Venez venez saint Nicolas, et tralala !

6 décembre 2007 at 19:03 (Uncategorized)

Purée j’ai fait fort ce matin dans le plombage d’ambiance ! Quand on est seule, les tout petits cafards peuvent parfois grandir comme des dinosaures, c’est bien connu. (En tout cas dans l’immédiat, c’est tout ce que j’ai trouvé comme excuse, contentez-vous de ça)  🙂

Je ne vais pas si mal hein les gens, faut pas croire ! J’avais juste la nostalgie d’un passé révolu. D’une belle maison pas loin d’ici, des marrons qui éclatent sur le poêle à bois, des soirées passées à jouer au grand saint et que je ne connaîtrai plus jamais, à me réjouir des yeux brillants de mes enfants le lendemain au lever. Tout le monde passe par là hein les gens, faut bien avancer ! Mais mes grands reviennent demain, et je viens de décider là de suite d’aller, comme au bon vieux temps, dévaliser mon supermarché ce soir de toutes les friandises que je pourrai acheter, cette putain de magie, par l’oreille jusqu’ici je vais la ramener. Juste pour voir mes grands sourire, me dire maman t’es quand même une vraie dingue, et puis un bisou claquant sur la joue me coller. Juste pour mon plaisir aussi, bien égoïste je l’admets.

C’est bon de jouer les égoïstes, vous savez. De ne penser qu’à son bien-être, quand, une fois de plus on te jette le bonheur à la rue. Comme hier tiens. Et donc nouvelle et douce soirée cocooning, bain parfumé, maison à la bougie éclairée, énorme plat de pâtes et chocolats (si!) devant la télé, bref, petits bonheurs à garder. Autant ça que de s’écrouler  🙂

Puis soirée « Prison break », évidemment. Ah prison break. Crévindieu c’est quand même agaçant ce truc 🙂  chaque semaine je me dis c’est fini, je ne m’acharne plus comme ça, terminé mercredi je ne regarderai pas. Puis hop là, je m’installe devant la télé,  mange des pâtes en regardant Renaud chez Ruquier, puis une émission consacrée au clown trop triste Benoît Poelvoorde pour éviter un débat wallons-flamands de plus sur la chaîne énervante, puis allez va, y’a pas d’autre film qui me tente, je m’en vais replonger dans les aventures des évadés….

Et comme le jour d’avant, mon frangin m’avait apporté une st Nicolas en forme de boîte de chocolats…. la suite…. 300 grammes d’ ORAIA je ne vous raconte même pas !  🙂  🙂  🙂

Publicités

Permalien Laisser un commentaire

Venez venez saint Nicolas

6 décembre 2007 at 19:01 (Uncategorized)

6 décembre, les gens. Jour de la venue du grand barbu pour les enfants sages. Nostalgie, aussi. Putain de nostalgie, de mes saint Nicolas d’enfant chez mes grands parents, gamine trop gâtée, trop de jeux, trop de friandises, aïeux qui compensaient comme ils pouvaient la mère absente. Grande nostalgie aussi de celle de mes gamins, trop de jeux, trop de friandises, trop de calins aussi, par trop de peur de devenir un jour aussi une mauvaise mère. Rires et bonheur dans les yeux de mes enfants, et chauds souvenirs dans mon coeur à jamais. Ce matin je suis seule puisque c’est la semaine chez leur père. De toute façon depuis longtemps une enveloppe garnie a remplacé l’émerveillement. Nostalgie putain de nostalgie quand tu nous tiens. Cadeaux pour mes petits potes, un peu de magie ressuscitée. Et à coup sûr, idiote que je suis, yeux mouillés lorsque la seule grande de la troupe s’écriera merci saint Nicolas.

Permalien Laisser un commentaire