26 juin 2014 at 11:06 (Uncategorized)

Quand je pense. Que demain je remets ça, près de 24 h hors de la maison juste pour un concert. Départ tôt le matin de Liège, où je rejoindrai le car qui arrivera de Spa et où m’auront gardé une place près d’eux, la bande d’Indodingos. Et oui Indochine, encore et malgré que j’avais dit que… Ok plus trop fan depuis les 3 derniers albums. Mais bon, quoi… je sais ce qui m’attend 🙂 24 heures hors du temps. A ne (presque) pas penser à mon grand, qui à 28 ans se prend encore parfois pour un ado attardé, et qui à coup sûr et comme chaque année fera la fête aux Beach Days d’Esneux. 4 jours de guindaille à 300 mètres de chez lui. De soirées où des milliers de personnes boivent, et où, parfois, ça déraille. Où chaque année, il y a des débordements, des groupes venus d’ailleurs, pour mettre le boxon. J’aime pas, j’aime pas du tout. Dit la mère poule 🙂 Purée fallait bien que ça tombe en même temps, juste histoire de me gâcher un peu le truc..

Bon, passons. Je disais donc, le stade de France. 24 heures de rires, d’ambiance de folie, de potes retrouvés, de mal bouffe à midi sur l’autoroute, de sitting autour du stade toute l’après-midi, de bavardages et de rencontres forcément sympas, de pique-nique du soir dès l’ouverture des portes (oui C., les sandwiches sont autorisés 😉  ), sur la pelouse du stade de France oué ça le fait moi je vous le dis. La dernière fois il faisait plus de 35°, là on annonce quelques averses l’après midi et même qu’on s’en fout. Une soirée de folie, où on attendra avec impatience que les 2 groupes de 1ère partie s’en aillent, pour que la vraie fête débute. Que la nuit tombe enfin, pour que l’ambiance change du tout au tout. Et se laisser envelopper par les 80000 personnes autour. Fin du concert annoncé vers minuit, retour vers les autocars (11 en convoi les gens, les belges en force! 🙂  ) On s’installera, on refera le monde et bien sûr on ne dormira pas.

Et en fin de nuit, cassée mais heureuse d’avoir finalement décidé d’y aller, prendre des nouvelles de mon zouave qui rentrera certainement lui aussi au bercail et me dira que tout va. Rejoindre mon sweet home, prendre une douche et enfin, dormir. Un peu.

Permalien Commentaires fermés sur