« Mange des tomates mon amour »

23 octobre 2008 at 11:41 (Uncategorized)

Ah c’est malin tiens  🙂 Juste quand je parlais d’essayer de manger sain….. Les gens, j’ai eu la lumineuse idée de regarder l’émission « Questions à la Une » hier soir, sur la RTBF. Sujet : la qualité des fruits que l’on mange…. (5 fruits et légumes par jour n’oubliez pas hein, c’est bon pour la santé…) Didiou j’aurais mieux fait de me coller sur l’autre chaîne belge devant les nouvelles aventures qui ne sont plus palpitantes des 2 frangins de prison break  🙂
Comment je le sais que la nouvelle saison est nulle? …..Euh on va dire que j’avais triché un peu…et vive le net héhé. Mais revenons à nos pesticides moutons, à savoir les délicieux fruits !

Morceaux choisis (texte extrait du site web de la chaîne) pour ceux qui ont raté ce grand moment de démoralisation des troupes des idiotes comme moi qui rêvent encore  :

Ainsi, visiblement, les analyses menées par la Commission Européenne ne donnent pas les mêmes résultats que celles menées par la communauté scientifique, par les associations écologistes ou par nous-mêmes via un laboratoire indépendant agréé. Quelques chiffres : sur 8 fruits analysés, 28 pesticides ont été retrouvés, 14 rien que sur des fraises. Parmi eux : 10 cancérigènes avérés, 8 perturbateurs endocriniens et 6 neurotoxiques.

Autre analyse : sur 6 fruits, 13 pesticides, 100% de contamination. Si vous aviez mangé ces 6 fruits, vendus chez nous en grande surface, vous auriez absorbé 13 pesticides différents. Or, il faut savoir que les autorités sanitaires ne tiennent pas compte des effets cumulatifs de ces produits toxiques, dont on ne sait pour ainsi dire rien. A ce stade, la communauté scientifique se limite, faute d’études plus approfondies, à  dénoncer l’influence avérée des pesticides sur le développement des fœtus et sur certains cancers qui touchent plus particulièrement les enfants.

L’usage abusif de pesticides est partout dénoncé comme une source majeure de pollution tant pour l’écosystème que pour la santé humaine. Et que constate-t-on ? Il n’a fallu que quelques jours de tournage à notre équipe en Espagne pour trouver, sous le comptoir, des pesticides vendus illégalement chez les grossistes de produits phytosanitaires. Produits sur la liste noire de l’U.E mais toujours utilisés dans les vergers de Murcie, à tout le moins. Pour preuve ? A chaque coin de parcelle, des  bidons vides, laissés sur place, aux logos éloquents : insecticides toxiques, fongicides dangereux pour l’environnement, herbicides nocifs pour la santé…

Alors, M. Von Kietzell, n’est-il pas temps d’ouvrir les yeux ? Au lieu de pousser  la norme à la hausse ne faudrait-il pas faire ce qu’une modeste équipe de la RTBF a réussi en quelques jours : constater que les règles sont allégrement bafouées, que les contrôles sanitaires sont inopérants devant la montagne de fruits et légumes qui débarquent chaque jour sur nos marchés, que les études scientifiques ne sont pas toutes aussi rassurantes que les vôtres et qu’il y aurait lieu d’alerter l’opinion sur les risques sanitaires plutôt que d’entonner le refrain : « mange des tomates, mon amour…  »

Ben les gens, on n’est pas rendus…..

Ah oui, j’vous avais pas dit, j’avais aussi regardé il y a peu celle sur le poisson…. « Quel poison mangez-vous avec votre poisson? » Maso moi ? Meuh non j’m’informe c’est tout…. 
🙂
 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s