Toujours rien :-)

31 mars 2008 at 08:39 (Uncategorized)

Chouette lundi bien cool, et de longues siestes des petits potes bien sonnés par le changement d’heure. Lundi de soleil et de journée qui sent bon le printemps, malgré la pluie annoncée. De repas-camping-plateau-pâtes-télé prévu (et déjà prêt, hourra) ce soir. Et seule puisque mon Thomas travaille jusque 23h et s’en ira camper chez sa schtroumpfette, et que mon Jimmy s’en ira manger chez la sienne. Glandage total, quoi. « Rien ».
Yes, ça continue 🙂

Publicités

Permalien Laisser un commentaire

Rien

31 mars 2008 at 08:38 (Uncategorized)

Un week-end calme, super calme. Samedi courses le matin malheureusement obligatoires pour le ravitaillement des troupes, bronzage artificiel qui fait du bien au moral en attendant que le soleil se montre, shopping l’après-mid à Liège avec le grand schtroumpf et retour au calme et très tôt dans mes pénates. Seule. C’est un week-end où mes grands sont ici. Enfin, normalement.
Tom était en stage les 2 jours et dort chez sa copine jusque mardi au moins. Et juste lui faire un petit coucou à son boulot samedi après-midi, ça faisait un peu bizarre. Goût de trop peu, quand on ne s’est pas vus pendant près de 2 semaines.
Et Jim, bah lui s’en allait samedi juste au moment où moi je rentrais, pour aller dormir chez des amis et ne revenir que le lendemain en fin de journée. Bah, au moins je l’aurai apperçu dimanche durant le repas du soir…. Croisement encore, dès que lui s’en allait au lit son frère passait en coup de vent après le boulot et avant d’aller dormir chez sa copine. 10 min chrono bisous-ça va-à demain peut-être. Et moi dans tout ça? Ben croyez-le ou pas, oui ça va !
Seule. Dimanche passé à me dorloter, cocooner, glander, dormir tard, très tard le matin midi. Sourire, méga-déjeuner et sans même culpabiliser, prendre un long bain, faire le ménage, juste un peu. Sourire bêtement de ce samedi soir sur la terre, de ce dimanche à la con tellement bons.
Moi aussi, envie de « rien ». Juste de rien. Et étrangement, le vivre très bien.
Ne parler à personne. Personne ne me manque, enfin je crois. Vivre sur un nuage, loin de tous et de tout. Regarder en bas, et sourire.
Envie de rien. Vraiment de rien.
Et ne t’en fais pas, je vais bien
🙂

Permalien Laisser un commentaire

Etat d’esprit

30 mars 2008 at 08:36 (Uncategorized)

« Peut-être que ton malaise est dû à un trop plein de nostalgie.. »

Meuh non, ce p’tain de malaise est dû au présent, la réalité. En pleine poire, la saleté ! Puis l’avenir… ah l’avenir. Ce que je veux, espère, et qui n’arrive pas, ce que je ne voudrai pas et qui me colle aux basques. Tu disais quoi? Nostalgie, passé? Ah merde, je l’avais presque zappé….

Bref la vie, quoi.
La mouise, oui  🙂

Permalien Laisser un commentaire

Héhé

26 mars 2008 at 08:35 (Uncategorized)

Et donc c’était juste un beau week-end.
Vendredi de voyage en train habituel mais drôlement déserté puisque vide des kotteurs en congés scolaire. Bah j’ai pu lire mon bouquin en entier, et le temps a vite passé. Puis resto chinois délicieux, notre congé de Pâques s’annonce comme ça.
Samedi tout en douceur de petite grasse mat et grosse flânerie dans la salle de bains. Samedi sympa, malgré la poudreuse qui m’a transformé par 2 fois rien que sur l’après midi en un vrai bonhomme de neige, et didiou je déteste ça. D’abord pendant près d’une demi heure de marche pour rejoindre la gare, et une autre fois dans la ville d’Arlon, pour m’en aller prendre un bus qui n’arrivait pas. Et juste quand tu es enfin sêchée hein, sinon c’est toute suite moins rigolo ta mère la neige. gn. Mais samedi y’avait le supermarché suédois jaune et bleu et c’était bien chouette. Seule d’abord, pendant que l’homamoi s’en était parti répéter toute la journée les nouvelles chansons quelque part en Gaume. Et donc le Hic&Ah c’est chouette, oui oui comme je vous disais. Même quand tu y vas pour un tapis de souris et des bougies parfumées bien spécifiques, puis que tu ressors de là avec un chariot presque plein, sauf des 2 articles que tu cherchais. Héhé.
Puis mon amoureux arrive, et viva le gâteau et le petit café, puis hop re-tour complet du magasin, et tiens replongeons dans les achats compulsifs et inutiles, à 2 cette fois voilàvoilà.
Ensuite notre resto italien habituel-que-du-bonheur et voilà une journée bien vite passée….
Dimanche et lundi de grasse matinée et de glandage en règle, mis à part une longue balade à la foire aux puces de Ciney. A part ça, juste nous 2, dans la grande maison. Du bonheur à archiver, seuls au monde un rêve de vie commune avant de rejoindre mes pénates, perdus dans la poudreuse et les embouteillages lundi en fin de journée.
Un chouette week-end, doux et banal. Un week-end de couple, quoi. Profiter, dans un mois recommence la nouvelle tournée.
Et hier, ben hier retour de la moité de mes petits potes, journée au calme, et en amoureux. Bonheur encore d’homme en congé pour la semaine, une vraie semaine ensemble sans qu’il ne doive s’en retourner chez lui du mardi matin au mercredi soir pour cause de boulot là-bas au bout du pays. Depuis les vacances d’été que ça ne nous était pas arrivé !
Profiter.
S’aimer. Se dorloter. Profiter. Sans être dérangés. Pique niquer devant la télé. Rêver. Ne pas bouger. A peine respirer.
Rêver…

Permalien Laisser un commentaire

Joyeuses Pâques à vous tous !

23 mars 2008 at 08:32 (Uncategorized)

 

Permalien Laisser un commentaire

Un resto sympa, le craquant dr House et plein de chocolat

20 mars 2008 at 08:31 (Uncategorized)

Et donc hier je devais aller au cinéma, comme je vous bassine avec ça depuis lundi déjà.  🙂

Et ce soir, un resto à Liège était prévu avec la maman d’un de mes petits potes, et son petit mec, of course.

Quel lien me direz-vous? Ben le resto s’est vu reprogrammé hier au lieu de ce soir et c’était une drôlement bonne idée. Puis du coup, comme j’étais à 200 mètres à peine du cinéma, j’évitais les trajets en scooter entre chez moi et l’arrêt de bus, et donc aussi ceux en bus. Fait frette hein les gens ! Et je faisais d’une pierre 2 coups, puisque je pouvais rentrer en toute fin de soirée avec le papa du petit pote, qui est aussi mon voisin, et le patron du resto (vous suivez j’espère héhé). Et bien le croirez vous, j’ai changé d’avis au dernier moment, pas de cinéma. Je suis rentrée en voiture avec mon petit pote et sa maman.
Ca vous étonne? Cherchez pas, c’est comme ça.
C’était docteur House (3 épisodes à la suite, merci Tf1 tiens pour une fois)
Docteur House et chocolat. Et puis voilà.
🙂

Permalien Laisser un commentaire

Je ne veux pas qu’il pleuve

19 mars 2008 at 08:29 (Uncategorized)

Le jour se lève et le soleil pointe le bout de son nez, oyé ! Mais la météo à la radio m’annonce de grosses pluies pour la fin de la journée, et de la neige pour tout le week-end ! Mon Amour me dit que là bas au fond de l’Ardenne il neige déjà, mais que rien ne se fixe pour l’instant.
Et moi je ne veux pas qu’il pleuve ou neige, merde, à 2 jours du printemps. Mais je veux un peu hiberner, aussi, parce que je suis paradoxale vous savez bien  🙂

Au secours ! Je veux tout, et je ne veux rien  😉

Je veux un ciné ce soir puisque hier ça a foiré. Toute seule parmi la foule, une envie. Obsédante.
 
Je veux moi aussi comme cet homme un peu fou mettre toute ma vie sur E-bay, tout vendre pour tout recommencer. De toute façon impossible, lui il aura de quoi redémarrer, vend maison, auto, moto, jet ski et même sa liste d’amis. Moi je n’ai rien à moi sauf un scooter pourri hihi.

Je veux une autre vie, et puis non, au fond peut-être pas.

Je ne veux pas être autant passionnée. Et destructrice. Parfois.

Je veux des vacances en solitaire, quelque part au calme en Toscane ou Provence.

Je veux prendre le train vendredi le coeur léger.

Je ne veux pas affronter cette réalité de vie de famille impossible.

Je veux tout donner à mes enfants. Et ne plus me laisser détruire parce qu’ils ne le comprennent pas.

Je ne veux pas bouger ce soir de mon cocon douillet. Et comment faire pour mon envie de ciné 🙂

Je ne veux pas voir en face que rien n’a fini comme je l’espérais.

Je veux trouver le temps de repeindre les murs, j’en ai vraiment envie ne riez pas. Même que j’aurai un scaphandre une salopette en papier 2 fois trop grande pour moi, et que j’adorerai ça.

Je ne veux pas détester la vieillesse qui me prend ma grand-mère. Celle d’avant.

Je veux me retrouver. Enfin.

Je veux être juste fière de voir que mon Jimmy sera d’ici peu engagé comme vrai salarié (et non plus apprenti au salaire de misère). Je ne veux pas que ses idées d’indépendance me détruisent le bonheur.

Je veux arrêter le temps pour remettre toutes les pendules à l’heure. Tout redéfinir. Toutes nos vies mes amours.

Je veux manger des glaces, et encore cueillir des cerises dans le verger.

Je veux que cette fois ma vie arrête de m’échapper.

Je veux acheter plein de fleurs, aussi.

Et je ne veux pas qu’il pleuve 🙂

Permalien Laisser un commentaire

Où quand ma super semaine a tendance à foirer :-)

18 mars 2008 at 08:28 (Uncategorized)

Et vive les agendas sur les gsm, qui te rappellent vers 16h que tu as une soirée de formation imposée, obligatoire -et pour le moins complètement oubliée- le soir même !

Quand tu avais prévu un ciné c’est pas top top, avoue. Gn.

Mais vive les mauvaises élèves au fond de la classe, ou comment transformer un cours bien rasoir en franche rigolade. Et surtout vive la sortie improvisée entre filles dès la sortie du cours au vu du chambard provenant de la taverne celtique toute proche qui nous a donné l’idée de remettre à un peu plus tard nos retours respectifs au bercail 🙂
Les maris attendront, qu’elles on dit, et moi je n’ai ni mari ni personne qui m’attend alors go !
Ma limite : le dernier bus, presque 2 heures devant nous, oualou.
Cerise sur le gateau, une des nouvelles « collègues » habite à 10 mètres de l’arrêt de bus où j’ai garé mon scooter capricieux. Yep, elle me propose de me ramener, et je peux troquer 45 minutes dans un bus surchauffé contre le même temps à m’amuser.
Evidemment, le trajet en scoot pour rejoindre ma maisonnette m’a presque congelé. Evidemment il me fallait un petit café et un bon bain chaud pour me réchauffer. Evidemment le bain fut long et c’est très tard que j’ai rejoint les bras de Morphée. Donc là je suis un peu cassée 🙂
Mais purée quelle chouette soirée improvisée.
Et ce soir, après un solarium pour rêver un peu à l’été, je ferai fi du froid polaire annoncé et je me le fais ce ciné !

Ayé !

Permalien Laisser un commentaire

Solitude bien entourée

17 mars 2008 at 08:25 (Uncategorized)

Bon alors je vous raconte où j’en suis de ma super semaine en solitaire…. et bien les gens je n’en suis nulle part  🙂

Vu que hier je me suis fait une super grasse matinée, et qu’au lever ben oui mon Jimmy était ici, puisqu’après les concerts à Bruxelles il avait fini sa guindaille, comme d’hab, dans mon village. Et donc son père ne venant jamais de chez jamais le rechercher pendant la nuit, il revient systématiquement ici. Logique. Voilà donc, le père ne venant pas le reprendre avant 18heures, journée avec mon gamin et sa schtroumpfette qui du coup nous avait rejoint. Fi, moi j’avais toujours mes envies de printemps, de déménagement et de nouvel environnement ! Je les ai donc laissés seuls à leurs occupations et j’ai mis la moitié de la maison sans dessus-dessous. Tout changer de place j’adore ça je vous le dis. Les 5 petits lits -plus le grand-, et la garde-robe du dortoir des petits potes n’en sont pas encore revenus d’avoir fait chacun 3 fois le tour de la pièce avant que je me décide de leur nouvel emplacement  -et mon dos non plus j’vous dis que ça-    🙂
La cuisine idem, et elle en est toute retournée ! Mais en beaucoup mieux hein, sinon ça ne servait à rien. Plus de place, plus claire, plus jolie. Même le contenu des armoires je l’ai changé héhé. Nettoyage de printemps, le renouveau quoi. Lalala.
Ensuite mon Thomas est venu passer la fin de la journée avec moi, souper improvisé avant de s’en aller découvrir l’hôtel où il va faire son stage, et oui, nuitée offerte par la direction, juste pour se « mettre dans le bain » se familiariser. Parait que ça se fait… Il m’a téléphoné vers 23 heures, ravi mais quand même encore étonné de jouer les touristes, seul dans sa chambre  🙂

Et ma soirée en solitaire, me direz vous? Heu…. j’avais un de mes petits potes en baby-sitting pour la nuit….. donc oui soirée seule, avec le petit mec endormi dans ma chambre. Cela voulait dire pas trop de bruit, pas de bain avec un cd à fond les manettes, pas de dvd musical non plus comme je l’aurais aimé (parce qu’en sourdine ça ne le fait pas vous comprenez). C’est le voisin qui va être content 🙂 Calme soirée donc, télé et glandouille sur le pc (oui je peux faire les 2 en même temps, admirez j’suis trop douée)

Et ce matin, 5 petits zouaves attendus. Mais ce soir je commence vraiment ma semaine de « vacances » !

🙂

Permalien Laisser un commentaire

Grand soleil !

15 mars 2008 at 08:24 (Uncategorized)

Yep je commence ma semaine seule sur les chapeaux de roues et didiou je suis bien contente ! 
Midi et à peine levée depuis 2 heures -et même pas honte ben tiens-, je m’apprête à rejoindre mon grand schtroumpf en ville. Pour ses courses évidemment, puis du shopping, un ciné et peut-être même un resto. Que du bonheur moi je vous le dis, là il vient de m’appeler et on se donne rdv à la taverne celtique, quelle chouette idée pour commencer la journée  🙂

Mon Jimmy va ce soir à Bruxelles pour un festival de rap (gn), et mon Thomas sort à Liège (dans le carré pour les initiés) fêter la fin des examens, le début des stages, bref tout ce qu’il y a à fêter quand on est prêt à guindailler. (re-GN.) Vous vous doutez de mon inquiétude. Mais étrangement j’ai juste envie de ne pas y penser, juste attendre les sms de la nuit qui me diront qu’ils sont bien rentrés. Positiver positiver !

J’avais plein de trucs à raconter, et bizarrement là aussi je vais joyeusement zapper. Trop inutile, trop à sens unique, trop coups de tristesse ou coups de gueule qui ne servent de toute façon jamais à rien, puis trop privé nanmého qu’est ce que vous croyiez 🙂
Puis là non plus, même pas envie d’y penser, 
Passez tous et toutes une bonne journée !

Permalien Laisser un commentaire

Je vais bien ne t’en fais pas

14 mars 2008 at 08:23 (Uncategorized)

Je mange des Balisto aux fruits, j’aime les raisins secs et en plus ça me rappelle -pas mon enfance, merci sans façons- l’enfance de mes gamins, quand ils prenaient ça comme collation en maternelle. P’tain de nostalgie qui fait chaud au coeur. Et de Barquettes 3 chatons, aux fraises.


J’ai lu dans ma bible journalière que David Bowie serait gravement malade et depuis je n’arrête pas d’y penser. P’tain de cancer du foie.


Mon amoureux est parti ce matin pour une formation près de Charleroi et j’espère qu’il n’aura pas de légumes frais plombés au repas de midi. P’tain de pays pourri où heureusement je n’habite pas. Puis j’ai pas de jardin de toute façon  🙂

Je n’ai que 4 petits potes en garde aujourd’hui et je me demande pourquoi il y a autant de bruit-de cris-de rires-de jouets éparpillés-de morves à essuyer-de langes mal parfumés-de disputes-de bisous collants et encore plus de rires, qu’hier où là ils étaient 6. Vive l’heure de la sieste. P’tain d’énergie de l’enfance, et la mienne elle est où?

J’entame aujourd’hui une semaine complètement seule pour cause d’inversion exceptionnelle de semaine de garde alternée de mes grands, et de continuité sans faille de semaine alternée sans mon Amour, et je me dis que finalement et après mûre concertation avec me and myself je pense que ça va me faire un bien fou ces quelques jours rien qu’à moi. P’tain de solitude tu vois que j’t’aime aussi 🙂

Hop un (deux) balisto de plus, un petit café pour accompagner, un sms de mon zhomme qui fait une pause là au loin juste au même moment et qui pense à m’envoyer plein de bisous, et hop je souris bêtement et je me goinfre d’une bouchée Côte d’or pour complèter le non-régime, p’tain de bonne idée  😉

Mon Tom a terminé ses examens, et apparement n’en aurait raté qu’un seul sur les 13 -et peut-être même pas!-, et commence ses stages dès lundi. J’suis trop fière de lui. P’tain de fin d’études, de réalité dans ma face et d’angoisse, au secours mon gamin est déjà un homme..!

Je n’ai finalement plus honte d’avoir fait l’autruche face à ces douleurs au foie qui duraient depuis des semaines, puisqu’elles se sont envolées comme elles étaient arrivées et j’vous l’avais dit que ça passerait ! Didiou ça faisait peur, un peu quand même. Pauvre Bowie et comme le prie Zégut pourvu que tout ça ne soit qu’une p’tain de rumeur

J’ai des énormes envies de printemps, de plein de bricolages dans la maison, d’étagères et de nouvelles décos, de bacs fleuris sur mes bords de fenêtres, de nouveaux rideaux, d’une énorme salade niçoise là tout de suite et de vacances en Toscane là bientôt. P’tain que c’est bon !

🙂

Permalien Laisser un commentaire

Week-end chargé ahlàlà j’suis fatiguée :-)

11 mars 2008 at 08:21 (Uncategorized)

Et donc vendredi s’est finalement vite fini. J’étais heureuse de reprendre le train comme d’habitude, et de croiser juste pour 3 secondes chrono mon Jimmy qui en descendait (revenant de son jour d’école hebdomadaire). Synchro, même porte, hop un bisou bon week-end mon loulou.
Hasards de mes mauvais calculs -ou de ma distraction-, ce n’est pas une petite demi-heure de correspondance, mais une heure entière que j’ai eu pour aller saluer ma grand-mère. Un vrai moment de bonheur. 22 heures j’avais enfin posé mon sac décidément trop lourd dans la grande maison vide et je m’enfuyais, me restaurer pour meubler le temps en attendant que l’homamoi rentre de concert. Puis me plonger sous la couette et dormir, décidément le temps s’étire. 3heures du matin, mon Amour est enfin là. Me sourit tendrement et me colle dans ses bras…
Samedi bien occupé, moui après grasse matinée et tit café au lit 🙂
Puis départ pour un autre concert en après-midi, enfants costumés, confettis et étoiles dans leurs yeux comme je vous l’avais dit…
Arlon ensuite, puis notre resto Italien habituel. Cette fois nous étions quatre, bisous belle soeur et beau frère rigolo, une chouette soirée vraiment.
Fin de soirée-télé de victoires de la musique pré-formatées, toujours les mêmes pff oui passons. Mes victoires à moi vont à mon homme
Meilleur espoir, révélation de toute ma vie,
Mille facettes pour un seul homme,
Découvrez-le, il le mérite
(ou non pitié, laissez-le moi)
Ecoutez-le chanter
(mais ne me le prenez pas)
Son accordéon, sa guitare, son harmonica,
Sa voix aussi, vous enchantera
Mais ses yeux eux, ne sont que pour moi. Lalala…
🙂
Z’avez vu les gens comme je m’égare ! Ben tiens c’est la faute à l’Amour. J’en étais où avec tout ça..?
Ah oui les victoires de la musique.
Et y’avait même pas Dorémus, mon préféré. Un ptit teigneux, un vrai de vrai, qui chante trop bien et qu’est mignon. Z’ont préféré Polnareff, si c’est pas con !
Week-end chargé, ok ok je reviens à mes moutons.
Dimanche marathon, de foire aux collections à Libramont où il n’y avait pas de boites en fer, puis passage-éclair à la foire du livre de poche à Neufchâteau, ensuite salon Horécatel au Wex de Marche-en-Famenne, p’tites dégustations en veux-tu en voilà, glaces pains à l’ancienne et caetera, et retour dans les temps et en fin de soirée dans ma maisonnée. Retrouver mes grands et la maison (pas trop dévastée merci mon Jim, ah les fiestas du samedi soir quand la mama n’est pas là, que du bonheur…gn). Souper chinois bien sympa et à 6, et mon Amour toujours près de moi.
Lundi de reprise du boulot pour mon Jimmy au poignet presque réparé, et de derniers jours d’examens pour mon Thomas juste un peu stressé. Lundi à peine calme avec 4 petits potes déchaînés, et mon amoureux que ça fait rigoler. Soirée collés-serrés devant la télé, « Ils ne respectent rien »   sur france 3. Et comme ça nous va bien 😉
Et nous voilà à mardi, mon amour reparti ce matin au boulot au loin et en catastrophe pour cause de neige annoncée et d’autoroute presque bloquée…

J’attends 6 petits potes, et j’irais bien me recoucher 🙂
Allez les gens, bonne journée !

 

Permalien Laisser un commentaire

Vivement demain

6 mars 2008 at 08:19 (Uncategorized)

Oui demain. Je veux avoir résisté à la journée des 6 petits potes déchaînés et que le soir soit déjà tombé.
Je ferai mon voyage habituel en train, vers chez lhomamoi. Pour une fois, Il ne m’attendra pas à la gare. Parti en concert. Je détesterai arriver et savoir qu’il ne sera pas là en haut des escaliers, à sourire comme toujours dès qu’il me voit pointer le bout de mon nez.
Pas grave, juste une rue à traverser et j’irai faire un coucou à ma grand mère chérie le temps de la correspondance suivante. Et son sourire me réchauffera je le sais. Puis enfin le dernier train, un peu de marche et je serai chez lui. J’irai déposer mon sac trop lourd, puis manger un petit bout au resto du coin. J’aurai juste un peu mal au coeur d’y entrer seule pour la première fois, mais ça me fera passer le temps. Je traînerai même un peu, pour ne pas rester dans la grande maison vide. Puis la soirée presque terminée, j’irai me glisser sous sa couette et j’attendrai son retour. Je sais que lorsqu’il rentrera et que tout enthousiasmé il me racontera le concert en me serrant dans ses bras, je serai réconciliée avec cette étrange soirée.
Samedi, autre concert cette fois et je serai à ses côtés.
Un week-end pour nous, après une semaine d’absence.
Enfin.
Et moi je veux être à demain.
🙂

Permalien Laisser un commentaire

Un instant, et vlan

5 mars 2008 at 08:18 (Uncategorized)

Et hier j’entends mon voisin crier dehors, juste devant chez moi. Et je ne fais pas la curieuse, je ne me colle pas le nez à la fenêtre. Et j’aurais peut-être dû. Car un peu plus tard j’entends crier à nouveau. Et donc là je regarde par la fenêtre, et je vois mon autre voisin étendu sur le dos. Je fonce dehors, et le pauvre homme est mort. Arrêt cardiaque, en pleine conversation avec l’autre voisin il s’est écroulé. Et là je me dis que j’aurais dû, oui j’aurais dû sortir voir dès les premiers cris. Parce que j’ai mon brevet de secouriste, et qui sait j’aurais pu réagir, tenter un massage cardiaque comme on me l’a appris, comme je le réapprends chaque année en formation pour mon boulot ! Parce que je crois que j’en aurais eu la force, parce que pense que j’aurais pu essayer de le continuer jusqu’à l’arrivée du médecin. Conne. Parce que au moins j’aurais essayé quelque chose ! Et au lieu, je me retrouvais là, tremblante à le regarder, étendu la tête dans une flaque. Trop tard, y’avait rien à faire paraît-il. Et si….?
Et merde. T’es là, puis l’instant d’après t’es plus là. Vlan, une vie perdue. On n’est rien du tout finalement. Ca fait frissoner. Depuis hier je me glace à chaque fois que j’y repense. Dès que je le revois là , étendu devant chez moi. Des rêves étranges cette nuit, je m’y attendais. Des peurs face à cette réalité que j’occulte sans cesse, optimiste. -ou autruche-. Je veux être tout le temps et constamment auprès de ceux que j’aime. Je voudrais. J’aimerais. Parce qu’on n’est rien, merde. Un moment et vlan. Tellement à les aimer encore. Tant à leur dire. Eux qui n’écoutent rien.
Cette p’tin de peur qui m’étreint depuis hier. Comme chaque fois après un décès, elle revient, sournoise. La contourner. La dépasser. La chasser. Ca ira mieux demain ou dans quelques jours…
Et merde.

Permalien Laisser un commentaire

Tag

4 mars 2008 at 08:16 (Uncategorized)

Pour une fois j’avais trouvé un tag sympa parmi les blogs que je lis habituellement. Il s’agissait de mettre sur son blog une vidéo correspondant ou citant notre prénom ou notre pseudo.
Mais personne ne m’a taguée, moi. Snif. Heureusement y’a
Alex qui refile la patate à qui la voudra. Yep, je prends !
D’ailleurs j’ai au moins une chanson pour mon prénom, une pour mon pseudo, et même une pour le nom de mon blog. Trop simple je vous dis 
🙂 

Mouais, et bien les gens, ni You tube, ni Dailymotion de peuvent m’aider, pfff. Aucune vidéo trouvée pour votre requête j’t’en donnerai moi. Gn.
Bah évidemment il y a la vidéo avec mon prénom alors je vous la refile, mais bon. J’aurais préféré trouver Pourquoi d’abord du msieur Renaud, ou Alertez Managua des frères Sirkis.
Allez zou, restons en Indochine :

http://fr.youtube.com/watch?v=2ZIYyKmgRgA&feature=related

Permalien Laisser un commentaire

Next page »