Bon, bon, bon…

29 juillet 2014 at 15:28 (Uncategorized)

Purée (de mortecouille, comme dirait une blogueuse connue 🙂   ) c’est trop court ça, 2 semaines de congés !

Surtout quand elles sont coupées en 2 par les francos 🙂

Alors, par où commencer ? Ben par le début, dirait l’autre..  Et donc, comme prévu le gentil monsieur est venu réparer la fuite derrière le robinet de la baignoire. Et dès son départ, mon frangin est venu boucher l’horrible trou dans le mur aux carrelages pêtés. Plein de mousse isolante, rose, et qui sentait bon, en plus 🙂 Hop, le lundi mon Thomas et moi on a carrelé la salle de bains. Lui à la découpe, et moi au collage, roule ma poule c’est enfin terminé !!  (hum, je dois encore faire les joints… j’ai cherché, j’vous jure mais pas trouvé les 2 teintes qu’il me fallait..)  Bref, le principal est fini, le plafond, l’achat d’un chouette papier peint pour un pan de mur… on verra après les francos 😉

Un souper sympa avec toute ma tribu le soir même pour fêter ça,  2 jours ensuite pour faire un peu les soldes/faire ma valise/mettre la maison en ordre avant de partir, et hop nous voilà déjà à jeudi, je saute dans le train pour Spa et les francos sont là !

Les francos, mes francos. Le petit chateau/chambre d’hôte, les potes, les concerts, les rencontres, le bonheur, bah je vous l’avais dit hein, qu’une fois arrivée là je profiterais à fond !  Je repasserai pour en parler, histoire de ne pas faire trop long ce coup çi.

Mardi, retour au bercail dans l’après-midi, glandage en règle, les courses et même les lessives attendront demain tiens. Nuits trop courtes et fortes chaleurs, ben quoi, oui j’suis fatiguée….  😉

Mercredi, supermarché dès le matin, pas de pain, plus de lait, rien quoi ça ne me vaut rien la fainéantise… Bah p’tit déj’ dans la galerie commerciale, j’suis en vacances après tout.

Shopping en ville ensuite, puis magasins de bricolage, shopping aussi jeudi avec une copine, puis resto on a que le bien qu’on se fait, olé.

Vendredi, purée les 2 semaines sont déjà presque terminées…..  Hop en ville encore une fois, puis retour à Esneux pour le resto habituel entre filles.

Samedi, l’idée qui germait depuis un bout de temps prend de plus en plus de place. Puis j’ai eu un peu la trouille d’un rôdeur derrière chez moi la nuit précédente (me faut bien une excuse de plus pour me convaincre de craquer) : allez hop, je m’en vais à la SPA adopter un chien !

Oups, j’avais dit que je ne voulais pas faire trop long, ça aussi je reviendrai plus tard pour vous raconter !

 

 

Publicités