Il faudra

6 septembre 2013 at 15:03 (Uncategorized)

Aller demain chercher le papier peint qui est (enfin) arrivé au magasin.

Passer chez Nespresso, parce que « Louloute j’ai vu une pub, y’a 2 nouveaux cafés ».

Etrangler le pote-électricien qui avait dit petit-chantier-y’en-a-pour-2-jours. Alors qu’il en est déjà à 4, -étalés sur le mois d’aout because vacances-, et qu’il en faudra encore au moins 2 -reportés à la saint Glin glin because mal de dos-. L’avait qu’à pas vouloir déplacer en une fois les 15 méga plaques de gyproc qui le génaient..

Installer la nouvelle cuisine, la salle de bains et en recouvrir les murs (des dites plaques, j’espère que vous suivez). Puis peindre, tapisser…. Et comment on fait si les cables électriques n’y sont pas placés?

Aller chez le géant suédois. Parce qu’il sera ouvert dimanche. Et que voilà, va me falloir une remorque pour tout emporter. Lalala.

Vénérer mon frangin, et bien plus loin que la saint Glin glin pour tout le mal qu’il se donne pour donner au futur nid une nouvelle vie.

Me décider à manger sainement, au lieu des soirées camping-peinture improvisées suivies de détours tardifs au fast food ou chez le glacier. Si si, quand la coupe est énorme ça fait office de souper 🙂 Bah ce soir c’est le resto du vendredi, allez je demanderai un supplément de crudités….

Me décider à commencer à remplir les caisses maléfiques. Parce que tout le monde m’en apporte, et que ça ne fait pas classe -même dépliées et rangées artistiquement sous l’escalier des communs- dixit le proprio qui n’en finit plus de râler parce que personne  n’est encore visiter l’appart que je vais bientôt déserter.  L’a qu’à pas encore plus cher qu’à moi le louer…

Ranger, classer, trier, vouloir éliminer, puis finalement et comme d’hab garder, garder et encore garder tout ce que je ne voulais pas déménager. 🙂

Me bouger, il reste 3 semaines t’as pas l’air de réaliser !  Non, héhé.