Sous le soleil exactement

24 septembre 2007 at 14:37 (Uncategorized)

Donc il fait un temps superbe. Il paraît pourtant que la pluie arrivera cette après-midi et s’installera pour la semaine. Et au fond tu sais je m’en fiche puisque du soleil, j’en ai plein la vie. De la tendresse plein le ciboulot et de l’amour jusqu’au bout des cheveux (tiens je devrais écrire une chanson. D’amour of course). Ben oui j’suis amoureuse, ne t’en déplaise. Comment ça c’est bon tout le monde le sait  ! Comment ça je pollue(sic) avec ça depuis trop longtemps ? Oui c’est vrai, je dois être une vraie casse pied avec mon bonheur écoeurant. Mais je vais te dire le frustré de service, je l’assume com-plè-te-ment. D’autre part, je ne parle pas que de ça sur ce blog, et je trouve dommage que tu te focalises uniquement là dessus. Mais bref, ça c’est un autre débat…

Et voui, re-bienvenue mon râleur par mail habituel, ça faisait longtemps dis-donc !  -Zut alors moi qui pensais qu’t’étais mort..-

Ben oui je suis en amour. Et mon zhom aussi, ce qui ne gâche rien tu en convidendras 🙂

J’t’explique mon gros (et rien que pour toi, ravi tu seras !),

De l’Amour, de l’Amour et encore plus que ça. Et c’est sûrement pas le beau week-end que l’on vient de passer qui va le contredire, tiens j’le raconte, rien que pour toi : 

Vendredi comme prévu, je suis allée rejoindre mon artiste. En train comme d’hab, et t’as raison j’suis une grosse nulle je n’ai toujours pas le permis (c’est donc toi qui as relu mon blog en entier ce week-end? Mon pauv’ t’avais vraiment rien d’autre à faire alors?) J’en étais où? Ah oui vendredi. Resto chinois et tendresse à n’en plus finir didjap’ si tu savais c’que ça fait du bien. Samedi, retour vers Liège, shopping et balade que du bonheur j’te le dis, resto italien et dans un jardin ensuite et puis un ciné pour couronner la soirée.

Hier, le tit bonheur continue (ne t’en déplaise), balade sous le soleil vers la « Petite Batte » de Bomal, et repli bien agréable dans la jolie ville de Durbuy le reste de l’après midi.

Bref, un joli week-end. Un week-end en couple, quoi. Sans concert de Lui, juste nous seuls au monde sous le ciel bleu comme ses yeux…

C’est bon là le pisse-froid, je t’ai donné assez de matière pour occuper ta journée ?

Mon (ma?) pauvre, il faut être bien malheureux pour devenir à ce point méchant face au bonheur des autres ! Finalement je te plains..

Mais jamais je n’arrêterai de me raconter sincèrement sur ce blog. Et puis d’ailleurs je ne parle pas que de mon amour, lis-moi au moins convenablement….

Ou plutôt arrête de venir ici..

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s