Immuable (suite)

31 août 2007 at 13:23 (Uncategorized)

Autre(s) routine(s), autres habitudes…

Mes enfants, qui repartent chez leur père ce soir pour une semaine… Les gardes alternées qui reprennent. Préparer les sacs, courir partout pendant la sieste des petits potes pour que les lessives, le repassage soient prêts. Fermer les sacs. Un bisou, et à vendredi mes zamours. Ca non plus je ne m’y ferai jamais je pense…

Habitude moins triste celle-là, le départ ce soir vers chez mon amour pour tout le week-end. Longs trajets en train, retards sncbéens habituels, début de week-end, trains bondés. Et j’aime toujours autant ça. Parce qu’à l’arrivée, ses bras ouverts et son sourire. Et ses formidables yeux bleus qui me réconcilient avec la vie. Tout un week-end ensemble. Merveilleuse habitude qui reprend cours. Avec un concert demain, bien sûr. Journée presque consacrée à cela. Grasse mat, préparation du sac, vêtements de scène, instruments. Puis l’après-midi sur place pour les balances. Puis arrivée des 1ers fans, je me sens un peu moins extra-terrestre. Retrouvailles. Et le soir, concert. Debout au 1er rang, un peu sur la gauche. Toujours. Elles m’ont gardé la place. Privilégiée, je me sens… Puis rire et danser, et lui sourire. Surréaliste tout ça. Parfois je me dis que blam je vais me réveiller. Et du nuage, me rétamer. Puis il me sourit, purée je n’étais pas entrain de rêver. Cette vie, irréelle comme vous le pensez, est aussi ma réalité.

Ma petite vie. Ma drôle de vie. Tour à tour banale, ou extraordinaire. Tour à tour sans mes grands toute la semaine, ou maman à temps plein. Tour à tour seule à dormir dans mon grand lit, ou à lutter contre le sommeil juste pour le regarder dormir. 2 vies. Tellement différentes. Tellement belles, malgré tout. Tellement….

Allez bon week-end à vous les gens !

🙂

Publicités

Permalien Laisser un commentaire

Immuable

31 août 2007 at 13:22 (Uncategorized)

Hier c’était le dernier jour de garde pour ptit Louis, qui rentre lundi à l’école. Aujourd’hui c’est au tour de Tim de venir pour la dernière fois. Dernier repas, dernière sieste… Purée c’que je déteste ça.

Nos larmes aux yeux hier, la maman et moi, au moment de se dire au revoir. 6 ans qu’elle venait ici (j’avais déjà gardé son aînée). Le sourire de ptit Louis en me montrant sa mallette « suis grand moi Ma-y-line, vais t’école! » Petit bout d’homme, je te revois tout bébé. Et j’aimerais tant encore te garder. Et je ne voyais plus son sourire. Juste la mallette, énorme, qui lui mangeait le dos.

Allez ça fait 18 ans que ça dure. Les « grands » s’en vont, et des nouveaux arrivent. La roue du grand cirque de la vie. Presque la routine quoi !

Mais décidément je ne m’y ferai jamais, aux départs.

Permalien Laisser un commentaire

Les blogs.

29 août 2007 at 13:17 (Uncategorized)

Vaste monde que celui des blogs. On découvre, on accroche (ou pas). Et quand on aime, se mange toutes les archives, du début. Puis on y revient. On « entre » dans la vie des gens. Par la fenêtre qu’ils veulent bien ouvrir. On apprend une future naissance 😉 chez la 1ère fan de George Clooney, on prend des nouvelles de l’ami que l’on voit bien trop peu souvent ces temps-çi, on rêve de voyages par récits interposés, on peut même mettre des images sur des noms de lieux tellement entendus. Comme hier, découverte pour moi chez Alix des remparts de St Malo dont je n’avais jamais vu aucune photo. (un comble pour une femme de marin hein -humour perso, cherchez pas-). Ou tôt ce matin, on se surprend à frissonner en lisant la fiction d’une autre muraille chez Anaïs …Les blogs. On rit, comme souvent chez Angel on pleure, on compatit ou parfois on trouve nunuche. Mais on aime ça, on est accro. On se dit c’est que du virtuel purée, c’est n’importe quoi, demain j’arrête (si vous saviez le nombre de blogs qu’il y a dans mes favoris….).

Puis donc on y revient. Puis faut écrire sur le sien, aussi. Moi je ne cherche pas absolument un sujet. Jamais. Une idée comme ça, et hop on se dit c’est bloguable. Et on atterrit ici. Ce matin, une petite envie de vous montrer mon chez moi, je me dis yes! dès que j’ai le temps je cherche une ou deux photos. Puis tiens, je découvre que Boulu a eu la même idée. Bah ça peut être rigolo, qui sait on va peut-être, sans se connaître, lancer une chaîne. J’y penserai tantôt, quand les petits potes seront à la sieste.

Et me voilà. Mais zutdezut le fichier photos de mon petit chez moi a disparu lors du grand re-formatage grmblll. Et of course, l’appareil numérique que j’avais, 1st price et donc pas solide du tout est passé dans les mains de mon Jim, et est revenu mort du big week-end des Beach Days d’Esneux.

J’ai fouillé, et je n’ai trouvé que ça :

…mais non chez moi ça n’est pas un magasin….juste une tanière pleine de boites en fer 🙂

…..et de petits potes bien sympa

Permalien Laisser un commentaire

Scène de la vie quotidienne

28 août 2007 at 13:15 (Uncategorized)

Ce midi j’avais 4 petits potes affamés.

Des navets je voulais leur faire manger.

Dans quel bourbier j’me suis fourée….

Comme dîner, leurs assiettes je vais terminer.

Nanmého m’avez déjà bien regardée ?

Vive le chocolat Lindt crème brulée  

🙂

Permalien Laisser un commentaire

Simple life

27 août 2007 at 13:14 (Uncategorized)

Et donc finalement j’ai passé un dimanche merveilleux. Grasse mat’ pour commencer, après une nuit bien massacrée par le retour de mon frangin (qui squatte toujours ici voui voui) vers 2 heures, puis vers 3 heures par celui de mon Jimmy. Didiou z’auraient pu grouper. Heureusement que mon Tom campait chez sa schtroumpfette..  A part ça ben tout va. Donc je vous disais, après une grasse matinée sous la couette, un p’tit-déj’-presque-dîner gargantuesque. Puis glandage dans les règles de l’art, on est dimanche quoi, c’est jour de repos qu’il a dit l’autre là haut. Dont acte. Début d’après midi, mon Jimmy décide de ne plus m’accompagner au méga marché aux puces dans le bled voisin. Qu’importe j’irai seule, il fait trop beau pour rester coincée ici. Flânerie, fête foraine, balade au bord de l’eau, rencontres de plein de connaissances (et donc causette(s) vous me connaissez), empiffrage de gaufres délicieuses du comité des fêtes des mémés de j’sais plus quoi, puis énorme glace (fait chaud hein), bref que du sympa. Et vers 17h, au moment de rentrer, sms de mon Tom et sa schtroumpfette : On arrive, attends-nous !

Et donc re-ballade, re rencontres, re-causettes…. didiou c’que ça fait du bien (au moral, pas aux gambettes)

Et ensuite, un resto bien sympa à la taverne-QG de mes zouaves. Soirée en terrasse, je ne rentrerai que chassée par le froid envahissant le début de la nuit.

Rentrée tard et surgelée (le scooter c’est pas sympa), causette (encore, ben voui) chocolat et p’tit café avec mon frangin qui arrivait, et voilà déjà le week-end terminé.

Et j’ai bien conjuré son absence et la distance entre nous.

Finalement c’est une bonne idée de prendre la vie du bon côté…

Permalien Laisser un commentaire

Positiver

25 août 2007 at 13:13 (Uncategorized)

Se lever en pleine nuit pour jouer au scooter-taxi pour mon Jim c’est pas si terrible. Surtout que je ne dormais pas, que le temps était drôlement doux et que la lune éclairait tout.

Aller faire les courses en plusieurs fois ce matin because pas de remorque au scooter c’est amusant, quand on y pense. Par 3 fois entrer au supermarché, remplir mon panier, passer à la caisse, puis rentrer. Z’avez vu le film « Un jour sans fin » ?   🙂

Aller dans un centre commercial bondé et surchauffé un samedi après midi alors qu’il fait (enfin) super beau dehors c’est pas ce qu’il y a de plus malin. Mais j’suis dingo vous savez bien. Flâner seule, entrer dans toutes les boutiques, tout regarder. Bien sûr, rien trouvé de ce qu’il me fallait. Mais même sans rien acheter, j’ai bien aimé.

Décider de faire un rangement par le vide de mes placards un samedi soir c’est une idée bizarre. Tout trier, tout étaler à ne plus savoir où marcher, faire un brol bon à s’asseoir par terre et pleurer. Ben non les gens, moi j’ai adoré.

En somme, une belle journée.

Et demain, méga marché aux puces avec mon Jimmy dans le bled d’à côté. Au soleil, la pilule se faire dorer…

Permalien Laisser un commentaire

Humour. Ou dérision?

23 août 2007 at 13:11 (Uncategorized)

Je pourrais acheter des kilos de chips. Ou de chocolat. Et tout engloutir en cachette avant même que mes grands aient eu le temps de les découvrir dans le placard. Plaisir futile. Mouais et big prise de poids, donc pas bonne, l’idée. Je pourrais me mettre à picoler, tiens. Me pêter la tête égoïstement, illusion d’aller bien. Bien sûr je pourrais, ça serait si facile. Mais jamais ne le ferai, moi j’aime mes enfants. Me droguer, en vl’a une idée. J’suis déjà saturée d’antalgiques, merci sans façons c’est pas mon trip. Bon qu’est-ce qu’il me reste alors, mettre au tricot? Un point à l’envers un point à l’endroit, la vie est belle lalala. C’est ça oui, essayez donc avec un torticolis ! Purée, alors que faire pour me vider la tête, au moins un moment?

Ca c’était hier après midi. Les petits potes à la sieste. Mon Jim au boulot, mon Tom en stage. Mon homme s’en fout. Distraction avant implosion, ça urge ! Allez le repassage attendra, petit tour habituel des blogs. Rien de bien neuf sous leurs étoiles. Rien de bien rigolo, même Anaïs est vénère (sic), c’est vous dire. Je zieute ses liens, ‘peuvent être que forcément sympa. Hop, un premier au hasard. Dans les filles, tant qu’à faire. Bonne pioche, le premier article que je lis me fait sourire. Tiens, elle est auteure, en plus. Continuons ça a l’air sympa…

Et donc les gens, depuis hier je me remplis (ou me vide) la tête à lire -et du début siouplait- le blog d’Olivia . Et à sourire. Du coup et sur le moment, j’en oublie ce p’tain de toutlereste. Comme quoi il suffit parfois de peu. De voir qu’elle, même une période pas folichonne -là où j’en suis du récit-, elle la narre avec humour. Fortiche.

En voilà une bonne idée..

Permalien Laisser un commentaire

Appel

22 août 2007 at 13:10 (Uncategorized)

Si quelqu’un a un remède miracle pour apaiser la douleur lancinante d’un torticolis-muscle-coincé-c’tte-saleté, autre que des aspegic1000 à tire-larigot (utiles aussi pour la migraine ophtalmique, tant qu’à aller mal autant le faire jusqu’au bout), merci de le faire savoir à la rédaction…

Purée si le physique s’aligne sur le mental j’suis pas sortie de la mouise. Mais t’inquiète pas les gens, je souris toujours. Aux petits potes énervants, à mes enfants pas au courant, aux soi-disant compatissants. Quelque part c’est rassurant.

Permalien Laisser un commentaire

Spleen

21 août 2007 at 13:08 (Uncategorized)

Méga coup de blues, on va dire. Marre. D’entendre brailler les petits potes depuis hier, de supporter ça pour ne même pas arriver à en vivre décemment. De mon état de nervosité au bord de l’explosion. De la pluie et du ciel gris. De tout gérer. De me battre seule. D’attendre en vain des réponses qui ne viennent pas. De m’accrocher à du vent. De couler à pic sans aucune main tendue. D’avoir mal. De ne pas dormir, ou de cauchemarder. D’avoir froid

Trop de choses à dire mais tout est bloqué au fond de la gorge quand je veux parler, au bout des doigts quand j’écris. De toute façon c’est secret. Le clown est triste, mais il sourit. Ne raconter que le futile, les parenthèses ensoleillées. Comme ce week-end. Faire comme si. Danser et rire lors des concerts, fermer les yeux tout oublier, se fondre dans la masse. Des parenthèses, juste des p’tain de parenthèses. Combien de temps je vais tenir comme ça?

Souriez, la vie est belle…

Permalien Laisser un commentaire

Les gens buvaient-ils autant au moyen-âge (bis)

20 août 2007 at 13:07 (Uncategorized)

Oui, bis. Ou si vous voulez même titre d’article, même question qu’il y a 2 ans, lors de la précédente fête médiévale de Franchimont.

‘Sont fous les gens. Cervoise, Fleur de Franchimont, Philtre de jouvence (oui oui), Bière, Hypocras, Hydromel, j’en passe et des meilleures. Bref, tout ce qui peut vous tourner la tête, voire carrément vous exploser la cervelle le temps d’un week-end bien déjanté. Et bien ensoleillé, malgré les prévisions pessimistes de la météo. « Fête médiévale, si vous conduisez buvez avec modération « , qu’ils écrivaient sur les panneaux à l’entrée des parkings. Cause toujours !

Jamais vu autant de gens imbibés à ce point. Pour tout vous dire, 1er coma éthylique à 15 heures samedi… 4 heures à peine après l’ouverture, d’après les sauveteurs de la croix rouge. Désolant.

Mais jamais vu autant de gens sympas, aussi. Déguisés ou pas, souriants en tout cas et jouant le jeu à fond. A genoux devant le cortège du Prince Evêque, applaudissant devant les montreurs d’ours, les tireurs à l’arc, grimaçant devant les lépreux, dansant aux musiques de l’époque.

Et moi, dans le bar des compagnons, 2 heures de suite, alternant avec 2 heures de pause durant tout le week-end. Retrouvailles avec les copains, rencontre de pas mal de connaissances, rires et fous rires pendant le service, danses le samedi soir, bref du p’tit bonheur tout simplement.

Et hier, mon amour venu m’y rejoindre. Tit bonheur de plus. Et non, je ne vous parlerai pas de la « virée » de samedi de mon Jimmy, avec ses collègues, ses cousins, ses copains. Juste vous dire que quand il est saoul, il a l’alcool rigolo… et qu’il rentrait avec un collègue qui lui, ne buvait pas, ce qui m’a je vous avoue bien rassurée…

Donc voilà les gens, je n’étais pas vraiment « dedans », mais j’ai passé un chouette week-end. 

J’ai aussi mangé des pains-saucisses, plein de noisettes grillées, des tartines au chêvre chaud, du saucisson, du fromage aux orties, des pains au lard ou aux raisins cuits à l’ancienne, de la tarte aux cerises et au riz, des nougats et je pense que c’est tout. (Et je ne me suis pas pesée depuis, pas folle)

Et je dis vivement dans 2 ans pour la prochaine….

🙂

Permalien Laisser un commentaire

Retour verz le moyen-âge

17 août 2007 at 13:05 (Uncategorized)

Ce week-end je plonge dans le moyen-âge

http://www.foire-medievale.be/

Et didiou je m’en réjouis…

Permalien Laisser un commentaire

Alors bon,

16 août 2007 at 13:04 (Uncategorized)

…Par où je commence? Depuis le temps que je ne suis pas passée par ici, j’en ai des trucs à vous dire !  🙂

Enfin rien de bien extraordinaire. Des journées paisibles dans mon chez moi ou dans son chez lui. Mes enfants, que j’aime de plus en plus (même quand je les « abandonne » lâchement pour le week-end). Mon Jimmy bien courageux, pas de congés et un travail de plein air par cet été pourri. Et moi, toujours en congés (non-payés grrmbll). Une fête médiévale samedi au chateau de Bouillon et en amoureux, avec des marches à n’en plus finir pour tout visiter mais c’était bien sympa, puis un feu d’artifice en soirée, poudre aux yeux qui m’a juste effrayé par son manque de sécurité, et Lui, qui se moquait gentiment de moi. Son concert dimanche, surréaliste, dans une « salle » faite de containers empilés comme des Duplo . Un autre avant hier en plein air et sous une pluie battante les 2 heures durant, et moi détrempée, nageant dans mes Kickers pas étanches du tout et dansant avec tout le public aussi inondé et déjanté que moi. Un 15 aout super calme et bien pluvieux puis un ciné le soir pour se changer les idées  (mouais, les « 4 fantastiques » je veux bien, juste pour faire plaisir à mon zhom et mon Jim….qui ne m’ont laissé aucun autre choix à vrai dire, les machos ! Enfin le surfeur d’argent était mignon sous son maquillage puis y’avait des pop corn c’est toujours ça!)

Et ce matin, retour des petits potes.

Après 5 semaines. Oui plaignez-moi les gens, la reprise va être dure pour eux

…Et aussi pour moi

🙂

Permalien Laisser un commentaire

Savez-vous..

7 août 2007 at 12:59 (Uncategorized)

Que je me suis fait une après-midi de shopping qui fait drôlement du bien au moral. Que j’étais seule en ville, mon amour rentré chez lui dès ce matin. Que j’ai trouvé (presque rapidement) les cadeaux pour l’anniv. de la schtroumpfette de mon Tom et que ça, c’est un événement. Que j’ai découvert aussi un super magasin rempli d’articles médiévaux -et surtout de vêtements-, et que j’y ai acheté ce qu’il faut pour être la plus belle pour aller danser.

Euh non, plutôt pour être la plus belle pour jouer les serveuses de cervoise à la foire médiévale de Franchimont.

Car oui les gens, c’est tout bientôt ! (18 et 19 août). Et je n’avais pas envie de confectionner moi-même un nouveau costume (rapport aux p’tits kgs amassés ces derniers temps, il me faut une nouvelle blouse et un bustier, celui à lacets que j’avais fait de mes petites mains est « un peu » étroit..). Puis zut, pas envie de me mettre à la cousette, je me prévois un autre ensemble !  Une jupe, de style médiéval donc, et super jolie m’appelle du fond de sa penderie.. elle ira parfaitement avec cette jolie blouse.. Hop voilà qui est fait, emballé c’est acheté ! Après moi les mouches, comme on dit chez nous ! et tant pis pour mon compte en banque, un coup de coeur c’est un coup de coeur, non mais !!

Bref j’ai passé une après midi géniale. Heureuse en trimballant tous mes achats. Comme une môme. Retour au bercail ensuite, et puis repas avec mes grands, et la schtroumpfette de Tom. Ca faisait longtemps que je ne les avais pas eu tous à manger. Tit bonheur de plus.

Ensuite essayage des frusques médiévales. Tout le monde aime, pas une seule critique de mes ados d’habitude moqueurs ! Je n’en reviens pas… Du coup me vient une idée…

« qu’en pensez-vous, si je me payais le luxe d’avoir 2 costumes pour 2 journées? Je ressors l’ancien (tant que vous êtes de bonne composition j’en profite) et vous allez me dire si je peux « oser » le mettre ou pas.. »

Et bien savez vous qu’ils ont été unanimes ! Paraît que ça me va très bien et moi j’en suis ravie !

…Et, moi qui appréhendais ce week-end, moi la complexée-jvais-être-la-plus-moche,  du coup je me réjouis d’y être…

Et ce soir ça suffit à mon bonheur.

🙂

 

 

Permalien Laisser un commentaire

Et j’ai donc souri à la vie

6 août 2007 at 12:57 (Uncategorized)

J’ai crié à la vie. J’en ai même perdu la voix. Ne riez pas les gens c’est véridique ! Je me suis complètement cassé la voix au concert de mon amour vendredi soir. Didiou ceux qui me connaissent savent à quel point j’ai dû avoir du mal de rester sans parler -enfin d’essayer- durant les 3 jours qui ont suivi 🙂 Mais quel concert, quelle ambiance, quels fous rires. Un ptit coin de bonheur, voilà.

Samedi on est allés comme prévu tout en haut d’une colline aux chemins escarpés, pour le 2ème concert du week-end. Festival sympa, haut perché et étonnant, sous un soleil de plomb et une chaleur torride. Et sous l’oeil bienveillant du cheval Bayard qui surplombait le site. Encore du bonheur, une journée magique.

Et hier, retour vers mon village où avait lieu un grand marché aux puces. Encore soleil, encore chaleur, et nous, main dans la main. Bonheur toujours.

C’était rigolo de jouer les touristes dans mon propre bled pour le lui faire découvrir. Après 2 ans, il était temps je crois  🙂

Ca fait tout drôle de grimper les 156 marches (voui on les a compté) vers le haut du village, retrouver ce bel endroit alors que ça fait au moins 10 ans que je n’étais plus passée par là (c’est surtout crevant oui, et par cette chaleur non mais qu’est ce qui m’a pris..). Ou bien de s’étonner encore, en levant les yeux, que le superbe chateau qui nous surplombe a inspiré Walt Disney pour créer celui de La belle au bois dormant. Comme quoi on ne regarde même plus les choses qui nous entourent, fussent-elles magnifiques.

Bref, et au risque de radoter, ce week-end était merveilleux. Presque féerique. Hors du temps.

Hors de la vie. Parenthèse magnifique…

 

Permalien Laisser un commentaire

Vendredi c’est ravioli

3 août 2007 at 12:56 (Uncategorized)

Meuh non, ça c’était juste pour la rime. Vendredi c’est pas ravioli. C’est, depuis ce matin, crise de ménagite aigüe. Et ensuite début d’après midi ça sera départ en train vers là-bas chez Lui au fond de l’Ardenne. Les vieilles habitudes reprennent, et les imprévus c’est toujours gai …Même si j’ai -une fois de plus- l’impression d’abandonner lâchement mes grands. (Qui s’en fichent remarquez, because week-end !)

Donc week-end pour moi aussi, du coup. Et bien chargé, en plus…. Tout à l’heure quand j’arriverai chez lui, départ immédiat vers le lieu de son concert du soir. Concert à 22heures ..longue soirée/nuit en perspective.. Et demain, rebelote ! Départ dès 13 heures pour un autre concert, quelque part dans un morceau de France que je ne connais même pas. Tout ce que je sais c’est que ça sera en plein air, tout en haut d’une colline, et qu’il y aura aussi le groupe Tri Yann, donc que ça sera forcément sympa. 

Week-end chargé, oui. Mais week-end ensemble…

Profitez du soleil les gens, et souriez à cette p’tin de vie bien trop courte    🙂

 

Permalien Laisser un commentaire

Next page »