27 janvier 2015 at 13:14 (Uncategorized)

En fin d’année, je décrétais naïvement vouloir que 2015 reste dans cet esprit nunuche de Noël. Tout en tendresse et petits bonheurs, bougies parfumées et cocooning tout doux. Mouais, ben l’année a bien raté son départ hein les gens. Décidément je n’ai pas aimé janvier. Et vivement février.

Tiens, le 5 je m’en irai voir m’sieur Bertignac en concert, c’est la semaine prochaine dis-donc, je ne réalise pas que le prochain mois frappe déjà à la porte.

Ce week-end c’est mon annif, du fond de ma bulle je l’avais presque oublié. Mes enfants veulent aller au resto, moi je refuse carrément. Ils veulent que chacun paye sa part ça me ferait mal tiens, quand mon Jimmy n’a déjà plus de quoi faire de courses d’ici le début du mois… Ou quand pour mon Thomas et sa compagne préparer la venue du bébé est le plus important point de vue finances. Je ferai un repas ici, et on ne discute pas c’est ainsi 🙂

Bref.

Sinon, bah j’avais enfin décidé de bouger samedi, si si. Faire les courses avec mon grand schtroumpf, aller chercher mes cd commandés à la fnac , trouver un cadeau pour l’anniv de mon frangin. Nada, la neige est venue jouer les trouble-fête, pas un bus ne roulait. 4ème week-end que je restais ici, à part un seul resto du vendredi et les courses au ravitaillement à coté de chez moi, c’est bien beau la bulle mais à force on y tourne en rond. Alors que faire, une balade dans la neige? Pas question je déteste ça. En plus je n’ai même pas de bottes méga fourrées, si ça ce n’est pas de la bonne excuse 🙂  Je déteste avoir les pieds gelés ou mouillés, autant que la neige c’est vous dire.

J’ai donc bullé 🙂 Un peu de ménage le matin, et l’après midi j’ai enquillé 3 épisodes de « Under the dome » . Vive le téléchargement dis donc ! Moi qui n’avais jamais tenté cela, depuis début janvier je n’arrête plus 🙂  Je me suis mangé genre 85 épisodes de « Mad men » (oué, 6 saisons et demi, j’attends avec impatience que la suite soit dispo), et puis les 2 saisons des gens coincés eux aussi sous une bulle, mais de façon bien moins sympa que la mienne. (quand je vous disais que j’évite les programmes télé-débile -et que je dors vraiment peu.. )

Puis vers 17h j’ai eu un sursaut d’énergie, j’ai enfilé mes godasses et je m’en suis allée au centre commercial tout à côté, il me le fallait, le cadeau pour mon frangin ! Qu’acheter à un zoulou qui ne boit pas, ne fume pas, et est très difficile pour ce qui est des fringues. Bon, il adore la déco et là on est sur la même longueur d’ondes. Mais j’hésite entre une mappemonde (pas bleue mais toute noire, superbe), ou une armoire métallique style industriel. Bon, ça sera un bon-cadeau, il choisira lui même, et du coup puisque je suis là et que j’ai le temps, je vais me faire une razzia-vêtements tiens, ça me fera du bien au moral. Mais bon sang, pourquoi, alors que ce sont les soldes, je ne flashe jamais que sur les nouvelles collections ! Et puis, toutes les bottes fourrées et bien chaudes sont au prix plein dans les 4 boutiques de la galerie.. La neige chute, et les prix regrimpent, pas sympa ça. Bon, je zappe donc les doudounes pour pieds, je vais refaire le plein de chocolat et je rentre chez moi.

Dimanche la neige avait déjà fondu. Je voulais, histoire de m’occuper et bouger d’ici aller chez le géant suédois. J’ai eu la flemme d’aller jusque là (ça vous étonne? 🙂 )  Alors j’ai vidé ma garde robe histoire d’y faire un peu de place aux nouvelles fringues, je suis allée porter les vêtements virés au container histoire de prendre l’air et faire courir mr Wilson, ensuite je lui ai fait prendre un bain parce qu’il puait la neige fondue sale et salée, j’ai fait des gâteaux et le soir j’ai terminé de regarder l’épopée des gens sous le dôme. Une jolie journée, olé.

J’ai envie de faire tellement de choses, continuer les finitions/brico dans la salle de bains, aménager la cour arrière, enfin rejointoyer les carrelages de la crédence de cuisine, en plus j’ai tellement d’idées et de projets, en couture, déco, brico.

….que je ne sais par où commencer, héhé.

Alors je m’assieds. Et j’attends le déclic. (ou le coup de pied bien placé 😉  )

 

 

 

 

Publicités