11 janvier 2013 at 11:26 (Uncategorized)

Janvier. Bientôt la mi-janvier, didiou que c’que ça passe vite. Janvier, l’an dernier je prenais mes marques dans cet appartement. Je l’aime bien, je m’y plais drôlement bien. Mais ce n’est pas moi ça, un appart. Je continue donc à rêver d’une petite maison, rêver ça ne fait pas de mal n’est-ce pas 🙂 Puis comme dirait l’autre, « continue de suivre tes rêves, ils connaissent le chemin ». J’y crois toujours moi, à ce chemin. Et la maison je la cherche, elle aura des volets bleus. Et une terrasse couverte en façade, et en bois puisque je vous le dis 🙂

Bon en attendant, l’année a filé à une vitesse que je ne réalise pas encore et revoilà janvier, dingue de temps qui passe si vite. Enfin, cette fois l’hiver arrive il paraît, il était temps, marre de ce temps doux et cette grisaille depuis 1 mois et demi. Vivement le gel, la neige, et le soleil dans un grand ciel bleu qu’on nous annonce. Il fera sain. Vivre sainement, ouvrir grand les fenêtres le temps d’aérer, même sans volets bleus. Vivre sainement manger sainement, ça je fais. Même si ce sont des tas de gaufres, madeleines, sablés faits maison ben quoi 🙂 Se dorloter, se laisser vivre les gens je n’ai jamais autant pris soin de moi purée ça doit être la ménopause. Docteur-sympa disait « il te faudra sûrement prendre des hormones, c’est à toi de décider si tu veux soulager les inconvénients ou si tu acceptes de devenir une vieille femme » du coup je ne le trouvais plus sympa du tout. Vieille femme nanmého 🙂 puis d’ailleurs je n’ai aucun des inconvénients que l’on m’avait prédit, tout va la vieille femme se sent mieux que jamais et elle t’emmerde du haut de son mètre 58 et ses bientôt 50 balais.  

50 ans, quand je vous disais que ça filait. Tenez, bientôt l’été ! D’ailleurs je commence déjà à chercher une chambre d’hôte pour les francos. Je pense à un nouveau week-end à Paris, puisque le printemps est tout proche. Je rêve de vacances au soleil, que j’annulerais si la petite maison existait, histoire d’en profiter. Et d’enfin me reposer. Me poser.

Allez fini de rêvasser les petits potes s’éveillent et voudront manger, ah la dure loi de la réalité !  🙂

Publicités

Permalien Commentaires fermés sur