5 novembre 2014 at 10:13 (Uncategorized)

J’avais dit que je passerais ici plus souvent. Oué, j’avais dit 🙂

Je n’ai pas le temps. Ou bien j’en ai trop, parfois. Oui, je pense souvent à un truc, un sujet, ‘ça il va falloir que j’en parle’. Puis ça me sort de la tête, ou quand je me décide, ben j’ai carrément oublié le ‘super’ sujet. Alzheimer, vous croyez?

Je suis entrain de devenir gaga, c’est plutôt ça. (comment ça, encore plus?  🙂  )

J’ai trop de temps. A force de m’occuper de moi, traduisez de n’avoir personne de qui prendre soin, la bulle se referme. Et vachement hermétique 🙂

Mes gamins, ça pour sûr je ne pense qu’à eux. Mais j’ai le cœur qui se fend en mille, quand par exemple mon Jimmy me dit hier, en venant diner avec moi qu’il « n’a presque rien mangé depuis 3 jours ». Pour cause de finances à sec, et d’attente de paye et compte en banque renfloué. Purée, j’en ai eu les larmes aux yeux. Puis j’ai gueulé hein, vous me connaissez. Purée je suis là, merde ! P’tin de fierté, qui empêche de se plaindre ! Bah, les chiens ne font pas des chats, je fais pareil alors mal placée pour faire des reproches, sur le coup.

Mais bon quoi ! Je ne pense qu’à eux, je ne vis que pour eux. Et je me sens tellement exclue !

Oh il me dit qu’il a vidé son congel, qu’il y avait des truites (et vive la pêche quand on n’ pas de boulot..)  Il a mangé hein, mais de la soupe, des fruits, puis aller aux champignons c’est bien aussi. D’ailleurs ceux qu’il m’a apporté étaient bien bons, les châtaignes aussi.

Merde. Pourquoi je n’y ai pas pensé, quelle conne ! Pourquoi ? j’en suis malade tellement je m’en veux de n’avoir rien capté.

Enfin, vendredi arrivera l’ultime rdv, et cette fois il pourra espérer le bout du tunnel, et ne plus jamais entendre parler du c*nnard de patron… Pouvoir enfin débloquer le conflit, le sac de nœuds qui a tout mis en suspens. Et être enfin, à nouveau sur le marché du travail.  Puisqu’il va gagner à coup sûr, aux autres rdv c’est ce qu’on lui a dit…

Donc bref, voilà, puisque je me sens inutile, je ne m’occupe que de moi.

Fuite en avant. Sorties, concert (Lynda Lemay, magnifique) balades, cinémas (3 en 7 jours, mon record 🙂  )

Discussions aussi, pas mal. Avec des connaissances, célibataires mais qui ne le vivent pas bien. Jusqu’il y a peu, j’étais celle chez qui on venait se plaindre, celle qui reboostait les autres, moi, seule et bien heureuse de l’être. Alors pourquoi, maintenant, leurs plaintes me touchent ainsi ? Manque de bras qui t’entourent, d’épaule où se reposer, de cette p’tin de tendresse… arrêtez c’est bon là. Tout ça je le sais qu’est ce que vous croyez, j’suis pas un robot hein. Une superhéroïne fortiche, ça oui. Enfin..je crois 🙂

Mais seule je suis, et seule je resterai 🙂 Tous les mêmes, ça se confirme encore et encore. Ami, confident, puis au final ça veut plus. Et toute cette amitié sonne tout à coup tellement faux.. va donc te faire voir ailleurs. Et ne viens plus jamais oser approcher de ma bulle cette fois je tire à vue, héhé.

Allez c’est mercredi, jour des sorties de films au ciné, olé !

 

Publicités