Week-end vide et froid

28 novembre 2005 at 11:30 (Uncategorized)

Comment dire? week-end bizarre. Dans ma bulle, et bien plus que je ne le voulais, vu l’abondance des chutes de neige qui ont transformé mon petit hameau en île inaccessible  🙂

Débutons par le début comme dirait l’autre héhé. Vendredi soir mes gamins étaient de sortie. La neige -arrivée en force après leur départ- les ayant empêché de revenir à la maison, ils ont du dormir, l’un chez sa schtroumpfette et l’autre chez un copain. Résultat : seule, une fois de plus. Bah, mon moral étant plus que sous le niveau de mes chaussettes, on va dire qu’il valait mieux…

Samedi, annulation forcée des courses en ville avec S., la neige ayant décidé de nous pourrir la vie durant toute la journée. Mes enfants, toujours dans l’impossibilité d’atteindre l’île cernée de neige, ont dû squatter à nouveau chez leurs hôtes. Seule et encore seule. Mais le moral étant remonté en flêche, tout allait bien pour moi merci m’sieurs dames.. 

Téléphone et sms-tendresse avec mon amour au loin dans son igloo lui aussi, cocooning et bougies parfumées si si la vie est belle tout de même. Mais pfff, qu’est-ce qu’il me manque… L’absence, blanche et glaciale comme cette saleté de neige, me noue le ventre.

Dimanche hourra, les chutes de flocons s’étant calmées et le service de déneigement ayant -enfin- daigné faire son boulot, mes gamins ont pu revenir début d’après-midi. Il était temps, j’allais devenir gaga moi, à causer toute seule  🙂

Fin de journée, mon Tom (un peu fou je vous le concède) est reparti chez son amoureuse à pied. Hum.. 6 km dans la neige et le froid, aah c’est bô l’amour!  Heu..pour tout vous dire, je pense qu’il a préféré tenter le trajet à pied plutôt qu’avec moi comme taxi, sur mon scooter qui refuse toujours de rester à la verticale sur le tapis blanc…  😉

Bien évidemment, la neige ayant décidé d’en remettre une couche (admirez le jeu de mots, pour un lundi tôt le matin je m’épate héhé), il lui fut impossible de revenir le soir. Pas de volontaire-suicidaire pour le ramener en voiture, d’où nouveau squattage chez sa copine. Remarquez, pas pour lui déplaire à mon avis…

Fin de soirée seule, mon Jim au lit très tôt pour cause de grosse fiesta le jour d’avant. Soirée-télé encore. Et toujours ce manque de Lui qui me glace…

A l’heure où je vous raconte mes histoires (dont vous n’avez rien à faire si si je le sais, mais bon puisque vous êtes là, restez donc jusqu’au bout..), tout va bien. Le premier petit pote est venu dès 6h45 en voiture-traîneau et multi-glissades-presque controlées. Et le papa conducteur (qui en tremblait encore en arrivant) a pris comme d’habitude mon Jim en charge jusque l’arrêt de bus. Là, Tom l’attendait pour récupérer ses cours et pouvoir partir pour Liège.  Renseignements pris, mes gamins sont arrivés à bon port (ouf!), l’un au boulot et l’autre à l’école. Et moi je souffle enfin.

La journée peut commencer…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s