Endormie

5 mai 2009 at 16:13 (Uncategorized)

Alors les gens il ne se passe rien, ou du moins pas grand chose. C’est comme qui dirait le calme avant la tempête, héhé. Je sais que je déménage dans moins de 3 mois, et j’ai juste eu un sursaut d’énergie vendredi dernier. Parce que c’était férié, que j’étais seule et que je m’ennuyais. J’ai voulu trier mes fringues, en virer, faire de la place quoi. 2 sacs poubelles dans le conteneur « Terre », c’est déjà ça de déménagé 🙂
2 voyages rocambolesques jusqu’au village voisin avec un sac aussi lourd que moi calé entre les pieds, sur le scooter qui n’en finissait pas de zigzaguer z’auriez dû me voir héhé.
Puis je suis allée acheter des fleurs pour remercier l’amie qui nous a renseigné la maison à louer et avec qui j’allais au resto le soir. Tiens, tant que j’y étais c’est jour de marché, hop un petit tour sur place, et plein de temps perdu. Allez il fait beau, j’aurai encore bien assez de temps pour ce déménagement…. Maryline, ou comment stopper net un élan de courage contre un moment de flânerie savamment improvisé  😉
Voilà voilà j’me connais hein les gens, je vais traîner ainsi, et puis un jour sans que je comprenne vraiment pourquoi je vais me transformer en tornade et tout sera prêt en moins de temps qui ne faut pour le penser. Mais calmos, là je me laisse vivre en souriant bêtement… pas de panique j’aurai congé tout juillet, olé.
C’est bien connu les fainéants sont les plus courageux….quand ils décident de se bouger 🙂
Et donc je flâne, je me dorlote, je profite un max de ma maisonnette. Parce que je l’aimais bien vous savez. Et je me dis que l’autre bonheur, c’est pour dans 3 mois. Chaque chose en son temps, moi qui étais si impatiente il y a quelques jours, là je vis au ralenti en souriant bêtement. Plus rien ne m’énerve, même pas ce bébé colérique que j’ai en garde et qui hurle sans cesse pour un rien, c’est vous dire. C’est comme si maintenant, enfin maintenant, la vie s’était mise à me rassurer. Bientôt on sera 2 pour tout vivre, tout gérer, enfin tout partager. Il sera mon pilier, et la charpente de la maison.
Lui, à l’inverse de moi, il trie, range, vire, emballe, vide son grenier, s’inquiète de savoir où l’on va pouvoir tout caser. C’est vrai que 2 maisons en une ça ne va pas être simple. Pourquoi je reste si confiante, moi qui d’habitude me stresse pour un rien? Ben les gens je suis bien incapable de l’expliquer 🙂
Une petite voix me dit que tout ira, pour une fois le nabot perché sur mon épaule me laisse tranquille et je me contente de ça. Le calme avant la tempête, je vous disais.
Didiou quand je vais me réveiller, ça va pêter !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s