Transparente

26 octobre 2009 at 14:11 (Uncategorized)

Vide, transparente, tu sais comme un bibelot que l’on ne voit même plus, ou une vitre à travers laquelle on regarde ailleurs. Dépossédée. De ma vie. Voilà comment je me sens. Etrangère dans ma propre maison, juste la bonniche, pas le choix si tu ne veux pas vivre dans une porcherie. Passer derrière ceux qui manquent de respect et pensent que tout leur est dû, sans aucun merci évidemment, toi tu n’existes pas t’as pas encore compris? On ne te parle que quand il faut bien. Ton gamin? Idem, à part que lui on ne lui parle même pas. Hourra. La vie est belle les oiseaux chantent bah comme ça y’en a au moins qui sont heureux 🙂
Ce matin, pour couronner le tout reprise du boulot. Je ne vous ai pas raconté mais depuis le début du mois, j’ai déjà perdu 20 journées de garde, à cause d’une gamine qui s’etait chopée une bactérie (rare, la bactérie hein, mais évidemment c’est une gosse que je garde qui la chope, sinon c’est pas marrant), bactérie soi-disant pas contagieuse, mais devinez quoi, elle l’a refilé à sa mère, sa soeur, et pratiquement tous les petits que je garde. Enfin tous, sauf évidemment le bébé hurleur -merci Murphy-, lui il a résisté (mes nerfs un peu moins). Bref, la merde quoi. (Purée je ne suis pas perdue j’ai encore de l’humour) Et oui vous l’avez compris, la bestiole donnait la gastro. 2 fois on m’a ramené la gamine en garde, soi-disant guérie, 2 fois j’ai dû demander qu’on la garde le lendemain, et oui que voulez vous changer des diahrrées à longueur de journée c’est pas la panacée. Je sais que c’est mon boulot mais là hein trop c’est trop.
Et vous savez quoi? Là elle revient ce matin, et oh bonheur elle est « guérie »…… mais dans son sac 1 litre et demi d’eau de riz, parce que tu sais elle n’a plus rien mais la diahrrée n’est pas terminée, puis elle a encore vomi hier mais à part ça tout va bien……
Comme c’est sympa, même dans mon boulot on se fout de moi……

P’tain de dieu je n’ai qu’une envie me barrer. Partir à la recherche de moi-même. Puis tant qu’à faire, au moins me retrouver 🙂
Me barrer.
Au bout du monde tiens, ça serait bien.

Publicités

Permalien Laisser un commentaire

Médiacité

23 octobre 2009 at 14:09 (Uncategorized)

Hier soir, balade avec lhomamoi à la médiacité de Liège.
A part deux ou trois enseignes, des boutiques qui sont toutes au centre ville bien plus chaleureux, ou dans la galerie commerciale Belle-Ile, selon moi bien plus accueillante. Un look discutable froid et impersonnel, enfin c’est mon avis et chacun ses gouts hein les gens, un parking payant pour couronner le tout.
Bof, quoi.
Après la gare, nous v’la beaux tiens les liégeois.

Permalien Laisser un commentaire

Petit bonheur

22 octobre 2009 at 13:04 (Uncategorized)

Et donc, Indo à Forest National…

  ….et Nicola est toujours aussi mignon 🙂

 Affiches « Putain de groupe », en réponse au « Putain de public, merci!!! » habituel lancé par Nicola

 Les 5 écrans géants qui englobaient la moitié de la fosse. Génialement impressionnant.

Bref, un super concert et une ambiance du tonnerre, comme à chaque fois. Fi du nouvel album auquel je n’accorche décidément pas du tout, fi de la sono merdique habituelle à Forest, fi du retard dû aux embouteillages qui nous ont valu de louper la première partie et d’arriver juste avant le début du concert, fi des potes qui voulaient rester dans les gradins, je me suis faufilée au tout devant de la scène, juste 2 personnes devant moi, coté Boris pour les initiés (à droite donc). Seule donc, au milieu de fans inconnus mais bien sympas. Parenthèse bienvenue de 2 heures 40 de bonheur…..

*photos piquées sur facebook, moi je n’ai pas d’appareil…..

Permalien Laisser un commentaire

Et pourtant

21 octobre 2009 at 13:04 (Uncategorized)

Je n’ai pas de courage. Au décès de ma grand mère, tout le monde m’a dit « courage » et je répondais oui, mais il semble que je préfère la lâcheté 🙂
C’est bien plus facile ainsi, question de survie. 2 semaines déjà, 2 semaines que j’attends, comme une idiote -ou une lâche-. Un signe, quelque chose. C’est comme ça que je tiens le coup, elle y croyait à tout ça, puis elle ne peut pas me laisser ainsi ça c’est sûr, alors j’attends.
Et pourtant je vis, presque normalement. J’accuse le coup physiquement, j’ai mal partout, je suis fatiguée comme jamais et tant mieux je dors bien et sans cauchemars cette fois. Mais je ris, je grignote toute la journée -sans reprendre du poids qué bonheur-, je supporte même le bébé hurleur qui me casse les oreilles à longueur de journées de garde c’est vous dire.
Je vais aussi ce soir voir Indochine à Forest National, personne n’a voulu me racheter ma place et la bande d’indofans se réjouit et me gonfle tellement « t’es folle ou quoi faut que tu viennes tu ne vas pas manquer ça! » que voilà, j’y vais. Ca me fera une petite parenthèse qui j’espère me permettra de vivre quelques heures comme si rien ne s’était passé, puisque la petite bande pense juste que je ne voulais pas venir parce que je n’aime pas le dernier album du groupe, et ne sait rien du décès.
J’espère juste que là-haut, elle ne m’en voudra pas.
Bref, rien de nouveau sous mes étoiles, je vais juste continuer ma route en essayant d’accepter que le chemin vers mes vieilles pierres m’est maintenant interdit d’accès.
Bonne journée les gens, demain je vous raconterai le concert !

Permalien Laisser un commentaire

Quand rien ne veut aller…

17 octobre 2009 at 13:03 (Uncategorized)

………ben ça ne sert à rien de pousser à ce qu’il paraît. Mouais.

Parce que, le jour du décès de ma grand-mère, mon Jimmy avait eu un accident de travail. Résultat des courses : une grosse entorse au pied,
Parce que le *#**µ*** de chirurgien aux urgences, après 3 heures d’attente avait refusé de le plâtrer, pied trop gonflé et risque de phlébite il paraît,
Parce qu’il était rentré chez son père sans même une ordonnance d’anti-douleurs ni de prescription de location de béquilles (qu’il a dû attendre 2 jours, son retour ici, que j’aille lui en chercher),
Parce que son *#**µ** de patron n’a rien fait, rempli aucun papier de déclaration d’accident, et comme on ne le savait pas, ben là délai dépassé, c’est loupé….
Parce que le chirurgien orthopédiste qui l’a vu hier, après 1O jours de simple bandage au pied et de douleur non diminuée a décidé d’enfin lui plâtrer le pied,
Parce que le patron prévenu de la prolongation du certificat a décidé de râler, et menace du coup de ne pas l’engager comme c’était prévu vu que son contrat de stagiaire en entreprise est terminé,
Parce que mon gamin a mal, et va mal tant il est déçu de ne pas être mieux considéré,
Parce que décidément les patrons sont vraiment tous des cons, et que merdalafin j’aimerais tant lui rentrer dedans et tant qu’on y est lui faire bouffer un sac entier de pellets,
Parce qu’évidemment mon Jimmy m’interdit même de lui téléphoner rien que pour lui demander le nom de sa caisse d’assurance, pour sûr le gamin me connait,

Purée les gens je vais craquer, nomdidiou ruer dans les brancards une bonne fois m’aiderait vachement ça je le sais, autant que ça aiderait mon gamin tiens !
Vous croyez que je vais tenir combien de temps avant d’exploser?

Permalien Laisser un commentaire

Dans le bordel ambiant

16 octobre 2009 at 13:02 (Uncategorized)

Lu ce matin sur un blog que j’adore :
 « Et si personne n’est d’accord avec moi, c’est pas grave, ça me dérange pas d’avoir raison tout seul. »

Tiens, comme ça me ressemble.
Puis ça a au moins eu le mérite de me faire sourire, et c’est pas du luxe moi j’vous le dis.

Permalien Laisser un commentaire

Vagabond

14 octobre 2009 at 13:01 (Uncategorized)

Wai wai wai, m’sieur Renaud, qu’a été mon idole pendant au moins 25 ans sort un nouvel album.
Le chantiste nous promettait à l’époque sur son forum qu’il sortirait en aout 2008… Avant de disparaitre purement et simplement avec sa belle dans les forêts de Meudon. C’était pas pour se refaire une voix ni réapprendre à chanter juste, apparement  😦
Ben les gens, 2 ans de peaufinage pour sortir ça…….. Comme me disait une dame aux francos de Spa y’a 2 ans et qui le voyait chanter pour la 1ère fois, « Je suis tellement, tellement triste pour lui….. »
Et bien, moi aussi.
« Vagabond », en écoute sur http://www.renaud-lesite.fr/

Edit : Et d’abord non, j’suis pas méchante. Je suis triste je vous ai dit. Puis déçue.

Permalien Laisser un commentaire

………..

9 octobre 2009 at 13:00 (Uncategorized)

Pour écrire, il fallait d’abord que je m’apaise. Au moins un peu. Que je me recentre, me retrouve, ou plutôt retrouve mes esprits. Puis pas moyen que ça arrive, donc je viens ici, peut être que me relire me forcera a entrer dans cette p’tin de réalité, et à pieds joints.
Je ne sais toujours pas comment je me sens, souvent je pleure, ou plutôt les sanglots explosent, d’une violence qui m’étonne à chaque fois. Parfois ça va, pendant un moment, je fais comme si tout allait bien, comme si rien n’était arrivé, en espérant de toutes mes forces que ça soit vrai. Je m’occupe, je retourne toute la maison, pour me vider la tête. Je me regarde vivre, comme si je n’étais pas moi. Puis, comme tant de fois par jour -sans même le chercher, automatiquement-, une pensée, ou une de ses expressions farfelues me revient à l’esprit. Ou, comme hier soir quand machinalement je dis sans y penser « quand j’étais petite, tu sais, ma grand-mère faisait…… » puis vlan, la réalité, en pleine figure. Parce qu’en le disant j’avais à nouveau « oublié », pour quelques courts instants.
Qu’elle nous a quitté avant hier, comme ça, sans prévenir et sans souffrir, au milieu du réfèctoire du home, juste après avoir mangé son repas de midi.
Et que nom de dieu je ne peux pas le réaliser, et en tout cas pas l’accepter. Que depuis mercredi je veux, comme une gamine capricieuse, me réveiller demain et que tout soit comme avant, que tout ça soit faux, juste une sale blague.
Demain.
Demain à 14 heures je devais aller la voir au home, et comme prévu lui apporter un gsm pour pouvoir enfin lui téléphoner à chaque fois que je le voudrais.
Pour demain, je voulais faire plein de photos de la maison et les lui montrer sur mon pc portable, et je souriais rien que de penser aux réflexions qu’elle me ferait quand à ce drôle d’engin, dont elle ne connaissait même pas l’existence.
Et lui apporter des fleurs, puisqu’elle les aimait tant.
Mais pas une gerbe de fleurs, merde.
Demain, on l’enterrera. Et je suis définitivement orpheline.

Permalien Laisser un commentaire

N’achetez jamais de chaudière à pellets

6 octobre 2009 at 13:00 (Uncategorized)

Alors bon, je ne vous en ai pas parlé mais depuis début aout (depuis que j’habite le nouveau nid), notre super chaudière à pellets tombe constamment en panne. Cela va de 3 ou 4 fois où elle se met en sécurité par semaine (mais redémarre quand on lui demande, donc jusque là tout allait bien), à des pannes bien plus conséquentes, style le bras qui aspire les pellets bouché, donc à remplacer. Parfois aussi on a de l’eau chaude mais pas de chauffage et les techniciens ne savent pas expliquer pourquoi.. Un autre jour ils viennent changer tout le tableau électronique, soi disant cela règlera toutes les pannes inexpliquées… Une autre fois, et vu que malgré le changement du tableau plus rien ne marche, ils décident que toutes les pannes sont dues au mauvais tirage de la cheminée et donc débarquent sans prévenir -ni me laisser le temps de virer les étagères dans le garage, merci les gars pour la poussière- afin de disquer la cheminée et de la tuber, bref tout et n’importe quoi, ils cherchent à réparer les pannes successives en changeant toutes les pièces les unes après les autres et jusqu’hier rien n’allait mieux, on n’avait plus de chauffage depuis vendredi.
Jusqu’hier donc, parce qu’après leur dernière visite tout semblait fonctionner, du chauffage au nid quel bonheur on était tellement étonnés que l’on allait vérifier à tout bout de champ si les radiateurs ne s’étaient pas arrêtés de chauffer !
Et ce matin, les voilà qui débarquent à nouveau, histoire d’installer un thermostat d’ambiance, plus facile pour nous à ce qu’ils disaient….
Ben les gens, pour aller, le chauffage il va !
« température demandée : 21,5″ …………… »température ambiante : 23 » et ça n’arrête plus de grimper, cherchez l’erreur, les radiateurs sont bouillants et rien ne les arrête, la chaudière turbine comme ça ne lui est jamais arrivé !
J’ai -encore une fois- téléphoné, et là surprise, ils ne comprennent pas ce qui se passe, et me conseillent de fermer mes radiateurs si il fait trop chaud, puis les rallumer quand on aura trop froid puisque ni les vannes thermostatiques, ni le thermostat ne fonctionnent correctement…..
Et ils reviendront voir ça demain.
Gn.

Permalien Laisser un commentaire

Mother’s Love

6 octobre 2009 at 12:59 (Uncategorized)

24 ans. Il y a 24 ans, j’ai failli le perdre alors qu’il allait montrer le bout de son petit nez. Un coeur qui s’arrête juste avant de naître, une césarienne en urgence puis sa petite frimousse soutenue au dessus de moi quand j’ai ouvert les yeux, juste pour que je comprenne que oui, on l’avait récupéré pendant que j’étais anesthésiée.
24 ans aujourd’hui que mon grand fait partie entière de ma vie.
Maintenant il ne vit plus ici, en couple comme on dit. C’est encore tout neuf, à peine un mois, et je me sens toujours aussi vide, vous savez comme les premières heures après qu’il soit né.
Il me téléphone, juste pour me dire qu’il est content parce qu’il a acheté un miroir qui va très bien sur sa cheminée. Ou pour pester parce qu’il y a une fuite dans la douche mais qu’importe, il m’intègre à sa nouvelle vie, et ça, ça suffit à me consoler….

Permalien Laisser un commentaire

Bougies, pleine lune et escaliers

5 octobre 2009 at 12:58 (Uncategorized)

Samedi, après le concert de lhomamoi en après midi là-bas dans le sud du pays, on avait décidé de faire balade de la nocturne des coteaux de la citadelle à Liège. Ciel de pleine lune et 20.000 bougies déposées le long de tous les trajets proposés, un monde dingue mais bon enfant, nous voilà en route ! On a évité de monter les 357 marches de la montagne de bueren (pas fous!), et le circuit choisi, les nombreuses marches pour accéder au sentier des moutons n’était pas des plus faciles à grimper mais on s’en est drôlement bien tirés. Le bois des carmélites s’était transformé en forêt des rêves avec une multitudes de ballons blancs illuminés se balançant doucement dans le vent. Ensuite arrivés dans la rue hors chateau, on a bien fait de pousser la curiosité jusqu’à pénétrer dans ces porches servant d’entrées aux impasses impossibles à soupçonner. Merveilleuses impasses fleuries et aux jardins magnifiques ! J’en avais entendu parler mais n’avais jamais été m’y promener, c’était l’occasion, surtout de faire découvrir un Liège différent à lhomamoi qui vous vous en doutez a adoré. Il faisait beau en plus, alors quoi d’autre demander? Bah un feu d’artifice, moi je n’aime pas trop ça mais bon on y est alors pourquoi pas !

Une bien belle soirée, main dans la main….

Permalien Laisser un commentaire