Night shift

18 novembre 2016 at 13:14 (Uncategorized)

Purée comme je n’aime pas entrer dans un lit tout froid, vite que la couette en plumes fasse son boulot 🙂 Bon, j’ai trouvé ma place, tout est ok ce soir je ferme les yeux et hop, endormie illico. Il est encore plus tard qu’hier, pourtant je m’étais promis… Bah fallait pas non plus décider de regarder à nouveau Game of thrones. Si, si, depuis le tout début, saison 1 oué. Aaaargh Ned Starck 😉 Puis Jaime Lannister tiens. Allez, penser à rien c’est la règle pour s’endormir fissa. Oups, c’est quoi ce bruit ? Misère j’suis sûre qu’il y a quelqu’un en bas, et mon chien-pas-de-garde qui roupille, comme d’hab.. J’vais m’asseoir, j’entendrai mieux (cherchez pas) Ben je n’entends plus rien là, sauf mon cœur qui bat à 200. Je me gèle, hop je replonge, la couette jusqu’aux oreilles. Allez le bruit c’était à coup sûr la voisine. A c’t’heure tardive, qui tombait du lit 🙂 Vivement la nouvelle saison de GOT, tiens. Chut, faut dormir. Il y a beaucoup de vent, pour une fois la météo avait vu juste. Zut j’ai oublié de rentrer des pots de fleurs, sur la table dans la cour ils vont se rétamer c’est sûr. Mon Thomas ne travaille pas cette nuit, tant mieux tiens. Il va vraiment falloir que je trouve l’idée du siècle pour les calendriers de l’avent, sinon je vais être drôlement à la bourre pour les fabriquer, grr. Et je n’aurai même pas le temps d’aller en ville pour acheter de quoi ce w-e avec l’anniv de mon petit papa dimanche, chez moi. Puis les pâtisseries que je voudrais faire samedi, là aussi faut que je décide lesquelles, les courses c’est demain soir ! Vivement dimanche tiens, et mon petit papa à la maison. Oups, le cadeau prévu, ne pas oublier d’aller l’acheter ! Il va me falloir 15 heures entre samedi matin et samedi 18h c’est sûr sinon je suis foutue. Aaah samedi soir, et un concert en ville, me réjouis ! Allez on dort là, sinon demain je louperai le réveil ça ne fait pas un pli. Et ce vent… ah làlà pourvu que personne de mes proches n’ait de dégâts. J’ai rêvé l’autre jour qu’un glissement de terrain emportait la maison de papa jusqu’à la route en contrebas, pourvu que ça ne soit pas prémonitoire. Ben non, idiote. Bon alors, pour son anniv, quelles pâtisseries ? On verra demain, je dors. Pff j’ai oublié de monter la boite de mouchoirs, et ce rhume.. Ok je descends la chercher. Et si je tombe nez à nez avec le cambrioleur ? T’es bête, allez courage, le nez qui coule l’emporte. Personne en bas, et mon clebs roupille, le chançard. Hop je replonge sous la couette, le jeu est de retrouver la position exacte d’avant, et donc la place toute chaude. Gagné, allez ce coup-çi je roupille.  Tiens, me rappelle pas d’avoir mis sonner le réveil, faut que je me retourne, pff. Evidemment c’était fait, gn. Un pied dehors, sans le faire exprès. J’ai vu passer l’autre jour sur fb une citation du genre « On devient adulte quand on ose dormir un pied hors du lit sans avoir peur qu’un monstre le mange » J’serai jamais adulte, alors. Et puis les araignées, en plus. Ca me chatouille sur la jambe, comme par hasard. Oups, et si il y en avait une dans le lit ! Je soulève la couette et rien, juste un vent glacial. Bon, dodo là. C’est malin, maintenant j’ai froid. Aaah un chocolat chaud… oublie, il fait trop froid en bas de toute façon. Pis il reste à peine 5h30 à dormir. M**de ! Morphée t’es où ? Voilà j’ai bien chaud, mais mon bras s’endort (avant moi, l’ingrat) pas le choix il faut me retourner. Ne pas regarder l’heure, faire le décompte ça va juste m’énerver. Fermer les yeux, ne. plus. pen.ser…..

Publicités

Permalien Commentaires fermés sur Night shift

Petits plaisirs du dimanche soir..

6 novembre 2016 at 18:11 (Uncategorized)

Une bien jolie semaine qui vient de s’écouler. Dimanche dernier fut bien occupé, voyez donc 🙂  Dès 10 heures du matin rdv sur la batte, retrouvailles avec une copine « d’une vie d’avant », cette parenthèse inattendue tellement improbable, et heureusement refermée. Elle aussi, ex d’un des membres du groupe, on ne se voit pas souvent mais quel plaisir de se retrouver 🙂 L’autre fois c’était pour un week-end à Paris, cette fois une courte virée à Liège 🙂 Pas pareil hein, mais bon.. Il faisait un temps magnifique, on se retrouve sur la batte (pour les non initiés un méga marché, haut en couleurs faut le dire) ensuite on reste dans le folklore local, un diner chez Lequet. Puis une petite balade,  histoire de faire découvrir 1 ou 2 endroits pittoresques de la ville, la montagne de bueren et ses 374 marches (en restant en bas hein, pas fous..), puis les jolies impasses de la rue hors château. Ensuite, il est temps de se quitter elle et ses enfants s’en retournent à Arlon. Moi je me dirige vers la médiacité pour y retrouver mon fils, petit loulou, ma belle fille ainsi que ses parents. Tous les commerces sont ouverts, et il y a plein d’animations pour Halloween dans la galerie. On flâne, et hop on se prend un super goûter crêpes aux fruits. On fait du shopping, et puis le soir, on s’en va au resto pour un anniversaire. Oué, resto midi, crêpes à 16h, et resto le soir. Vous avez dit régime ? 🙂

Lundi je ne faisais pas le pont j’avais 4 petits potes bien en forme, et la visite de 3 ‘anciens’, fraterie de mes chouchous avec leur maman. Vous avez dit animation dans la maison ? 🙂

Mardi retour aux sources. Je ne veux jamais en temps normal aller sur la tombe de ma grand mère adorée. Et surtout pas ce jour purement commercial qu’est la toussaint. Vous me connaissez hein pour moi elle n’est pas là, je ne veux pas penser à elle sous la terre, no way. Mais il y avait comme une envie, un besoin, depuis quelques jours je ne sais pas pourquoi je ne pensais presque qu’à ça. J’avais même acheté un magnifique bouquet de fleurs en soie aux couleurs de l’automne, en prévision. On a donc pris le train, moi et mon bouquet sous le bras. Chemin tellement fait et refait, quand j’étais avec l’ex je m’y collais tous les w-e. Long le trajet hein, j’ai pris le train à Liège à 10h15, à peine une petite heure pour l’aller retour entre la gare et le cimetière, et retour en gare de Liège à 15h30. J’adore le train. Et pour une fois, j’ai aimé cette visite au cimetière. Déposer les fleurs, m’asseoir et pour une fois, parler, parler et encore parler, même devant cette pierre froide tellement détestée. J’étais seule dans ce cimetière, pile pendant le temps de midi, ça tombait bien. J’en suis repartie tellement apaisée. Je n’ai même presque pas eu ce pincement au cœur en passant devant l’appartement où elle a vécu après avoir vendu la grande maison, du coup puisque j’avais encore un peu de temps j’ai fait le détour pour aller la voir elle aussi. Mes vieilles pierres, celles de mes premières années, enfance tellement heureuse tant que j’y vivais. La façade n’a pas changé, et je n’y ai vu que l’ancienne boutique de vêtements et le salon de coiffure de mon grand père, cachés derrière les vitrines désormais impersonnelles.  Jolie nostalgie, même si elle fend le cœur.

Je devais, soit aller rejoindre une amie sur la foire en arrivant à Liège, soit m’arrêter à mi-chemin et m’en aller passer la fin de journée avec mes cousines, mais j’avais refusé les 2 propositions et suis rentrée tranquillement chez moi. Je ne voulais pas sortir de cette bulle.

Mercredi et jeudi tout au calme, avec seulement 2 petits potes. Vendredi je n’en avais aucun, par la force des choses me voilà en week-end prolongé. Journée au calme, avec juste le resto habituel du vendredi soir. Didiou ça fait pas mal de restos ces jours-çi, va falloir que je me calme (je n’en pense pas un mot, ho ho ho)

Hier, journée courses, shopping, petit diner sympa avec la maman de ma belle fille où par pur hasard mon Jimmy lui aussi dans le coin nous a rejoint. Puis début d’après midi ma belle fille nous a rejoint avec petit loulou, re-shopping et bourse aux jouets, histoire de devancer un peu le grand barbu…

Ensuite le soir, souper-raclette avec mon grand schtroumpf. Soirée bien agréable 🙂

Aujourd’hui c’est cocooning total, avec juste nettoyage complet des nouveaux jeux achetés hier pour ma petite garderie, et squattage en règle du canapé, chocolat chaud et bougies parfumées. Un ciné était prévu, mais pas envie de bouger. Parait que l’hiver s’en vient, autant s’emmitoufler jusqu’aux oreilles dans la douceur de ma coquille 🙂

 

Permalien Commentaires fermés sur Petits plaisirs du dimanche soir..