7 janvier 2015 at 20:32 (Uncategorized)

Ce midi j’ai été stupéfaite en voyant le lien d’un article sur Facebook, qui parlait d’une tuerie dans les locaux de Charlie Hebdo. Tellement que j’ai cru à un fake. Mais non, ce ne pouvait pas être possible….

Rapidement j’ai compris que ça l’était, possible. Puis j’ai eu la nausée.

Au 13h, j’ai tremblé en imaginant le carnage, puis j’ai pleuré en voyant les images de ce dingue achever le policier déjà à terre. (mais pourquoi ne pas censurer ces images?!?)

J’ai frémi face au fanatisme imbécile, puis j’ai crié ma colère sur ces malades qui répondent aux crayons par des mitraillettes. Non mais, on va où là ?????

L’après midi, j’ai lu les commentaires, les témoignages. Chair de poule. La liberté d’expression, merde quoi !

Et planent les fantômes du professeur Choron et de Cavanna…

Ce soir, j’ai vu entre autre le rassemblement de soutien organisé à Bruxelles. Puis les larmes sont encore montées, en voyant les mains levées tenant un bic, purée quel symbole.

Ce soir, je regarde encore le journal de 20h. Puis je m’indigne, tout de même ils pourraient citer les noms de toutes les victimes, et pas uniquement celles connues du grand public.

Ce jour, j’ai juste mal de toute cette haine aveugle. Et peur. De la folie de l’extrémisme.

Puis j’espère que, non ils n’ont pas tué Charlie Hebdo.

Publicités