Du bonheur au creux des mains

14 juillet 2006 at 15:11 (Uncategorized)

Du soleil, les concerts de mon homme, des voyages, les Francofolies, Paris main dans la main, du ciel bleu et toujours plein d’amour

Je reviens début août, soyez heureux comme moi je vais l’être….

Publicités

Permalien Laisser un commentaire

Un petit futé ce Mc Do….

12 juillet 2006 at 15:09 (Uncategorized)

Un jeune Québécois de 26 ans a réussi au fil de 14 échanges sur le web, menés pendant un an, à troquer un trombone à papier contre différents objets et à obtenir finalement une maison.

« Comme dans le jeu Bigger and Better, on commence par échanger de petites choses et on finit avec quelque chose de gros », a expliqué Kyle MacDonald, qui est devenu cette semaine le propriétaire d’une maison de deux étages à Kipling dans la province de Saskatchewan (ouest du Canada).

« Moi et ma fiancée souhaitions depuis longtemps posséder une propriété, et c’est ce qui m’a amené à me lancer dans cette affaire », dit-il, précisant que ce pari est devenu une obession à laquelle il s’est consacré à temps plein.

Le 12 juillet 2005, M.MacDonald a annoncé sur son blog le désir d’échanger un trombone rouge, ce qu’il a fait en retour d’un crayon. Celui-ci a ensuite été cédé contre une poignée de porte sculptée, laquelle a permis au jeune homme d’obtenir notamment un réchaud, une génératrice, un contrat de disque, des vacances de ski, une camionnette, un après-midi avec le chanteur rock Alice Cooper et un rôle dans le film hollywoodien « Donna on Demand ». Cette dernière acquisition a finalement été cédée à la ville de Kipling en échange de la maison convoitée, où Kyle MacDonald et sa fiancée s’établiront en septembre.

Les dirigeants de la municipalité comptent attribuer le rôle aux enchères dans le but de faire la promotion de leur ville.

(Source : linternaute.com)

…Bon bon bon, alors à mon tour…

J’échange un cactus sympa -m’a jamais piqué- contre un séjour d'(au moins)un mois au Pérou,

10 grammes de sable d’une plage Bulgare contre un chateau hanté en Corse (oui ça existe),

Une kickers gauche bien usagée (et mauve) contre un Pt Cruiser de la même couleur,

Et la droite (toujours mauve donc, et trouée en plus) contre le chauffeur qui va avec because j’ai toujours pas le permis. 

Voyez donc ça a réellement marché pour lui, 

Alors à bon entendeur….

😉

(Photos dispo sur demande. Mais oui.)

Permalien Laisser un commentaire

sourire à la réalité. Sans la déguiser

10 juillet 2006 at 15:08 (Uncategorized)

Vous qui me connaissez peut être, vous savez mon caractère un peu trop ‘entier’. Quand j’aime ça se voit par transparence, quand je râle j’explose, quand je suis heureuse j’irradie, quand on me blesse j’attaque. Je suis moi et sans détours. Pourquoi je débarque là d’un coup pour vous raconter ça? Un besoin. Une manière d’amener cette bafouille à ce que je voudrais exprimer. Un malaise. Donc je parlais d’être vrai, authentique. De vivre à fond chaque instant, et sans détours, artificiels ou non. Voilà où je voulais en venir. Vivre sa vie en « vrai », sourire à la réalité, quelle qu’elle soit, sans vouloir la déguiser. Sans ‘détours’ artificiels. Comme pour ceux qui se sentent obligés de s’enivrer pour passer une bonne soirée ou se masquer la peine. Ceux qui fument pour se sentir bien ou croire qu’ils pourront rassembler les étoiles, refaire le monde ou juste n’avoir pas le courage de le regarder en face. Vous dire que cette lâcheté de l’utopie et de l’embellissement de la vie m’effraye, presque.

Moi je voudrais que tout soit simple. Que plus personne ne triche la vie. Que vous compreniez que les paradis artificiels sont inutiles.

Pourquoi je viens raconter ça? Pas pour faire la morale, pas mon genre. Juste parce que. Parce que certains de mes proches. Et parce que ça me blesse. Parce que ma mère et l’alcool. Ou parce que ce petit gars hier au festival, ce gamin aux grands yeux qui s’est pourri le bonheur dans la fumée d’herbe. Fan incapable de se lever pour aller assister au concert, pleurnichant et se traitant de con,

j’ai eu pitié de lui.

Permalien Laisser un commentaire

Juste merci

10 juillet 2006 at 15:05 (Uncategorized)

 

« Les ardentes », sous le soleil. Génial festival. Et Indochine, une fois de plus.

Merci Indo. Quelques heures de bonheur dans ce monde de brutes. (Et d’abrutis aimant le foot)

 😉  

 

Permalien Laisser un commentaire

Parce que.

6 juillet 2006 at 15:04 (Uncategorized)

Parce que mon Amour est parti en vacances hier et que je ne supporte pas ces 2 heures d’avion qui nous séparent. Parce que je suis coincée ici, vu que mes congés ne débutent que le 15. Parce que le 15 c’est très loin puisque c’est sans Lui. Parce que mes enfants sont chez leur père pour tout le mois. Parce que les petits potes n’aiment pas cette chaleur moite et écrasante et que moi je n’aime pas ces journées difficiles.

Parce que tout ça, j’avais envie de m’en plaindre -et donc c’est ici que ça se passe-.

Parce que mon amour est heureux là bas avec ses fillettes. Parce que hier un ciné improvisé avec mon frérot et ses enfants c’était bien sympa. Parce que ma petite nièce adorable a 8 ans aujourd’hui. Parce que dimanche je vais voir Indochine aux « Ardentes » à Liège. Parce que dans 8 jours je retrouverai mon Amour pour 2 semaines de bonheur non-stop. Parce que hier j’ai battu mon record de bricolo-woman et réussi à assembler le mobilier d’une chambre comme une pro et que mon Jimmy ne pourra qu’être super content de son cadeau d’annif quand il le découvrira. Et parce que zutalafin j’en suis super fière  🙂

Parce que tout ça, ben moi qui venais pleurnicher près de vous je me retrouve à sourire bêtement devant mon écran.

Et bien si, la vie est belle.

Permalien Laisser un commentaire

re !

5 juillet 2006 at 15:03 (Uncategorized)

Bon. Alors donc me revoilà, après ce mois d’absence forcée..

Un mois de juin où deux petites filles disparaissent. Deux petits anges de plus près des étoiles. Tristesse et rage.

Un mois de juin où des pingouins jouent au foot, et la planète s’en émerveille. Parfois même des supporters heureux klaxonnent toute la nuit. Ridicule.

Un mois de juin où mon Jimmy est devenu majeur. Et vlan je me reprends un coup de vieux dans la face. Ridules.

Un mois sans venir vous narrer ma petite vie qui s’écoule tendrement. Qu’en dire? Rien de bien nouveau… Longs week-ends avec mon Amour lors de ses concerts, semaines avec les petits potes, mi-temps avec mes grands. Mon frérot toujours en « pension » chez moi, soirées sympas, chocolat, rires et complicité.

Ah si, depuis peu quelque chose a changé. Le chocolat c’est ter-mi-né  🙂

-Hummm.. Les bonnes résolutions d’avant les vacances, ça ne se prend pas 2 jours  avant juillet normalement….

-Ta goule le nabot moralisateur !

😉

Permalien Laisser un commentaire

Un pc en panne n’est qu’un gros bibelot inutile

4 juillet 2006 at 15:02 (Uncategorized)

Le pauvre était mort, terrassé par une armée de virus sadiques. Grrrrrr

1 mois sans pc, pfiou je ne vous raconte même pas la galère…   🙂

Le temps de refaire connaissance avec la machine capricieuse, et je reviens tout bientôt !

Permalien Laisser un commentaire