Dis toi là-haut, l’été c’est pour bientôt?

30 mai 2006 at 14:59 (Uncategorized)

Publicités

Permalien Laisser un commentaire

Et des centaines de coquelicots le long de la voie ferrée

27 mai 2006 at 14:58 (Uncategorized)

Avant hier, jour de congé

Le manque de Toi me nouait le coeur.

Voyage en train improvisé

Besoin de te voir, juste quelques heures.

Permalien Laisser un commentaire

Régime? lundi, promis :-)

24 mai 2006 at 14:55 (Uncategorized)

-Tiens soeurette j’ai pensé à toi il faut que tu goûtes ça tu m’en diras des nouvelles…avec un senséo je te raconte même pas comment tu vas adorer !

-Sadique, et mon régime t’en fais quoi?

-Régime ? V’la aut’chose t’es pas bien ou quoi ! Goûte moi ça je te dis…puis d’ailleurs où as tu été chercher que le chocolat faisait grossir, regarde donc ma ligne d’enfer !

-Hum. T’as raison il est drôlement bon ce choc-capuccino. (Et aussi le praliné) oups on papote on papote, on refait le monde version rigolote et voilà-t-y-pas que les emballages sont déjà vides ?!! Aarggh mes bonnes résolutions envolées ! J’te déteste. Si.   🙂

Et non content de me gaver de la sorte, pour le repas d’hier le ptit frère cruel adoré avait une envie furieuse de ces « délicieuses-pizzas-les-meilleures-du-monde » du resto italien du coin. M’en avait même parlé mis l’eau à la bouche dès le jour avant, pour être certain que j’accepte. Grumph. Purée c’est vrai qu’elle était bonne. Gigantesque, aussi…

Ce soir il rentrera tard. Aura mangé en travaillant. Mais il apportera le dessert…

Pauvre de moi

🙂

Permalien Laisser un commentaire

Plus rien

23 mai 2006 at 14:53 (Uncategorized)

Peut-être pas plus rien, mais du moins plus grand chose à raconter. Manque d’envie, surtout. Pas envie de lasser à toujours répéter mes semaines qui s’étirent, immuables entre la garde des petits potes, la garde alternée de mes enfants, les week-ends avec eux, ou bien ceux où ils sont chez leur père et où je rejoins mon Amour. Des concerts – ou pas-, des petits bouts de temps volés -déjà pris- en attendant de pouvoir vivre ensemble…. Mais l’attente s’étire. Et l’on n’y peut rien. Donc parfois, devant la page blanche de mes histoires banales je préfère couper le pc plutôt que venir vous saôuler à radoter  🙂

Mais là, un p’tit rayon de soleil éclaire la semaine terne sans mes enfants ni mon amour. Oui, cette semaine j’héberge mon frérot pour cause de transformations de sa maison non terminées. Un bonheur. Soirée complice à parler de tout de rien ou de souvenirs de notre enfance, fraternité soudée à jamais par la mère démissionnaire. Soirée qui s’étire et se prolonge, fous rires ou confidences, cafés et chocolat on va dormir bientôt, promis…puis on reste on reste… et purée c’que ça fait du bien au moral. Lever très très matinal oui les gens, (je n’ai pas pour habitude de tomber du lit à 5 heures..), café et papotage encore, jusqu’à son départ au travail. Ce soir on ira au lit tôt… On se le promet, mais tout heureux de se retrouver comme les mômes qu’on était, on sait que ce soir à nouveau on fera chambard jusqu’à bien tard  😉

Bouffée d’enfance retrouvée.

Et ce petit bonheur j’avais envie de le partager

Permalien Laisser un commentaire

Bonne fête aux mamans

13 mai 2006 at 14:52 (Uncategorized)

Etre maman est le plus beau rôle du monde. Les fêtes imposées et moi, c’est pas trop ça, vous le savez si vous me lisez parfois. Mais si vous avez le bonheur d’avoir une maman, please allez l’embrasser, lui dire combien vous l’aimez. Pas utile de vous fendre d’un achat coûteux chez un fleuriste ou d’un cadeau énorme pour sacrifier à la mode d’une fête simplement commerciale, alors qu’un simple geste d’amour suffit. L’amour maternel est un fil continu. Sa reconnaissance est (doit être) une fête constante, et pas seulement un jour par an. Please pensez-y, vous qui avez le bonheur de pouvoir le faire….

Oulà j’ai fait fort, ça ressemble à un cours de morale vous ne trouvez pas?  🙂

Désolée, c’est juste que j’ai un p’tit coup de blues de parler d’une chose que je ne connais pas. Fêter ma maman. Que voulez-vous, devant la mienne on n’arrive pas avec un joli bouquet de fleurs ! Quoi que, des myosotis peut-être ? (ne m’oublie pas…).  Ok ok, humour nul j’admets   🙂

Mais bon. Quand on n’a jamais connu l’amour maternel, on ne peut remercier pour ce que l’on n’a jamais reçu. On peut juste essayer d’oublier. On peut vivre et sourire, et ne plus s’appitoyer sur son propre sort. Juste se convaincre que parfois des femmes ne sont tout simplement pas faites pour être mères. Et que dommage, on n’a pas eu de bol. On peut juste regretter l’amour qui a manqué, comme un trou béant. Mais pas s’apitoyer, ne voir que le côté positif des choses. Puisque j’ai eu une enfance heureuse, grâce à une merveilleuse grand-mère. Pas de raison de m’apitoyer, non. Car tout ça m’a donné la rage, la force et l’envie de devenir mère, et de donner à mes enfants tout l’amour que je n’ai jamais pu recevoir.

Et tout l’amour dont m’entourent mes enfants a comblé le trou béant.

Ne pensez surtout pas que ce post a pour but de faire pleurer dans les chaumières, que nenni  🙂  Je voulais juste rendre hommage à toutes les mamans, et vous dire d’aimer très fort la votre.

Et rendre hommage à ma grand-mère adorée.

Ma grand-mère a quelque chose, que les autres femmes n’ont pas
Ma grand-mère est une rose, d’un rose qui n’existe pas
Du moins à ma connaissance, je ne vois pas,
S’immiscer l’ombre d’une chance ici-bas.

Mes plus lointains souvenirs, remontent jusque dans ses bras
Je n’ai jamais vraiment compris pourquoi elle seule était comme ça.

Lorsqu’elle me parle du passé, je vois son regard s’éclairer
Elle ne parle que des bons moments, fait main basse sur les mauvais
C’est malheureux mais quand j’y pense, je ne peux pas,
Imaginer un jour ma vie, sans qu’elle soit là.

Mes plus lointains souvenirs, remontent jusque dans ses bras
Je n’ai jamais vraiment compris pourquoi elle seule était comme ça.

(« Ma grand-mère » – Mickey 3D)

Permalien Laisser un commentaire

Triste et dégoutée. Une fois de plus

12 mai 2006 at 14:51 (Uncategorized)

Des fois un gamin de 16 ans en tue un autre en le poignardant. Juste pour lui voler son lecteur Mp3.

Des fois un détraqué viole puis noie un petit gars de 4 ans et demi. Juste pour assouvir ses désirs de malade.

Des fois un jeune homme étouffe une petite fille de 5 ans. Juste par vengeance envers sa maman.

Et des fois, comme hier, un skinhead de 18 ans blesse grièvement d’un coup de fusil de chasse une dame entrain de lire tranquillement, assise sur un banc public. Juste parce qu’elle est turque, et voilée. Puis il abat une nounou entrain de se promener avec la fillette de 2 ans qu’elle avait en garde, les tuant toutes les 2. Juste parce qu’elle est africaine. Selon ses écrits, pour « faire un carton, tuer le plus d’étrangers possibles ». Pur racisme.

Décidément, jamais je ne comprendrai la folie des hommes.

Permalien Laisser un commentaire

Du bonheur. A garder.

11 mai 2006 at 14:48 (Uncategorized)

Ce matin dans un vieux magazine retrouvé au fond d’une armoire, (nettoyage de printemps en retard  oblige..) dans ce magazine donc, un reportage sur l’île de Santorin. Je t’ai dit « Quelle chance ont ces gens-là. Ils vivent au paradis ». Jolies maisons, mer, soleil et grand ciel bleu. Un rêve, mon rêve. Les îles grecques…

Mais ouvre donc les yeux triple idiote, regarde simplement autour de toi braillait le nabot assis sur mon épaule….

Et j’ai vu. Le ciel d’un bleu uniforme, un soleil éclatant, mon petit hameau merveilleux, ma maisonette toute fleurie. Et ma mer dans tes yeux bleus.

Inutile d’aller aussi loin. Moi aussi je vis dans un paradis.

Permalien Laisser un commentaire

2 petits anges

8 mai 2006 at 14:44 (Uncategorized)

Mathias, 4 ans et demi. Disparu samedi soir, retrouvé sans vie hier. Le pauvre petit bonhomme a été violé avant d’être noyé.

Madison, 5 ans. Disparue durant la nuit de vendredi à samedi, retrouvée ce matin morte au domicile de l’ex-compagnon de sa maman.

No comment. Juste tristesse et dégout

Permalien Laisser un commentaire

J’aime j’aime la vie

8 mai 2006 at 14:42 (Uncategorized)

Je refais enfin surface (allez… avouez que vous êtes ravis..)    🙂

4 jours de concerts. Didiou. Je suis trop vieille pour ces conneries, comme dirait Dany Glover (l’arme fatale, vous suivez ou bien..?)

4 jours de concerts, si. J’vous récapitule.  Mercredi, celui d’Indochine à Liège en compagnie des amis-indofans habituels, d’un Ced transformé en photographe pro, et de mon Amour. Que du bonheur, malgré une sono un peu très pourrie et un public nettement plus endormi que d’habitude. Bref moi je m’en fous j’ai passé un super moment. Indo en live pendant +de 2 heures et tout contre mon homme, si ça ce n’est pas du bonheur… 

Et jeudi, youpla je remets ça ! 4 heures de sommeil à peine, la voix comme celle d’un canard qui aurait avalé une fourchette, (très) longue et dure journée avec les petits potes, mais j’y retourne ! Accompagnée des mêmes amis, et cette fois de mon grand schtroumpf. La sono était drôlement meilleure, et le public (enfin!) déchaîné. Un « vrai » concert indochinois. Vivement décembre qu’on remette ça…

Vendredi c’était le tour d’Alain Souchon. Dès la fin de ma journée de travail (aussi longue que la précédente..), en route direction Forest National en compagnie de mon Amour. J’ai dormi encore moins que la nuit d’avant, ma voix n’est pas revenue, je me paye une laryngite en sus, mais qu’importe ! Je dormirai demain….

Ah les gens…. Là aussi, 2 heures de pur bonheur ! Après une petite moitié de concert sagement assis dans les tribunes, nous avons pu venir au tout devant de la scène. Un concert comme je les aime, l’ambiance irremplaçable de la fosse. Devant, tout devant…. Chanteur sympathique et souriant, parfois tendre parfois révolté. Monsieur Souchon est un grand homme, et ça c’est moi qui vous le dis…

Samedi concert de mon (grand) homme dans le brabant wallon. Départ début d’après midi, et je suis toujours patraque. Cette fois le canard a mangé des barbelés. Mais des amis, une ambiance sympa, un chouette concert et tout plein d’amour c’est comme le R**bull, ça donne des ailes ! (aux canards malades..) 

Et hier? Heu non, hier pas de concert. Flânerie au calme et en amoureux au grand marché aux puces d’Arlon. Petits trésors achetés, beau soleil et sourires, resto italien et tendresse, bonheur et grand amour.

J’aime la vie… 

Permalien Laisser un commentaire

Info rigolote

2 mai 2006 at 14:41 (Uncategorized)

Ou quand un Stones se prend pour un (Bono)bo  :

« Le guitariste des Rolling Stones Keith Richards (62 ans) a quitté l’hôpital de Nouvelle-Zélande où il a passé cinq jours après être tombé d’un cocotier pendant ses vacances dans une île privée de l’archipel des Fidji. Il ne souffre que de légère commotion et avait été hospitalisé par précaution. »  (Source : Le Soir)

🙂

Permalien Laisser un commentaire

J’aimerais bien..

2 mai 2006 at 14:40 (Uncategorized)

…Etre un oiseau. Pour pouvoir cracher de plus haut….

Non je rigole, ça c’est dans une chanson  🙂

Sérieux, j’aimerais en ce moment être un oiseau. Au féminin bien sûr. Pouvoir couver et m’occuper de mes jeunes. Les protéger et les garder à portée de moi. Tout ça sans devoir quitter le nid douillet. Qué bonheur les gens  😉

Bref, je ne suis pas un oiseau (sinon ça se saurait), et me voilà bien obligée de quitter mon lit -à défaut de nid-. De toute façon il parait que mes zouaves sont indépendants et n’ont plus besoin de moi. Enfin si, mais purée ils le cachent vachement bien…

Bref je me sens juste un peu inutile. Une furieuse envie d’hiberner. Comment ça on n’hiberne pas au printemps?

C’est le mois de mai ? Vous êtes sûrs? Samedi il neigeait dans les ardennes. Un tapis blanc recouvrait les tulipes et les primevères, il paraît. J’ai dû zapper quelque chose, déconnecter quelque part… Le mois de mai vous dites ?

Ok ok je vous crois. Le 2 mai. Info assimilée. Demain le 3, puis le 4. Ah oui, les concerts d’Indochine.

Et vendredi celui de Souchon. Et samedi un autre de mon Amour.

Et moi je n’ai qu’une envie : dormir.

Hiberner je vous disais…

😉

Permalien Laisser un commentaire

Long week-end

1 mai 2006 at 14:38 (Uncategorized)

Mais week-end « sans ». Vide. Samedi shopping en ville, puis soirée télé. Vide elle aussi. Dubosc fait son show. Dans tous les sens du terme. Trop, quoi. Attaque prématurée et sournoise de Morphée, et longue nuit de sommeil. Même pas réparatrice…

Dimanche lui aussi en demi teinte. Entre l’envie de me bouger, et l’envie furieuse d’hiberner. Grasse matinée et météo automnale, soleil glacial. Je décide tout de même d’aller faire un tour aux « Anthinoises ». Village et musique celtique au programme, mais retour au bercail bien avant l’heure des concerts. Manque d’envie, saturation. La crêpe-glace-banane-chocolat chaud-chantilly du glacier du coin est drôlement bienvenue.. Soirée seule, puisque mes zouaves sont de sortie. Et soirée télé-Fogiel très courte because nouvelle attaque en traître de Morphée.

Et ce matin lever tardif, après une nuit entrecoupée de rêves biscornus et de périodes d’insomnies. Après-midi cinéma en famille, « Camping » histoire de rigoler un peu, secouer le cocotier qui en avait drôlement besoin. Encore Dubosc, ben oui.

Mais Lanvin, aussi…

🙂

Permalien Laisser un commentaire