.

29 mai 2009 at 16:25 (Uncategorized)

Un vendredi après midi de grand soleil, et tous les petits potes dorment comme des marmottes.
Je m’installe dans la petite cour avec un bouquin. Seule, lhomamoi est reparti tôt ce matin là-bas au loin et pour toute la semaine. Tout à l’heure mon Jimmy reviendra, aussi pour une semaine et mon Thomas m’a déjà prévenu ce matin, il ne reviendra pas ici du week-end je suppose qu’il restera chez sa copine. Bah depuis le temps j’aurais dû m’y faire hein 🙂  Puis de toute façon il va bien falloir, puisqu’il est enfin allé visiter cet appartement à louer, et qu’il a l’air tout emballé…
Replonger dans mon bouquin. Cette histoire que je relis comme une tradition, chaque été ou presque. Et qui à chaque fois me retourne la tête le coeur et les tripes. Histoire d’une famille, bien impossible à raconter; Histoire d’amour de bonheur, de drames et puis d’espoir. 4 tomes, j’en suis au troisième et déjà triste d’arriver bientôt à la fin. M’en fiche je recommencerai… 
Hisoires de vie, de la vie.
Et ma vie, notre vie, celle passée -déjà bientôt 4 ans-, et celle qui arrive. Bientôt, tout bientôt. Enfin !
Cette phrase, lue tout à l’heure. « Ma vie n’aurait pas de sens. Si je n’avais pas construit avec mon couple, la seule chose qui nous était accordée : une vraie vie partagée »
Au loin j’entends des sirènes. Pas si loin, juste vers chez le patron de mon Jimmy. Bon sang et si….
Idiote ils sont chez des clients à cette heure, entrain de cuire en jardinant. Je replonge dans mon livre. Au moment où là aussi se produit un accident. Idiote, pas nous ! puisque là on n’espère plus que voir arriver le bonheur. Ca ne peut pas, non ça n’a pas le droit. Déjà ce matin en voyant partir mon amour au loin, ces frissons sans que je sache pourquoi, sois prudent sur la route. Idiote c’est la dernière ligne droite, ça doit être ça qui me retourne la tête…. Et les sirènes reprennent, oups.
Sms anodin au jardinier tout bronzé « ta schtroumpfette sera là pour le souper ou pas? »
Et il répond de suite, idiote j’vous l’avais dit bien sûr ce soir on sera 3.
Je vais vous dire les gens, il faut qu’aout arrive très vite. Sinon j’vais virer bredine bien avant 🙂
Il me reste 1/2 heure avant que la marmaille s’éveille et réclame son goûter, je m’en vais retourner mon placard pour retrouver le barbecue qui s’y est planqué. Pour ce soir, et mes angoisses idiotes vont enfin s’envoler. 
Publicités

Permalien Laisser un commentaire

4

25 mai 2009 at 16:23 (Uncategorized)

4 jours de congé.
Alors ce fut, en gros :

Un jeudi de farniente total,

Un vendredi de voyage en train vers chez lhomamoi, puis de caisses de déménagement, à remplir, à trier, à évacuer. Puis 2 étages d’escaliers…. Ensuite un barbecue sympa on l’avait bien mérité

Un samedi à Namur, festival d’arts forain dans la rue, temps superbe et coups de soleil, resto italien, et (oups didiou moi qui ne bois jamais!) Amaretto… heureusement que lhomamoi était là pour me défendre contre le sol qui se dérobait, olé 🙂
Un dimanche encore plus estival, 32° l’après-midi, et une brocante, longue, longue, longue…. Ensuite, on se moque un peu du foot mais vu que le Standard est champion, et qu’on rentre vers chez moi et par conséquent pas loin de Liège, hop on s’en va voir comment se déroule la fête en ville ! lhomamoi avait envie de découvrir l’ambiance liégeoise….il n’a pas été déçu je crois  🙂
Au lit à 3h du mat’…
4 heures de sommeil
4 jours fous
4 jours de soleil
4 petits potes bien relous….
Bonne journée les gens didiou on n’a plus 20 ans  🙂

Permalien Laisser un commentaire

Grand soleil et pains dorés

19 mai 2009 at 16:22 (Uncategorized)

Alors oui hein les gens, je me fais rare par ici je sais. Pourtant ce n’est pas qu’il n’y a rien à dire. Mais justement il y a trop à dire et ça me donne la flemme de trouver par quel bout commencer🙂
En gros, il fait beau et ça suffit à mon bonheur. 3 jours qu’ils nous promettent de la pluie et qu’elle n’arrive pas, hourra !
Et à part ça, et bien tout va !
Est-ce que je vous ai dit que j’ai reçu une machine à pain pour la fête des mères? Alors je joue à la boulangère, j’essaye des recettes, je râle sec quand la pâte n’a pas bien levé, prête à virer la machine infernale à la poubelle vous me connaissez, héhé. Puis en fait c’est la brique indigeste qui y passe et je recommence aussitôt, et je suis fière comme Artaban quand j’ai enfin un pain magnifique et croustillant. Je fais de la confiture de fraises,pour l’instant tout m’amuse pourvu que ça continue 🙂
Ah oui, et dimanche il y avait un énorme marché aux fleurs et aux plantes, alors je ne me suis pas privée, olé.
La cour est toute jolie bien fleurie, mais ce n’est qu’une parenthèse, en fait j’ai tout acheté en pensant uniquement à l’autre maison….ça y est je viens enfin de me réveiller !
Alors je commence doucement, je trie, vide les tiroirs et même quelques vieux souvenirs. Je n’ai plus envie que de penser à l’avenir !
Lhomamoi lui il n’arrête plus, il trie, vide, emballe et commence à faire les réparations nécessaires dans sa maison. Et là je n’ai qu’une envie, l’imiter ! Si seulement j’avais des caisses vides pour pouvoir commencer !
Quelque chose me dit que dimanche, en revenant de chez lui la voiture en sera bien garnie 🙂
Didiou les gens je déborde d’énergie !
Hier un peu moins je vous l’avoue, à cause d’une formation obligatoire en soirée. Bah quand faut y aller, faut y aller ! Et on remet ça mardi prochain, ouin.
Alors voilà, ma petite vie s’écoule doucement en attendant le déménagement….
Bonne journée les gens !

Permalien Laisser un commentaire

Une page se tourne

14 mai 2009 at 16:18 (Uncategorized)

Et voilà, ma maisonnette a trouvé de nouveaux locataires. L’affreuse affiche orange qui me mettait si mal à l’aise a enfin disparu de la fenêtre.
Les locataires ont l’air sympa, un jeune couple avec un petit gamin d’1 an.
Ben moi je vous le dis, ça faisait bizarre de les voir déjà parler de l’emplacement de leur chambre (dans la mienne!), ou de la chambre de mes gamins transformée en bureau et salle de jeu.
J’sais pas pourquoi ça me touche comme ça….
7 ans et demi que j’y suis installée, ça compte hein !
7 ans de souvenirs, de nouvelle vie que j’y avais construit. Tout était à refaire, repartir de zéro sans baisser les bras. Tout aménager à mon goût, tout faire pour que mes enfants, traumatisés comme moi de quitter l’autre maison s’y plaisent.
Plein de souvenirs. Et là je ne sais pas pourquoi, c’est l’image de la première visite de mon Amour qui me revient en premier. Cette maison qu’il avait de suite adopté. D’ailleurs si ça avait été possible on y serait restés ! Mais bon, le manque de place n’a pas pardonné.
Heureusement Il sera avec moi quand je la quitterai. Et à 2, on reconstruira un nouveau nid douillet !
Mais bon, n’empêche que là, j’ai un peu de mal comprenez moi….

Permalien Laisser un commentaire

Joli week-end

11 mai 2009 at 16:17 (Uncategorized)

Oui, un chouette week-end chez lhomamoi. Après le trajet en train habituel du vendredi, et interminable cette fois j’sais pas pourquoi j’avais trop besoin de ses bras, on va dire ça. Chouette week-end donc, où le beau temps s’éternisait alors que la pluie était annoncée. Samedi déjà, grand soleil juste pour nous permettre de ranger tout le brol que l’on avait entassé dans la cour, pour ranger, trier, ou bien aller au parc à container pour ce qu’il y avait à jeter, faire des lessives, sêcher le linge dehors ou bien casser le fil en y pendant un énorme tapis. Puis en rire. Beau temps samedi donc, puis hop dès que tout a été fini, la pluie a seulement montré le bout de son nez. On s’en moquait on était en voiture, pour aller vite avant la fermeture chercher la machine à pain dont je rêvais depuis longtemps. Cadeau de mes grands, et oui dimanche c’était la fête des mamans…
Samedi soir, enfin souffler. Pique-niquer devant la télé, ou dans ses bras m’écrouler. Puis s’essayer à jouer au boulanger, et attendre  1 heure du mat’ que le pain soit cuit, juste pour voir si on l’a réussi et oui on est dingos je vous dis.
Dimanche de grand soleil aussi, malgré la pluie, toujours annoncée. Parfait, nous voilà partis ! Une grande brocante non loin de chez Lui, et une affaire en or moi je vous le dis. Main dans la main comme des vieux amoureux, soleil de plomb que du bonheur. Petit bonjour ensuite chez la maman de lhomamoi, gâteau de fête des mères didiou et mon régime personne n’y pense ou quoi 🙂
Ensuite on est allés cueillir la plante de Maitrank (apéritif du mois de mai comme son nom l’indique, bien connu dans le sud du pays, puis délicieux je vous le dis), plante que l’on ne trouve qu’aux alentours d’Arlon, dans les sous-bois. Courses ensuite au Luxembourg, et vive le pays hors taxes pour l’alcool requis pour notre élixir magique !
Retour tard dans la soirée vers mes pénates, et au lieu de s’en aller dormir, préparation du dit apéro on est fous ou on ne l’est pas? ben oui qu’on l’est vous avez compris  
Et nous voilà à lundi, 4 petits potes en garde. Et mon amoureux auprès de moi, c’est que du bonheur hein ça 🙂
Pendant la sieste des petits on calcule, on téléphone partout, on se renseigne sur les prix de location de camion de déménagement. On fait des listes, des plans hypothétiques en dessinant l’emplacement des meubles c’est rigolo comme je me réjouis, Lui s’inquiète du manque de place et moi j’en souris, car tout ira parfaitement je le sens. J’me sens comme une môme, si si.
Allez la journée est finie, mon amoureux est reparti pour une répet de chansons là au loin chez lui. Je vais prendre un long bain, et puis manger un peu, devant la télé. Ensuite je m’en irai jouer à l’alchimiste. Pas pour fabriquer de l’or, mais de la liqueur dorée. Les gens, bonne soirée !

Permalien Laisser un commentaire

Bonne fête

10 mai 2009 at 16:15 (Uncategorized)

Bonne fête à toutes les mamans !

Permalien Laisser un commentaire

Endormie

5 mai 2009 at 16:13 (Uncategorized)

Alors les gens il ne se passe rien, ou du moins pas grand chose. C’est comme qui dirait le calme avant la tempête, héhé. Je sais que je déménage dans moins de 3 mois, et j’ai juste eu un sursaut d’énergie vendredi dernier. Parce que c’était férié, que j’étais seule et que je m’ennuyais. J’ai voulu trier mes fringues, en virer, faire de la place quoi. 2 sacs poubelles dans le conteneur « Terre », c’est déjà ça de déménagé 🙂
2 voyages rocambolesques jusqu’au village voisin avec un sac aussi lourd que moi calé entre les pieds, sur le scooter qui n’en finissait pas de zigzaguer z’auriez dû me voir héhé.
Puis je suis allée acheter des fleurs pour remercier l’amie qui nous a renseigné la maison à louer et avec qui j’allais au resto le soir. Tiens, tant que j’y étais c’est jour de marché, hop un petit tour sur place, et plein de temps perdu. Allez il fait beau, j’aurai encore bien assez de temps pour ce déménagement…. Maryline, ou comment stopper net un élan de courage contre un moment de flânerie savamment improvisé  😉
Voilà voilà j’me connais hein les gens, je vais traîner ainsi, et puis un jour sans que je comprenne vraiment pourquoi je vais me transformer en tornade et tout sera prêt en moins de temps qui ne faut pour le penser. Mais calmos, là je me laisse vivre en souriant bêtement… pas de panique j’aurai congé tout juillet, olé.
C’est bien connu les fainéants sont les plus courageux….quand ils décident de se bouger 🙂
Et donc je flâne, je me dorlote, je profite un max de ma maisonnette. Parce que je l’aimais bien vous savez. Et je me dis que l’autre bonheur, c’est pour dans 3 mois. Chaque chose en son temps, moi qui étais si impatiente il y a quelques jours, là je vis au ralenti en souriant bêtement. Plus rien ne m’énerve, même pas ce bébé colérique que j’ai en garde et qui hurle sans cesse pour un rien, c’est vous dire. C’est comme si maintenant, enfin maintenant, la vie s’était mise à me rassurer. Bientôt on sera 2 pour tout vivre, tout gérer, enfin tout partager. Il sera mon pilier, et la charpente de la maison.
Lui, à l’inverse de moi, il trie, range, vire, emballe, vide son grenier, s’inquiète de savoir où l’on va pouvoir tout caser. C’est vrai que 2 maisons en une ça ne va pas être simple. Pourquoi je reste si confiante, moi qui d’habitude me stresse pour un rien? Ben les gens je suis bien incapable de l’expliquer 🙂
Une petite voix me dit que tout ira, pour une fois le nabot perché sur mon épaule me laisse tranquille et je me contente de ça. Le calme avant la tempête, je vous disais.
Didiou quand je vais me réveiller, ça va pêter !

Permalien Laisser un commentaire