23 février 2015 at 13:23 (Uncategorized)

 Alors, où en étais-je?  Je disais quoi, encore ? Que le printemps allait bientôt arriver.

Il paraît qu’une hirondelle fait le printemps. Ou que marcher dans une crotte porte bonheur.. Ben il m’en faudrait piétiner une brouette pleine on dirait bien 🙂

Dans l’ordre, histoire que vous visualisiez bien le truc,

Vous vous souvenez, j’habite la maison de ma mère. Et depuis que je suis ici on dirait qu’elle me met le mauvais œil (résumé ici )

Bref, depuis lors, le proprio voisin a fait déboucher l’évacuation des eaux envahie par la mousse, la flotte sur sa plateforme s’évacue sans problème, et mon mur de cuisine s’est asséché. Enfin, s’était asséché. Car depuis quelques temps, quand la pluie tombe « en oblique », de l’eau arrive à s’infiltrer par une faille sous le petit rebord de la pierre qui surplombe le muret séparant mon toit plat de celui du voisin. Et donc, à la jonction de mon plafond, j’ai vu apparaître une jolie auréole. Faux plafond en gyproc, et papier peint mouillés, donc. Sans parler de la laine de verre…  GN. Je fais venir un couvreur, qui me dit qu’il faut emballer le muret de zinc, mais que je dois avant ça faire venir un expert de l’assurance. Des semaines pour avoir un rdv avec le gus ! Des semaines, et depuis 2 autres belles fuites et nouvelles auréoles, l’eau s’est aussi frayé un chemin jusqu’au rebord qui entoure la coupole. Et une fissure s’est créée entre 2 plaques de plâtre. La laine de verre me fait savoir qu’elle n’aime pas, mais pas du tout les séances trempage/séchage à répétition.

Finalement l’expert débarque mardi. Et of course, refuse immédiatement le devis concernant l’arrachage du gyproc et de l’isolant, et la pose de nouveaux matériaux. Il prétend que l’isolant, une fois (de plus) asséché, n’aura aucune conséquence. Et qu’une couche de couleur suffira, et pour le mur idem, nouveau papier peint et puis c’est tout. Puis, il m’annonce triomphant qu’il va faire un rapport signalant que le roofing du toit est vétuste et que c’est par là que l’eau transperce, du coup il paraît que l’assurance ne fonctionnera pas, même pour simple peinture et papier peint !

Le courtier d’assurance dit qu’on va attendre son rapport, pour demander une contre-expertise c’est tout ce que l’on peut faire.

Pas du genre à me laisser faire, j’ai contacté le couvreur, qui va attester que le revêtement du toit n’est pas en cause, et qui en plus -gentil l’homme-, me dit qu’il sera présent lors de la contre expertise. Il m’a dit texto  » je vais lui mettre le nez dans le roofing et lui donner un cours particulier, non mais c’est quoi ce truc d’arnaquer une femme seule? » Héhé, j’ai hâte de voir ça 🙂

Mais il a plu cette nuit, pas mal, et avec de fortes rafales de vent…. oué l’eau a retrouvé le chemin vers ma cuisineDSCN0171…..

 

 

 

 

 

 

C’est frais, n’est ce pas? 😦

Re-photos, re-envoi au courtier en lui demandant de secouer l’expert pour que le rapport arrive…. wait and see….

Mais là je commence vraiment à saturer. (autant que la laine de verre)

Et sinon, quoi de neuf à part ça? J’avais dit dans l’ordre, continuons donc.

Jeudi 22h, mon Jimmy seul chez lui entrain de bouquiner au rez de chaussée entend le bruit caractéristique (parce que bien grinçant) du velux de sa chambre qui s’ouvre, il tend l’oreille, hop qq’un saute sur le plancher, puis fait quelques pas. Ni une ni deux, mon zouave prend un grand couteau dans la cuisine et veut monter. Heureusement, à ce moment précis, son pc hurle que des mises à jour sont disponibles. Les « pas » font demi-tour, et le temps que Jim arrive en haut il n’y a plus que le velux grand ouvert. L’intrus avait grimpé sur la plateforme de la maison voisine pour atteindre la chambre, et il est déjà loin. Je frisonne encore rien qu’à penser à ce qui aurait pu arriver à mon gamin (ou au voleur) si il s’était trouvé face à lui avec son couteau. Il me dit qu’après coup il a eu bien peur. Et que cette fenêtre, ouverte sans discontinuer de 2 ou 3 cm depuis qu’il habite là, cette fois elle est fermée à jamais 🙂

Vendredi pour finir la semaine en beauté j’ai eu froid toute la journée, patraque, tête comme un seau. Pas de resto habituel, du coup. Gn.

Samedi, j’ai vaincu non sans mal la grippe qui m’attaquait à coup de tisane au thym, de miel, de vitamines c. Enfin, le tout bien aidé à grands coups de paracétamol. Nanmého, je n’allais pas me laisser faire.. Marshmallow dans mon divan toute la journée, didiou j’aime pas, mais pas du tout ça !

Hier, la forme revenue, merveilleux dimanche de ménagite aigüe….. Puis écroulement dans mon divan. Il faut longtemps pour que les vitamines à dose d’éléphant agissent contre la fatigue? Au lit tôt…… mais éveillée en sursaut à 2h par les méga rafales de vent. Impossible de redormir avant 3h passées, trop peur pour la maison.

Pour la baraque oui ! Et que je vais revendre fissa, si ça continue 🙂

Allez, semaine à oublier.

Et hop, ça en fait une de moins avant le printemps 🙂

 

Publicités