La Rochelle

18 juillet 2007 at 12:48 (Uncategorized)

Rien à (envie de) raconter. Que des futilités. Je viens à peine de retrouver ma petite maison et purée c’que c’est bon. A part ça, j’ai donc passé la semaine dernière à La Rochelle, (et c’est drôlement loin en bagnole). 4 journées dans la ville, à glander, visiter, se promener. Didiou ce qu’on a marché 🙂

Puis les francos durant les 3 jours suivants. Juste pour Lui faire plaisir. Ne pas faire d’histoire, on va dire. Premier soir, j’ai zappé les concerts que je n’aimais pas pour ne voir que Renaud. Terminé de subir les premières parties nulles, j’ai donné pour la dernière fois à Arras avant Indochine, et jamais plus.

Bon, j’ai tout de même eu droit à 1/2h du concert d’Abd El Malik avant Renaud, mais juste par erreur de timing. Grr. 2 chansons en 30 minutes, et nullissime. Un rappeur quoi 🙂

Ensuite Renaud, pareil à lui même. Didiou je l’aime depuis mon adolescence. Il me descendrait en flêche sur son forum si il me lisait, mais bon, y’a quand même des chansons où il a du mal…. Comme il dit souvent sur scène, on n’est pas venus pour sa voix hein. Non, juste pour lui… même si j’accroche moins le dernier album, j’l’aimerai toujours…..

Et donc, le lendemain il y avait Olivia Ruiz. Elle j’avais envie de la voir, puisque j’avais dû céder ma place des Ardentes (où elle venait) because j’allais à La Rochelle. Avant elle, j’ai encore zappé les concerts inutiles du début de soirée. Mais j’ai accepté de voir Arno, pour faire plaisir à mon homme, qui râlait un peu que je « n’aime rien ». Sorry mais Superbus, Miossec ou les Ogres de Barback, c’est vraiment vraiment pas mon truc. Donc je vous disais, j’ai vu subi le concert d’Arno notre alcoolo national qui ne chante pas mais vomit de l’incompréhensible, se cramponne à son pied de micro et se mouche par terre en titubant. Consternant. Purée j’avais pourtant dit qu’on ne m’y reprendrait plus à voir des concerts que je n’aime pas. Re-grrrrrr.

Ensuite Olivia Ruiz, donc. Bien, mais rien à voir avec le concert d’il y a 2 ans aux Francos de Spa qui lui, m’avait tellement plu. 5 titres de ses 2 albums à tout casser, et le reste en anglais ou en espagnol. J’m’attendais pas à ça.

Le 3ème jour j’ai capitulé, revendu ma place. Seule dans les rues, ballade nocturne. Ressourcement (j’sais pas si ça se dit mais vous aurez compris)

Et samedi on redémarrait, après 3 heures à peine de sommeil. 860 km de jour, et sous un soleil de plomb. Hourra.

Et à part ça, vous ça va ?

Je vous disais, je viens de rentrer (en train) du fond de l’Ardenne, et je me pose un peu après avoir rangé mes valises. Je respire ma maison. Larmes. Rien envie de raconter d’autre. La journée a été bien trop longue. 

Ne plus rien raconter. Sauf que La Rochelle est une ville superbe. Avec du soleil, et de la pluie aussi. Mais il y avait des rues magnifiques bordées d’arcades pour s’y abriter.

Et on s’aimait. 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s