Les déménageurs arrivent…

21 juillet 2009 at 12:17 (Uncategorized)

Et donc le premier déménagement s’est bien passé. Depuis on a encore rempli des caisses chez lhomamoi, peint le séjour et un corridor aux murs de 3,5 mètres de haut, puis un plancher, tout au pinceau et durant 5 heures, j’étais bien cassée. Et le déménagement chez moi, ben toujours rien les gens, il reste une bonne semaine et la première caisse n’est pas encore remplie, bah ça sera vite fait, dès jeudi prochain on s’y met promis ! 
Il y a eu aussi des concerts de lhomamoi, et depuis 4 jours les francofolies de Spa. Hier c’était bien sympa, Didier Wampas est toujours aussi déjanté, et Bénabar aussi speedé quel chouette concert !
Il fait soleil et tout va bien, lhomamoi dort encore et je suis allée ce matin faire quelques courses pour le midi avant de repartir aux francos. Un petit bonheur de reprendre les vieilles habitudes, sous le soleil et en scooter 🙂
A part ça, mon Thomas est bien rentré d’Espagne, puis mes gamins on survécu au festival de Dour. Ma grand mère, comme je le craignais ne rentrera plus chez elle et depuis hier a découvert son nouveau « home » sweet home, où elle pense qu’elle est en transition en attendant de retrouver son appartement. Je me demande quelle sera sa réaction quand elle apprendra avec quel applomb ses chères filles lui ont menti.
Je ne suis pas allée la voir à l’hopital, manque de courage, puis toujours j’espérais.. Superstition absurde de gamine, « si je ne vais pas la voir là, chez elle plus vite elle rentrera ». Quelle idiote hein les gens maintenant je n’ai plus aucun repère, aucune maison de famille où retrouver mes vieilles pierres ou me ressourcer.
Bah tout bientôt une nouvelle vie, une nouvelle maison, une nouvelle histoire. C’est là que seront mes repères. Il sera là, enfin à temps plein. Et je pourrai bientôt me laisser aller. Enfin. Ne plus tout porter seule à bout de bras, souffler.
Lui. Et nous. Un bonheur à construire, de nouvelles pierres où se ressourcer.
J’entend du bruit là haut, Il va descendre, enfin. Un ptit café pour m’éveiller moi aussi pour de vrai et un ptit déj à midi, on est en vacances, aussi ! 
Soleil, bonheur amour tout ça tout ça…. puis les francos, hourra 🙂

Publicités

Permalien Laisser un commentaire

« Vacances »

7 juillet 2009 at 12:16 (Uncategorized)

Hello les gens, je vis toujours, hé oui 🙂
Je suis chez lhomamoi depuis vendredi, et l’on prépare son premier déménagement, prévu samedi. Je dis le premier, parce qu’en fait il s’agira de conduire tout ce qu’il ne saura pas prendre dans notre nid chez un neveu qui a beaucoup de place pour stoker tout ça (c’est à dire plus de la moitié de la maison. Olé)
Et donc, oui oui je survis, bien merci. Hier on a descendu une cinquantaine de caisses plus lourdes les unes que les autres du grenier -vous avez bien compris, 2 étages, héhé-. Et ce matin on remet ça. Hourra.
Hier soir on est aussi allés visiter à nouveau notre future maison, histoire de prendre enfin les mesures des pièces, et un peu mieux imaginer, puis de la montrer au reste de la smala. Il y avait aussi Thomas et sa schtroumpfette et c’était bien chouette.
Je vous parlerai aussi un jour de ma grand-mère, qui va mieux mais qui ne comprend pas ce qu’elle fait dans un hopital en gériatrie, et qui espère malgré tout rentrer chez elle bientôt….Ou de moi, qui malgré l’envie n’arrive pas à aller la voir là-bas. Qui n’ose pas franchir ce pas d’aller la voir ailleurs que dans son petit appartement où elle ne reviendra peut-être pas.
Puis des aléas d’une visite dans les bureaux de l’assurance de lhomamoi hier matin……………qui sont installés dans l’ancienne maison de ma grand-mère, et donc la maison de mon enfance ! Ca en plus, et juste maintenant ! ça a bien fini de me casser. Vous comprenez?
Je ne vous dirai même pas la sale surprise, la boule dans la gorge, et les larmes refoulées en voyant le jardin, ou bien les bureaux se trouvant dans l’ancien salon de coiffure ou l’atelier de couture. L’escalier d’entrée, ou j’aimais tant m’asseoir et jouer, le jardin, où ils ont mis une pelouse et où ils disaient trouvent agréable d’aller manger ou passer le temps de midi, tudieu quel sale coup au coeur, j’ai détésté. Je les ai détesté. Je ne voulais pas voir, ils n’avaient pas le droit de briser mes souvenirs comme ça. Je n’aurais jamais dû entrer et c’est trop tard, quelque chose est brisé.
Puis lhomamoi qui trouvait ça « rigolo », et bien. Pff il ne comprend rien.
Je repasserai un de ces jours vous donner des nouvelles, d’ici là portez-vous bien, et vous, profitez de vos congés !
Bises les gens à bientôt !

Permalien Laisser un commentaire

Cette fois c’est moi, l’âne bâté :-)

1 juillet 2009 at 12:14 (Uncategorized)

Finalement je n’ai pu attendre le soir, et j’ai téléphoné à ma grand-mère dès ce matin, aux urgences où elle se trouvait encore.
Sa voix est un peu faible, et elle dit qu’elle a mal « à cette sale plaie », mais « on mange bien tu sais je viens d’avoir un super petit déjeuner ». Elle dit aussi qu’elle espère pouvoir se reposer un peu, « parce que tu n’imagines pas le bruit qu’ils font la nuit ». Et malgré moi, je souris….
Et donc le coeur un peu plus léger, je suis allée me balader à Liège. Ou plutôt dans le complexe Belle-Île, pour ceux qui connaissent, voui les gens et un 1er jour de soldes, meuh non j’suis pas folle 🙂
Plus de 30° à l’extérieur, mais là au moins c’est climatisé et je m’attendais donc à une foule considérable. Et bien que nenni, il n’y avait pas plus de monde qu’un samedi.
J’ai donc commencé par une visite à la téléboutique, pour signaler mon déménagement -et donc notre emménagement- fin du mois et demander le transfert de mon téléphone fixe. Aléa imprévu, je me suis retrouvée affublée d’une énorme boite contenant le modem adsl et le décodeur pour la télé numérique, tu parles si c’est simple, juste au début de ma journée de flânerie et avec pour tout moyen de locomotion le bus puis le scooter… Bah qu’importe j’étais trop contente d’avoir enfin « lancé » les premières formalités pour notre future vie commune ! Tellement que j’en ai oublié de râler sur ma demi heure d’attente, c’est vous dire 🙂
Bon il me fallait trouver où caser cette boite encombrante, ce qui fut fait assez vite, et puis à moi les soldes !
Fauchée comme les blés je me disais que je n’achèterais rien….. malheur ma boutique de fringues préférée est aussi dans ce centre commercial, hop là tant pis j’ai craqué, une petite veste et un top en dentelle, le tout à moitié prix c’t’une affaire mes amis 🙂
Il me restait à affronter le trajet à pied -lestée de ma caisse envahissante- jusque l’arrêt du bus, et puis à fondre pendant les 40 minutes suivantes dans le-dit autobus non climatisé et bien bondé. Dont acte, je suis arrivée à bon port presque liquéfiée ! Rejoindre ensuite mon scooter garé trop loin, gn, encore 100 mètres et mes bras vont s’allonger plaignez-moi les gens plaignez-moi. Et là, surprise, impossible de coincer la boite maudite sur le scooter ! 6 kilomètres à pied lestée comme un baudet ou à nouveau planquer le paquet quelque part, le choix fut vite fait ! Un magasin tenu par une connaissance bien sympa, et hop elle va garder la boite jusqu’à ce que la schtroumpfette de Thomas vienne la chercher en voiture, oualou me voilà à nouveau légère et libre de vagabonder 😉
Je suis vite remontée à la maison, j’ai pris une douche drôlement bien venue, j’ai mangé une glace -fallait bien se rafraîchir aussi l’intérieur nomého-, puis hop je suis repartie faire des courses. Et vive le scooter quand il fait canicule 🙂
Et voilà la journée presque terminée, mes zouaves et leurs schtroumpfettes partis à l’anniversaire de mon ex-mari, j’ai à nouveau pris une douche et je grignote devant le pc, avant d’aller un peu dehors maintenant qu’il fait un peu plus frais, lire ou bien avec les voisins papoter. Et une autre glace, tiens j’vais me gêner 🙂
Les gens,  bonne soirée !

Permalien Laisser un commentaire

1 juillet 2009 at 12:13 (Uncategorized)

Un appel hier soir de ma mère. J’apprends que ma petite mémé est hospitalisée.
Elle a fait une chute, s’est ouvert la tête et l’ambulance vient de l’emmener, on n’en sait pas plus. Angoisse.
Tard dans la soirée, j’aurai enfin des nouvelles! Une suspicion d’hémorragie cérébrale aurait provoqué le malaise, puis la chute. Mais l’hémorragie est presque insoupçonnable, tellement qu’ils ne veulent rien confirmer, en tout cas il n’y a rien de grave, si on excepte la plaie le mal de crâne et le dos entièrement couvert d’hématomes.
Plus de peur que de mal, ouf je respire.
Ce matin les nouvelles sont bonnes, et donc aux urgences on ne peut pas la garder elle sera transférée à 50km de là, en gériatrie. A partir de 70 ans c’est comme ça, on me dit. Alors à 95, vous imaginez….
Et moi, et bien moi je ne sais plus que penser. Depuis le temps que je dis et clame partout qu’elle n’est plus capable de vivre seule, la raison me dit que c’est mieux qu’elle soit transférée là-bas. Qu’elle ne sera enfin plus livrée à elle-même, qu’il y aura des gens pour prendre soin d’elle constamment. Mais le coeur dit qu’il ne faut pas la déraciner, elle va être bien désorientée. Je ne sais si je dois être rassurée ou bien m’asseoir par terre et pleurer. Quelque chose me dit qu’une page vient de se tourner et là de suite j’ai juste envie de retourner encore une fois dans son petit appartement douillet. Il paraît qu’il y a du sang sur le mur, sur le sol. Puis la porte d’entrée, qu’il a fallu fracturer quand on l’a trouvée. Ca serait au dessus de mes forces, je le sais. Alors j’attendrai ce soir qu’elle soit dans l’autre hopital, pour pouvoir lui téléphoner…….

Permalien Laisser un commentaire