Halloween. P*tain de soirée

31 octobre 2005 at 11:07 (Uncategorized)

Mon Jim au lit à 21h30 because manque de sommeil dû à son week-end de fou au rallye de Francorchamps, mon Tom parti voir sa schtroumpfette et mon amour qui fait fiesta chez lui au loin avec des amis, que faire seule le soir quand on est coincée chez soi? Ben soirée-télé, pas trop d’autre choix. « Rosemary’s baby »… hum. Avec des bougies partout dans la maison j’arriverai peut-être à me sentir dans l’ambiance d’halloween, et qui sait à me changer un peu les idées…

Et merde, même ce vieux film ringard m’énerve.

Je déprime et tout le monde s’en fout.

Je déprime et lui aussi s’en fout.

Je déteste l’égoïsme

Publicités

Permalien Laisser un commentaire

R.I.P. Rosa Parks

28 octobre 2005 at 10:59 (Uncategorized)

Décembre 1955. Montgomery, Alabama. Rosa Parks rentre chez elle en bus après une journée de travail. Rosa est Noire. Je ne vous apprends rien sur la condition des personnes de couleur aux Etats Unis à cette époque. Ségrégation, on appelle ça. Un homme blanc arrive et lui intime l’ordre de lui céder sa place. Car être blanc à aux Etats-Unis à cette époque, c’était -entre autre- avoir le droit de refuser de s’asseoir à côté d’une personne Noire dans le bus. Pire, d’exiger d’elle qu’elle aille se « parquer » dans le fond de celui-çi, avec les autres.

Et Rosa a refusé.

J’aurais voulu voir ça, lui debout et elle assise, refusant de bouger. Génial.

Evidemment, elle a écopé d’une amende et s’est fait expluser du bus. Mais pas grave. Une Noire avait osé ! Et ça s’est su. Ca a même fait beaucoup de bruit. Un comité pour la reconnaissance des droits des personnes de couleur a soutenu Rosa Parks.

Le comité était dirigé par un pasteur appelé Martin Luther King. Il organisa le boycott des bus. Ils ont tenu 381 jours. Jusqu’à ce que la compagnie des bus accepte de supprimer les places « white only ».  Et ce fut le début de la fin de la ségrégation….

Rosa Parks est décédée lundi, à l’âge de 92 ans.

Et ce jeudi, le Sénat américain a approuvé à l’unanimité une résolution pour permettre que sa dépouille puisse être exposée durant 2 jours dans la rotonde du Capitole afin d’y recevoir un dernier hommage des américains. Ce sera la première fois qu’un tel honneur, réservé normalement aux plus hauts dirigeants du pays, est accordé à une femme….

Permalien Laisser un commentaire

C’est bon pour le moral

28 octobre 2005 at 10:58 (Uncategorized)

Yes ! Il faut croire que les mots « pop corn » et « cinéma » dans mon article d’hier faisaient partie d’un auto-message subliminal, car dès que l’article fut posté, ma décision de m’inviter au ciné était prise! Au diable la corvée-supermarché prévue, me voilà en route pour Liège aussitôt le dernier petit pote parti. Et comme j’étais là plus d’1 heure 30 avant la séance, je me suis aussi offert une ballade sur la foire. En résumé, belle soirée. Même si le film n’était pas terrible. « Flight plan ». Jodie Foster qui se prend pour Bruce Willis, ça ne le fait pas trop. Retour tard dans la douceur du soir, et fin de soirée à écouter un cd à faire trembler les murs du salon. Je me suis bien vidée la tête. Génial, il y avait longtemps que je n’avais pas passé une soirée aussi sympa en tête-à-tête avec moi-même. J’en avais besoin. 

Permalien Laisser un commentaire

l’alphabet. Selon moi

27 octobre 2005 at 10:56 (Uncategorized)

A.. comme Amour. Ben oui, logique 

B.. comme Biodégradable. Voilà, c’était la minute écolo. Vous n’aimez pas l’écologie? Ok, prenez Bérurier,alors  🙂

C.. comme Chocolat. Aaah le chocolat, mon autre histoire d’amour ! Ou C comme Charlie, Chocolaterie… aaah Johnny Deep…. hum, revenons à l’alphabet.

D.. comme Doritos. En plateau-repas c’est sympa, si si. Et même avec du chocolat.

E.. comme Escaliers. En colimaçon, parce que c’est + rigolo

F.. comme Folle. Oui oui, mais j’assume.

G.. comme Gédéon. Le coq de mes voisins quand j’étais gamine. Il me terrorisait.

H.. comme Hippocampe. Quel est le tordu qui a trouvé un nom pareil à c’te pauvre bête?

I.. comme Iconoclaste. Je ne trouvais rien, (merci capitaine!) Ou alors  Ikea..

J.. comme Jeudi. Aujourd’hui quoi. Facile quand on n’a pas d’inspiration

K.. comme Koala. C’était ça ou Képi. Mais comme je hais les uniformes….

L.. comme Lune. Ou Lorialet. Hijo de la Luna

M.. comme Mélo Cake. Juste parce que. Y’avait bien Ministre ou Militaire,mais censuré. Pas d’insultes.

N.. comme Noël. Le prénom de mon voisin de classe en 4ème année. Le pauvre. Pour l’aider, parce qu’on était de gentils enfants (hum) on l’avait rebaptisé Jésus. ça ne l’a plus jamais quitté  🙂 

O.. comme Oignon. J’ai toujours trouvé ce mot ridicule.

P.. comme Pop corn. Vital. Au cinéma, surtout.

Q.. comme Qu’est-ce que.. je vais faire ce soir?

R.. comme Rhaaaa… ben rien, soirée-télé…

S.. comme Sport. Chut, on avait dit pas de gros mots!

T.. comme Toi & moi. Et Toujours. Ben tiens!

U.. comme Unique. Comme moi, quoi.  C’était la méthode Coué du matin  🙂

V.. comme Vélo. Non, toujours pas de sport!

W.. comme W.C. Mon lieu de méditation favori  ..Oui oui, dès que le goutte-à-goutte énervant de la chasse d’eau sera enfin réparé je m’y remets… 

X.. comme Xylophone. Mot inventé juste pour illustrer l’alphabet dans les livres pour enfants. Ou ici.

Y.. comme Yep ! C’est presque fini!

Z.. comme Zen. Moi. Si si, toujours    😉

Permalien Laisser un commentaire

monde de dingue

26 octobre 2005 at 10:55 (Uncategorized)

En vrac, juste quelques infos…

-L’Autorité Européenne de Sécurité Alimentaire va recommander aux consommateurs d’éviter de manger des oeufs crus et de très bien cuire la volaille.  Sa porte-parole a souligné qu’il n’y a aucune raison de s’alarmer, et qu’elle espère que ces mesures ne vont pas provoquer la panique…

Dernier bilan du séisme au Pakistan : 54.000 morts et 3,3 millions de sans-abris…

-Michel Lelièvre (affaire Dutroux) : libération conditionnelle possible, car oui, il est libérable, ayant purgé le tiers de sa peine…

 

« Et à part ça? Et bien ça va ! Si s’passe kêk’chose, on vous l’dira…. »  (Renaud)

Permalien Laisser un commentaire

Celui que j’aime

24 octobre 2005 at 10:54 (Uncategorized)

Lundi après midi. Sieste des petits potes, alors je viens vous faire un petit coucou, vous raconter mon week-end.  Ou plutôt une partie. L’autre je la garde bien au chaud, dans notre jardin secret et privé.

Une fois, juste pour une fois soulever un coin de voile sur le côté « public ».  Seulement parce que j’en ai envie, et quelque part aussi besoin. Lever un coin de voile tout en ne voulant rien raconter… Pas si simple.

Les 2 derniers concerts de mon amour. En attendant le printemps, la sortie du nouvel album et la prochaine tournée. Une page qui se tourne. Week-end comme « surréaliste ».

Vendredi, super soirée. En place assise. Une première pour moi  🙂   Différent mais bien sympa tout de même, et public conquis une fois de plus. Samedi long déplacement, 500 km aller-retour. Ambiance spéciale pour la « dernière ». Les fans habituels ont suivi malgré la distance, ne voulant pas rater ça. Gros retard dans l’organisation de ce festival. Début du concert à minuit et retour au petit matin..

J’évite d’habitude soigneusement de vous en dire trop à propos de tout ça, de lui, du groupe, des chansons, des concerts, des fans etc, et de toute cette ambiance presque irréelle vue sous un autre angle, vue de « l intérieur ». Je n’aime pas trop en parler. Je n’aime pas jouer à la groupie. D’ailleurs ce n’est pas le cas. Je suis juste celle qui l’aime. Amour « public », par la force des choses, et bien malgré moi. Mais ici je veux continuer comme avant, vous parler juste de ma petite vie. Et éviter de narrer ce côté de notre histoire d’Amour. Parce que je suis toujours moi, parce que je ne veux pas que vous me pensiez « changée » par tout cela. Car ce n’est pas du tout le cas !

Mais là comme je l’écrivais plus haut, aujourd’hui j’ai envie, juste envie -et besoin- de dire ma fierté et mon admiration, en plus de tout mon Amour. Fierté et admiration pour le chanteur, le musicien, l’auteur-compositeur. Pour l’homme qu’il est. Lui, que j’aime tant. Lui, qui me manque déjà alors qu’il vient à peine de quitter la maison. Lui, mon oxygène. Lui, l’homme du reste de ma vie.

Lui.

Permalien Laisser un commentaire

souriez

21 octobre 2005 at 10:53 (Uncategorized)

Reçu en mail ce matin :

Quelques questions-réponses..

-Quel est le pluriel de Coca?   Un Coca -> des haltères

-Qu’est-ce qu’un petit pois et une carotte qui se battent? -> un bon duel

-Pourquoi les marchands de savons font-ils souvent fortune? -> parce que les clients les savent honnêtes

-Pourquoi les bonnes soeurs japonaises aiment-elles les Beatles? ->Parce qu’elles sont jaunes les nonnes

-Pourquoi à Prague les boites aux lettres sont elles placées à 2m de haut? -> Parce que les tchèques postent haut

-2 chèvres, Babi et Baba sont sur un bateau, Baba tombe à l’eau que se passe-t-il ? -> Baba se noie et Babi bêle

Et une tite histoire :

Histoire qui se passe en classe de maternelle. Un gamin vient trouver l’institutrice et lui demande de l’aide pour mettre ses bottes. En effet, elles sont vraiment dures à enfiler. Après pas mal d’efforts, les bottes sont enfin chaussées et le gamin dit : « Elles sont à l’envers, maîtresse ».

La maîtresse attrape un coup de chaleur en s’apercevant qu’en effet, les bottes sont à l’envers. Bref. Nouvelle galère pour les ôter. Elle réussit à garder son calme jusqu’à être arrivée -très difficilement- à ce que les bottes soient chaussées aux bons pieds. Et là, le gamin calmement dit : « c’est pas mes bottes! ».

Elle fait un énorme effort pour rester sereine, et tout en tirant de toutes ses forces, elle les lui enlève en lui demandant pourquoi il ne l’a pas dit avant. Le gamin poursuit : « C’est pas mes bottes, mais celles de mon frère. Mais maman m’oblige à les mettre. »

Là elle a envie de hurler, mais entreprend de lui remettre les bottes, ce qu’elle arrive finalement à faire. Elle met le gamin debout, lui enfile son manteau, son bonnet et lui demande où sont ses gants. Et là le gosse répond . « je les avais mis dans mes bottes…. »

🙂


Permalien Laisser un commentaire

Héhé

21 octobre 2005 at 10:52 (Uncategorized)

Vive les semaines où le temps s’écoule finalement vite, vive les voyages en train quand ils servent à rejoindre mon amour en concert, les petits potes tout gentils, mes enfants adorables, la vie, l’Amour et la joie de vivre ! Puisez ici tout l’optimisme et le bonheur dont vous avez besoin. Aujourd’hui ça déborde, distribution gratuite    🙂

Humeur du jour : Singing in the rain -Gene Kelly

Permalien Laisser un commentaire

Honte

20 octobre 2005 at 10:51 (Uncategorized)

Le Canada et la Belgique se partagent avec les Etats-Unis le bonnet d’âne des pires pollueurs du monde, selon une étude rendue publique mardi par la fondation David Suzuki. Selon le rapport mené par des chercheurs de l’université Simon Fraser qui a étudié 29 indicateurs environnementaux, la Belgique se classe 29ème parmi les 30 pays membres de l’OCDE, devançant seulement les Etats-Unis. (source : Journal Le Soir)

La honte.

Permalien Laisser un commentaire

Amoureuse d’une étoile

19 octobre 2005 at 10:48 (Uncategorized)

Mercredi soir. Journée nulle. Mon Tom est toujours malade, mon Jim rentré plus tôt pour cause d’indigestion, mon amour en studio, et moi j’attends tout simplement que la journée se termine. Attendre. Espérer au moins une fin de soirée au téléphone. Il me manque. Comme une gamine amoureuse ..et capricieuse. Envie de laisser parler mon coeur alors je viens me plaindre ici, et c’est vous qui prenez pauvres lecteurs 🙂

Mais vendredi sera vite là. Son dernier week-end de concerts. Ensuite un hiver à se calfeutrer, bien au chaud dans  notre bulle. Juste lui. Juste moi. Juste lui. Rien que pour moi…. 

Permalien Laisser un commentaire

;-)

17 octobre 2005 at 10:47 (Uncategorized)

« Sauvons la terre, c’est la seule planète où l’on trouve du chocolat »

Permalien Laisser un commentaire

Dans la jungle

16 octobre 2005 at 10:46 (Uncategorized)

Chanson de Renaud pour Ingrid Bétancourt.

Il y en a au moins un qui se bouge…

Permalien Laisser un commentaire

I’m back :-)

16 octobre 2005 at 10:45 (Uncategorized)

De retour, oui… et même pas eu le temps d’hiberner  🙂    Un seul mot magique de mon prince charmant et le sortilège du cafard sournois fut rompu. Dès vendredi soir j’étais sortie du mauvais rêve.

Et dès samedi matin me voilà en route. Shopping-express à Liège, puis long voyage en train pour retrouver ma petite grand-mère adorée. Tendre retour aux sources. Elle me manquait vraiment.

Et juste après, retrouvailles avec mon amour. 4 jours d’absence. 4 jours de vide. Mais tellement de bonheur ensuite…

Heureuse, oui. Comme quoi je suis une belle idiote, parfois…..

Permalien Laisser un commentaire

Plus et moins

14 octobre 2005 at 10:44 (Uncategorized)

Méthode Coué. Positiver. Ah oui, ça je voulais bien… 

-Vive le motilium-miracle contre les nausées.

-Vive l’annulation de la formation d’hier soir. Du coup, envie de cinéma.

-Soutien moral, moui parfois ça marche.

Méthode « réalité ». Ne pas arriver à positiverEt pourtant j’ai essayé…

Plus du tout de nausées, mais saleté de noeud dans le ventre. Saleté de coeur qui saigne.

-Formation annulée? bah, juste reportée à jeudi prochain, pas de quoi se réjouir.

-Un ciné seule? Pour quoi faire? Tant qu’à être seule, autant l’être devant la télé

-Soutien moral. Moui, parfois ça fait pire. Surtout sous forme de reproches.. ça casse bien.

Merci tout de même pour vos mails..

Moral dans les chaussettes. Vous n’aviez pas deviné? Bon week end à vous, je m’en vais hiberner.

Permalien Laisser un commentaire

Sale journée, zut ça continue

13 octobre 2005 at 10:42 (Uncategorized)

En vrac, p’tain de cafard, saleté de nuit blanche, larmes incontrôlables, questions sans réponses et encore cafard… Ensuite méga-indigestion en fin de nuit pour couronner le tout. Nausées et encore nausées.Yes, courage! 5 petits potes en garde aujourd’hui..et une soirée de formation « obligatoire »  prévue dès 20h.

Plaignez-moi les gens, plaignez-moi  🙂

Permalien Laisser un commentaire

Next page »