29 juillet 2012 at 16:47 (Uncategorized)

Désolée, je te sentais à mes côtés. Sans te voir. Désolée, j’avais tellement envie que tu sois là. Peut-être est-ce pour cela que tu as pris forme. Désolée, vraiment j’y ai cru, tout était tellement réel. Même si ce magnifique endroit, je suis certaine de ne l’avoir jamais vu auparavant. Désolée, infiniment désolée. Pourtant même mes enfants étaient là, et ils te connaissaient, mieux ils t’appréciaient, je le sentais. Désolée, de ne jamais avoir pu voir ton visage. Ca c’est trop bête. Pourtant inconsciemment je savais que tu étais beau, et rassurant. Désolée, parce que durant ce laps de temps, j’y ai cru. Un ami, qui savait tout sans que je ne dise rien. Qui me tenait par les épaules,y déposait sa veste parce que j’avais froid. Qui réparait mon gsm. Protecteur, et gentil. Un double. Enfin pouvoir tomber le masque, sans crainte.

Purée il y a des rêves qui ressemblent tellement à du vécu, tellement réels, qu’ils hantent encore, longtemps après le réveil.

Ce midi mon gsm était en panne, il ne sonnait plus.

Purée, il y a des rêves……

Permalien Commentaires fermés sur