Journée mondiale, tu parles

31 mai 2010 at 09:53 (Uncategorized)

Journée mondiale sans tabac… c’est cela oui

Journée mondiale où tous les nauséabonds ricanent, fiers qu’ils sont d’enfumer leur entourage.

Quelle plaie, s’endormir aux côtés d’un conjoint qui empeste et qui pollue tout même l’oreiller, d’être éveillé par son haleine dégeu..

Mais quel bonheur lorsque l’on n’a plus à subir ça !    😀

Publicités

Permalien Commentaires fermés sur Journée mondiale, tu parles

Vendredi… tout va, je gère..

28 mai 2010 at 09:54 (Uncategorized)

La journée commence bien…. j’vous raconte  🙂

J’explose une bouteille (pleine hein, sinon c’est pas rigolo) d’huile essentielle de lavande. Oui, je vous expliquerai ça un jour, je « fabrique » moi-même ma lessive liquide et pour l’instant c’est, enfin c’était héhé, la lavande le parfum choisi. Donc pendant que je m’en vais tout nettoyer -c’est bien gras ce truc je vous dis pas-, je dépose le seul petit pote déjà arrivé dans le parc…..et ce gredin en profite, en moins de temps qu’il faut pour le dire, pour déchirer le recouvrement du fond du parc, et battre le record du monde de création de confettis avec le mousse du dessous. Je n’ai toujours pas compris comment il a pu faire pour entamer le revêtement plastifié, et tirer aussi fort pour le déchirer c’est fou ce qu’ils vont vite quand il s’agit de faire une connerie, didiou 🙂 ça m’apprendra à ne pas me méfier de son silence, lui qui râle d’habitude bruyamment quand je le cloître derrière les barreaux  🙂

Donc là, je viens de passer un temps fou à essayer de réparer, recoller le parc dévasté, lui ôter la mousse de la bouche et des cheveux, l’engueuler aussi, un peu ben tiens, et en même temps accueillir les 3 petits potes qui arrivaient. De l’avis unanime ça sent drôlement bon, tu parles ça embaume carrément dans tout le rez de chaussée. Vive les carrelages bien poreux, au moins c’est une bonne odeur, et qui en plus éloigne les araignées !

Positiver, positiver ! De toute façon ça sera une belle journée 🙂

Permalien Commentaires fermés sur Vendredi… tout va, je gère..

Passé, présent, futur. Et facebook pour aider, un peu.

27 mai 2010 at 13:00 (Uncategorized)

Oui, Facebook, parlons-en tiens. Au départ, je m’y suis connectée pour retrouver des amis d’enfance bien précis, je savais qui je cherchais. Là je ne ne parle pas des faux « amis », ceux qui s’étaient invités dans la liste juste par politesse, vous savez les « fans de », ceux qui ne communiquaient jamais,  et que j’ai viré de ma liste petit à petit. Je parle des vrais copains d’école primaire, et j’en ai retrouvé une partie. Puis j’ai cherché avec mon nom de famille, j’y ai retrouvé un cousin perdu de vue depuis 35 ans. Nostalgie, photos, plongée dans les souvenirs des vacances d’enfance, et c’est là que tout m’est revenu, moi qui voulait tout oublier. Retrouvé aussi ma demi-soeur, que je n’avais plus vu depuis près de 15 ans. Mais elle a coupé court, et ne veut toujours pas de contact. Bref  j’ai perdu une soeur, ça ne fait qu’une blessure de plus mais ça ne me tuera pas… merci FB, au moins j’ai pu voir à quoi elle ressemble 🙂

Donc, pour continuer dans la nostalgie, comme vous le savez ma grand-mère adorée est allée rejoindre les anges, et ça m’a carrément détruit. Depuis je vis donc, je replonge dans la nostalgie (oui je sais je me répète) de mon enfance, exutoire futile  je le sais mais j’en ai besoin et c’est ainsi.

Là, vous êtes aussi au courant, mon couple a volé en éclats il y a peu de temps, et depuis je survis. Je me pose des tas de questions sur l’Amour, vous savez le vrai le beau comme dans les contes de fées. Vous savez, celui que je croyais vivre. Et dont maintenant je doute carrément qu’il ait existé. Je pense que j’oscillais juste entre le manque de lhom une semaine sur 2 et la joie des retrouvailles. Et puis cet espoir d’une vie de couple, comme un caprice récurrent. M’être trop réjouie. Pour mieux tomber de plus haut. Conte de fées tu parles…

Et l’amour avec un grand A, même si j’y ai cru comme je me leurrais !  Sinon il n’aurait pas disparu aussi vite, cqfd.

Tout ça juste pour dire que depuis tout cela je me suis accrochée au passé, ou plutôt échappée du présent, encore plus plongée dans les souvenirs des brefs moments de bonheur de mon enfance.

Et ce matin, va savoir pourquoi, déclic ! Je me dis que tout ça c’est bien, les souvenirs et tout le reste.

Mais qu’il est peut-être enfin temps que je me tourne vers l’avenir….

Permalien Commentaires fermés sur Passé, présent, futur. Et facebook pour aider, un peu.

:-)

25 mai 2010 at 07:45 (Uncategorized)

Yep les gens ! En vrac et pour faire bref, une journée magnifique, un goûter chez mon frangin adoré avec mon Thomas et sa compagne, ensuite retour à la maison pour un repas italien et gargantuesque sur la terrasse,  avec aussi mon Jimmy et sa schtroumpfette.

Bref du bonheur et rien que ça, ma tribu au complet, un temps splendide…la belle vie, quoi…..Rien d’autre à raconter, que du lisse et du plat et vous ne m’en voyez pas du tout désolée 🙂

Allez hop, regonflée à bloc après ce long et superbe week-end, j’attends mes 5 petits potes de pied ferme  🙂

Permalien Commentaires fermés sur :-)

Ben alors les gens,

23 mai 2010 at 21:54 (Uncategorized)

Alors oui, donc mon panier fut bien garni ! Pain d’épices aux figues, apéro aux cerises et piment d’espelette, tapenade, tapetoune, huile d’olive, et moutarde au piment d’espelette….et j’aurais bien acheté tout ce qu’il y avait à ce marché provençal !

Luisasi, cette fois je me le promets, je finirai mes jours là-bas dans ton sud, crévindiou et foi de moi 🙂

Permalien Commentaires fermés sur Ben alors les gens,

Juste du bonheur

23 mai 2010 at 11:52 (Uncategorized)

Meuh non, meuh non mon blog n’est pas en friche, comme on me l’a fait remarquer 🙂

C’est juste que je n’ai pas grand chose à raconter, à part ma petite vie qui s’écoule le mieux possible…..

Après avoir enfin réussi (enfin je l’espère!) à être débarassée du casse-pieds… Pas sans mal hein, et sans trop d’explications je dirai juste qu’introduire une plainte pour harcèlement et menaces ça fait de l’effet, olé !  🙂

Passons, me voilà tranquille qué bonheur, libérée de toute cette méchanceté !

Et donc ma petite vie s’écoule doucement et le mieux possible, comme je disais. Semaine calme et sympa avec les petits potes, soirée de formation jeudi….où l’on s’est retrouvées à manger une énorme glace toutes ensemble avec le gentil formateur, un samedi bien chouette à Liège à prendre le soleil à une terrasse avec mon grand schtroumpf, et là cet après-midi je m’en vais y retourner, pour un marché provençal et bien ensoleillé. Bref, que du banal  et des petits bonheurs.

La maison est magnifique, il y a des fleurs partout, même sur les marches de l’escalier en pierre. Comme dirait mon Jimmy, purée c’est le paradis 🙂

Ah oui.. et une nouvelle sympa, après un petit stress : l’hotel réservé pour mes vacances était finalement complet ! Grrr. Mais il restait de la place pour la semaine précédente, ça m’a été confirmé hier ! Donc voilà, je pars le 5 juillet au lieu du 12, ça se rapproche, yeahhhhhh  !

Bon dimanche les gens !

Permalien Commentaires fermés sur Juste du bonheur

Explication

17 mai 2010 at 13:55 (Uncategorized)

Bien le bonjour les gens ! Je viens vous donner une petite explication concernant le pourquoi de la fermeture des commentaires sur ce blog…

Suite à un véritable harcèlement via les commentaires d’une personne à mon encontre (comment ça vous avez deviné qui…hihi), je n’ai pas eu d’autre choix que : dans un premier temps les soumettre à ma modération, puis comme le flot ne s’interrompait pas bien au contraire, dans un 2ème temps, d’en supprimer carrément l’envoi.

Mais bon, vous qui me lisez régulièrement, savez que les commentaires étaient très très peu nombreux vu que l’on correspond vous et moi principalement par mail, et donc ça ne changera rien à nos contacts.

Des bises les gens, bonne journée !

Permalien Commentaires fermés sur Explication

Namur, mai, soleil, et vacances….au soleil !

16 mai 2010 at 19:54 (Uncategorized)

Hier comme prévu, un passage éclair en ville suivi d’un chouette après-midi au supermarché du meuble suédois et des achats raisonnables et inutiles (ben oui vous me connaissez, héhé). Ensuite -enfin!- achat d’un service de vaisselle magnifique, là pas inutile du tout vous en conviendez ça devenait court les 5 assiettes qui me restait :-). Un retour rigolo et puis un repas du soir bien sympa, et une très courte nuit les gens j’suis raplapla 😀

Et aujourd’hui, Namur en mai. Le soleil était de la partie, et j’ai adoré m’y promener. Au final très peu de spectacles vus, trop de monde. Et au fond je m’en fichais carrément 🙂  Je n’ai jamais été attirée par ce genre de truc, je préfèrais de loin flâner, doucement, en regardant les gens. Un petit café, une délicieuse crèpe. Une belle après-midi, à peine gachée par les sms envahissants de l’ex. Bah il finira bien par se lasser 🙂 A zapper, olé.

Voilà mon week-end bien sympa, je rentre à l’instant et ça me va !

Et les gens, pour peu j’oubliais de vous parler du plus important ! ça y est je pars en vacances !!!!!!

Et donc, et donc, et donc….. je vais décompter en rouge sur mon calendrier les jours qui me séparent du 12  juillet…

Permalien Commentaires fermés sur Namur, mai, soleil, et vacances….au soleil !

Le bonheur c’est simple comme..

13 mai 2010 at 13:24 (Uncategorized)

Aujourd’hui, comme prévu, cocooning, grasse matinée, ménagite aigüe, cocooning.. jardin secret.. et puis cocooning. Oui le bonheur c’est aussi simple que ça.

C’est vrai qu’il y a aussi ‘Namur en mai’, mais pas question d’y aller cet après-midi, il y a des gens que je ne veux absolument pas croiser là-bas 🙂  Et puis de toute façon il fait trop gris et moche, pas question de bouger de mon nid douillet.  Et au moins, le week-end il paraît que la météo sera meilleure. Le bonheur c’est aussi être libre de gêrer son temps sans aucune contrainte, absolument comme on l’entend !

Et demain, boulot boulot les gens, faut bien gagner sa croute donc je ne fais pas le pont. Ensuite je m’en irai me balader au marché du soir. Le bonheur c’est même quelques fleurs qui garnissent les fenêtres.

Bon jeudi férié les gens !

Permalien Laisser un commentaire

Chouette week-end

10 mai 2010 at 07:40 (Uncategorized)

Le soleil tout d’abord, là alors que l’on ne l’annonçait pas. Un samedi matin d’équipée aux supermarché et en scooter, heureusement j’allais mieux, plus de fièvre du tout, à peine un mal de gorge et un peu de toux !

Un samedi après-midi jardin secret..ensuite un passage super express chez ma mère avant de rentrer, puis un souper-pizza avec Thomas et sa compagne, Jim lui était en vadrouille puis en guindaille.

Et dimanche, fête des mères ! Fleurs, fringues et cadeau tout mignon ça fait plaisir, comme c’est bon de se laisser gâter..

Un goûter bien sympa et bien calorique ensuite chez une amie, pour bien terminer l’après-midi. Belle journée donc, suivie d’une très courte nuit, et ce matin j’aurai en garde exceptionnellement 6 petits, dur lundi ! 🙂

Permalien Laisser un commentaire

Pensée du jour

9 mai 2010 at 11:16 (Uncategorized)

Dormir dans un lit où tout sent délicieusement bon, les draps ou le pyjama (ben oui, fait encore froid 🙂 ), c’est un petit bonheur retrouvé dont je ne me lasse pas !

Permalien Laisser un commentaire

Alors oui, donc

7 mai 2010 at 10:34 (Uncategorized)

Alors, alors, les gens je vais bien. Enfin, je vais mieux.

J’ai pu enfin discuter longuement avec l’ex, en ‘chat’ donc en direct. Et ça a été bien moins difficile que je ne me l’imaginais avant, dans mes nombreuses prises de tête en solitaire. Discussion surréaliste, de tout de rien. Et cette distance que j’ai pris petit à petit au fil de la discussion, m’a étonné. Répondre en direct  « tout est de ta faute, donc maintenant assume », en le voyant se plaindre sa vie, au final  m’a fait un bien fou. Ne plus tomber dans les pièges, quelque chose s’est cassé, terminé ma pitié. Ne pas inverser les rôles, qu’il aille mal maintenant, qu’il soit mal dans sa vie c’est son problème, didiou je ne me reconnais plus, c’est quoi le déclic, c’est quoi cette froideur soudaine. Terminé de jouer avec ma corde sensible, merde après tout c’est moi la victime dans l’histoire. C’est moi qui me retrouve ici dans une merde financière pas possible, c’est moi qui suis pétrifiée de peur dans cette grande maison les nuits où mon Jimmy n’est pas ici, c’est moi qui me rongeais de rancoeur après ces presque 5 années jetées au panier. Terminé. Envolé le poids qui me clouait au sol depuis tout ce temps, j’ai tourné la page comme ça, d’un coup. Et je n’en suis pas encore revenue, mais ça fait un bien fou 🙂

Donc je vais bien. Sauf physiquement les gens. Là j’ai carrément la crêve, didiou. Fièvre, tête comme une citrouille, mal de gorge… pourtant hier j’étais blindée pour me rendre à cette soirée en scooter et sous la pluie, comprends pas. Mais  c’était génial, et pour une fois je me rendais quelque part le coeur léger. En fait il y avait un anniversaire, il y avait aussi mon Thomas et sa compagne, et c’était bien chouette. Début de soirée dans cette taverne, puis resto chinois décidé en dernière minute. Longue tablée, et longue soirée…

Je suis rentrée à minuit, et sous la pluie. Transie, mais ravie !

Mais purée si j’avais su c’est 3 pulls pour rouler en scooter que j’aurais mis  🙂

L’hiver est revenu les gens, tous aux abris 🙂

Permalien Laisser un commentaire

Mai

5 mai 2010 at 09:14 (Uncategorized)

Ce matin, 1 seul petit degré au thermomètre, la pelouse et les fleurs étaient couvertes de givre…. Hé là-haut nous sommes en mai !!!!

Didiou, même le printemps ne se reconnait plus…

Bah, pour moi tant qu’il fait beau le long week-end de l’ascension, c’est le principal…  Que j’aie au moins ça comme petit bonheur, svp là-haut tu m’entends !

http://www.artsforains.com/

Permalien Laisser un commentaire

La vie….

4 mai 2010 at 17:39 (Uncategorized)

….suit son cours. Les emmerdes aussi 🙂

Ce midi, grosse surprise en entrant dans le garage ! Une fumée à couper au couteau, du sol au plafond, et une odeur, indesctriptible. De quelque chose qui se consumait, entre le plastique et le caoutchouc.

Et mes 5 petits potes dans la pièce juste à côté…

P’tain de chaudière, mais là c’est bien plus grave que les nombreuses autres fois, je le sais. Vite éteindre le tableau électronique avant le court-circuit, ouvrir en grand les 2 portes pour faire un courant d’air. Mais en fait la fumée n’augmentait plus et s’est donc très vite dissipée. Midi, je plonge sur le téléphone, mon chauffagiste et proprio a intérêt à m’envoyer quelqu’un en vitesse. Et il faut croire que j’ai été assez convaincante, 10 minutes plus tard les gentils dépanneurs sortaient en courant de leur camionnette, un extincteur à la main !  🙂

Plus de peur que de mal, j’avais éteint la chaudière juste à temps. Parce que tout se consumait, les fils électriques, la buse qui rejoint la cheminée, les joints en caoutchouc, et même  la bande isolante qui se trouvait autour.

Moins une, donc !

Les gentils ouvriers sont restés presque toute l’après-midi, ont tout remplacé, tout réparé. Et ils me promettent que ça ne risque plus d’arriver. Sans pour autant savoir expliquer pourquoi ça s’est passé. Tu parles si je suis rassurée….

Je n’ose pas penser à ce qui se serait passé si ça était arrivé pendant la nuit, les gens je suis une miraculée 🙂 et la maison aussi !

Et bien sûr, aucun bras où me réfugier juste après-coup, pour me calmer et me rassurer……

Permalien Laisser un commentaire

Droit devant regarder

3 mai 2010 at 07:40 (Uncategorized)

Samedi ensoleillé et me voilà en route, direction Maastricht et son centre ville entièrement piétonnier, ses nombreux commerces. Et du monde, purée quel monde 🙂

A croire que tous les belges s’étaient donné rdv là, c’était rigolo ça parlait français partout. C’est vrai qu’on n’est qu’à 1/2 heure de Liège, hein. Pour moi c’était en train, 3O minutes aussi, à refaire trèèès souvent  je vous le dis.

Mais bon, Maastricht…. les autres fois on y était main dans la main. Fait ch…,  est-ce qu’il y a un endroit où je peux aller sans y avoir ce genre de souvenirs ! Tout prendre avec un nouveau regard, telle est ma devise !  🙂

Et au final c’était bien gai. Nouvelle vie, autant en profiter, olé !

Hier, rebelote. Méga centre commercial exceptionnellement ouvert,  repas bien sympa dans ce petit resto, flânerie, nouveau regard héhé… Retour en bus fin de journée, tiens j’avais garé mon scooter juste devant ce merveilleux glacier….Et hop vous me connaissez…  personne ne m’attend pour le souper autant en profiter, vive les crêpes géantes et la crème glacée !

Un superbe week-end, j’ai adoré !

Permalien Laisser un commentaire

Next page »