12 mai 2015 at 14:18 (Uncategorized)

Dimanche, fête des mamans. Un grand vide, un grand creux là, dans les tripes. Pas par rapport à ma mère hein, mais à ma petite mémé, qui fut ma véritable petite maman. Tellement que samedi en ville, je lui aurais bien acheté un cadeau. Juste histoire de. Faire semblant.

Dimanche c’était donc aussi ma fête, et c’était chez Thomas et sa compagne que ça se passait. D’habitude c’est chez moi, rien à préparer, ni à cuisiner du coup. Bizarre ce sentiment. De vide, encore.

J’ai d’abord rejoint l’autre future mamy -la maman de ma belle-fille donc- et une autre copine à Esneux, où se tenait une brocante. Sous un magnifique soleil, qué bonheur 🙂 Un petit verre en terrasse ensuite, et direction la foire horticole dans la rue principale. Yep, une brassée de pots de fleurs, quelques jardinières de plus pour ma maisonnette 🙂 Thomas et la future maman étaient venus nous rejoindre, et c’est les bras chargés de tous nos achats que l’on a rejoint leur maison, tout juste avant l’arrivée de mon Jimmy. Pour ma « fête », donc 🙂  Je n’aime pas ça, être celle qui est  » à l’honneur », et en plus, pas chez moi. Je préfère décidément avoir ma tribu à la maison, c’est moins « gênant ». Bref, c’était quand même bien chouette 🙂

Vivement que je sois enfin Mamy, didiou cette grossesse de ma belle-fille m’aura semblé être bien plus longue que les miennes 🙂 Un mois, un petit mois. Ou peut-être moins. Un petit mec, je n’en reviens toujours pas 🙂

Et peut-être, qui sait, cette impression de n’être pas utile, vous savez cette impression de ne servir à rien qui me colle aux baskets. Pourra enfin s’éloigner.

 

 

Publicités