Echange un Nicola Sirkis contre mister Greg House

16 septembre 2010 at 08:02 (Uncategorized)

Rigolo tiens, ça me rappelle les collections Panini   🙂

Ici point d’échange d’autocollant, que nenni. Comme je le disais hier, simplement d’un échange en dernière minute d’un concert d’Indo à Bercy contre une soirée-télé dr House. Ou aussi et principalement de 24 heures perdues de voyage en car+longue longue attente début d’aprèm jusqu’à 19h et l’ouverture des portes, retour en car et arrivée au petit matin -tout ça pour un concert de 2h-, contre une super journée suivie une soirée cocooning-plateau télé with House blue eyes. Et franchement j’en suis ravie !

Et donc, House. Rhaaaa 🙂

1er épisode d’hier, tiens il s’occupait d’une bloggeuse. Et lisait son blog, où elle narrait toujours tout ce qu’il lui arrivait, pour trouver des indices sur sa santé. Franchement, lire mon blog c’est quand il veut héhé (pas que je veuille être malade hein, pas folle!) mais juste histoire qu’il sache à quel point je l’adore 🙂

Ahh le blog tiens, éternel sujet. Parler de tout et de rien. Quoi que non, pas de tout rassurez-vous 🙂  Il y a des indiscrets pots-de-colle que je veux tenir ici écartés de ma vie privée, olé.

Mais bon, là les gens il y a un sujet drôlement important dont je peux enfin parler (didiou si vous saviez ce que j’ai eu du mal de me freiner, vous me connaissez héhé)  ter-mi-née  ma probable superstition idiote du teaser-porte malheur, les gens si ce n’est pas fait, devinez………..

Un nouveau nid, EN-FIN !

Oui donc c’est de cette décision que je parlais hier, à savoir la prendre ou pas, cette jolie maison !

Et donc ben oui c’était juste logique, un déménagement prochain. J’ai enfin trouvé la maison de mes rêves si vous saviez comme je me réjouis de partir d’ici ! Quitter celle-çi, quoi que bien jolie, aménagée pour bien s’y sentir mais pleine d’amers souvenirs, cette maison trop grande, et la chaudière maléfique with pellets-gouffre financier. Et ce bled impersonnel que je n’ai jamais aimé. Enfin, enfin retrouver mon ancienne commune, l’esprit petit-village, les maisons typiques en pierre, les voisins tout tout proches et les petites rues animées.

Et surtout, enfin me sentir libre. Et libérée. Et chez moi, chez MOI. Ma maison.

Quel bonheur encore de décider de profiter de la journée de congé inattendue d’hier pour retourner au supermarché jaune et bleu, les mesures bien en tête et le mètre ruban bien en main pour choisir enfin les nouveaux meubles, les nouvelles tentures, la liste des petites choses utiles à prévoir. Sourire en piquant sans vergogne les idées-rangements judicieux des suédois et se dire, tout ça bientôt chez moi…

Ah làlà les gens maintenant que j’ai commencé à en parler, vous n’avez pas fini de me supporter 🙂

Je file j’ai des tas de choses à faire, au moins un millier ! Passez une merveilleuse journée !

Publicités

Permalien Commentaires fermés sur Echange un Nicola Sirkis contre mister Greg House