Il y a

26 août 2013 at 13:06 (Uncategorized)

Il y a, tout. Des petits bonheurs à garder. Une sérénité qui m’étonne, surtout face aux « surprises » que me réserve la future maison.

Comme lundi dernier. Jour de congé d’après-foire médiévale. Visite d’un chauffagiste suite à une des surprises dont je parlais, tuyau de gaz percé suite au forage pour installer une structure métallique. Il y a l’homme, sûr de lui quand il m’affirme que la réparation est vraiment minime. Mais que ma bonne dame, c’est in-ter-dit de chez interdit d’avoir une chaudière à gaz murale dans une chambre. Gn. Oui, il veut bien faire les travaux fissa pour la redescendre au rez de chaussée, mais ma bonne dame, votre chaudière elle a bientôt 30 ans, elle est en bout de course…. Re-gn. Nouvelle chaudière il faut donc, nouveau trou dans le budget, 4000 euros ça en fait une de surprise. Relativiser, l’argent à hériter sera bientôt débloqué et contribuera à pallier à toutes ces *£#&*** de surprises. Mais bon, mierda quoi.

Il y a de bonnes surprises, comme le même lundi un rdv bancaire très sympa, surtout au vu de l’hypothèque future qui va me coûter bien moins que prévu mensuellement. La moitié du loyer que je paye ici, j’en reviens pas encore !

Il y a, des soirées en terrasse, des soirées amicales, des imprévus drôlement bienvenus.

Il y a, hier, ce sms « si ça te dit de partager un bout de balade »… oui, bien sûr. Même si c’était dans un marché aux puces. Parce qu’il me les faut, ces vieilles valises que je cherche depuis un bout de temps. Vous savez hein, quand j’ai une idée….  puis c’était vraiment sympa. A deux c’est toujours plus gai. J’aime cette amitié qui s’installe, sans équivoque en plus. Un verre, puis un café ailleurs. Puis on parle, on parle, on parle. On rit, j’aime sa façon de voir la vie, tellement proche de la mienne. « c’est pas la solitude que nenni, c’est la liberté ». Yes. Il y a ce resto ensuite, imprévu lui aussi bien venu. Une belle après midi, même si on n’a pas trouvé les valises espérées « madame est difficile » ben oui qu’est-ce que tu crois.

Il y a, mon petit papa adoré, qui me parle près d’1 heure au téléphone. De tout de rien, si proches.

Il y a, mon Jimmy et ses sms bienveillants.

Il y a, mon Thomas qui fait la fête pendant que sa schtroumpfette est aux USA pour quelques jours.

Il y a. Ce futur qui s’annonce tellement bien. Pourvu que ça dure comme dirait l’autre.

Il y a, ces travaux qui n’avancent pas, et moi, toujours sereine didiou je ne me reconnais pas.

Il y a, la nouvelle déco, les papiers peints, tout à acheter, jusqu’au plancher. La nouvelle cuisine, fissa fissa il reste un peu plus d’un mois et rien n’est prêt. On y arrivera, si.

Il y a, mon optimisme à toute épreuve.

Souris à la vie aux gens et même aux fleurs. Et la vie te sourira. Ben tiens, compte sur moi !

Publicités

Permalien Commentaires fermés sur Il y a

Alors,

23 août 2013 at 10:51 (Uncategorized)

Alors et évidemment, Franchimont c’était génial.

Des retrouvailles bien sûr, des fous rires, mes enfants, des gens rigolos et -étonnamment- moins alcoolisés que les éditions précédentes, partout, des sourires d’enfants émerveillés, de belles rencontres, les nuits passées chez les copains parce qu’il faut bien récupérer un peu hein gente dame 😉 des achats -of course- chez les artisans présents, une méga drache en toute fin de foire dimanche soir mais qui n’empêchait pas le public de danser de plus belle durant le concert, des gars de la sécurité sympas, un porteur de fûts adorable,

des cortèges, et des gens d’armes 😉 des spectacles et des chansons,

DSCN0379

 

 

 

 

 

 

DSCN0393

 

 

 

 

 

 

DSCN0372

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCN0381

DSCN0387

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

des bêtes sauvages

DSCN0394

 

 

 

 

 

 

 

celui qui fabrique des licornes ;-

DSCN0382

 

 

 

 

 

 

Celui qui n’a pas été sage,

DSCN0383

 

 

 

 

 

 

 

des êtres étranges,

DSCN0398  DSCN0401

 

 

 

 

 

 

et même des cornus….

DSCN0396    DSCN0399

 

 

 

 

 

 

Bref et comme à chaque fois, j’ai adoré…

 

Permalien Commentaires fermés sur Alors,

13 août 2013 at 13:04 (Uncategorized)

Bon vous me connaissez, je déteste les dates et les fêtes « imposées ».

Par contre, j’adore carrément ce que j’appelle mes rendez-vous. Ces dates, ces évènements qui reviennent et pour lesquelles je me réjouis comme une gamine. Les anniversaires ou fêtes de ma tribu bien sûr, juste histoire d’adorer chercher, choisir et offrir des cadeaux. Noël, pour exactement la même raison et puis l’esprit bisounours et déco qui m’habite durant toute cette période. Les francos aussi, -même si cette année elles ont été un peu bousculées-. Toutes mes petites traditions à moi, comme par exemple la désormais incontournable marche de nuit des coteaux de la Citadelle à Liège et le détour inévitable dans les impasses et ruelles (et ne me demandez pas pourquoi je ne m’y rends jamais  le reste de l’année, je n’en sais rien). Aussi, et évidemment la foire médiévale de Franchimont, tous les 2 ans ! Impossible de faire l’impasse, impensable.  Quelques jours auparavant (aujourd’hui, pour le coup), inspection en règle des costumes, lessives pour rafrâichir le tout, ourlets ou autres réparés, et ça y est l’auteure de ce blog est désormais gente dame, du moins dans la tête et jusqu’à dimanche tard dans la nuit !

Mes rendez-vous, donc. Oh bien sûr ici je ne parle que des futilités, des dates qui sont pour moi des fêtes, des petits repères sur mon calendrier, chacun m’obligeant à me retourner et regarder le chemin parcouru depuis l’édition précédente. Et depuis un peu plus de 3 ans, je constate chaque fois avec plaisir et bonheur que ce chemin me plait. Que le détour emprunté auparavant, la parenthèse futile et tellement fausse des 4 années avec l’ex était juste une erreur de parcours.

Donc pour résumer, mes rendez-vous, mes traditions, mes petites manies comme disent mes enfants, me forçent à constater que ma vie avance, et qu’elle avance drôlement bien.

« Chaque jour est un cadeau, c’est pourquoi on l’appelle le présent. »

 

Permalien Commentaires fermés sur

12 août 2013 at 13:36 (Uncategorized)

Paris, chaque fois je le dis mais cette fois c’était vraiment, vraiment magique. Ma nièce est juste adorable. Gentille comme tout, jolie comme une fleur, coquette (je ne vous raconte même pas la virée au Séphora des champs elysées héhé). Une ado de 15 ans comme il y en a peu, qui s’émerveille de tout et sourit à la vie. Réellement. Une belle complicité, le même humour et regard sur les choses et les gens. Une belle personne, qui n’hésita pas une seconde à dépenser presque tout l’argent de poche reçu pour ramener des cadeaux à tous ses proches.. Bref cette gamine est un bonheur et ce week-end était exactement ce qu’il me fallait pour décompresser après ces 2 mois et demi de tourbillon et les changements futurs dans ma petite vie.

Bon, on y retourne quand ?

🙂

Permalien Commentaires fermés sur

Et donc Paris, toujours Paris :-)

9 août 2013 at 17:23 (Uncategorized)

Voui voui, pendant que le week-end les structures et les cloisons seront installées dans la nouvelle maison, moi je m’en irai vadrouiller à Paris. C’était réservé, prévu. Et c’est espéré. Didiou comme ça va me faire du bien d’un peu décompresser !

La fatigue…oui bon. Je me reposerai plus tard 🙂

Il va faire beau, on va s’amuser, profiter à fond.

Lâcher prise, il était temps 🙂

Des bises les gens !

Permalien Commentaires fermés sur Et donc Paris, toujours Paris :-)

Je voudrais dormir :-)

5 août 2013 at 11:45 (Uncategorized)

Bien le bonjour les gens ! Didiou je suis éreintée 🙂  D’un week-end chargé comme je les aime.

Tout d’abord une soirée en terrasse vendredi soir, histoire de bien commencer 🙂 Rires et parlotes, et tard, bien trop tard me voilà enfin rentrée….histoire de préparer, trier et tout emballer pour la brocante du lendemain ! Oui hein vous me connaissez, tout dans l’urgence ou rien ! Donc au lit très tard, et insomnies en sus, grr à cause de mon Jimmy qui décide d’aller pêcher de nuit et en tente avec des potes… alors que toute la région était placée en alerte orange pour les orages prévus et soi-disant très violents ! Orages il n’y a pas eu. Bon oui, la mère poule hein vous savez. Impossible de m’endormir avant 2h du matin, il faisait trop chaud en plus, sans compter que les boulangers voisins de ma chambre s’en donnaient à coeur joie en travaillant toutes portes ouvertes. Bref je devais me lever vers 5h30 et j’vous jure, ça a été dur dur 🙂

Hop, 3 cafés serrés, boulangerie-voisine histoire d’apporter des croissants et pains chocolat à toute la troupe, et à 6h30 pêtantes j’étais à pied d’oeuvre, en 4 ou 5 trajets et armée de mon diable chargé comme un mulet il ne restait qu’à s’installer. Une première pour moi, je n’avais jamais fait de brocante en tant que vendeuse. 25 mètres pour 4 vendeuses de bric à brac et de fringues, ce fut bien gai !  J’avais des babioles à vendre récupérées chez ma mère, et je n’ai pu éliminer que 3 affreuses peintures, et encore les gens me les ont acheté uniquement pour récupérer les encadrements 🙂  moi par contre, j’ai fait des affaires pratiquement toutes mes fringues sont parties, j’ai enfin pu éliminer pas mal de boites en fer, et j’ai même réussi à vendre les cageots en bois que j’avais utilisé pour les transporter/exposer !  Ouf, déjà ça de moins à déménager, olé. En soirée, un resto (et oui encore), et un copain présent me propose d’aller ensuite au village voisin histoire de découvrir un glacier fabuleux en guise de dessert. Dont acte 🙂

Dimanche, après (encore) une courte nuit, je m’en retourne à la brocante mais cette fois histoire de la découvrir et d’y dépenser une partie des gains du jour précédents.  Et j’ai trouvé ce que je cherchais ! Pots, cruches et tasses émaillées qui, fleuris et suspendus, serviront à garnir un mur de la cour dans la nouvelle maison, ainsi qu’un ancien support à ustensiles de cuisine (genre de tableau pour louches, spatules etc), lui aussi tout émaillé et bien joli. Détour au supermarché du coin avant midi histoire de nourrir mes petits potes aujourd’hui sinon ils ne seraient pas ravis, et ensuite direction la nouvelle maison, ce  *%*# * de plafond faut que je le termine !  17 heures, appel d’un copine qui vendait toujours sur la brocante, qui me demande quand je rapplique pour un nouveau resto en soirée. De plus, elle m’apprend que le copain avec qui je mangeais la glace samedi a apporté pour moi l’énorme pot de choco à tartiner fait maison qu’il m’avait promis. Il revient lui aussi au resto vers 19 h, ok ben alors voici une très bonne excuse pour laisser là mes rouleaux et pinceaux et reprendre illico le bus 🙂 Une douche plus tard et hop me voici 🙂

Les travaux avancent bien dans la maison ! Samedi pendant que je vendais, bronzais, et passais une vraie journée de détente sous le soleil -malgré ma fatigue-, mon frangin a placé les structures métalliques pour les cloisons dans presque toutes les pièces, et en même temps un copain à déjà terminé d’installer toute l’électricité à l’étage.

Ce soir je suis exempte d’y aller pour cause de rdv pour l’inscription d’un nouveau bébé. Mais mardi mercredi et jeudi soirs, foi de moi je le terminerai ce plafond !! 

….avant de m’en aller dès vendredi passer une nuit à l’hotel où mon gamin travaille. Voui, avec mon adorable nièce, et histoire de nous rendre de Liège en taxi et dès 4h du matin au point de ralliement pour le départ du car pour Paris !  Les gens je sens que ce week-end qui arrive va terminer de m’achever 🙂 

Et si je survis, le suivant la gente dame sera pour vous servir à la fête médiévale de Franchimont. Samedi je travaille jusqu’à 2h du mat, dimanche minuit.

Didiou quand est-ce que je vais enfin pouvoir me reposer 🙂

Permalien Commentaires fermés sur Je voudrais dormir :-)