30 juillet 2015 at 13:17 (Uncategorized)

Une petite info bien sympa, que j’avais vu passer sur fb le mois dernier. Le temps d’en parler et hop c’était réservé 🙂

http://www.rtbf.be/vivacite/article_nouveau-a-liege-le-resto-la-place-propose-le-concept-de-resto-balade?id=9008104

Et donc samedi, 10h30,  nous voilà de pied ferme (et malgré cette ***** de pluie fine) à l’entrée du resto. Les autres personnes du groupe sont déjà arrivées, en route donc 🙂

Une petite heure à supporter les averses sous nos parapluies, et puis le temps s’est enfin calmé. Bilan les gens : très positif !!  (Re)découverte de ce Liège tant aimé -et avec un peu d’histoire en plus.. ça ne fait pas de tort- , une guide très sympa, les si jolies impasses, les détails des bâtiments qu’on oublie tellement de bien regarder tant ils font partie du décor habituel, les rires et la bonne humeur. Et, last but not least, le resto ensuite pour le délicieux plat de boulets-frites.

Pour l’instant, 2 circuits au choix sont disponibles, et ils changeront au fil du temps.

A refaire, donc !

Publicités

Permalien Commentaires fermés sur

23 juillet 2015 at 21:41 (Uncategorized)

Alors voui, je vis toujours les gens 🙂

La semaine dernière j’étais déjà en congé, et croyez le ou non je n’ai pas eu une minute à moi..

Depuis vendredi, j’étais aux Francofolies. Retour mardi, et depuis je ne me suis pas encore posée (ça vous étonne ? 🙂 )

Longues journées et nuits très courtes, les gens faut que je dorme, faut que je dorme 🙂

J’ai tout de même récupéré mr Wilson qui squattait la maison de mon Jimmy depuis vendredi, et ça c’est une bonne chose, il m’a manqué ce petit con 🙂

Donc Spa, et une nouvelle chambre d’hôte. Cette fois juste en plein centre de la ville, pile poil derrière le casino. Bien chouette, la chambre. Puis surtout à quelques pas des concerts, exit les navettes à reprendre en plein milieu de nuit pour rejoindre celle où j’allais les années précédentes.

Comme d’habitude, j’ai adoré les francos. L’affiche n’était pas exceptionnelle (j’ai zappé les concerts sur la grande scène, Pagny beurk, Calo pas ma came, et Gad el Maleh devant 15000 personnes, étrange je trouve). Bref, j’avais le pass pour le village francofou et j’en ai bien profité, puis fait quelques belles découvertes. Les francos c’est aussi les potes habituels, la copine et son homme bien sympa, nos apéros chaque jour et quelques concerts ensemble. Et aussi mon pote chanteur de rue, notre petit café du matin et le verre en terrasse en début de soirée quand il range sa guitare, ses potins, nos longues conversations, sur m’sieur Renaud aussi et nos avis communs le concernant, et puis les rires dimanche soir en parlant d’un mytho mégalo 🙂 C’est encore l’autre ex-« femme de » elle aussi échappée du navire en perdition et qui était là aussi les 4 jours, et puis les petits suisses retrouvés. Bref mes francos. Parfois comme j’aime, en solitaire, ou (très) bien accompagnée 🙂

Donc voilà, à l’année prochaine Spa, je me réjouis déjà !

Sinon à part ça, ben tout va ! Mon petit fils est magnifique, et tellement calme et gentil que c’en est merveilleux.

Ma petite vie se déroule exactement comme je le veux et le prévoyais. Et c’est juste un bonheur, d’avoir le cœur heureux 🙂

Il n’y a que du bonheur donc. Waï, sauf qu’hier j’ai fait pas mal de vélo, et depuis tout à l’heure je me bats contre un mal de dos, genre névralgie. Bah vive les anti douleurs efficaces 🙂

La bonne soirée les gens ! Prenez soin de vous, profitez de tout, aimez et soyez heureux. Y’a vraiment que ça qui compte

(Et cette fois je vais essayer de ne plus délaisser ce blog aussi longtemps…. enfin j’espère 😉 )

Permalien Commentaires fermés sur

3 juillet 2015 at 13:10 (Uncategorized)

Alors voilà 🙂

3 semaines (au moins!) que je suis en attente. Qu’est-ce que je raconte…. des mois 🙂 En stand by. Un peu comme en parenthèse. Et en stress, of course hein vous me connaissez 🙂

Inquiète pour ma belle-fille, ses importants problèmes de dos (et puis le fait que péridurale interdite -aïe!-) et peut-être au final, une césarienne.

Rien de tout ça !

Et donc ça y est, me voilà mamy d’un petit Liam ! Tout mignon, puis pas si petit que ça : 3 kgs 625 !

Je m’étais juré que si mon Thomas m’annonçait la naissance durant le week-end qui vient de se passer, et si c’était à un moment où j’avais été dans un lieu public ou dans le car , je me serais levée et j’aurais crié à tout le monde : « Ecoutez ça les gens, ça y est je suis Mamy !! »

Oui, parce que ce week-end, malgré mon inquiétude d’être loin (si, c’était loin) et dans l’impossibilité de rentrer immédiatement si quelque chose se passait mal, je n’avais pas annulé mon voyage à Paris. Thomas m’avait dit d’y aller, mes cousines qui m’accompagnaient comptaient sur moi pour jouer au guide touristique, et le champagne était prévu sur place si le petit mec pointait enfin le bout de son joli nez. Mon week-end fut rythmé selon les sms du genre « R.A.S. » ou « il ne se passe absolument RIEN » « nouveau monitoring et ce n’est pas près d’arriver », et finalement j’ai pu en profiter (presque) à fond. Et presque en fondant, vu la chaleur 🙂 Et donc pas d’annonce dans le car. Ou même au pied de la tour Eiffel, tiens ça l’aurait fait ça 🙂

Et donc depuis hier, me voilà mamy, je n’en reviens toujours pas. Et totalement gâteuse ça je vous le dis, puis j’assume. A ne pas réfléchir et étouffer mes sanglots dans l’essuie quand mon gamin m’a téléphoné et sans rien dire, m’a fait entendre les gazouillements du petit bout. (oué, j’étais entrain de faire la vaisselle 🙂 ) A rire, et pleurer en même temps en l’écoutant. A ne pas encore être redescendue du nuage tout rose, après tout ce stress ça fait du bien d’y rester perchée.

A trembler -vous le croyez ça? moi qui suis nounou depuis 25 ans, les bébés ça me connaît nanmého!- oui à trembler -mais réussir à le cacher- quand je l’ai tenu dans mes bras, si petit et si beau.

A me dire que c’est comme pour mes 2 gamins adorés, je viens de prendre perpet’, et même que j’adore cette idée 🙂

J’aurais voulu être seule, avec juste mon gamin tout juste papa. Seule même un moment, juste pour le prendre dans mes bras, et le serrer tellement fort. A lui sentir craquer les os. Dieu comme je l’aime !

Depuis presque 30 ans, je ne vis que pour mes 2 enfants. 2 petits mecs, pour toujours dans ma vie. Didiou, maintenant v’là qu’ils sont 3

🙂

images

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Permalien Commentaires fermés sur