Mémoires d’un âne

29 août 2008 at 10:39 (Uncategorized)

Comme toi, j’ai envie d’albums remplis de photos. Des ‘vraies’ photos. Sur papier, de celles que l’on peut toucher. Des traces réelles de souvenirs jolis ou de cette vie qui si rapidement, fuit.
Me rassurer.

Comme toi je tourne autour de ce carnet cartonné, ce stylo à l’encre mauve, ces pages blanches qui n’attendent que le tout premier mot. Il me faudrait juste me jeter à l’eau.. Laisser des traces, pour moi. Tout recentrer, tout mettre à plat ; dans mon semblant de vie, ma vie à faire semblant, est-ce que j’ai vraiment existé ?

Noter aussi les belles phrases, celles qui m’ont touché. Avant de les oublier.

Toi ma cop’s qui me lit… Ceci n’est pas un plagiat, ne crois pas ça..
C’est juste qu’une fois de plus tu as eu les mots que je cherchais !

Touchée, et du coup je viens ici le raconter. Mais ici ce n’est rien. Le net. Du vent. de fausses traces.
C’est l’heure de la sieste des petits potes, je vais chercher mon carnet…

Publicités

Permalien Laisser un commentaire

Souriez, vous êtes filmés

29 août 2008 at 10:38 (Uncategorized)

Sentiment de vide, de rien, que tout est si inutile. Que tout ça ne sert vraiment à rien. Que je ne sers à rien.
Me prendre en pleine face des remarques si blessantes. Et m’étonner encore d’arriver à si bien cacher le mal que ça me fait.
« Je ne venais déjà pas souvent ici, là je comprends pourquoi, vu l’ambiance » Ben ne viens plus que veux tu que je te dise. Ca ne pourrait pas me faire plus mal que tes remarques, gamin.
« Je n’ai pas besoin de tes conseils » Allez encore une autre, en pleine gueule elle aussi. n’en jetez plus mes amours je crois que là ça suffit.
Plus tu veux bien faire, plus tu veux aider, plus tu veux arranger les choses au mieux pour tout le monde, et plus tu te ramasses. Pov’conne, à force je devrais pourtant le savoir !

Je sais que vous vous en foutez. Limite ça ne vous regarde pas. Mais fallait que je passe par ici. Déverser le trop plein, j’suis chez moi après tout.

Et à part ça? Un pincement au coeur, une petite puce qui me quitte ce soir après presque 3 années de garde, pour sa rentrée scolaire lundi.
Mais aussi 2 jours ici avec Lui. Ses bras, rassurants. Même si il ne comprend pas. Un film hier « le silence de Lorna », dans un cinéma qui sentait le neuf et le platras. Puis encore un week-end de fous qui arrive. Un concert ce soir très tard et à Bruxelles. Des fans de lhomamoi comme taxi, dès la journée de boulot terminée. Un retour chez Lui, avec le minibus du groupe. Et un autre concert demain, encore loin. Dimanche, on revient chez moi pour un grand marché aux puces dans le coin. Puis départ pour un festival sympa dès l’après-midi. Bouger, ne pas penser. Puis on sera nous 2, en amoureux. Alors je vais sourire..

Permalien Laisser un commentaire

J’sais pas c’qu’y a, j’suis raplapla… :-)

26 août 2008 at 10:36 (Uncategorized)

Je n’ai pas joué à « buvez-élminez » et donc je me sens toujours aussi fatiguée. Tiens, pour info et en passant : je parlais d’eau dans le post précédent ! Rhaa vous ne connaissez pas vos classiques en matière de pub, ou quoi ?  Merci bien pour le mail au ton faussement inquiet et surtout ironique, mais non je ne me suis pas décidé à devenir alcoolique ! Quelle insulte, venant d’un soi-disant lecteur(trice?) assidu !!
Jamais je ne deviendrai alcoolo, je ne sais que trop les dégats que ça cause le mal que ça fait et les familles détruites, ceux qui n’ont rien compris une fois pour toutres tenez-vous le pour dit ! Fin de la parenthèse et merci.
Puis ça serait bien trop facile de se mettre à picoler. Encore une fois c’est mal me connaître didiou j’suis vexée  🙂
Bon du coup c’est malin j’ai oublié c’que je venais raconter.
Ah oui, encore un week-end bien chargé. Samedi une brocante interminable, (Temploux pour ceux qui connaissent) 6 heures de marche et oui les gens compatissez. Un resto ensuite à Namur, puis dans mon lit je me suis littéralement écroulée. Dimanche autre brocante non loin de chez moi, ouf bien plus petite celle-là, puis ailleurs fête médiévale, sous le soleil et toujours en amoureux. Retour ensuite en fin de soirée dans le bled voisin pour la fin du week-end en fête et -surtout- rapatrier mon Jimmy, comme cendrillon, avant minuit, 3 jours de guindaille ça suffit tu travailles demain gamin. Yes j’ai encore un peu d’autorité non mais qu’est-ce que vous croyez  😉
Hier matin départ de lhomamoi vers ses pénates, et attaque en règle de 6 petits potes aussi fatigués de leur week-end que moi, ahlàlà. Souper ensuite à deux avec mon Jimmy, mon grand était chez sa schtroumpfette avant de s’en aller faire la nuit….
Cold case à la télé, au goût amer sur fond de guerre. Vivement mon lit, dormir ne plus penser, récupérer.
Pas de soucis je survis ! Bon mardi les gens j’attends mes 6 petits potes… allez encore un café…
🙂

Permalien Laisser un commentaire

J’me sens tout mou, mou, si mou

22 août 2008 at 10:35 (Uncategorized)

C’était le début d’une pub pour une eau minérale, vous vous souvenez? « Buvez…éliminez ! »
Ben les gens, tout ce que je peux vous dire c’est qu’il m’en faudrait boire une citerne  🙂
Trop occupée, trop d’enfants en garde, trop de conflits dans ce qui me reste de famille, trop de fatigue accumulée, trop les nerfs -sans pouvoir le montrer-, trop mal partout, trop de fous rires ou de larmes pour des riens, trop…
Molle, j’me sens si molle.
Comment gérer l’inquiétude pour mon grand dans son tout nouvel emploi, même quand il me dit « t’inquiète pas m’man il n’est jamais rien arrivé alors pourquoi ça devrait changer »,
Comment gérer l’inquiétude pour mon Jimmy et son boulot de dingue, quand trop souvent dans d’horribles rêves je vois les dégats que peuvent faire une tronçonneuse ou un taille-haie,
Comment arriver à gérer cette p’tain de vie au jour le jour, faute de ne rien pouvoir prévoir ni planifier,
Comment acheter du mazout de chauffage quand on a tout juste de quoi manger,
Comment aider au mieux ma grand mère adorée quand on tente de tout faire et même plus pour qu’elle arrive à me détester,
Comment ai-je pu croire que j’étais arrivée à me construire,-et solidement!- alors qu’un seul mot ou ragot blessant me détruisent comme un tas de sable sous une pluie déchaînée,
Comment je fais pour encore arriver à rire, à me déguiser en pie bavarde ou en clown speedé pour ne pas m’écrouler,
Comment je vais bien pouvoir continuer.
Buvez… éliminez !!

Permalien Laisser un commentaire

Un week end bien occupé

18 août 2008 at 10:23 (Uncategorized)

Et jeudi soir fut vite là, finalement. Et donc lhomamoi aussi 🙂
C’était en plus le début des festivités du 15 août à Liège. 250.000 personnes attendues sur les 2 jours dans ce petit quartier si cher à Simenon. J’vous raconte même pas le brol  🙂
Ambiance sympa -sont fous ces liégeois-, mais aussi traditionnelles beuveries en tout genre et bagarres. Et of course p’tits tracas pour moi vu que mes grands traînaient par là…
Et l’homamoi qui voulait découvrir ça ! Nous y étions donc aussi, ma foi. Survolant tout ça de loin, main dans la main. Concerts gratuits à tous les coins de rue (dont celui de Sheila ! on n’en a vu que les 2 dernières chansons mais je peux vous dire ça nous a suffi…), ou encore d’autres concerts dans la superbe ambiance de la cour de l’auberge Simenon. Chouette soirée, et on a quitté juste avant le début des hostilités. Mes grands on survécu, n’ont pas trop bu, ont évité les bastons, sont rentrés au soleil levé, et me v’la rassurée. 
Vendredi, balade dans les ardennes. Un marché « 1900 » traditionnel chaque 15 août, et cher à mon coeur quand j’étais enfant. Et là si plat, décevant. Et donc le soir, nous voilà repartis vers Liège et son ambiance si spéciale. Toujours à 2, concerts encore et ça nous va !
Samedi, après-midi de shopping en amoureux, ou quand je me mets en tête d’acheter des plantes d’automne que bien sûr je ne trouve pas. On est qu’en août, ça doit être pour ça 🙂
Caddie plein de choses inutiles à la sortie d’un supermarché imprévu, faut bien compenser quand on est déçue. Huhu.
Et le soir, en route à nouveau vers Liège, on ne s’en lasse pas ! Fête foraine cette fois. Il fait si doux, l’ambiance si bon enfant, le petit ours du luna park, les glaces, sa main qui ne lâche jamais la mienne. Tout le monde s’amuse, soir de fête pour des familles entières, parents et enfants attendent le méga feu d’artifice prévu sur les quais de la Meuse. Illusion et poudre aux yeux, le ciel est beau les gens soyez heureux !  Dès la dernière poudre d’étoile tombée dans l’eau, au revoir les badauds. Didiou mon amour pourquoi n’arriverai-je jamais à me laisser prendre à cette illusion, et à sourire comme toi ?

Encore une fois, un long week-end de bougeotte. Un dimanche de marché à l’orée de l’Ardenne, puis une promenade à Durbuy l’après-midi. La plus petite ville du monde. Jolie, fleurie, touristique, inondée de soleil. Et envahie par la Hollande. gn.
Soirée-télé au calme, enfin. Et nous voici déjà lundi. Mon amoureux vient de repartir au loin là-bas chez lui, et les petits potes m’ont envahi….
Vivement ce soir que je retrouve mon lit     🙂

Permalien Laisser un commentaire

Ski en aout, rien que pour les fous, et blablba bla rien que pour vous

12 août 2008 at 10:21 (Uncategorized)

Alors le week-end s’est super bien passé, j’ai magasiné -comme on dit au Québéc- samedi avec mon grand schtroumpf. Et heureuse de le retrouver. Se raconter plus d’un mois en une après-midi, c’est dire si on a causé. Confidences, il rayonne tant que c’t’un bonheur. Et en ville, Liège comme je l’aime, sous le soleil ce qui ne gâche rien ! Ravie aussi d’avoir rencontré les 2 potes qui vont l’accompagner en Bulgarie. Et d’avoir vu combien ils sont sympas. Parce que je m’inquiétais tout de même. Un peu.
Et puis finalement dimanche, je n’ai pas terminé les peintures. La cage d’escalier et les 2 portes restantes ne m’inspiraient pas trop, faut croire. Par contre j’ai joué à la tornade blanche. L’aspirateur n’en n’est pas encore remis. Ni les armoires, parce que quand je récure, je récure 🙂 Puis z’ont pas qu’à être blanches, non plus.
Inquiétude, un peu, pour mon Thomas qui s’est félé une côte samedi. Parce qu’il a drôlement mal, et qu’on ne sait rien faire. Quelle idée d’aller faire du ski samedi, aussi ! Mais non les gens je ne délire pas, il existe un site artificiel quelque part en Hollande. Pour les fous cinglés comme lui et ses potes. Surréaliste de sêcher et lessiver les combi, gants echarpes et bonnets en plein mois d’août  🙂
Hier, prise de contact avec le nouveau bébé, 1/2 journée d’adaptation -et une autre jeudi-, en attendant le vrai début de la garde lundi. Et hop un bébé-sourire de plus, yes !
La vie s’écoule calmement, hier souper à 2 avec mon Jimmy puis soirée télé seule, l’amoureux parti rejoindre sa belle. Film au hasard, bah ça me passera le temps. « Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants ». Ou comment se prendre un sale coup de déprime rien que de voir comment dans un couple si complice, l’homme -amoureux, pourtant!- peut tromper aussi allègrement sa femme, tout en aimant aussi sa maîtresse. J’vous dis, tellement crédible que ça m’a foutu un sale coup de blues. Claude Berri ou l’art de réussir ses films. Bah au moins j’ai adoré la scène de rencontre entre Johnny Depp et Charlotte Gainsbourg dans un rayon de disques ! Sans parler de celle en apesanteur … Aaarg Johnny Depp… trop craquant ! J’aurais dû mieux regarder, les fois où j’ai traîné dans les rayons du Virgin champs élysées. Héhé.
Non j’rigole hein. Faut bien essayer de chasser le cafard qui ne me quitte plus depuis hier. Sale film va, trop réussi j’vous disais. Depuis je suis désabusée. 
Ca doit être l’absence, oui on va dire ça. Purée 15 jours ! Après 1 mois ensemble 24h/24 ça ne devrait pas être permis. Haut les coeurs, jeudi soir sera vite là !
Bonne journée les gens, les 6 petits potes vont arriver je ne verrai pas le temps passer….

Permalien Laisser un commentaire

Peintures, éclaboussures etc

8 août 2008 at 10:20 (Uncategorized)

Et hop voilà déjà vendredi, dernier jour de ma semaine de reprise du boulot. Chouette semaine juste consacrée à replonger dans mes habitudes, ma petite routine. Avec les petits potes, bien sûr. Sans lhomamoi, au loin chez lui. Replonger dans mon chez moi, passer mes soirées à enfin aménager la cour derrière la maison. Installer les nouvelles tables et chaises, m’occuper des fleurs, arracher les mauvaises herbes entre les pavés. Ou chambouler toute la cuisine pour y caser le landau qui accueillera le nouveau bébé dès lundi. M’endormir avec la lampe de chevet allumée. Avec le sourire, plongée sous la couette.
Habitudes, comme recommencer à préparer des repas pour mes grands. Un, ou les deux, et leurs schtroumpfettes respectives. Ou pas. De 2 à 5 à table, toujours prévoir, avoir de quoi nourrir les affamés  🙂 Les repas en famille, mes grands rentrés au bercail pour tout le mois, juste du bonheur.
Autre habitude revenue au grand galop : le supermarché. En scooter bien sûr, et un peu chaque jour dès les petits potes partis. Et croyez-le ou non ça m’a carrément amusé. C’est vrai qu’il a fait beau, et pour peu je l’aimerais presque, mon scooter pourri. La semaine prochaine et vu le sale temps qui se rapplique je changerai sûrement d’avis 🙂
Demain autre bonne habitude, shopping en ville avec mon grand schtroumpf, je me réjouis !

Fin de soirée d’un vendredi, où pour une fois je me retrouvais seule pour le repas du soir. Que faire pour occuper mon temps, autrement qu’affalée devant la télé? Depuis une semaine, je passe devant ce pot de couleur jaune maïs.. Idée ! Si je trouve un pinceau je m’y mets de suite, et en musique ! Radiateur, porte et fenêtre ne m’ont pas résisté, seule la tombée du soir m’a arrêté. Demain ou dimanche, je terminerai.
Douche, -drôlement bienvenue quand on a la peinture à ce point maladroite-, énorme glace en guise de souper puis zapping télé, là il est grand temps d’aller me coucher si je veux me lever demain tôt assez pour pouvoir faire tout ce que j’ai décidé !
Bonne nuit les gens !

Permalien Laisser un commentaire

(Enfin) les photos

7 août 2008 at 10:00 (Uncategorized)

Alors, comme je vous disais, à Nice on a joué les vieilles anglaises sur la promenade,
(mais sur la photo non non ce n’est pas nous héhé)

La baie des Anges (et tout à gauche -la ligne claire-, l’aéroport posé sur  la mer…. quand je vous disais que j’avais peur de l’ amerissage atterrissage !)

La vieille ville, ses ruelles étroites et ses hautes maisons aux couleurs  vivantes,

  

Nice, où l’on croise là aussi des flibustiers au sourire enjôleur,

Où même les plantes vertes ont trop chaud et passent le nez à la fenêtre,
et où les mannequins dans les vitrines rient aux éclats,
 

Où l’hotel de police est peint en rose, et où les trams roulent dans les pelouses,

 

Où les marchés sont aussi beaux que ceux de la chanson de Bécaud,

 

Où la mer est aussi bleue que le bleu de Ses yeux,

 

Où ils ont des cactus là où nous avons des géraniums, et des palmiers au lieu de nos bêtes sapins du nord,

 

Là où les restos sont sympas, et les spécialités… je ne vous dis que ça !

….Vous comprenez pourquoi je n’avais pas envie de revenir.. C’est pas tout ça mais il y a plus de 400 photos, je crois que je vais arrêter là ! Bizz les gens

Permalien Laisser un commentaire

Epilogue

7 août 2008 at 09:59 (Uncategorized)

Bon, j’en étais restée où moi de l’envahissant récit de mes vacances… Ah oui, au 21 juillet et un concert de mon amour.  Et donc dès le lendemain journée au calme chez lui, faut bien se reposer un peu ma bonne dame. Dès le mercredi retour vers mon village, où nous étions invités lui et moi à une fête d’anniversaire. Méga fête, de 3 anniversaires en fait, dont celui de la schtroumpfette de mon Thomas. Quel bonheur de retrouver mon grand après tout ce temps, se raconter les vacances autour d’un verre, le voir évoluer dans sa belle-famille, où il est accueilli comme chez lui. Petit bémol, mon Jimmy n’a pu se joindre à nous pour cause d’angine fièvre et tout le toutim, le pauvre. Jeudi, retour chez lhomamoi. Et samedi, nouveau concert de lui, loin loin ,à l’autre bout du pays. Ambiance de fous comme d’habitude, public déchaîné et chapiteau surchauffé. Retour dans la nuit en minibus, didiou une fois de plus je n’ai pas pensé aux oreillers… Dimanche, et ça vaut de le signaler, mon Thomas et sa schtroumpfette sont venus nous rendre visite chez lhomamoi. Encore un petit bonheur à garder.. Lundi, l’arrivée d’une des étapes du tour cycliste de wallonie avait lieu dans la ville, et on joue les reporters-photographes en regardant passer la caravane. Je n’arriverai décidément jamais à comprendre l’engouement du public, je trouve que tout ça est bien inutile, et le temps un peu long sous ce soleil de plomb à attendre de voir passer une tribu de vélos compactés qui se prennent pour des fusées. 10 secondes, pas une de plus. Emballez c’est terminé vous pouvez vous replier. On se mélange à la foule, et assiste au concert qui est gracieusement offert. En dégustant un milk-shake, tant qu’à faire… Un cover du groupe Abba, venu tout droit de Prague. Cherchez l’erreur héhé. Resto chinois ensuite, en amoureux quoi de mieux. Mardi, corvée-supermarché avant un retour vers mes pénates en fin de journée. Faut bien venir remplir les armoires et le frigo pour préparer le retour de mes zouaves vendredi soir, et ma reprise du boulot lundi. Gn. P’tit bonheur, je retrouve mon Jimmy qui passait vite après son boulot pour faire la méga-vaisselle des fiestas-barbecue du week-end. Espérant que je ne voie rien..loupé on est rentrés trop tôt gamin 😉
Bah à part ça la maison est en bon état, puis je suis trop contente de le retrouver pour râler. Son père passe le reprendre après la vaisselle, bisous mon gamin à lundi prochain…
Mercredi journée à Bruges, notre « Venise » du nord. Le train c’est déjà un goût de voyage, dit la pub. 5 heures aller-retour, y’a plutôt intérêt… Journée magnifique, balades dans les rues ou en bateau sur les canaux, resto sympa, puis retour en soirée. Un goût de voyage, qu’ils disaient. Tu parles.. Aucune place de libre dans le train, coincés dans les allées pendant plus d’1 heure 30. Croyez-le ou pas, j’ai réussi à m’endormir debout ! La tête au creux de l’épaule de mon homme, une première. Je m’épate  🙂
Nuit réparatrice, et petite grasse mat’, jeudi nous voilà en balade à Namur, avant de rejoindre le nid de mon amoureux. Mais non on n’a pas la bougeotte, qu’est-ce qui peut bien vous faire penser ça…  🙂
Vendredi, visite à ma grand mère adorée. Visite crève-coeur une fois de plus. Trop tôt encore pour savoir en parler. Ensuite resto avec la famille de lhomamoi, ouf ça m’oblige à ne pas trop y penser…
Samedi, balade à Arlon, puis soirée dans un festival dans le sud du pays. La Gaume vous connaissez? Super concert rock qui déménage bien, j’ai adoré ! Ensuite du ska, mais trop déçue j’ai rapidement décroché. Crevée, fatiguée, épuisée. Vive les vacances 🙂
Dimanche, retour au même endroit, c’est le groupe de lhomamoi qui jouait. Et 2 fois ! L’après-midi avec le spectacle pour enfants, et le soir avec le groupe. Quelle belle journée, les sourires et les yeux brillants des enfants, puis le public du soir, déchaîné. J’ai rarement eu aussi chaud que sous ce chapiteau ! Vers 1 heure du matin, retour chez moi, avec des fans du groupe qui habitent dans mon coin. Déchirement de devoir quitter mon Amour coincé en pleine séance de dédicaces, bisous devant tout le monde, au revoir mon tendre je t’aime tant, à dans 15 jours….. 
Lundi reprise du boulot après une très courte nuit, les vacances sont terminées !

Permalien Laisser un commentaire

Acte III (ben oui et vive Indo héhé)

5 août 2008 at 09:58 (Uncategorized)

Bon alors les vousquimelisez, je viens de me relire justement, et ouhlàlà j’ai oublié des tas de choses..
Alors en vrac, en résumé, et tout droit sorti de mon cerveau fatigué….

Mes enfants chez leur père tout le mois, mais mon Jimmy squattant ma maisonnette presque constamment (vu qu’il n’a pas congé et qu’il travaille près de chez moi). Et vive les guindailles à la maison, les barbecues dans la cour et les vaisselles qui s’amoncellent, le linge en retard (j’avais pourtant bien expliqué le fonctionnement de la machine il me semble..). Seul près d’un mois, ça lui a beaucoup plu il paraît. Bah moi quand je suis rentrée je n’ai rien vu, il faisait propre et -presque- rangé, je n’allais pas trop l’engueuler… Puis d’ailleurs j’étais trop contente de le revoir pour avoir le moindre soupçon d’autorité 🙂

Les Cowboys Fringants, les concerts, mon amour sur scène, et tout et tout , oui je sais ça je l’avais déjà dit mais juste envie de radoter  🙂

Puis en parlant de concerts, on a loupé les francos cette année ! Sacrilège vous vous en doutez, pfff. Mais bon rien ne m’intéressait trop sur la grande scène, puis concert de mon homme ailleurs, vacances, innauguration du lac, tout ça tout ça. Gn. Moi j’avais envie de me replonger dans l’ambiance du village francofou. Au moins une journée, vous me connaissez. Bah l’an prochain. Et ça je me le promets !

Ma grand mère adorée. Un jour je vous expliquerai..

Bon alors mon pc a enfin bien voulu accepter le cd des photos de notre séjour à Nice. Je m’y colle dès que possible. Nice, ah Nice. Où les trams roulent dans la pelouse, où la maison de la police est peinte en rose. Où les marchés sont vraiment beaux, où ils ont partout des palmiers, à la place de nos affreux sapins ici dans le nord. J’vous dis je trie les photos dès que possible !

A tout vite pour la suite et fin de mon mois de congé, des bises les gens !

Permalien Laisser un commentaire

Acte II (hé oui, toujours comme eux )

4 août 2008 at 09:55 (Uncategorized)

Deuxième semaine, donc. Et le temps s’est écoulé, entre balades, marchés aux puces, soleil, shopping, farniente, tendresse et plein plein d’amour. La belle vie quoi !  Sans compter la réservation -en presque dernière minute- de quelques jours de vacances à Nice, espoir de vraies vacances à 2, une autre première pour nous !
J’ai aussi joué le temps d’une après-midi les apprentis-photographes pour quelques 500 photos à fin d’immortaliser les merveilleux bolides qui participaient au circuit des Ardennes, et dont une étape se passait dans la ville de mon zhomme. Et ma foi je me suis bien amusée, sous un soleil de plomb ! Ensuite on était tellement sous le charme qu’après l’étape, on s’est embarqués dare-dare pour Bastogne, où avait lieu l’arrivée. Un petit bonheur de se promener main dans la main dans la grand-rue et sur la place où les quelques 575 vieilles dames se reposaient jusqu’au soir venu, et de pouvoir les admirer encore une fois, de vraiment près.
La vie avec Lui c’est un peu cela, des découvertes ou des soirées-télé, des imprévus ou des plongées sous la couette, des fous-rire ou plein de petits baisers.
Ouh là je m’égare 😉  Voilà voilà les gens, je me recentre..
Et donc dès le 15 du mois nous voilà levés aux aurores pour rejoindre l’aéroport de Bruxelles et s’embarquer vers le soleil de Nice. 5 jours de bonheur et d’amour en majuscule. Oui je sais je radote, rien de différent bien sûr ! Sauf le cadre. La mer d’un bleu magnifique, et nos non-séances de bronzette sur la plage. La baie des anges, et nos soirées à jouer les vieilles anglaises sur la promenade. La vieille ville, et nos longues marches dans le dédale des merveilleuses ruelles. Les plats typiques, et les senteurs des marchés colorés. L’hotel sympa, et son ascenseur qui me terrifiait 🙂  L’aéroport installé sur la mer, et ma peur de l’avion qui faisait sourire mon amoureux. J’ai plein de photos bien sûr, mais mon vieux pc ne veut rien savoir, ni lire le cd qui les comporte, gn. Dès que je lui aurai fait entendre raison je les ajouterai c’est promis !
Le 19 au soir arrivée en Belgique, fin du rêve, il fait tout gris et froid. Didiou en plus on a voyagé dans le temps, ici c’est l’automme ! Et le lendemain, inauguration du lac dans sa ville, dont le nouvel aménagement était enfin terminé. Parcours aventure, kayaks et pédalos, concerts et feu d’artifice, et toujours main dans la main. Du bonheur une fois de plus, mais vingtdieux qu’il fait froid ici à l’aube de l’hiver 🙂
Le lendemain, reprise de la tournée de l’homamoi, trajets dans le minibus ambiance sympa et public déchaîné, heureusement c’est sous chapiteau, 8° en soirée c’était vraiment pas le pied !
Retour dans la nuit, bien fatigués mais heureux. 1 mois que je ne m’étais pas plongée dans l’ambiance de ses concerts, ne le dites à personne mais ça me manquait un peu.

Permalien Laisser un commentaire

Acte I (héhé, comme dans le Paradize Tour)

4 août 2008 at 09:54 (Uncategorized)

1ère semaine donc. Début de mes congés. De ce mois de folies ou de calme en amoureux, de concerts de Lui ou d’autres, de soleil en France ou dans le plat pays, didiou je ne sais pas par où commencer…
Bah par le début comme je disais, soyons logique.
Donc dès le vendredi 4 juillet, j’étais en congé de petits potes. Et de mes grands, déjà chez leur papa depuis le début du mois, et jusqu’en août. Grrrr enfin passons…
Me voilà donc, dès le dernier petit pote parti, dans le train vers chez mon amoureux. Sac de voyage qui déborde et sourire-banane aux lèvres. Un mois ensemble. UN MOIS les gens ! Jamais ça ne nous était arrivé ! Du bonheur, mais est-ce utile que je le précise..
Quelques jours à prendre mes marques, dans cette grande maison que j’aime bien. 1/2 seconde à me sentir bien, dans les bras serrés que j’aime tellement.
Quelques jours à ne rien faire d’extraordinaire, nettoyage de printemps d’été à deux, comme un couple, complices, même les éponges en mains. Bonheurs tout simples mais tellements précieux. C’est ça trouvez-moi idiote je m’en fiche tiens 🙂 
Puis dès le vendredi suivant, concerts à Hotton, Lasemo festival où l’on se rendait principalement pour voir les tits culs québécois, j’ai nommé les Cowboys Fringants . Ah làlà les gens, je ne vous dis que ça. Sont fous. Et si vous ne connaissez pas, découvrez sans tarder !
Et donc c’était un chouette festival, la pluie s’était arrêtée juste à notre arrivée, on avait les pieds dans la gadoue mais j’vais vous dire on s’en moquait. Presque tout le groupe de mon homme était là, tous fans eux aussi, ambiance ambiance dans une foule survoltée et venue principalement pour les Cowboys. Tout le public connaissait les paroles par coeur, c’en était impressionnant pour un groupe pas du tout médiatisé et boudé des radios ! Bon j’arrête de vous bassiner avec eux, vous avez compris que j’adore je suppose 🙂
Ah làlà je cause je cause, et je n’en suis qu’à la première semaine de mes congés !
A tout vite les gens, pour la suite des évènements…
🙂

Permalien Laisser un commentaire

Retour

4 août 2008 at 09:53 (Uncategorized)

Ayé les gens me revoilou !
Et en pleine forme ! (enfin presque héhé)
5 petits potes de retour eux aussi, reprise pour tout le monde dès ce matin. Que du bonheur de les retrouver, les cheveux éclaircis par le soleil de leur vacances, tout heureux de retrouver les jeux, les copains et leurs marques. Pas de larmes au départ des parents malgré ce mois passé auprès d’eux. Que des larges sourires en passant la porte, malgré ce mois passé loin de moi. Ouf. J’ai des tas de trucs à vous raconter, je m’y mets au plus vite, promis ! (dès que j’aurai moi aussi retrouvé mes marques après ce mois de vadrouille)
A tout vite les gens, bizzzz !

Permalien Laisser un commentaire