En vrac…

1 août 2011 at 13:55 (Uncategorized)

…. J’ai repris le boulot aujourd’hui, et je ne vous raconte pas la foire ici après 15 jours des petits potes avec leurs parents, chez les mamys ou en vacances bien occupées donc méga fatigués 🙂 Et vive leur sieste, olé.

-Petite anedcote des francos, Spa est un village, tout le monde se connait, tout le monde est sympa. Et j’ajouterai bien cool, comme cette dame agée qui promenait son chien tous les midis….en pyjama fleuri et charentaises.

-J’ai clamé haut et fort depuis des années que rinàfout’ de mes cheveux blancs j’assume, tout ça tout ça, et voilà t’i pas que ça m’a pris d’un coup, vendredi, hop une colo pour camoufler tout ça. Et je ne dirai qu’une chose : didiou pourquoi je ne l’ai pas fait plus tôt ! Ben parce que voilà, jamais essayé, allergies à certains produits, cheveux jusqu’au milieu du dos, tout ça n’était pas gagné. Mais ça y est, cette fois m’y voilà abonnée 🙂

-Petit bilan de mon week-end à vadrouiller au méga marché aux puces d’Esneux : Pas grand chose à faire de la chine, en fait hein vous me connaissez. Plus question d’acheter des vieilles boites en fer j’en ai bien assez, le seul stand qui m’intéressait était celui d’une dame qui revend à des prix dérisoires ses vêtements de marque (et presque, ou pas portés) de l’année. Et bilan positif, les gens ! Puis raisonnable, ce qui ne gâche rien. Et 2 après-midi à marcher, marcher, et papoter entre copines, c’était bien gai. Resto chaque soir ensuite, et étonnament mon régime continue de porter ses fruits. (Wouais fallait bien éliminer les petits déj’ hyper supra caloriques et la malbouffe des francos). Bref un chouette week-end et positif en tous points. Et regonflée à bloc pour affronter les petits potes.

-Mon Jimmy a enfin pu obtenir 1 (!) semaine de congés, et la débute par 2 jours en amoureux aux Pays-Bas. Contente pour lui il ne l’a pas volé.

-Le livreur d’éléctroménager était bien mignon et sympa mais musclé comme une crevette. Et les crevettes, qui en plus ont mal au dos, ça ne sait pas soulever un sêche-linge électrique pour le déposer sur la machine à laver. Gn. « Désolé ma petite dame, vraiment désolé », et il me plante là, moi et mes lessives finies et donc bien mouillées. Désolée aussi mon gars, ton pourboire tu peux te le caler….

-Allez les bonnes habitudes reviennent (wai, et là c’est l’heure d’un petit café), et je vais recommencer à bloguer un peu plus régulièrement, à tout bientôt les gens !