Cassée, non vous croyez :-)

30 juin 2008 at 09:43 (Uncategorized)

Bien le bonjour les gens !
Et donc la big guindaille de mes grands s’est super bien passé. Paraît qu’ils ont été (presque) raisonnables, de sms en coups de téléphone, à chaque fois rassurée j’ai traversé ces 5 jours et j’ai survécu… applaudissez oui vous pouvez !
Pour le reste, tout allait. Train vendredi pour rejoindre le home de mon sweet homme, resto chinois ensuite j’vous disais tout va.. Samedi, le déménagement. Bah un déménagement quoi 🙂 des caisses, des meubles tout ça tout ça, bonne ambiance sandwiches et mal partout. Barbecue sympa ensuite chez le géant aux dreds, puis soirée bal aux lampions et concert de cover comme prévu, c’était rigolo d’entendre les chansons du groupe jouées par d’autres, et un bonheur de voir mon Amour si heureux. Et vive l’Orval quand il est frais n’est-ce pas  mon coeur  🙂
Hier, éveillés plus tôt que prévu nous voilà partis en balade, chine et brocante sous un soleil de plomb, dernière parenthèse à deux, dernière petite bulle rien qu’à nous avant longtemps, profitons-en ! Ensuite courte après midi chez ma grand mère avant de reprendre le train vers mes pénates, pendant que l’homamoi s’en allait en concert à l’autre bout du pays. Oublié le festival de cover à Spa que je prévoyais de rejoindre, pas le courage. 4 trains et 3 heures de trajet pour y arriver merci bien, tout ça pour devoir repartir à 22 heures (dernier tortillard oblige), et me farcir les 6 km à pied pour remonter de la gare vers chez moi à minuit? Folle je sais, mais pas à ce point.
Et donc j’ai repris le train au départ de chez ma grand-mère, puis à l’arrivée je me suis payée une énorme glace en guise de souper héhé. Me fallait bien ça pour affronter, même à 20 heures, la chaleur écrasante qui allait me casser durant mes 6 km obligés… à pied et tout en montée. Là plaignez-moi, vous pouvez 🙂
1 heure et une longue douche plus tard, je pêtais la forme. Moui croyez-le, courbatures du déménagement, coups de soleil de la brocante, jambes en compote de la marche forcée j’étais bonne à jeter 🙂
Et donc c’est affalée devant la télé que j’ai terminé la soirée. Petites pensées pour mon amour, ses sms tout en tendresse depuis son départ, le déroulement de sa soirée et grr les concerts en retard. Puis enfin le dernier en milieu de nuit, ouf il est rentré. Et pouvoir dormir sereinement, rassurée…
Aujourd’hui je suis -à peine- cassée. Et j’attends 6 petits potes… là please compatissez !
Publicités

Permalien Laisser un commentaire