26 décembre 2014 at 09:06 (Uncategorized)

En retard comme d’habitude, mais c’est la faute au temps qui me file entre les doigts… ça serait donc ridicule de vous souhaiter un joyeux Noël puisqu’il est déjà passé 🙂

Mais j’espère que pour vous il a été aussi doux que le mien. Tout en cadeaux et tout en tendresse, avec mon Jimmy et sa copine. Mon Thomas s’en était parti avec toute sa belle-famille pour quelques jours à Amsterdam. Réveillon à 3, donc. Tout en gourmandises aussi, parce que quand mon zouave dit qu’il préparera les apéros et les entrées, ben ça ne rigole pas, je vous assure. Trop de tout, et aussi du plat principal aux desserts, miam hein vous me connaissez héhé.

Une journée de Noël ensuite complètement cocooning, préparation d’une soixantaine de délicieux sablés (pur beurre, aargh) distribution, avec les bons vœux chez les voisins ravis, glandage et visionnage de séries sur le pc, et rien d’autre oué mon 2ème prénom c’est paresse vous le saviez?  🙂

Il est temps que tout cela se termine, moi je vous le dis. 3 week-ends d’affilée de repas chez moi, entre la st Nicolas, le repas avec les enfants mon papa et ma belle-mère pour l’annonce de l’arrivée future de la petite crevette, le réveillon..moi je dis vivement la nouvelle année et les bonnes résolutions à reprendre (vraiment.. vous m’avez cru là?  🙂  )

Et sinon, à part ça rien de bien nouveau, mon compte en banque est suicidaire depuis la razzia-mère Noël, et moi je suis ravie d’avoir pu faire plaisir. J’ai aussi été bien gâtée en retour, c’est juste du bonheur. Et puis vivement ce week-end et la suite de la distribution, le pied de mon sapin est encore entouré de pas mal de colis 🙂

J’aime ces semaines de fêtes, entrecoupées des 2 jours de congés et le reste du temps le boulot au ralenti avec juste 2 ou 3 petits potes. Aujourd’hui seulement 2, et pas encore arrivés, cool donc…

Tiens, là c’est petit café et délicieuses pralines en attendant les petits.. didiou comme j’aime cette ouate, cette ambiance toute douce, sapin allumé et bougies parfumées…. allez je décrète vouloir rester dans cet esprit -cul cul certes, mais si doux- durant toute l’année, olé !

 

 

 

Publicités