Un jour parfait

11 mai 2008 at 09:09 (Uncategorized)

Alors là, plus que parfait, héhé.
A savoir un temps magnifique déjà au lever, soleil ciel bleu et encore soleil ça n’annonce que du bonheur.
Ensuite un long sms venu d’Italie, un « bonne fête petite maman » qui m’inonde les yeux, enfin un peu..
Mon Jimmy qui émerge ensuite, hello m’man bonne fête ! Pas de cadeau hein puisqu’il n’avait pas su attendre et que la distribution de cadeaux, le joli bracelet en argent, le gros bouquet de fleurs -et même ce joli sac de hippie comme il dit-, avait débuté vendredi 🙂
Qu’est-ce qu’on va faire aujourd’hui? Il me demande. Rien. R-I-E-N. Vacances !
Journée farniente, à faire le lézard au soleil avec mon bouquin préféré, lu et relu oui mais on s’en fout, je l’aime tant que j’y retourne à chaque fois. Une tradition, mon livre de l’été, celui qui sert à lézarder et à rêver. Et comme depuis 10 jours, Mai se croit en été…
Journée à jouer aussi un peu au scooter-taxi, pour mon poisson de fils qui va nager dans une carrière désaffectée non loin de notre ancienne maison. Un jour je vous raconterai. Ben tiens pourquoi pas maintenant 🙂
Mon village « d’avant » -en fait une voie sans issue-, 15 maisons à tout casser, 2 petites places en « U » le long de la seule rue, des bancs où l’on se retrouvait les soirs d’été, une fontaine, le tout perché sur un rocher. Et donc au bout de la rue, un précipice de 80 mètres. Et au fond du précipice, une ancienne carrière maintenant désafectée, et au fil du temps remplie à moitié d’eau. Rachetée par une association ornithologique et les habitants du hameau, parce qu’elle était en vente, et que les seuls amateurs voulaient soit la remettre en activité, soit en faire un camp de vacances hollandais, soit un dépotoir de matières non-organiques. Et donc voilà la petite carrière transformée en réserve naturelle protégée et privée. Et chaque co-propriétaire possède 10 cartes y donnant accès. Et donc dès les beaux jours, les jeunes, et les moins jeunes, s’y rendent pour nager, ou juste faire bronzette sur la petite plage d’herbes sauvages. Et donc vous avez compris que mon Jimmy y est abonné, et qu’il y nage presque chaque jour depuis une semaine et même après le boulot -alors que l’eau n’était encore qu’à 15°!-
Et donc hier je l’ai conduit là bas pour lui éviter 1/2heure de marche. Puis j’en ai profité pour bouger un peu, rejoindre le « vrai » village à 5 km de là, acheter un pain et un gateau, passer chez le glacier et aller manger ma crème glacée au bord de la rivière. Il y avait tant de monde dans ce village touristique que je me suis crue en vacances quelque part dans le sud. Passer devant la terrasse de la pizzeria si animée, fermer les yeux et rêver, juste un peu. Puis rentrer, passer ici, juste pour vous narrer mon petit bonheur du jour, et ensuite j’irai reprendre mon bouquin, et attendre le sms du nageur fou qui me demandera d’aller le rechercher.
Ce soir aller dans ce festival rock-reggae en plein air et dans les bois, ça ne peut qu’être sympa..
Pas de repas à préparer, c’est quand même super de jouer à être en vacances ! On a petit-déjeuné tard, on mangera du gateau fin d’après midi avec Jimmy et sa schtroumpfette, eux partiront plus tôt que moi au festival, avec leurs copains, et mangeront sur place. Moi je lézarderai, je flânerai, je me réchaufferai une lasagne vite fait… Chronique d’un jour parfait…. 🙂

Ah oui j’oubliais, bonne fête à toutes les mamans ! Sauf à la mienne, évidemment.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s