Le bonheur, c’est simple comme

9 février 2010 at 15:47 (Uncategorized)

Et donc le week-end est passé. Chouette concert samedi soir, et surtout pour une fois, mes enfants et leurs schtroumpfettes étaient de la partie ! Thomas arrivait vers 18h avec sa belle-famille, et Jimmy un peu plus tard, avec des amis. Quitter cette salle où je me gelais sur place depuis des heures, laisser le groupe à ses balances et rejoindre la troupe de Thomas pour un resto super super sympa. Un repas délicieux, les copines rigolotes, blagues, play-backs et parlottes. Rejoindre ensemble la salle ensuite, à pied et dans la bonne humeur. Danser et sourire, voir mes enfants rire, je vous disais, le bonheur est parfois si simple. Retour dans la nuit, et rêves inédits.

Dimanche de cocooning et manque de courage total. Traduisez vautrage en règle dans le divan une grande partie de l’après-midi 🙂
Seule, à lorgner la télé d’un oeil distrait. Lhomme occupé comme d’hab sur son pc, dans une autre pièce.
Les dimanches à la con, comme chantait Renaud. Sauf que lui il les aimait, ces dimanches 🙂

Lundi bien cool, je commençais une nouvelle garde et le petit pote est drôlement facile et sympa. Les parents-mauvais-payeurs définitivement out, je vais vous dire je suis bien soulagée d’avoir trouvé à remplacer leurs 2 mômes aussi rapidement !
Et à part ça, comment ça me va? Bah vaut mieux pas en parler,là 🙂

Mardi soir, mardi seule, lhomme en répèt jusque bien tard. Je voulais bouger, sortir un peu d’ici, pourquoi pas le centre commercial ! 
Faire quelques courses inutiles, ou utiliser les bons-cadeaux reçus dans ma boutique de fringues préférée. Mais cette ******* de neige remontre le bout de son sale nez. Avec le gel et les bourrasques, merci mais là je préfère mille fois hiberner 🙂
Mardi seule, je disais. Mardi dr House surtout et je vais vous dire, là dans l’immédiat ça suffira à mon bonheur. Moui je sais cette saison je l’ai déjà vue, mais vive Tf1 et ses diffusions « en primeur » avec près d’un an de retard sur la télé belge 😀
Sur ce, je vous quitte !
Un long long bain avant la télé, je le savais : le bonheur se cache là l’où on prend la peine de le chercher !

Publicités

Permalien Laisser un commentaire