas m’empêcher de dire ce que j’en pense.
  La descente, sous les rails (vue de l’escalaltor)

  …une boutique

…. le parking

……. c’est que ce n’est pas la gare Calatrava, mais la gare Barbapapa 🙂

Publicités

Permalien Laisser un commentaire

Gigues, E.T. et gateau au chocolat

14 septembre 2009 at 12:39 (Uncategorized)

Alors samedi, nous sommes allés en ville, mais pas pour du shopping, vu qu’on était avec lhomamoi et qu’aller en ville ça veut juste dire Fnac et Média Markt, musique et multimédia 🙂
Il fallait que je me rende à la Fnac pour échanger un billet de concert acheté depuis longtemps, et devenu presque illisible, pourris ordis moi je vous le dis.
Ensuite, à nouveau le supermarché du meuble suédois jaune et bleu, histoire de faire joli dans la chambre de la fille de lhomamoi. Et au resto, le gateau au Daim est toujours aussi bon, dis donc. Sont fous ces suédois, lalala.
Puis hier c’était jour de concert, ça faisait longtemps et tous les fans habituels étaient venus de toute la Belgique pour être fêter ça. Dans une ferme-chateau bien jolie. Faut que je vous dise, j’ai fait connaissance d’un peuple d’extra-terrestres ! Les folkeux, ça s’appelle. Traduire des gentils allumés nourris au bio et au commerce équitable, et qui ne vivent que pour une chose : danser. Tu les mets devant une scène, avec sur la scène un groupe de musique folk (ben oui) flamand et bien gentils eux aussi, et hop tout le monde danse ! Des gigues, par exemple. Enfin c’est ce qu’on m’a dit, me demande pas plus hein. Des trucs bizarres, en tout cas, z’avaient l’air malin je te dis que ça 🙂 Puis que tu leur mette un cd ou un groupe qui se casse le c** à jouer un concert, c’est pareil ils s’en foutent, eux ils sont juste là pour danser. Et à la fin de chaque chanson, ils applaudissent. Ils s’applaudissent. Des extra-terrestres, j’vous disais.
Puis est arrivée l’heure du concert de lhomamoi. Et donc on se demandait un peu comment les e.t. allaient réagir, car on n’avait pas arrêté d’entendre râler sur le concert du jour d’avant, « des déjantés, on n’a pas pu danser vous vous rendez compte, puis en plus ils étaient déguisés ! »
Héhé.
Mais comme d’hab, tout s’est bien passé, les fans tout devant, la plus grande partie du public debout et attentifs, et juste quelques irréductibles tout derrière, à danser la gigue. Chouette concert, chouette ambiance dis-donc depuis le temps ça manquait !
Hier c’était aussi le jour du retour de vacances de mon Jimmy, youppie. Tout beau et tout bronzé, didiou l’an prochain moi aussi j’veux du soleil et une plage pour y sêcher…
Ben non hein moi vous me connaissez j’suis pas du genre à lézarder dans du sable qui gratte, tiens j’ai un projet, 4 jours seule à Paris, mon rêve ça je vous le dis. En juillet, quand lhomamoi sera aux zétats zunis (en concert voui voui). Mais là je ne fais encore qu’y penser, et pour sûr je viendrai vous en reparler ! 
🙂

 


Permalien Laisser un commentaire

On avance, voui !

9 septembre 2009 at 12:38 (Uncategorized)

Et donc j’ai peint les murs et joué à Cendrillon chez mon Thomas en nettoyant le parquet tout en bois. L’appartement est presque prêt, tout est peint et c’est bien beau. Son sourire-banane ne le quitte plus et ça me rend heureuse, même si.
Mon Jimmy se dore la pilule au soleil de Palma de Majorque avec sa schtroumpfette, et moi je me réjouis de le voir revenir dimanche.
Les étagères sont enfin placées dans le salon et le coin des bébés, et la collection de vieilles boites en fer  qui y trône est du plus bel effet. Ca ressemble enfin à nous, à chez nous.
Ce soir, ènième visite au super marché du meuble suédois pour acheter les jolies boites de rangement pour tout caser dans le garage. Et là aussi tout sera beau moi je vous le dis. Il ne restera plus qu’à peindre la salle de bains le hall d’entrée, olé.
On avance, on avance on avance…..
🙂

Permalien Laisser un commentaire

Vague à l’âme. Vague, ou lame. De fond

3 septembre 2009 at 12:28 (Uncategorized)

Et donc nous voilà le 3 septembre. Déjà le 3 septembre.
Mon Thomas a les clefs de son appart depuis 2 jours, et le sourire-banane ne le quitte plus. Autant que mes tripes, elles, dansent la java.
Il peint, il attend avec impatience que les meubles et les électroménagers leur soient livré. Moi je trie, encore un peu, je trouve quelques bricoles de plus à leur donner, j’ai rangé et repassé la dernière lessive qu’il m’avait apporté. Dernière, quel mot à gerber.
Ici la vie suit son cours, immuable. 2 petits potes m’on quitté aussi pour commencer l’école mardi, 2 autres les remplacent. Didiou qu’ils ont de la voix, ça m’explose la tête parfois. Maudit 1er septembre je vous le dis.
Puis y’a aussi mon Jimmy, sourire-banane lui aussi, il part en vacances dimanche et il se réjouit. Plus tard ok, je m’inquiéterai le moment venu, là j’vais vous dire ça suffit.
La fille ainée de lhomamoi déménage aujourd’hui vers sont appart elle aussi. Ils font des trajets en voiture pleine de caisses depuis ce matin. On va pouvoir ranger ce garage, qui déborde du trop plein de tout et de rien. Tout caser dans la petite maison où elle avait tout entassé en attendant d’avoir ses clefs.
J’aimerais tant que tout ça soit fini, que l’on soit enfin et vraiment installés. Il reste à peindre, la cage d’escalier, la salle de bains, le hall d’entrée. Les étagères sont là, elles attendent d’êtres accrochées et rien ne se fait. Faudrait que je les mette en vernis, oui je sais. Les boites en fer, entassées dans un coin, et ce mur énorme du salon encore nu. Ouin.
J’aimerais tant que tout soit prêt, et pourtant dès que j’ai 2 heures de temps libre jamais je ne m’y mets. J’ai besoin qu’il m’aide, que l’on s’y mette vraiment, qu’il me console, aussi, marre de tout porter à bout de bras alors que personne ne le voit.
Chaque chose en son temps, il paraît. Trop impatiente de me sentir enfin chez chez nous, oui je sais !   🙂

Permalien Laisser un commentaire