Y’ a plus d’jeunesse tiens ça m’déprime

23 octobre 2008 at 11:44 (Uncategorized)

Et puis les gens, tant qu’on parle de bonne bouffe, parlons de faire les courses, faut du suivi dans les articles à ce qu’il paraît. Dont acte, parlons de mes courses hier à la superette -puisque comme vous le savez mon voisin a enfin décidé de bouger la carcasse de sa voiture qu’était mourute et tout contre la barrière de ma cour, et que du coup je n’avais plus d’excuse pour ne pas sortir le scooter (à nouveau en pleine crise de caprices celui là, didiou faudra un jour que je vous en reparle)- oui je fais des phrases à rallonge si je veux. Donc les gens me voilà en route. Il était temps que je me bouge, ça faisait quelques jours que je n’allais pas plus loin que ma boîte aux lettres. Et en plus comme il faisait plein soleil, j’étais toute gaite. Quel rapport direz vous? Réfléchissez un brin, je voudrais vous y voir en scooter sous la pluie moi ahlàlà. Donc la superette, disais-je. J’y emplis mon magnifique sac réutilisable vert et rigolo de plein de victuailles, (et d’oranges à jus espagnoles et aux pesticides. Gn. Depuis hier soir, elles me terrorisent du fond de leur panier. Et en plus elles se marrent, j’le sais je les ai vu). Donc, la superette, je continue. Je me dépêchais quand même, histoire de ne pas rentrer trop tard pour le repas, j’étais toute gaite et souriante puisqu’il faisait toujours soleil, quand voilà que je me fais attaquer, à la caisse, par une mémé brandissant un sac de légumes et me bousculant carrément en me disant « Laissez passer je n’ai pas le temps j’ai des surgelés ». Je fais la sourde oreille, j’aime pas les gens pas sympa. Et la v’la qui me tape sur l’épaule ! « Vous m’avez entendu ou pas? Je suis pressée je vous dis! ». « Oui mais moi je suis devant vous dans la file, et aussi pressée que vous figurez-vous ». Nanmého vous me connaissez, un « pardon madame pourrais-je passer devant vous je n’ai qu’un article et ce sont des surgelés », même dit sans un sourire ben j’aurais accepté, mais là, pas question ! La politesse ça disparaît avec l’âge, ou bien??
Ben les gens faut croire que oui, parce que la mémé ben elle râlait sec et pas en silence, j’peux vous le dire elle en connaissait des noms d’oiseaux  🙂
J’ai eu beau lui expliquer calmement, que si elle l’avait demandé gentiment bien sûr je l’aurais laissé passer, elle n’a rien voulu savoir,  et m’a traité de malotrue . Malotrue quel mot rigolo  🙂 Pendant ce temps, j’emballais mes courses et elle essayait de prendre la caissière à partie, y’a plus de respect pour la vieillesse et blablabla, quand celle-çi lui a répondu « Et vous madame, vous respectez les gens peut-être? »
Clouée sur place la petite mémé. Verte.
Comme mon sac.  🙂


Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s