Bonheur

27 octobre 2006 at 15:15 (Uncategorized)

Il est le point de lumière qui éclaire mes nuits. Toutes mes nuits. Et surtout celles de solitude. Il sait désamorcer mes colères ou mes chagrins d’une simple main sur ma joue ou d’un sourire plein de tendresse. Parfois aussi d’un sourire moqueur, qui me met bien en pétard (puisque je sais qu’il a raison). Il sait tout de moi, il me connaît parfois mieux que moi-même et le croirez-vous, ça ça m’épate. Il a les yeux d’un bleu que vous n’arriveriez à imaginer. Il est parfois buté comme un mulet mais je ne désespère pas.. surtout quand j’ai raison autant que lui  🙂   Il pense que je ne sais pas l’étendue de son amour pour moi.. et je me dis que finalement, il ne me connait pas autant que ça. Il encastre sa voiture dans un mur parce que je l’ai distrait et il ne pense même pas à m’en vouloir. Il sait faire semblant de ne pas voir que j’ai les yeux humides quand il m’accueille avec un souper aux chandelles. Il est capable d’arrêter brutalement toute activité juste parce qu’une idée lui vient, et en moins d’un quart d’heure avoir écrit les paroles d’une chanson magnifique. Il a des révoltes et des idées bien carrées, et même quand parfois je ne les partage pas, il arrive à m’étonner. Cet homme m’étonnera toujours, en fait. Il aime le shopping et flâner sur les marchés aux puces à la recherche d’un trésor. Même si souvent le trésor vaut 3 sous. Il ose porter un foulard indien et bariolé, juste parce que celui-çi m’appartient. Il me donne toujours la main, partout, en rue ou même au resto. Il me dit « tu es toujours là » quand je me plains que sa main ne soit parfois pas à portée de la mienne. Et même si je répond en faisant la moue, je sais que c’est vrai.

Publicités

Permalien Laisser un commentaire

C’est beau de rêver :-)

25 octobre 2006 at 15:14 (Uncategorized)

Envie, énorme envie !

De changer toute ma garde-robe. Ou déjà d’avoir les moyens pour 🙂

D’aller chez le coiffeur. Changer de tête. A défaut de fringues.

De perdre 5 kgs. Et en 2 jours, ben tiens (tant qu’à faire)

Bref, m’éloigner de moi.

D’arriver à atteindre cette île lointaine (et bien sûr paradisiaque puisqu’entièrement utopique), autrement qu’ à bord d’une coquille de noix (de noisette, carrément).

De me biturer pour la 1ère (et dernière)fois de ma vie (en espérant que j’aie l’alcool gai), juste comme ça, « pour voir ».

Ou plus simplement de dormir non stop pendant 3 jours.

Bref, m’éloigner du reste.

Permalien Laisser un commentaire

Ah, m’asseoir sur un banc, 5 minutes avec moi..

23 octobre 2006 at 15:12 (Uncategorized)

…Et m’offrir un petit week-end super sympa !

Que du bonheur les gens…  Un samedi super ensoleillé, toute une après midi de shopping en ville avec mon grand schtroumpf, puis un resto délicieux. Des confidences et des sourires, bref l’amitié ! Le tout en étant sereine, de bonnes nouvelles de mon Tom bien arrivé en Espagne pour son voyage scolaire et de mon Amour, bien arrivé dans les Vosges pour le concert du soir. Que vouloir de plus je vous le demande?

Et hier, ah hier une journée magnifique! J’aurais pu déprimer car elle s’annonçait en pleine solitude, mon Jim étant parti super tôt à la pêche, et ce jusqu’en début de soirée. Mais que nenni !  Ce dimanche a été pour moi un vrai bonheur. Lever (très) tardif, flânerie et bain super long, et hop en route vers Liège où je m’étais invitée au cinéma. Mais les 20° de cette journée d’octobre et le soleil radieux m’ont vite dissuadé d’aller m’enfermer dans une salle obscure en pleine après-midi.. Et hop direction la foire !  Toute en longueur, 2,5 km de fête foraine non-stop, noire de monde par ce temps magnifique, décidément je ne me lasserai jamais de cette ambiance magique. M’asseoir pour juste regarder les sourires des enfants émerveillés, ou manger en marchant cette délicieuse brochette de fruits, et sourire encore parce que j’ai de ce sucre rouge bien collant plein les doigts, shooter dans le tapis de feuilles mortes et sourire encore à cette vieille dame qui en faisait autant….

Bref, passer une superbe après-midi, seule et plongée dans une nostalgie d’enfance bien ressourçante.

Rentrer au bercail juste en même temps que mon gamin, se faire un délicieux repas, végéter un peu devant la télé puis plonger sous la couette, les yeux pleins d’étoiles. Sereine et souriante.

Bref, heureuse.

Bon 8 heures du matin déjà ! Je traîne je traîne, et il est l’heure de m’en aller pour cette journée de formation.. Elle me tente bien moins que ma journée d’hier je vous le dis, mais quand faut y aller, faut y aller !

Bonne journée les gens !

Permalien Laisser un commentaire

Le parfum

21 octobre 2006 at 15:11 (Uncategorized)

Sinon, ça va. Je vais, je vis. Mais si. Mes enfants reviennent ce soir. Repas à quatre, mon Jim, mon Tom et sa schtroumpfette. Presqu’une vraie famille.

Sinon, du vide. Ne pas penser que demain mon Tom part là-bas loin en Espagne. Je hais les avions. Et les voyages scolaires.

Sinon, le néant. Et les concerts de mon homme là tellement loin. Ses mots gentils, je garde ton parfum…

Garde-le s’il te plait. Pour ne pas m’oublier.

Sinon, hier soir un ciné. En amoureux et en tendresse. « Le parfum« , allez le voir, si si je vous le conseille.

Mon parfum, garde-le. Sur l’écharpe, dans ton cou. Dans mes mots, dans ton coeur..

Permalien Laisser un commentaire

Les vieilles pierres

20 octobre 2006 at 15:09 (Uncategorized)

« J’aime pouvoir m’en retourner vers mes vieilles pierres. Retour aux sources, aux bases de ma vie. Solides. »

Je viens de lire ces mots. Et de me rendre compte, -comme une gifle cinglante-, que moi je ne peux pas. Mes vieilles pierres à moi? Elles sont en Ardennes. La maison de mon enfance. La maison de ma grand-mère. Vendue, transformée en bureaux immenses et froids depuis 18 ans qu’elle vit en appartement. Le jardin? Bétonné. Avec une fontaine au beau milieu, poudre aux yeux pour les visiteurs. Disparues les fleurs si chères à son coeur. Et au mien. Terminé les meubles sentant bon la cire d’abeille, l’atelier de couture et le salon de coiffure de mon grand-père.

L’autre maison, celle des parents? Dès mes 6 ans, retour là « obligatoire », pour l’entrée à l’école primaire. Un transit, je n’attendais qu’une chose, être au vendredi soir pour retourner là-bas dans les Ardennes pour le week-end. Puis les parents ont divorcé. 2 nouvelles maisons. Chez papa, qui n’a jamais été chez moi. Chez la mère, chez moi par la force des choses, puisque je m’occupais de la maison seule. Et de l’épicerie. Et du petit frère.

Ma maison? Celle où mes enfants ont grandi, une vraie maison en vieilles pierres. Et avec plein de fleurs. Ma maison. Pendant 17 années. Vendue, hop casse-toi on m’a dit.

Merde ça me manque de ne pas avoir un endroit de retour aux sources. Une base. Des murs, un toit et une solide charpente.

Je ne suis qu’une mère au foyer sans véritable foyer. Une maman oui, aussi. Mais à mi-temps. Amoureuse et aimée, ça oui. Mais là aussi à temps partiel.

Et même pas de pierres où poser les mains. De celles avec une âme. Pour éponger mon coeur qui saigne.

Putain de nostalgie quand tu nous tiens.

Permalien Laisser un commentaire

Marmotter, c’est bien gai

18 octobre 2006 at 15:09 (Uncategorized)

Marmotter ça se dit ça? Faire la marmotte. Dormir, dormir… et dormir. Qué bonheur. M’écrouler hier soir dans le divan, devant les lamentables programmes télé. Oui 21h30 c’est drôlement tôt, pas mon habitude didiou qu’est-ce qu’il m’arrive  🙂  

Envoyer un sms à mon p’tit frère qui vit toujours chez moi (et qui rentre toujours tard)  « Suis trop crevée je vais dormir à demain frérot, bisou »  , puis plonger avec délice sous la couette.

Dormir d’une traite jusqu’à 7 heures ce matin. Et luxe suprème, pouvoir prendre un bain super chaud et s’éternisant le temps d’écouter tout un cd. car un seul petit pote en garde et il n’arrive pas avant 9 heures. Du bonheur je vous disais.

Recevoir ce midi un sms de Peter Pan : « Ah ok ben bonne nuit à toi soeurette! Hum je viens seulement de voir ton message, biz à tantôt ».  

Et sourire. Oualou ça doit être de famille.

Permalien Laisser un commentaire

Que oui,

17 octobre 2006 at 15:08 (Uncategorized)

J’ai passé un bon week-end, des grasses matinées, un concert de mon amour, sympa avec un super resto italien en France du nord, et puis la foire à Liège en amoureux dimanche soir. Et la douceur du temps.

Bref, tout va.

Permalien Laisser un commentaire

Vendredi 13

13 octobre 2006 at 15:07 (Uncategorized)

….Mangez des fraises !

Permalien Laisser un commentaire

Bon, bon, bon !

12 octobre 2006 at 15:04 (Uncategorized)

Oui, bon quoi.

Il y a quelques jours, j’avais pondu ici un article sur Bel-RTL, version belge de la RTL-radio du pays d’à côté. Pour tout dire, c’était plutôt un article « contre » cette radio pourrie, que je n’écoute jamais, sauf ce jour-là parce qu’il y avait le nouvel album de Renaud en exclu, 5 jours avant sa sortie officielle. Ne connaissant pas la fréquence-radio, j’essayais tant bien que mal d’écouter sur le pc. Et bien sûr mission impossible, tant il y avait des coupures. Après avoir tenu le coup près d’1 heure sans toujours avoir entendu une seule des chansons espérées, j’avais abandonné, puis je m’en étais venue ici vous narrer comment je râlais, juste histoire de. Donc voilà, Bel-RTL est une radio nulle, je confirmais (et signe, là), d’autant plus qu’à grand coups de pub la dite radio nous annonçait un autre big « évènement » : l’interview exclusive de brigitte bardot par Philippe Bouvard. Non-évènement s’il en était, pour moi la seule interview rigolote de la dame a été son assassinat en direct par Marc-Olivier Fogiel dans ONPP au moment de la sortie de son bouquin infâme. (*)

Pourquoi je viens vous rabâcher les yeux (ben oui, pas les oreilles) avec ça près de 2 semaines plus tard?

Vous avez le temps? Ok j’vous explique.

Vu le nombre de mails d’insultes et de menaces reçu suite à cet article, j’avais effacé l’article. Lâchement je l’avoue, mais juste parce que j’en avais marre de me faire insulter par des vieux fans frustrés ou par d’autres vrais-FN.

Insultes ? Voui les gens. J’avais manqué de respect au sieur Bouvard (mais paradoxalement ça, ça a fait marrer quelques fans de moi), les insultes c’était surtout pour mon venin (sic) contre la mère bardot. Oh c’était juste une petite phrase (bien assassine niark niark), mais qui n’est pas passée inaperçue !

Alors puisque miss Google continue de me référencer sur ce post malgré qu’il n’existe plus, puisque des personnes continuent d’atterrir ici à la recherche d’un article disparu, puisque je regrettais de l’avoir viré… Voilà voilà je vais vous la remettre, la super phrase controversée..

« Je vous l’avais bien dit que cette radio était nulle ! Ce soir, Philippe Bouvard reçoit en interview exclusif brigitte bardot (où quand la France qui bande mou s’extasie devant une ex-vedette devenue facho…)« .

Je persiste et signe, et bienvenue à vous les râleurs qui votent pour son époux ! A vos mails les gars, cette fois au lieu de les virer, je vous répondrai. Je vous conchie et vous attends de pied ferme.

🙂

Permalien Laisser un commentaire

La fée électricité

11 octobre 2006 at 15:03 (Uncategorized)

Reçu hier encore, un courrier de l’ALE (Association Liégeoise d’Electricité) qui, comme vous venez de le comprendre, est le fournisseur officiel d’électricité pour la province de Liège. Et donc pour moi, vu que j’y habite.

Officiel oui, pour l’instant. Car les choses changent, et dès janvier tout le monde aura libre choix de son fournisseur. Et hop les gens, vive la concurrence! Je ne vous raconte même pas la flopée de prospectus qui squattent ma belle boite aux lettres depuis peu. Pas autant que pour ces *°x’grrr$**  d’élections, heureusement.

Bref, là hier comme je vous racontais, je reçois un beau et épais courrier de l’ALE qui comme le veut la loi, me renseigne donc sur ma liberté de choix futur

Et surprise, en lisant la lettre d’info -qui n’était qu’une lettre d’info au départ!- jusqu’au bout, une phrase me fait sursauter :

« Toutefois, en ce qui vous concerne, le fait que vous bénéficiez d’un statut de client « protégé », et que vous êtes actuellement en défaut de paiement, nous continuerons à assurer, provisoirement, la responsabilité de votre alimentation en énergie »

Défaut de paiement, comment ça défaut de paiement ! Avec un ordre bancaire permanent, ça m’étonnerait ! Je m’en vais leur téléphoner à ces abrutis, et ils vont voir que j’en ai moi, de l’énergie!

Hum. Après 49 minutes d’essai, de ligne occupée, de serveur vocal à la noix qui me répétait sans cesse que oui tous les opérateurs sont en ligne, que oui on allait s’occuper de mon appel et de cette grrrrrrr de musique débile, j’avoue que mon énergie commençait à faiblir. Finalement j’obtiens une interlocutrice, qui me dit d’emblée et sans même prêter attention à ce que je lui racontais qu’elle allait me passer le service…

Et la gourdasse me met en ligne avec……. un autre serveur vocal qui répétait en boucle approximativement ceci :

« Suite à une erreur totalement indépendante de notre volonté, certains de nos abonnés ont reçu un courrier contenant des informations erronées les concernant. Nous en sommes sincèrement désolés. Un courrier rectificatif leur sera envoyé ultérieurement »

Rien à ajouter. J’ai perdu toute énergie    🙂

Permalien Laisser un commentaire

Télé- « réalité »

11 octobre 2006 at 15:01 (Uncategorized)

Reçu hier matin en mail, une idée de nouvelle émission de télé-réalité :

« The SURVIVOR »:

6 hommes mariés seront placés sur une île avec chacun 1 véhicule,

1 maison à entretenir

et 4 enfants pendant 6 semaines.

Chaque enfant sera inscrit à 2 activités sportives et à des cours de musique ou de danse.

Il n’y aura aucun accès à du « fast food ».

Chaque homme devra prendre soin des 4 enfants, travailler de 8 à 17 h, garder la maison propre, faire faire les devoirs et leçons aux enfants, cuisiner (cuisine santé, variée et colorée s’il-vous-plaît), faire la lessive et le repassage, etc…

Les hommes n’auront accès à la télévision que lorsque les enfants seront endormis et que toutes les corvées ménagères seront terminées.

Il n’y aura qu’une seule télévision pour tous les hommes.

La télécommande sera perdue quelque part dans le divan.

Chaque homme devra se raser les jambes et se maquiller chaque jour, sentir bon, présenter une belle image et être de bonne humeur.

Le maquillage devra se faire pendant qu’ils conduiront les enfants à l’école ou encore pendant qu’ils feront les pique-niques + collations des 4 enfants.

Les enfants élimineront un homme à la fois à partir d’un vote, basé sur la performance.

Le dernier homme gagnera seulement s’il lui reste assez d’énergie pour avoir des moments intimes avec sa femme au moment opportun.

Le gagnant pourra jouer à ce jeu durant les 10-15 prochaines années; ce qui lui vaudra l’honneur de se faire appeler:

…..Maman…

🙂

Permalien Laisser un commentaire

Tant va la goutte au nez qu’à la fin il déborde

9 octobre 2006 at 15:00 (Uncategorized)

Samedi en ville, mon grand schtroumpf retrouvé,

Et vive l’amitié, (héhé et un fast food partagé),

Voyage en train encore, et une soirée ratée,

Finie devant la télé, et nuit bien chahutée.

Dimanche par contre fut bien plus gai,

Annif et resto sympa, du bonheur retrouvé.

Nuit ensuite trop courte, un peu cauchemardée,

Me v’la comme un lundi, juste un peu ravagée   🙂  

Help me les gens ! du soleil vite je dois trouver,

Pour cette chienne de vie, un peu la réchauffer.

Et le soleil, ben il a intérêt à briller,

Et chaud! pour faire enfin évaporer,

Quelques gouttes d’eau du vase ébrêché,

(Pour l’empêcher de déborder).

Permalien Laisser un commentaire

Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis

6 octobre 2006 at 14:56 (Uncategorized)

Ou comment j’ai tout de même ré-écouté le nouveau cd de Renaud.

Parce que mon Amour, qui est un fan inconditionel doublé d’une tête de mule finie m’a juste un peu forcé la main   convaincu.

Parce que je suis moi aussi une tête de mule, mais pas tout le temps.

Parce que voilà. Il est revenu. Donc je me devais au moins une 2ème écoute, c’est un minimum. C’est pas le top, ce n’est plus si bien qu’avant. Mais bon c’est chouette tout de même. Comme je l’écrivais l’autre jour, on attend trop de ceux que l’on aime. On est donc aussi plus vite déçu quand le résultat n’est pas à la hauteur de l’attente.

Mais oui j’t’aime toujours monsieur Renaud. Ben oui. Forcément.

Quand on est fan, on le reste…

🙂

Permalien Laisser un commentaire

Cherche co-voiturage :-)

6 octobre 2006 at 14:55 (Uncategorized)

Lhommamoi vient de quitter mon chez moi, et ça me troue le coeur d’attendre mercredi pour le revoir. Ou aussi qu’il n’y ait pas de trains  pour organiser mon retour demain pendant la nuit et ainsi pouvoir aller être avec lui là bas en concert.

Voilà j’avais juste envie de râler. Dont acte.

Râle sur toi-même ma belle… fallait le repasser, ton permis auto !

L’a pas tort, le nabot moralisateur. (c’est pour ça que je le déteste)

🙂

Permalien Laisser un commentaire

Et en ce jour, mesdames messieurs….

6 octobre 2006 at 14:40 (Uncategorized)

Oui, aujourd’hui !

Mon Thomas, mon grand garçon, mon amour a 21 ans !

Tu crois que ça le ferait de t’appeler encore mon petit Tom-mon petit homme?

Jeu de mots (presque) usé, facile et plein de tendresse. Plein de toute ma tendresse.

Et pourquoi je me gênerais tiens ! Moi je te le dis, même à tes 98 ans tu seras toujours mon petit homme à moi,

Bon anniversaire mon petit Tom !

Ne change pas. Je t’aime gros comme ça…

Permalien Laisser un commentaire

Next page »