Home, sweet home.

28 février 2011 at 23:28 (Uncategorized)

Une journée bien chargée. Une journée entière dans un hopital, et didiou je déteste vraiment ça. Même si c’est pour y suivre une formation. Mort subite du nourrisson, réa cardio et pulmonaire du bébé et de l’enfant, désobstruction des voies respiratoires, que du bien gai comme vous le voyez. Et dur, affectivement, quand on a en garde une petite puce de 9 mois à haut risque de mort subite. J’vais vous dire, en faisant le bouche à bouche au petit mannequin c’est elle que je voyais….

Et le soir fut heureusement plus gai, mon Jimmy recevait enfin les clefs de sa maison ! Etat des lieux, paperasses etc. Mon grand et sa compagne étaient là eux aussi, et le souper ensuite fut bien sympa. Moments à savourer. Et à souvent répéter 🙂

C’est attendrissant de voir mon gamin tout fier de montrer sa maison à son frère, puis déballer le nouvel écran du pc, montrer ses achats, planifier une journée d’achats de meubles ou les soirées qui arrivent à jouer aux peintres, le déménagement, tout ça tout ça. De voir aussi mon Tom s’investir ainsi, protecteur. Dieu que je les aime ces deux-là…

M’attendrir. Et sourire, quand il me dessine tout sérieusement les plans du futur aménagement, quand il tient à ouvrir tous les pots de couleur achetés ‘pour que je me rende mieux compte’. Sourire, en le voyant plongé dans les livres de déco, en voyant qu’il sait déjà exactement ce qu’il veut, jusqu’au moindre détail de décoration. Et être fière de lui, et de son bon goût.

Et sourire encore tendrement, quand il me dit doucement « elle sera belle ma maison, maman ».

Publicités

Permalien Commentaires fermés sur Home, sweet home.

:-(((

28 février 2011 at 23:21 (Uncategorized)

R.I.P…

Permalien Commentaires fermés sur :-(((

24 février 2011 at 22:46 (Uncategorized)

Allez moi aussi  je me prête au jeu du « je me souviens », vu sur d’autres blogs 🙂

Je me souviens..

De la malle aux déguisements chez ma grand-mère

De la caserne, Q.G. de mon enfance, et ses camions de pompiers bleus (oui, bleus *)

Du petit village perché au-dessus d’une carrière, de cette maison que je hante toujours, en rêve.

D’une voiture américaine de mon grand-père, qui tanguait comme un bateau en haute mer

D’un tout petit appartement il y a déjà 30 ans, et des tous premiers meubles, comme des trésors. Mais si moches 🙂

De remparts médiévaux en Espagne, de mes gamins qui y couraient, insouciants.

Des salamandres et des grenouilles dans le fond d’eau de la piscine de mon oncle, après chaque hiver.

Des cours de danse classique, des ballets en tutus et des orteils en sang. Jusqu’à mes 13 ans.

De mon vélo encastré dans une portière, et du voisin furax. J’avais 10 ans…

*Edit, pour les sceptiques : 2 photos prises à la caserne…. et à l’époque !

Permalien Commentaires fermés sur

Message perso

23 février 2011 at 13:11 (Uncategorized)

Des mois que je lui dis, enfin essaye de lui faire comprendre qu’il est pathétique, juste ridicule. Et pas moyen, il ne pige rien, il s’accroche. Après ses plaintes, ses regrets d’être parti et ses innombrables mails larmoyants  j’ai quitté la femme que j’aime quel con, j’ai aménagé mon appart comme chez nous, mêmes tentures, même coin plantes vertes-instruments de musique, je m’effondre dans nos draps est-ce que l’on peut se revoir je vais mal et blablabla  Bref vous voyez le genre…. Pff à presque tomber dans le piège, mais tenu bon je lui en voulais trop ! T’es parti assume tes conneries t’es mort désormais, fut mon inlassable réponse. Malheur, faut jamais vexer un dingo car il change de tactique 🙂 Tentant d’être blessant et cruel, manipulateur, mais ça on le savait car l’histoire se répétait. Puis s’en suivi la longue période du harcèlement et des menaces. Heureusement un dépot de plainte avait porté ses fruits, et il n’avait plus osé le moindre écrit, youppie ! Et tout bénef pour ma reconstruction, il n’inspirait que du mépris 🙂

Mais c’était mal connaître un vrai pot de colle….. et donc il n’a rien trouvé d’autre que de créer un blog, avec un article de photos de son appart (sa déco, ses tentures 🙂 ), et bien sûr avec mon blog dans les liens. C’est comme ça que je l’ai découvert. Un jour dans mes stats je vois qu’un blog m’a ajouté dans ses liens, curieuse je clique…. merdalors on se demandait ce qu’il allait encore inventer pour garder contact, mais ça, pas pensé 🙂  zappe, jamais plus je n’y retournerai. Le pauvre comme il est pathétique.

Et depuis des mois donc, il passe et repasse sur mon blog, toujours via le lien du sien, pour que je sache qu’il est venu. Pauvre nul, va. Et chaque fois que je parle d’un truc un peu plus perso, genre futur voyage à Paris, ou la réservation des Francofolies hop comme par hasard quelqu’un a cliqué sur un article bien précis d’un récit d’une des fois où l’on y était ensemble. Ce n’est qu’un exemple, et malheureusement c’est systématique,  il pointe les dates du jour, mais d’il y a 2, 3, 4 ou 5 ans.

Le pauvre n’a toujours pas compris que ce tourbillon de vie artificielle que j’ai vécu avec lui, si il m’a plu à l’époque, didiou comme je suis contente d’y avoir échappé..  Avoir les pieds bien sur terre, ne plus supporter la vie de bohème d’un faux soixantehuitard anar bordélique et gueulard, son mode de vie hippie et bohème de chanteur et musico au fond bien nullos qui d’ailleurs depuis est tombé dans l’oubli, après coup donc je ne remercierai jamais assez les fées d’en être sortie 🙂

Alors oui du con, l’article pointé hier et qui m’a fait réagir ici : oui à l’époque ce week-end du 19 février m’avait plu, moi qui n’avais jamais bougé durant les 21 années de mariage passées. 3 restos en 3 jours, oui c’est rigolo. Mais tellement vide et futile. Et un jour on ouvre les yeux, un jour on les rince à grande eau pour virer toute la poudre (aux yeux, donc 🙂 ) que tu y avais jeté. Un jour on te trouve juste nul et vide de sens (un jour on tente la vie commune et on tombe de très très haut, mais ça c’est un autre sujet), et croire qu’on peut t’aimer pour tes week-ends bien occupés, on en revient. Et dorénavant tu n’es plus que risible et ridicule avec tes piqures de rappel genre  « à l’époque ça te plaisait » . Sache qu’avoir repris ma vie d’avant toi est la plus belle chose qui me soit arrivée, et que si elle est moins occupée, au moins elle est vraie.

Ca y est cette fois, j’espère que tu as compris !?!

J’espère que celle qui m’a remplacé quasi immédiatement continue de s’accrocher, pourvu qu’elle te garde au moins ça t’occupe, tu me gonfles déjà assez  ! (dis j’espère qu’elle ne passe pas ici, faudrait lui expliquer tout ça, c’est pas gagné..)

Allez mister pathos, sans rancune et bon vent ! Grandis un peu, tourne enfin la page et ne passe donc plus jamais par ici !

Permalien Commentaires fermés sur Message perso

J’aime – j’aime pas

22 février 2011 at 14:24 (Uncategorized)

Je n’aime pas,

Le froid. La daube de reprise des enfoirés cette année. Comme chaque année, d’ailleurs. Les araignées. La fatigue. Les artichauts. Les faux-culs. Déchirer une Kickers en ripant sur la béquille du scooter. Les acariens. La morve des petits potes. Les caisses de déménagement envahissantes. Les caisses d’électro-ménagers 2 fois plus énormes que ce qu’elles contiennent. Gainsbourg. 20 ans qu’il a clamsé ça va on le sait, grr. Parler politique. Les feux d’artifice. Me laisser leurrer (heu ça j’ai déjà assez développé héhé). L’eau froide. Le jaune. Devoir chercher pour allonger cette liste, donc là je vais arrêter 🙂

J’aime,

Le soleil-grand ciel bleu de cette journée. Ma liberté. La coccinelle trouvée dans une plante verte ce matin. Le gateau au chocolat reçu hier. Les longs longs bains 😉 . La to-do list, les achats à faire, le futur nid de mon gamin. Les emménagements, carrément. La nouvelle pâte à tartiner Ovomaltine. Ma couette douillette. La série télé « Mad Men » (mais didiou heureusement qu’elle n’est pas en odorama, p*tain de puanteur de clope). Paris, bientôt.. enfin ! Dire tout haut ce que je pense tout bas. Ecrire. Aller au ciné. Répondre de façon spontanée, et là rien d’autre ne vient dans l’instant donc stop, oh yeah 🙂

Permalien Commentaires fermés sur J’aime – j’aime pas

L’était tout mignon, Caliméro

18 février 2011 at 15:19 (Uncategorized)

Vous vous souvenez du petit piou piou et de son béret en coquille d’oeuf ? C’est trop injuste qu’il répétait. Allez moi aussi, juste histoire de causer un peu 🙂  Trop injuste, le bébé insomniaque et la foire systématique qui tient tous les autres éveillés chaque après-midi. Bah pas question de m’énerver, dorénavant je la case dans le parc. Tout bénef, au moins les autres sont au calme et le (très) peu qu’elle dorme je la vois respirer doucement, bye le monito maléfique pour un instant..

Trop injuste, pourquoi d’abord ça m’arrive à moi le pot de colle qui s’accroche et me le montre bien, et qui me gonfle prodigieusement ! Bah on sourit doucement, on reste zen j’vous l’ai dit pas question de s’énerver. Ici la vie est belle il est mort depuis longtemps.

Trop injuste, voui petite révolte contre le boulot de mon fils. Les longues journées, son épuisement, les douleurs musculaires constantes. Vivement la fin des élagages périlleux, et harrassants. Bah rien d’autre à faire que le soutenir moralement, et attendre le printemps.

Mais à part ça, et bien tout va !  Allez hop un petit café et du chocolat !

🙂

Permalien Commentaires fermés sur L’était tout mignon, Caliméro

Vivement le week-end :-)

18 février 2011 at 07:31 (Uncategorized)

Ma formation d’hier était bien lourde, le sujet du jour ne concernait pas grand monde parmi les accueillantes présentes… Dieu que c’était long, long, long. Et râlant de rester enfermée par une aussi belle journée  🙂  Bah c’était rigolo de s’en aller à Liège tôt le matin en se fondant dans la masse des navetteurs, et puis le cadre était chouette et sympa (l’auberge Simenon, pour ceux qui connaissent). Mais didiou quel sale quartier mal fréquenté, profiter de la longue pose de midi pour faire les boutiques, t’oublies de suite 😉  Jamais vu autant de magasins pourris aux vitrines dégeu. Heureusement on finissait à 15h45, et le petit tour au centre ville fut bien plus agréable, héhé. L’invitation à souper ensuite, ça c’était juste un bonheur, olé.

Et voici vendredi, 5 petits potes vont arriver et moi, bon on va dire que là je sature un peu. Me réjouis juste d’être à ce soir, oh yeah. Demain reprise des bonnes habitudes, courses et achats utiles (si, si!) en ville et moi vous me connaissez, je vais adorer !  Allez courage la journée sera vite terminée 🙂

Permalien Commentaires fermés sur Vivement le week-end :-)

St Valentin

14 février 2011 at 17:07 (Uncategorized)

Bonne fête aux apiculteurs !  

Et viva la liberta   ;-D

Permalien Commentaires fermés sur St Valentin

Sérénité

7 février 2011 at 10:14 (Uncategorized)

Un p’tit tour par ici, en passant. Un samedi de reprise de bonnes habitudes, shopping et parlotes avec mon grand schtroumpf et c’était bien gai. Et puis le voyage à Paris enfin réservé, oh yeahh ! Un dimanche à la con, j’ai adoré. Profiter de mon gamin, encore un peu. Et il reste ici, grippe du paternel oblige, d’autant plus qu’il est en congé forcé cette semaine parce que son patron est parti en vacances. Un début de semaine soleil et grand ciel bleu, on revit ! Et du coup voilà mon zèbre parti ce matin à la mer avec un copain, jusqu’à mercredi. Ca va lui faire un bien fou de décompresser un peu, parce que hein l’a beau crâner et se réjouir le zouave, il est quand même un peu inquiet de sa nouvelle vie qui débute tout bientôt. Et au plus il balise, moi au plus je suis sereine, à me réjouir même de toutes ces listes d’achats à épuiser, de toutes ces petites choses achetées, de faire qu’il soit le mieux et le plus heureux possible dans son nouveau nid.

Un tournant arrive, à prendre tout en douceur. Avant la grande ligne droite, des chemins qui ne jamais s’éloigneront, de mes enfants, si proches et tant aimés. De ma nouvelle vie, aussi.

Permalien Commentaires fermés sur Sérénité

1 février 2011 at 23:07 (Uncategorized)

Alors les gens, je me pose un moment et m’en viens donc par ici, histoire de causer un peu  🙂

Du chouette repas, entourée de ma tribu. Manquait juste la schtroumpfette de Thomas, coincée dans une réunion de profs, dommage. La soirée s’est écoulée tout en douceur, que du bonheur. Par contre mon Thomas n’a pu redescendre en voiture comme c’était prévu, à cause de ces *#**§** de pluies verglaçantes !  En moins de temps qu’il ne faut pour le dire le sol s’était transformé en véritable patinoire, impossible de tenir debout dans cette rue en pente sans glisser immanquablement d’un mètre à chaque pas ! Pffff !! Ah c’était bien rigolo de regarder cette voisine descendre la rue à toute allure, comme en skis sans les skis, trainée par le chien qu’elle tenait en laisse. Mais ça nous a vite fait comprendre que mon gamin allait devoir faire les 5 km à pied, par les raccourcis non éclairés pour pouvoir atteindre à temps l’arrêt de bus et s’en aller à temps car il doit faire la nuit. Je ne vous dis même pas comment j’ai balisé durant l’attente de ses nouvelles 🙂  Et lui, trouvait marrant qu’en arrivant même son parapluie soit recouvert de verglas, autant que les chemins empruntés. Marre de l’hiver moi je vous le dis !

Ensuite, seule la schtroumpfette de mon Jimmy devait encore rentrer, à pied vu qu’elle habite à 200 mètres d’ici. On n’a pu que la soutenir moralement, en la regardant s’éloigner en tentant de tenir debout… Là il ne reste plus qu’à attendre des nouvelles de mon grand quand il sera arrivé à Liège, et de sa compagne quand elle sera rentrée de sa réunion. Et les tuyaux du ventre finiront enfin de s’emmêler 🙂

Et à part ça? Ben les gens j’ai été drôlement choyée ! J’ai reçu le pass pour les Francos, et le remboursement de mon voyage + nuit d’hôtel à Paris (heu oui oui j’irai vite le réserver..) ! Aussi un gentil clin d’oeil en forme d’une magnifique statuette en résine de la fée Clochette, et une généreuse enveloppe qui se transformera à coup sûr en vêtements. Sans oublier évidemment la Nespresso reçue en avance. Oh yeahhh  🙂

Allez, une année de plus au compteur. Et pas moins dingo qu’hier, ni que demain, foi de moi 🙂 Et aucune bonne résolution, sinon de redevenir accro au chocolat.

Permalien Commentaires fermés sur

Joie, yeux, âne, nid, verre, cerf*

1 février 2011 at 10:17 (Uncategorized)

Bon alors oui, j’ai 48 ans aujourd’hui. Et si vous saviez comme ça ne me pèse pas, comme moi vous souririez 🙂

Pas question de faire le point, rassurez-vous je ne vais pas encore râbacher qu’une autre boucle est bouclée. Mais si vous saviez comme je suis contente de ne plus être il y a 1 an, oh oui vous souririez.

Des nouvelles de ma petite vie.. et bien tout va ! Au travail le contre-coup de l’émotion est passé et la panique aussi, même si ces jours-çi le petit S. a tendance à faire de la fièvre (et vive les suppo), même si le monito de la petite puce a tendance à réagir plus que d’habitude (et vive la sonnerie de fou qui l’éveille à chaque fois). Si vous saviez comme je suis redevenue sereine..bah vous seriez comme mes petits potes, soulagés 🙂

Le voisin dingo a semble-t-il décidé de se tenir à carreau et ne passe plus son temps à se planquer dans son jardin, hourra et merci le pêtage de câble de mon Jimmy, si vous saviez là c’est moi qui suis soulagée !

Ce soir un chouette repas tout en douceur, avec mes proches auprès de moi, et la je m’en réjouis.. si vous saviez !

*plagiat même pas honteux d’extrait d’un message viking et rigolo ce matin sur fb 🙂

Permalien Commentaires fermés sur Joie, yeux, âne, nid, verre, cerf*