Coeur de mercure

27 avril 2006 at 14:37 (Uncategorized)

Quelles que soient mes peurs ou mes fuites tu es au bout de chaque chemin que j’emprunte, la main tendue

Et du bout des doigts, tu réunis les milliers de billes éparpillées de mon coeur de mercure, éclaté.

Puis d’un sourire magique, tu amalgames le tout avec ma poudre d’escampette et en fais un ciment éternel.

Je t’Aime

Publicités

Permalien Laisser un commentaire