Il pleut, il pleut bergère, faites rire les enfants !

3 décembre 2007 at 15:49 (Uncategorized)

Bien le bonjour les gens, j’espère que vous avez passé un bon week-end !!

Pour nous week-end bonheur, rien qu’un bonheur d’amour et de tendresse. Vendredi soir voyage en train habituel vers chez Lui, puis soirée télé collés-serrés et délicieux repas par mon Amour mitonné. Décidément j’adore ça, me faire chouchouter 🙂  Samedi de shopping puis de soirée douceur, tranquilles et seuls au monde comme tous les amoureux. Et dimanche idem, enfin presque. Car quand j’écrivais vendredi qu’il n’y avait pas de concert de prévu, j’avais oublié de regarder mon agenda et donc complètement zappé un concert pour enfants dimanche après midi ! En fait je ne pense pas en avoir déjà parlé ici, mais mon homme ainsi que le reste du groupe ont aussi à leur actif un spectacle pour enfants. Et l’on s’est donc retrouvés dimanche au Luxembourg dans un hotel 4étoiles j’vous dis que ça, pour une fête privée d’entreprise avec le grand barbu, les jouets les friandises et tout le tralala.

Fort calme, pourtant. Limite presque « froid ». 45 enfants aussi coincés que leurs snobinards de parents, et moi j’ai trouvé ça presque triste qu’ils n’entrent pas vraiment dans le concert, ni dans la fête (Pas d’enfants qui courent partout, pas de rires qui résonnent pendant le goûter, même pas de cris, pas d’excitation lors de l’arrivée de st-Nicolas ! ). Comme c’est dommage pour eux…. enfin tant pis. Moi j’ai aimé être là, petite souris dans un coin, à assister aux balances dans la salle encore vide et richement décorée, écouter les dernières repét de mise en scène, m’inquiéter un peu tout de même du trac inhabituel de mon zhomme et lui faire le plein de tendresse en lui disant que ça va aller, puis voir qu’évidemment ça va, le spectacle est béton même si le public est guindé. Moi je me suis amusée. Toujours ses yeux d’enfant il faut garder..

Retour vers mes pénates dimanche soir dans un vent de tempête et un déluge de pluie. J’adore toujours autant les fortes pluies quand je suis en voiture, ne cherchez pas c’est comme ça. Pas envie d’arriver. Pas envie de rentrer. Rouler et encore rouler, ou bien chez Lui s’en retourner. Mais pas d’autre choix nous y voilà, et donc repas-plateau-télé et puis chouette film, pour une fois. (« L’homme sans visage »). Drôle de journée. Belle journée.

Nous voilà à lundi, j’attends les petits potes,  et l’homme encore endormi…. 

Publicités

Permalien Laisser un commentaire